• Aucun résultat trouvé

Professeur documentaliste, CPE : chacun son métier !

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2021

Partager "Professeur documentaliste, CPE : chacun son métier !"

Copied!
1
0
0

Texte intégral

(1)

Professeur documentaliste, CPE : chacun son métier !

Depuis plusieurs mois, les initiatives académiques se multiplient avec comme leitmotiv institutionnel, le rapprochement des professeurs documentalistes et de la Vie Scolaire : journées de regroupements académiques communes, mise en place des Centres de Connaissances et de Culture (3C). Sous couvert de vouloir apporter des réponses plus satisfaisantes à la problématique de la vie de l'élève au sein de l'établissement, l'Inspection EVS n'hésite pas à entretenir le flou sur les futures missions et l'avenir des métiers concernés dans ces dispositifs expérimentaux. Ainsi, les réponses suggérées par l'Institution, et sans concertation avec la profession, ne sont pas satisfaisantes.

Faut-il s'inquiéter des différentes manoeuvres académiques et les traduire comme un moyen de détourner, et donc de nier, les spécificités de nos métiers respectifs ?

Rappelons que les professeurs documentalistes et les CPE dépendent toujours d'une même inspection qu'ils partagent avec les chefs d'établissements ! L'absence de volonté de la part de l'Inspection Générale de vouloir répondre positivement à nos revendications pour des inspections spécifiques accrédite l'idée de vouloir considérer le métier de professeur documentaliste et de CPE comme une seule entité Vie Scolaire.

Dans un contexte marqué par un recrutement insuffisant, par l'absence d'une réelle formation initiale et par la disparition de la formation continue, le rapprochement des deux métiers est-il un moyen de contourner le recrutement de personnels qualifiés et formés en imposant l'ambiguité dans les rôles de chacun ?

Le professeur documentaliste est un enseignant qui a une double mission pédagogique et de gestion. Si l'accueil des élèves doit se faire dans le cadre d'une coopération avec la Vie Scolaire, il ne faut pas pour autant que cela se fasse au détriment de sa liberté pédagogique et par l'installation d'une hiérarchie intermédiaire qui serait incarnée par le CPE. De même, l'accueil des élèves au CDI par le professeur documentaliste s'articule autour de son rôle pédagogique et ne peut de fait être assuré de manière satisfaisante par des personnels non formés.

Le CPE a une mission de gestion, de suivi et d'organisation du cadre de vie des élèves. A ce titre et dans le respect de sa mission éducative, une collaboration avec le professeur documentaliste est nécessaire pour la gestion des élèves en dehors des heures de cours.

Face à des tentatives de définitions locales de nos métiers, le SNES doit rappeler la spécificité de ces deux métiers avec fermeté et être vigilant sur les initiatives académiques ! Virginie Pays, responsible académique professeurs documentalistes et Alfred Zami, responsible académique CPE, U et A Lyon

Références

Documents relatifs

Nous savons bien que les impôts frap- pent lourdement la propriété bâtie, mais ils frappent plus lourdement encore la propriété industrielle, qui n e rapporte rien et, au

La difficile reconnaissance du métier de professeur documentaliste reste, 27 ans après la création du CAPES de Documentation, le leitmotiv lorsque les collègues témoignent de

- Renforcer les équipes de vie scolaire grâce à un statut d’étudiant surveillants stabilisé qui leur donnera toute leur place dans la mise en œuvre de l’aide au travail

Les nouveaux outils intégrés dans les ENT, parfois semblables pour tous les établissements (logiciel documentaire, espaces de partage académiques), parfois différents car liés

L’heure de vie de classe prend toute sa place tant pour le CPE que pour le professeur principal dans la préparation du conseil de classe et la gestion des petits conflits qui

[r]

– Une augmentation des postes d'enseignants documentalistes aux concours, avec la définition d'un taux d'encadrement dans les Centres de Documentation et d'Information (2

On va donc continuer à envoyer dans la « bibliothèque intérieure » de nos enfants une infinité d'informations sans les accompagner pour qu'ils puissent les