L’ISF

In document Gestion de Patrimoine (Page 58-86)

EPA6

4. L’ISF

• Maîtriser le périmètre de l’ISF

• Savoir calculer l’ISF pour des foyers fiscaux dans des situations variées

• Connaître les principales sources de réduction d’impôt

5. Réaliser un bilan fiscal

• Savoir poser les bonnes questions et recueillir les informations pertinentes

• Savoir construire le bilan fiscal

• Identifier les problématiques fiscales à l’issue d’un bilan

6. Loi de finance 2014

• Actualité fiscales 2014

• Maîtriser les principales évolutions de l’IRPP, de la fiscalité des valeurs mobilières et de la fiscalité des revenus fonciers

• Comprendre les évolutions en termes de charges déductibles et en termes de contributions sociales

µ Étude de cas pour mesurer les impacts de la LF14

Objectifs

• Maîtriser règles de calcul de l’IRPP

• Comprendre la fiscalité des valeurs mobilières

• Savoir construire un bilan fiscal Niveau : Essentiel

Intervenants Frédéric Guilguet Martine Lemoyne Durée : 6 sessions d’1h30 Participants max : 8 Dates

Période 1 : Février - Mars - Avril Période 2 : Septembre - Octobre

- Novembre Tarif

Par cours : 116 € HT Le cycle : 650 € HT

Bulletin d’inscription page 173 Contact au +33 (0)1 40 33 80 71 ou par mail : inscriptiongp@barchen.fr

Environnement Patrimonial - Classes Virtuelles

Réussir un Bilan patrimonial

Méthodologie et pratique pour l’analyse et la préconisation EPACV2

Programme

1. Les objectifs d’un bilan

• Maîtriser les objectifs et les étapes du bilan patrimonial

• Connaître la nature des informations nécessaires pour réaliser un bilan patrimonial

• Maîtriser l’articulation des étapes : collecte - organisation - traitement 2. Les étapes du bilan

• Savoir synthétiser un bilan patrimonial et intégrer le hors bilan

• Savoir prendre en compte le bilan fiscal et successoral

• Mener une analyse des équilibres

3. Faire des préconisations (2 études de cas communiquées en amont du cours)

• Analyser les situations et lister les informations disponibles

• Dresser les bilans patrimoniaux

• Identifier l’adéquation des objectifs avec le bilan

Objectifs

• Identifier et recueillir les informations nécessaire à l’analyse d’une situation patrimoniale

• Définir les objectifs de son client avec lui

• Savoir structurer son analyse et construire une solution idoine Niveau : Essentiel

Intervenante Catherine Bizé

Durée : 3 sessions d’1h30 Participants max : 8 Dates

Période 1 : Janvier - Février Période 2 : Septembre - Octobre Tarif

Par cours : 116 € HT Le cycle : 340 € HT

Bulletin d’inscription page 173 Contact au +33 (0)1 40 33 80 71 ou par mail : inscriptiongp@barchen.fr

µ Juridique

Les Régimes Matrimoniaux ... 62 Interview : Frédéric Guilguet ... 63 Successions et donations...64 Le patrimoine des personnes protégées ...65 Interview : Olivier Chomono ...66 Gérer le patrimoine d’une famille recomposée ... 67

µ Règlementation

Remplir ses obligations règlementaires ...68 Protection de la clientèle dans la distribution d’assurance ... 69 Cycle juridique ... 70 Pratique des successions et des donations$... 71 Cycle règlementaire ...72 Préparer la certification AMF ...73

Environnement

Règlementaire et Juridique

Environnement Règlementaire et Juridique - Juridique

Les Régimes Matrimoniaux

Quel régime pour optimiser le patrimoine de vos clients ? ERJ15

Programme

Organisation patrimoniale d’un couple marié

• Principes

– Enrichissement commun du couple : la communauté réduite aux acquêts – Biens communs et biens propres – Choix de l’autonomie des patrimoines :

séparation de biens passée devant notaire – Biens propres et biens indivis

– Gérer le mélange des genres : utilité de la clause de remploi et véritable enjeu des récompenses

– Cerner la portée de la réponse ministérielle Bacquet

• Recherche d’une organisation plus adaptée – Changement de régime matrimonial – Choix de la communauté universelle :

pour un couple sans enfants, avec enfants communs ou avec enfants

d’une précédente union

– Choix de la séparation de biens avec la participation aux acquêts µ Études de cas

Organisation patrimoniale des couples non mariés

• Similitudes et différences du mariage avec le PACS

– Points communs pendant l’union : retranscription commune sur acte

de naissance et livret de famille, foyer fiscal commun, régime de la séparation de biens – Les différences au début et à la fin du régime

