■ Pré-requis

In document formation secteur industriel (Page 158-174)

157

formation secteur industriel

SECURITE - Travaux sous tension : module de base (TST - BT - BAS).

Public

Permettre à du personnel électricien ou monteur de réseaux électriques de métier non habilité « T », d’acquérir les pré-requis nécessaires sur les règles et procédures, les CET BT, la réglementation TST d’ordre électrique C 18-510 et sur les différents domaines des travaux TST, en vue d’être formé ultérieurement à un module spécifique de formation aux travaux sous tension dans un centre agrée par le Comité des TST.

Validation

A l’issue de la formation , en fonction des résultats du test d’évaluation et du comportement du stagiaire, le directeur du centre de formation délivre au stagiaire, sur avis du formateur, une attestation de suivi permettant d’accéder aux modules spécifiques dans un délai maximum de quatre mois.

Obligations et/ou recommandations en matière de formation

Le décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988précise :

Art 46 - II : pour des travailleurs effectuant des travaux, sur des installations électriques, hors tension ou sous tension « l'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître et de mettre en application les prescriptions de sécurité à respecter pour éviter des dangers dus à l'électricité dans l'exécution des tâches qui leur sont confiées…».

Art. 48 - I : « l'employeur ne peut confier les travaux ou opérations sur des installations électriques ou à proximité de conducteurs nus sous tension qu'à des personnes qualifiées pour les effectuer et possédant une connaissance des règles de sécurité en matière électrique adaptée aux travaux ou opérations à effectuer ».

Art 50 - II : « les travailleurs auxquels sont confiés les travaux sous tension doivent avoir reçu une formation spécifique sur les méthodes de travail permettant d'effectuer sous tension les tâches susceptibles de leur être confiées… »

La publication UTE C 18-510constitue le recueil de référence pour ces prescriptions.

159

formation secteur industriel

SECURITE - Travaux sous tension : module réseaux aériens (TST - BT - AER).

Public

Permettre à du personnel de travailler sous tension sur des réseaux aériens basse tension de distribution

d’énergie électrique, isolés torsadés et nus, en respectant les conditions prévues par l’UTE C 18-510 et les CET BT.

Pré-requis

Avoir suivi le module de base depuis moins de quatre mois (fournir une attestation du centre de formation ) ouêtre déjà « habilité T » pour d’autres travaux de réseaux, en les pratiquant régulièrement au sens des la recommandation BT-01 du Comité des Travaux Sous Tension.

Avoir satisfait à une visite médicale faite par un médecin du travail d’aptitude au poste de travail du domaine considéré et être déclaré apte à pratiquer les travaux sous tension.

Etre en possession des équipements de protection individuelle adaptés aux travaux visés.

Maîtriser la mise en oeuvre hors tension des travaux sur le domaine considéré et être habilité à minima B1 sur ce domaine d’activité.

Lettre d’engagement de l’employeur justifiant des compétences hors tension du candidat dans ce secteur d’activité.

Objectif

Etre capable d’analyser les conditions du travail à réaliser.

Etre capable de préparer le travail.

Etre capable de choisir les outils et les procédures adaptés au travail à réaliser.

Connaître et savoir appliquer les C.E.T concernées.

Savoir utiliser les outils propres aux TST.

Connaître les procédures d’accès aux ouvrages ou installations.

Contenu

Raccorder des câbles isolés torsadés entre eux et avec réseau nu.

Réaliser un transfert de conducteurs sur réseau nu sous tension.

Déposer ou arrêter un réseau nu.

Remplacer un isolateur et refaire une attache.

Raccorder une mise à la terre du neutre.

Réaliser une protection de chantier de tiers.

Connecter et déconnecter un câble sur différents types de grilles en coffret (repiquage, fausse coupure ou étoilement) et armoires de réseau.

Durée

5 jours, soit 35 heures.

Méthode pédagogique

Pendant toute la durée de la formation, le stagiaire est suivi et évalué par le formateur sur la mise en œuvre des travaux pratiques réalisés, les modes opératoires retenus, et sur l’application des procédures. Une évaluation conclut le stage. Celle-ci porte sur les connaissances des procédures (CET- BT) et sur les règles générales des Travaux Sous Tension, telles qu’elles sont définies dans la C 18-510.

