• Aucun résultat trouvé

C C = «réglable»Sonde passive X10Oscilloscopev = «réglable»Sonde passive X10Oscilloscope =1M =1M Ω Ω v v v C C =20pFR =20pFR R R =9M =9M Ω Ω

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "C C = «réglable»Sonde passive X10Oscilloscopev = «réglable»Sonde passive X10Oscilloscope =1M =1M Ω Ω v v v C C =20pFR =20pFR R R =9M =9M Ω Ω"

Copied!
6
0
0

Texte intégral

(1)

Nom : Prénom :

Devoir surveillé du Vendredi 26 Mars 2010 (durée impartie = 2h00) Documents non autorisés

Calculatrice autorisée Partie 1. : Le filtrage passif (7 pts)

Soit une sonde d’atténuation (x10) reliée à l’entrée d’un oscilloscope dont le schéma équivalent est rappelé ci-dessous (Cs est une capacité réglable de 0,1 pF à 20 pF).

vo Rs=9MΩ

Co=20pF Ro=1MΩ

vs

Cs= « réglable »

Sonde passive X10 Oscilloscope

vo Rs=9MΩ

Co=20pF Ro=1MΩ

vs

Cs= « réglable »

Sonde passive X10 Oscilloscope

1.1. Déterminer la fonction de transfert T(jω)=V0/Vs. (2pts)

⎩⎨

+

= +

=

+

= +

=

) 1

/(

) /(

.

) 1

/(

) /(

.

0 0 0

0 0 0 0

0 Zc R Zc R R j R C

Zeq

C R j R

R Zc R Zc

Soit Zeqs s s s s s s s

ω

ω

) /(

/ )

(j V0 V Zeq0 Zeq Zeq0 T

Or ω = s = s +

) 1

/(

) 1

/(

) 1

) /(

( '

0 0 0

0 0 0

s s

s j RC

R C R j R

C R j j R

T

d ω ω

ω ω

+ +

+

= +

) 1

.(

) 1

.(

) 1

.(

0 0 0

0

C R j R C R j R

C R j R

s s s

s s

ω ω

ω + +

+

= +

(2)

) .(

) 1

. (

0 0 0

0

0 R R j R R C R R C

C R R j

s s s s

s s

+ +

+

= +

ω ω

) .(

1

) 1

. (

0

0 0 0 0

0

s s s s

s s s

R R

C R R C R j R

C R j R

R R

+ + +

+

= +

ω

ω

1.2. Montrer que cette fonction de transfert peut se mettre sous la forme :

⎪⎩

⎪⎨

= + +

=

=

2 2

1 1 2

1

. 1

1 1 .

. ) (

τ ω ωτ ω

T j

j T

avec T T A j

T en identifiant A, T1, T2, τ1 et τ2 (1pt)

⎪⎪

⎪⎪

+

= +

=

= + +

= +

s s s s

s s

s

R R

C R R C R R

C R

R R A R

j avec A j

j T

0

0 0 0

2 1

0 0

2 1

. 1 .1 ) (

τ τ τ

ω ω ωτ

Cette fonction de transfert peut donc être vue comme la mise en cascade de trois filtres...

1.3. Tracer dans un même plan de Bode les modules (réduits aux asymptotes) de A, T1 et T2.

sachant que τ21 (renseigner au maximum les tracés) (2pts)

T[db]

20db/dec 1/T1=1/T2

Log(w)[rad/s]

0

-20db/dec

T(jw) T1(jw)

T2(jw) T[db]

20db/dec 1/T1=1/T2

Log(w)[rad/s]

0

-20db/dec

T(jw) T1(jw)

T2(jw)

1.4. Tracer (sur le même plan) le module (réduit aux asymptotes) de T(1pt) 1.5. La sonde est elle compensée, surcompensée ou sous compensée ? (1pt)

La sonde est parfaitement compensée

(3)

Partie 2. : Amplificateurs opérationnels et montages usuels (6 points)

Modèle équivalent de l’aop réel

2.1. Représenter l’Ampli-op réel à l’aide d’un model équivalent en y faisant figurer les variables : u(+) ; v(-) ; s ; Ze ; Zs ; ib1 ; ib2 ; Vos ; G(f) et Rmc(f) et ce qu’elles représentent.