• Différences irréductibles avec le concubinage – Aucune reconnaissance du concubinage

notoire sauf exception

– Le couple constitue le patrimoine qu’il souhaite partager : compte joint, achats communs

Le couple et la relation avec la banque • La constitution du couple face à la banque :

choix de gestion et enjeu patrimonial – La désunion du couple face à la banque – Divorces à l’amiable et contentieux – Solde bancaire pour appréciation

de la masse commune

– Recours au crédit pendant un divorce

• Le couple face au crédit : garanties et modes de financement

µ Études de cas

Objectifs

• Comprendre les différents régimes et leurs impacts patrimoniaux

• Optimiser le choix du régime matrimonial en fonction des situations et objectifs personnels de votre client

• Accompagner vos clients lors des unions et le cas échéant des séparations

Niveau : Essentiel Intervenant Frédéric Guilguet Durée : 1 jour Participants max : 8 Dates

Paris : 02 juin 2014 24 novembre 2014 Marseille : 15 mai 2014

14 octobre 2014 Lyon : 27 mai 2014

25 novembre 2014 Bordeaux : 17 juin 2014

16 décembre 2014 Lille : 24 juin 2014

02 décembre 2014 Tarif : 580 € HT

Bulletin d’inscription page 173 Contact au +33 (0)1 40 33 80 71 ou par mail : inscriptiongp@barchen.fr

Cabinet Simonnet-Guilguet-Brousmiche.

Diplômé en droit et en gestion, Frédéric est avocat au Barreau de Paris, spécialisé en fiscalité et en transmission d’entreprise.

Il est également enseignant en Master 2 auprès des Universités Paris I-Sorbonne et Paris II-Assas sur des thèmes relatifs à la gestion de privée. Avocat fiscaliste, Frédéric est conseil en droit du patrimoine, notamment en montages patrimoniaux.

Frédéric anime les séminaires présentiels : - Actualité de la gestion de patrimoine ....45 - Actualité fiscale 2014 :

faites le point des réformes ...47 - Les Régimes Matrimoniaux ...62 - Aspects patrimoniaux de la cession

de l’entreprise ...82 Frédéric anime les classes virtuelles : - Cycle Fiscalité ... 58 - Cycle Juridique ...70 - Pratique des successions

et des donations ...71 - Aspects patrimoniaux de la cession

d’entreprise ... 101

Bärchen : Y a-t-il une actualité particulière sur les régimes matrimoniaux ?

Frédéric : Contrairement à certains pans du droit ou de fiscalité, la matière n’est pas marquée par des modifications législatives ou règlementaires incessantes. Toutefois, par ricochet si j’ose dire, plus le patrimoine des français est sujet à modifications, plus les régimes matrimoniaux doivent être maîtrisés. En effet, ils n’ont pas d’autre fonction que d’organiser, de façonner le patrimoine du couple à leur image au-delà des contraintes familiales ou législatives.

Mais la technique des régimes matrimoniaux n’est-il pas l’apanage des notaires ?

Je m’inscrits en faux contre cette idée. La formation s’adresse à un spectre très large de participants et la maîtrise du droit ne constitue pas un pré requis rédhibitoire. En effet, ce qui compte, c’est de comprendre la maniabilité des régimes matrimoniaux en fonction des objectifs poursuivis. Je crois que la formation s’attache à se réapproprier certains aspects des régimes matrimoniaux pour les intégrer dans une réflexion certes juridique mais aussi financière et fiscale, bref il s’agit de découvrir ou d’approfondir en quoi les régimes matrimoniaux s’intègrent dans une approche patrimoniale globale.

Vous consacrez une certaine partie du programme au PACS, en quoi est-il un élément incontournable d’une réflexion patrimoniale ? Selon les Chiffres INSEE 2011, la France compte environ 1 million de couples Pacsés. C’est un phénomène passionnant car le recours massif au PACS cache très souvent la préservation

d’intérêts patrimoniaux. Or, cet objectif n’est que très rarement pris au sérieux. Si le PACS est un contrat tout à fait malléable sa pratique est décevante car elle confine à la reproduction servile de modèles types qui ne reflètent aucune réflexion patrimoniale.

Vu la densité des sujets, ne ressort-on pas de votre séminaire avec des notions surtout théoriques ?