• • •

Validation

A l’issue de la formation, en fonction des résultats du test d’évaluation et du comportement du stagiaire, le directeur du centre de formation délivre au stagiaire, sur avis du formateur, une appréciation d’aptitude ou de non aptitude aux travaux sous tension. Une copie de cette appréciation est donnée à l’employeur, permettant de délivrer l’habilitation d’indice « T » au stagiaire de son entreprise pour réaliser les Travaux Sous Tension dans ce domaine d’activité.

Obligations et/ou recommandations en matière de formation

Le décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988précise :

Art 46 - II : pour des travailleurs effectuant des travaux, sur des installations électriques, hors tension ou sous tension « l'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître et de mettre en application les prescriptions de sécurité à respecter pour éviter des dangers dus à l'électricité dans l'exécution des tâches qui leur sont confiées…».

Art. 48 - I : « l'employeur ne peut confier les travaux ou opérations sur des installations électriques ou à proximité de conducteurs nus sous tension qu'à des personnes qualifiées pour les effectuer et possédant une connaissance des règles de sécurité en matière électrique adaptée aux travaux ou opérations à effectuer ».

Art 50 - II : « les travailleurs auxquels sont confiés les travaux sous tension doivent avoir reçu une formation spécifique sur les méthodes de travail permettant d'effectuer sous tension les tâches susceptibles de leur être confiées…»

La publication UTE C 18-510constitue le recueil de référence pour ces prescriptions.

161

formation secteur industriel

SECURITE - Travaux sous tension :

module branchements (TST - BT - BRT - AER).

Public

Permettre à du personnel de réaliser sous tension des travaux de branchements électriques basse tension aériens et aéro-souterrains, dans les conditions prévues par l’UTE C 18-510 et les « Conditions d’Exécution du Travail » (C.E.T.) du Comité des Travaux Sous Tension.

Pré-requis

Avoir suivi le module de base depuis moins de quatre mois ( fournir une attestation du centre de formation ) ouêtre déjà « habilité T » pour d’autres travaux de réseaux, en les pratiquant

régulièrement au sens des la recommandation BT-01 du Comité des Travaux Sous Tension.

Avoir satisfait à une visite médicale faite par un médecin du travail d’aptitude au poste de travail du domaine considéré et être déclaré apte à pratiquer les travaux sous tension.

Etre en possession des équipements de protection individuelle adaptés aux travaux visés.

Maîtriser la mise en œuvre « hors tension » des travaux de branchements électriques basse tension aériens et aéro-souterrains et être habilité à minima B1 sur ce domaine d’activité.

Lettre d’engagement de l’employeur justifiant des compétences hors tension du candidat dans ce secteur d’activité.

Objectif

Etre capable d’analyser les conditions du travail à réaliser.

Etre capable de préparer le travail.

Etre capable de choisir les outils et les procédures adaptés au travail à réaliser.

Connaître et savoir appliquer les C.E.T concernées.

Savoir utiliser les outils propres aux TST.

Connaître les procédures d’accès aux ouvrages ou installations.

Contenu

Réaliser ou modifier un branchement aérien et aéro-souterrain sur réseau nu ou isolé par les méthodes de travail au contact ou à distance.

Connecter et déconnecter un câble de branchement sur différents types de grilles en coffret (repiquage, fausse coupure ou étoilement) et armoires de réseau.

Alimenter un coffret d’abonné à partir d’un réseau aérien nu ou isolé

Réaliser une coupure en charge d'un branchement.

Réaliser une protection de chantier de tiers.

Durée

3 jours , soit 21 heures.

Méthode pédagogique

Pendant toute la durée de la formation, le stagiaire est suivi et évalué par le formateur sur la mise en œuvre des travaux pratiques réalisés, les modes opératoires retenus, et sur l’application des procédures. Une évaluation conclut le stage. Celle-ci porte sur les connaissances des procédures (CET- BT) et sur les règles générales des Travaux Sous tension, telles qu’elles sont définies dans la C 18-510.

• • •

Validation

A l’issue de la formation, en fonction des résultats du test d’évaluation et du comportement du stagiaire, le directeur du centre de formation délivre au stagiaire, sur avis du formateur, une appréciation d’aptitude ou de non aptitude aux travaux sous tension. Une copie de cette appréciation est donnée à l’employeur, permettant de délivrer l’habilitation d’indice « T » au stagiaire de son entreprise pour réaliser les Travaux Sous Tension dans ce domaine d’activité.

