• Aucun résultat trouvé

Le professeur documentaliste : un certifié pas comme les autres !

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2021

Partager "Le professeur documentaliste : un certifié pas comme les autres !"

Copied!
1
0
0

Texte intégral

(1)

Le professeur documentaliste : un certifié pas comme les autres !

Le professeur documentaliste est un certifié pas comme les autres : au quotidien, il jongle avec une double mission (gestion et pédagogie) qui confère toute sa richesse au métier. Si les revendications liées à notre rôle de gestion font consensus au sein de la profession, la présente contribution a pour objectif de mettre en débat les différentes problématiques liées à notre rôle d'enseignant et à sa prise en compte dans notre temps de service.

Si aujourd'hui, 25 ans après la création du CAPES, il y a une réelle et persistante interrogation sur l'avenir du métier de professeur documentaliste, c'est que subsiste un flou sur ce qu'il doit enseigner. La définition et la formalisation de contenus en Information-Documentation sont aujourd'hui cruciales pour clarifier notre rôle d'enseignant au sein de l'établissement et mettre fin aux tentatives institutionnelles de nous intégrer à l'équipe Vie Scolaire. C'est l'une des conditions nécessaires pour devenir des enseignants à part entière.

Ces contenus devront faire l'objet d'un cadrage national intégrant des horaires dédiés dans le service des professeurs documentalistes. En l'absence d'instructions officielles en lien avec les programmes, les pratiques hétérogènes tendent à s'accentuer sur le terrain : des collègues ne pouvant assurer leur rôle pédagogique face à des chefs d'établissement autoritaires favorisant les missions d'accueil des élèves mais aussi des collègues « débordés » par un nombre important de séances pédagogiques hebdomadaires (et sans prise en compte du temps consacré à la préparation de celles-ci !). Sans préjuger des travaux du CSP et de leur incidence pour une évolution (positive ?) de nos missions, comment concilier et articuler au sein de notre syndicat, l'absence de contenus et notre identité enseignante notamment dans nos revendications ? Les congrès précédents ont acté la création d'une agrégation en Information-Documentation, une inspection spécifique, l'attribution de la part fixe de l'ISOE.

Face à l'évolution de notre métier, de nombreuses questions se posent aujourd'hui notamment pour une meilleure prise en compte du temps consacré à notre rôle d'enseignant : faut-il identifier dans les services un temps d'enseignement et de gestion ? Notre temps de service est-il en adéquation avec l'évolution de nos missions ? Comment assurer aujourd'hui pleinement et sereinement notre rôle d'enseignant ? Comment améliorer nos conditions de travail ?

De la réponse à celles-ci pourra alors émerger de nouvelles revendications pour notre profession.

Virginie Pays et Claire Richet Groupe Documentation

Références

Documents relatifs

Rivière souterraine!. Aujourd’hui, je suis

Je me suis promis de le mener pour moi, mais avant tout pour les personnes comme vous qui vous retrouvez du jour au lendemain dans une situation plus précaire, et

« On ne force pas les professeurs ou les départements à passer à la formation en ligne [...] mais, de temps en temps, on leur rappelle que s'ils veulent se faire connaître,

Pour autant, l’innovation en pédagogie ne saurait suffire à asseoir les enseignants documentalistes dans l’aspect documentaire et bibliothécaire de leur métier.. La stratégie

On va donc continuer à envoyer dans la « bibliothèque intérieure » de nos enfants une infinité d'informations sans les accompagner pour qu'ils puissent les

C'est par cette voie que il m'a semblé que l'humanité sainte de Notre-Seigneur nous est continuellement présente, le faisant par l'application de ses mérites,

d’incidents relatifs aux phénomènes d’autoéchauffement, a constitué un partenariat avec les plus grands acteurs du traitement de l’eau et l’agence de l’eau Seine-Normandie

Nous voilà aux prises avec des enfants plus ou moins invivables et pourvus de ces symptômes qui les avaient fait surnommer psychotiques, le sens de notre démarche n’étant point