(1pt)

Impédance d’entrée (input impedance) Ze

Impédance de sortie (output impedance) Zs

Gain en boucle ouverte (Open-loop gain) G(f)

Taux de rejection en mode commun (Commun mode rejection ratio)

Rmc(f)

Tension de décalage d’entrée (input offset voltage)

Vos

Courants d’entrée (input current) ib1et ib2

Grandeurs Symboles

Impédance d’entrée (input impedance) Ze

Impédance de sortie (output impedance) Zs

Gain en boucle ouverte (Open-loop gain) G(f)

Taux de rejection en mode commun (Commun mode rejection ratio)

Rmc(f)

Tension de décalage d’entrée (input offset voltage)

Vos

Courants d’entrée (input current) ib1et ib2

Grandeurs Symboles

ib2

- +

v u

s Zs

G(f)(u-v) Ze

ib1

Vos (G(f)/Rmc(f))(u+v)/2

ib2

- +

v u

s Zs

G(f)(u-v) Ze

ib1

Vos (G(f)/Rmc(f))(u+v)/2

Imperfections statiques…

- + v u

s R2

e

R1 R3

- + v u

s R2

e

R1 R3

2.2. Justifier le rôle joué par la résistance R3 et à quoi elle doit être équivalente (1pt) La résistance R3 à pour fonction de compenser une partie des effets dus au courant de polarisation.

On choisi une résistance R3=R2//R1 (ie. de telle sorte que les résistances vues des bornes u et v soient identiques).

Ainsi la chute de tension « x » due au courant de polarisation moyen sera égalée aux deux entrées, si bien que ses effets sur la sortie seront parfaitement annulés (s=G(u+x-v-x)=G(u-v).

Imperfections dynamiques

On veut réaliser un système ayant une amplification de 120[dB] sur une bande passante de fréquence allant de 0 à 1k[Hz]. Pour cela on dispose d’AOPs ayant la caractéristique suivante:

(4)

G[db]

Pente= -20db/dec

10 100

f[Hz]

0

2.3. Donner le facteur de mérite F1 de cet AOP. (1pts)

Le facteur de mérite = la fréquence lorsque le gain G est unitaire (0db) soit F1=1[MHz].

2.4. Justifier combien d’AOPs il est nécessaire d’utiliser (1pt)

Si l'on veut que le système ait une bande passante de 1k, chaque montage doit donc avoir une bande passante de 1k. Compte tenu de la caractéristique des AOPs cela revient à dire que chaque montage doit avoir un gain de 60db. Or si l'on veut atteindre un gain de 120db cela revient à mettre en cascade 2 amplificateurs non inverseur, donc 2 AOPs sont nécessaires à cette réalisation.

2.5. Dessiner le schéma du montage (1pt)

- +

v u

R1 e1

R2 G1 s1

- +

v u

R2 R1 G2 s2

Avec 20log(1+R1/R2)=60db

Ceci étant dit, la sortie peut être distordue si l’amplitude du signal d’entrée dépasse une certaine valeur…c’est l’éffet du Slew Rate (Sr=0,5V/µs). On rappel que :

. max

. 2 .

max AE

f

Sr = π avec A le gain du montage

2.6. Calculer l’amplitude maximale de ce signal. On prendra Adb=120db et fmax=1k[Hz].

(1pt)

Emax=0,5.106/(2π.106.1.103)=80µV

(5)

Partie 3. : Amplificateur différentiel (7 points)

…en considérant l’AOP idéal

- + v u

s R4

i1 e1

R1

i2 e2

R3 R2

- + v u

s R4

i1 e1

R1

i2 e2

R3 R2

3.1. Quelle est l’impédance d’entrée vue par e1 ? (0.5pt) Ze1=R1+R2

3.2. Que faudrait il modifier pour que la sonde présente une impédance d’entrée infini sans pour autant modifier l’amplification ? (0.5pt)

Rajouter un suiveur à chaque entrée.

3.3. Dans quel circonstance à t’on plus intérêt à utiliser une sonde différentiel qu’une sonde d’atténuation ? (1pt)

Lorsque l’on souhaite réaliser une mesure à l’oscilloscope sans imposer de masse supplémentaire…

3.4. Retrouver l’expression: s =e1.ae2.ben identifiant a et b. (2pts)

) 4 )( 1 2 ( 3

) 3 4 ( 1 2 3 /

4 R3.

1 2 R2.e1 )

3 ( ) 1 (

) 3 3( 4 R3.