Obligations et/ou recommandations en matière de formation

Le décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988précise :

Art 46 - II : pour des travailleurs effectuant des travaux, sur des installations électriques, hors tension ou sous tension « l'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître et de mettre en application les prescriptions de sécurité à respecter pour éviter des dangers dus à l'électricité dans l'exécution des tâches qui leur sont confiées…».

Art. 48 - I : « l'employeur ne peut confier les travaux ou opérations sur des installations électriques ou à proximité de conducteurs nus sous tension qu'à des personnes qualifiées pour les effectuer et possédant une connaissance des règles de sécurité en matière électrique adaptée aux travaux ou opérations à effectuer ».

Art 50 - II : « les travailleurs auxquels sont confiés les travaux sous tension doivent avoir reçu une formation spécifique sur les méthodes de travail permettant d'effectuer sous tension les tâches susceptibles de leur être confiées…»

La publication UTE C 18-510constitue le recueil de référence pour ces prescriptions.

163

formation secteur industriel

SECURITE - Travaux sous tension :

module raccordements sur coffrets (TST - BT - COF).

Public

Toute personne appelée à travailler sous tension dans le domaine d’activité des réseaux électriques souterrains ou aéro-souterrains basse tension de distribution publique, pour réaliser au sol et sous tension, tout type de raccordements d’extrémités de câbles synthétiques basse tension, sur armoires, coffrets extérieurs et tableaux réduits, avec du câble à isolation synthétique C 33-210, dans les conditions prévues par l’UTE C 18-510 et les

« Conditions d’Exécution du Travail » (C.E.T.) du Comité des Travaux Sous Tension.

Pré-requis

Avoir suivi le module de base depuis moins de quatre mois (fournir une attestation du centre de formation) ouêtre déjà « habilité T » pour d’autres travaux de réseaux, en les pratiquant régulièrement au sens des la recommandation BT-01 du Comité des Travaux Sous Tension.

Avoir satisfait à une visite médicale faite par un médecin du travail d’aptitude au poste de travail du domaine considéré et être déclaré apte à pratiquer les travaux sous tension.

Etre en possession des équipements de protection individuelle adaptés aux travaux visés.

Maîtriser la mise en œuvre « hors tension » des travaux de raccordements sur coffrets, armoires et tableaux réduits de poste HTA/BTA et être habilité à minima B1 sur ce domaine d’activité.

Lettre d’engagement de l’employeur justifiant des compétences hors tension du candidat dans ce secteur d’activité.

Objectif

Etre capable d’analyser les conditions du travail à réaliser.

Etre capable de préparer le travail.

Etre capable de choisir les outils et les procédures adaptés au travail à réaliser.

Connaître et savoir appliquer les C.E.T concernées.

Savoir utiliser les outils propres aux TST.

Connaître les procédures d’accès aux ouvrages ou installations.

Contenu

Connecter et déconnecter un câble réseau sur différents types de grilles en coffret (repiquage, fausse coupure ou étoilement) et armoires de réseau.

Connecter et déconnecter un moyen de réalimentation provisoire.

Connecter et déconnecter un câble sur un tableau BT de poste HTA/BT.

Equiper un tableau BT d’un départ monobloc dans un poste HTA/BT.

Durée

3 jours , soit 21 heures.

Méthode pédagogique

Pendant toute la durée de la formation, le stagiaire est suivi et évalué par le formateur sur la mise en œuvre des travaux pratiques réalisés, les modes opératoires retenus, et sur l’application des procédures. Une évaluation conclut le stage. Celle-ci porte sur les connaissances des procédures (CET- BT) et sur les règles générales des Travaux Sous Tension, telles qu’elles sont définies dans la C 18-510.

• • •

Validation

A l’issue de la formation, en fonction des résultats du test d’évaluation et du comportement du stagiaire, le directeur du centre de formation délivre au stagiaire, sur avis du formateur, une appréciation d’aptitude ou de non aptitude aux travaux sous tension. Une copie de cette appréciation est donnée à l’employeur, permettant de délivrer l’habilitation d’indice « T » au stagiaire de son entreprise pour réaliser les Travaux Sous Tension dans ce domaine d’activité.

Obligations et/ou recommandations en matière de formation

Le décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988précise :

Art 46 - II : pour des travailleurs effectuant des travaux, sur des installations électriques, hors tension ou sous tension « l'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître et de mettre en application les prescriptions de sécurité à respecter pour éviter des dangers dus à l'électricité dans l'exécution des tâches qui leur sont confiées…».

Art. 48 - I : « l'employeur ne peut confier les travaux ou opérations sur des installations électriques ou à proximité de conducteurs nus sous tension qu'à des personnes qualifiées pour les effectuer et possédant une connaissance des règles de sécurité en matière électrique adaptée aux travaux ou opérations à effectuer ».

Art 50 - II : « les travailleurs auxquels sont confiés les travaux sous tension doivent avoir reçu une formation spécifique sur les méthodes de travail permettant d'effectuer sous tension les tâches susceptibles de leur être confiées…»

La publication UTE C 18-510constitue le recueil de référence pour ces prescriptions.

165

formation secteur industriel

SECURITE - Travaux sous tension : module éclairage public (TST - BT - EP).

Public

Permettre à du personnel de réaliser sous tension des travaux sur des installations d’éclairage public communes aux réseaux de distribution d’énergie électrique ou de régime privé, selon les conditions prévues par

l’UTE C 18-510.

Pré-requis

Avoir suivi le module de base depuis moins de quatre mois (fournir une attestation du centre de formation) ouêtre déjà « habilité T » pour d’autres travaux de réseaux, en les pratiquant régulièrement au sens des la recommandation BT-01 du Comité des Travaux Sous Tension.

Avoir satisfait à une visite médicale faite par un médecin du travail d’aptitude au poste de travail du domaine considéré et être déclaré apte à pratiquer les travaux sous tension.

Etre en possession des équipements de protection individuelle adaptés aux travaux visés.

Maîtriser la mise en œuvre « hors tension » des travaux sur installations d’éclairage public et être habilité à minima B1 sur ce domaine d’activité.

Lettre d’engagement de l’employeur justifiant des compétences hors tension du candidat dans ce secteur d’activité.

Objectif

Etre capable d’analyser les conditions du travail à réaliser.

Etre capable de préparer le travail.

Etre capable de choisir les outils et les procédures adaptés au travail à réaliser.

Connaître et savoir appliquer les C.E.T concernées.

Savoir utiliser les outils propres aux TST.

Connaître les procédures d’accès aux ouvrages ou installations.

Contenu

Réaliser des opérations de dépannage nécessitant une habilitation T.

Effectuer des connexions ou déconnexions sur circuits de section supérieure à 6mm2.

Habillage d’un réseau.

Poser et déposer un foyer lumineux.

Dérouler des conducteurs torsadés 2x16 mm2sur réseau commun DP/EP.

Effectuer tous types de travaux en pied de candélabre.

Remplacer des isolateurs d’arrêt ou d’alignement en conducteurs nus.

Effectuer tous types de travaux dans les coffrets EP.

Durée

3 jours , soit 21 heures.

Méthode pédagogique

Pendant toute la durée de la formation, le stagiaire est suivi et évalué par le formateur sur la mise en œuvre des travaux pratiques réalisés, les modes opératoires retenus, et sur l’application des procédures. Une évaluation conclut le stage. Celle-ci porte sur les connaissances des procédures (CET- BT) et sur les règles générales des Travaux Sous Tension, telles qu’elles sont définies dans la C 18-510.

• • •

Validation

A l’issue de la formation, en fonction des résultats du test d’évaluation et du comportement du stagiaire, le directeur du centre de formation délivre au stagiaire, sur avis du formateur, une appréciation d’aptitude ou de non aptitude aux travaux sous tension. Une copie de cette appréciation est donnée à l’employeur, permettant de délivrer l’habilitation d’indice « T » au stagiaire de son entreprise pour réaliser les Travaux Sous Tension dans ce domaine d’activité.

Obligations et/ou recommandations en matière de formation

Le décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988précise :

Art 46 - II : pour des travailleurs effectuant des travaux, sur des installations électriques, hors tension ou sous tension « l'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître et de mettre en application les prescriptions de sécurité à respecter pour éviter des dangers dus à l'électricité dans l'exécution des tâches qui leur sont confiées…».

Art. 48 - I : « l'employeur ne peut confier les travaux ou opérations sur des installations électriques ou à proximité de conducteurs nus sous tension qu'à des personnes qualifiées pour les effectuer et possédant une connaissance des règles de sécurité en matière électrique adaptée aux travaux ou opérations à effectuer ».