4 / 1 3 / 1

4 3 0 v 1 :

2 R2.e1 2

/ 1 1 / 1

2 0 1 e1 u

: 0

2

) 2 3( 2 4

4 / 3 0 e2 0 v 4 r / 1 3 / 1

4 3 e2 v : 0

1

) 1 ( v u 0 / s/G v) - (u ) .

( G / v

- u : Hypothèse

0 2 0 2

0 2 0

2 0 1 0 1 0

1

0 0

R R R

R R e R

R s R

s R

et R

R R

s R

R R s Millman R

R et R R R

R Millman R

e qd

R e R R s

s o R

R R

R s Millman R

e qd

s linaire

régime ie

Vsat

e e

e e

e e

e

+

= + + ⇒

+ =

= + +

+ + =

+ = +

=

=

=

⇒ +

=

⇒ + =

+

=

=

=

=

=

=

<

= =

=

=

= =

=

Par application du théorème de superposition on trouve:

3e2 1 4 ) 1 2 ( 3

) 3 4 ( ) 2

4 ( ) 2

( 1 0 2 0

R e R R R R

R R s R

s s

et e e

+

= + +

=

= =

(6)

3 ( 4 3

) 2 1 2

3 ( 4

. 2 .

1 R

b R R et R R R

R a R

avec b e a e

s =

+

= +

=

On montre que s peut s'écrire sous la forme:

⎥⎦⎤

⎢⎣⎡ +

+

= 2

2 . 1 ' 2 1

1 e e

mc e R

e Ad

s ]

2 ) (

) .(

2 ).[

( a b

b Umc a b Ud

a

+ + −

= +

3.5. Quelle condition les résistances doivent elles remplir pour que la rejection en mode commun soit infinie ? (1pt)

b a ssi mc

b R a

b mc a

R ⇒ =∞ =

= + '

) ( ' 2

1 . 4 2 . 4 2 . 3 2 . 4

) 1 2 ( 4 2 ) 3 4 (

3 4 3 ) 2 1 2

3 ( 4

R R R R R R R R

R R R R R R

R R R R R R

R R

+

= +

+

= +

⇒ + =

⇒ +

2 1 4 3

1 . 4 2 . 3

R R R ou R

R R R R

=

=

…en considérant l’AOP non idéal

En considérant à présent que le gain de l’AOP

ωθ j G G

= + 1

0 avec G0>>1+Ad, on

montre que l’amplification différentiel θ θ

ωθ ).

( 1 ' ' '

1 ' '

0 0

0

G et Ad

Ad Ad

j avec

Ad Ad = = +

= +

3.6. Quelle est l’expression de la fréquence de coupure de l’amplificateur différentiel ? (1pt)

) 1 . (

2 /

1 0

= +

Ad fc G

π θ

3.7. Calculer la bande passante du montage sachant que le facteur de mérite de l’AOP est F1=1M[Hz] et que le gain différentiel est Ad=9. (1pt)

) 1 ( . ' 2 2 / 1 2

/ 0

= +

=

= Ad

c G

fc ω π πθ πθ

1 . .

0 2 F

G

or = πθ

) 1 (

1

= +

=

Ad

fc F BP

] [ 10 . ) 1 1 9 (

10 .

: 1 5

6

Hz fc

BP

AN =

= +

=

Références

Documents relatifs

[r]

Les bases locales (à chaque sous domaine) étant orthonormées, on en déduit que les blocs diagonaux sont eux même diagonaux (égaux d'ailleurs à l'identité pour la matrice de masse

Ce d´ eveloppement ce trouve dans [QZ13] dans le chapitre Th´ eor` emes limites en Probabilit´ e.. Toute s´ erie enti` ere de rayon de convergence fini admet un

Du fait de la pr´ esence d’un terme non lin´ eaire cos(u), le th´ eor` eme de Lax-Milgram ne s’applique pas pour d´ eduire l’existence d’une solution.. Th´ eor` eme du point

Cal- culer son rayon de convergence... En d´ eduire l’aire du

Sur le montage n°4, on peut théoriquement régler cette tension à la valeur désirée puisque le curseur se déplace de façon continue alors que le montage n°5 ne permet d'obtenir que

- Transmission de faible puissance ; - Nécessite un effort presseur (usure) ; - Efforts importants sur les paliers (usure).. Critiques ‘’Courroie trapézoïdale’’ :

Ils ont pour rôle, d‟effectuer une transmission de puissance entre deux arbres en prolongement, et sans modification du couple ni de la vitesse, de remédier les inconvénients