Art 50 - II : « les travailleurs auxquels sont confiés les travaux sous tension doivent avoir reçu une formation spécifique sur les méthodes de travail permettant d'effectuer sous tension les tâches susceptibles de leur être confiées…»

La publication UTE C 18-510constitue le recueil de référence pour ces prescriptions.

167

formation secteur industriel

SECURITE - Travaux sous tension :

module installations industrielles et tertiaire (TST - BT - INDUS).

Public

Permettre à du personnel de travailler sous tension sur des installations ou équipements du secteur industriel ou tertiaire, pour réaliser tout type de raccordements ou de remplacements d’appareillages ou de conducteurs, dans les conditions prévues par l’UTE C 18-510 et les « Conditions d’Exécution du Travail » (C.E.T.) du Comité des Travaux Sous Tension, en vue de réaliser des travaux de maintenance, d’entretien ou de modifications de réseaux électriques basse tension du domaine intérieur.

Pré-requis

Avoir suivi le module de base depuis moins de quatre mois (fournir une attestation du centre de formation) ouêtre déjà « habilité T » pour d’autres travaux de réseaux, en les pratiquant régulièrement au sens des la recommandation BT-01 du Comité des Travaux Sous Tension.

Avoir satisfait à une visite médicale faite par un médecin du travail d’aptitude au poste de travail du domaine considéré et être déclaré apte à pratiquer les travaux sous tension.

Etre en possession des équipements de protection individuelle adaptés aux travaux visés.

Maîtriser la mise en œuvre « hors tension » des travaux de raccordements et de remplacement d’appareillages ou d’organes divers sur armoires ou similaires et être habilité à minima B1 sur ce domaine d’activité.

Lettre d’engagement de l’employeur justifiant des compétences hors tension du candidat dans ce secteur d’activité.

Objectif

Etre capable d’analyser les conditions du travail à réaliser.

Etre capable de préparer le travail.

Etre capable de choisir les outils et les procédures adaptés au travail à réaliser.

Connaître et savoir appliquer les C.E.T concernées.

Savoir utiliser les outils propres aux TST.

Connaître les procédures d’accès aux ouvrages ou installations.

Contenu

Réaliser le remplacement d’appareils ou d’organes sur une installation sous tension.

Raccorder de nouveaux appareillages, équipements ou armoires.

Habiller une installation.

Réaliser des raccordements sur jeu de barre et sur TGBT.

Remplacer des éléments sur tableaux de répartition.

Réalimenter une armoire par une source extérieure.

Réaliser des opérations de dépannage nécessitant une habilitation T.

Durée

3 jours , soit 21 heures.

• • •

Méthode pédagogique

Pendant toute la durée de la formation, le stagiaire est suivi et évalué par le formateur sur la mise en œuvre des travaux pratiques réalisés, les modes opératoires retenus, et sur l’application des procédures. Une évaluation conclut le stage. Celle-ci porte sur les connaissances des procédures (CET- BT) et sur les règles générales des Travaux Sous Tension, telles qu’elles sont définies dans la C 18-510.

Validation

A l’issue de la formation, en fonction des résultats du test d’évaluation et du comportement du stagiaire, le directeur du centre de formation délivre au stagiaire, sur avis du formateur, une appréciation d’aptitude ou de non aptitude aux travaux sous tension. Une copie de cette appréciation est donnée à l’employeur, permettant de délivrer l’habilitation d’indice « T » au stagiaire de son entreprise pour réaliser les Travaux Sous Tension dans ce domaine d’activité.

Obligations et/ou recommandations en matière de formation

Le décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988précise :

Art 46 - II : pour des travailleurs effectuant des travaux, sur des installations électriques, hors tension ou sous tension « l'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître et de mettre en application les prescriptions de sécurité à respecter pour éviter des dangers dus à l'électricité dans l'exécution des tâches qui leur sont confiées…».

Art. 48 - I : « l'employeur ne peut confier les travaux ou opérations sur des installations électriques ou à proximité de conducteurs nus sous tension qu'à des personnes qualifiées pour les effectuer et possédant une connaissance des règles de sécurité en matière électrique adaptée aux travaux ou opérations à effectuer ».

Art 50 - II : « les travailleurs auxquels sont confiés les travaux sous tension doivent avoir reçu une formation spécifique sur les méthodes de travail permettant d'effectuer sous tension les tâches susceptibles de leur être confiées… »

La publication UTE C 18-510constitue le recueil de référence pour ces prescriptions.

In document formation secteur industriel (Page 158-174)