C’est tout le contraire ! Je m’efforce de travailler sur des exemples concrets tirés de ma pratique professionnelle où l’appel à d’autres domaines est fréquent. Ainsi, par exemple, je m’efforce de démontrer dans la résolution d’un cas en quoi un blocage fondé sur une clause matrimoniale a trouvé son épilogue dans l’Assurance-Vie. Cette matière n’a pas bonne presse car elle reste trop souvent cloisonnée sur ses terres alors que la réalité l’appelle sur d’autres perspectives

Ce stage est donc destiné finalement à des non juristes ?

Bien évidemment, c’est même l’esprit qui anime je l’espère ce stage. Le vocabulaire que j’emploie est délibérément simplifié, factuel, il est essentiel à compréhension de la matière. Toutefois, dans un second temps, une attention est portée sur la précision des termes, outil indispensable à la réflexion juridique. Ce faisant je résume à mes yeux ce que peut être une méthodologie patrimoniale.

Les Régimes Matrimoniaux

Quel régime pour optimiser le patrimoine de vos clients ?

Frédéric

Guilguet

Environnement Règlementaire et Juridique - Juridique

Successions et donations

Des textes de lois au déroulement pratique ERJ16

Programme

L’ouverture de la succession

• Les premiers effets patrimoniaux du décès – Dissolution des régimes matrimoniaux – Blocage des comptes bancaires

et interruption des contrats en cours – Sort des contrats de crédit

et des cautionnements

• L’intervention du notaire

• La désignation des héritiers

• La détermination de la masse successorale – Règles d’évaluation des biens

d’une succession

– Détermination du passif successoral – Respect de la réserve héréditaire Le déroulement d’une succession

• Les différentes options successorales – L’acceptation pure et simple

– L’acceptation à concurrence de l’actif net – Les différentes renonciations à succession – L’héritier « taisant »

• Le traitement des créanciers successoraux – Les créanciers face à l’acceptation pure

et simple

– L’obligation de déclaration dans l’acceptation à concurrence de l’actif net

• La déclaration de succession – Calcul de l’actif taxable – Solidarité des dettes fiscales

• L’administration d’une succession

– Les héritiers dans l’indivision successorale – Les biens dans le démembrement

de propriété µ Études de cas

La place réservée aux donations

• Les différentes donations : dons manuels, donations-partage et notariées

• Prise en compte des donations dans la succession

Le dénouement d’une succession

• L’indivision successorale

– Le démembrement de propriété

– Les règles de droit commun de l’indivision – Les spécificités de l’indivision successorale

• Le partage amiable de l’indivision successorale – Décès du conjoint dans une famille

recomposée avec biens immobiliers et épargne

– Gestion d’une succession en l’absence d’intervention du notaire avec comptes bancaires démembrés, etc.

µ Études de cas

Objectifs

• Identifier les conséquences fiscales et patrimoniales des différents modes de transmission

• Conseillez vos clients

dans leur projet de transmission

• Mesurer l’impact des dernières réformes

Niveau : Essentiel Intervenant Nicolas Pilikian Durée : 2 jours Participants max : 8 Dates

Paris : 26 et 27 mai 2014 16 et 17 octobre 2014 Marseille : 03 et 04 juillet 2014

04 et 05 décembre 2014 Lyon : 12 et 13 juin 2014

27 et 28 novembre 2014 Bordeaux : 12 et 13 mai 2014

02 et 03 octobre 2014 Lille : 15 et 16 mai 2014

15 et 16 septembre 2014 Tarif : 1 160 € HT

Bulletin d’inscription page 173 Contact au +33 (0)1 40 33 80 71 ou par mail : inscriptiongp@barchen.fr

Environnement Règlementaire et Juridique - Juridique

Le patrimoine des personnes protégées

Définissez les stratégies adaptées ERJ17

Programme

Le cadre juridique de la protection des mineurs

• Protection et représentation du mineur

• L’autorité parentale et administration légale

• La jouissance légale

• Les actes de dispositions renforcés

• Les actes interdits

• L’autorité de surveillance

Le cadre juridique et fiscal de la protection des majeurs

• La réforme du 5 mars 2007

• Les différentes mesures de protection

• Les actes de disposition et les actes d’administration

• Les actes interdits

• Les organes de la protection judiciaire Les outils de la stratégie patrimoniale

• La protection des régimes matrimoniaux

• Les libéralités avec réserve d’usufruit

• Les contrats épargne handicap et rente survie

• La vente en viager

• La société civile

• La fiducie gestion

Le mandat de protection future

• Le pouvoir du mandant

• Les pouvoirs du mandataire

• Le mandat de protection future pour autrui µ Études de cas : exemple de rédaction L’aide sociale et la récupération

• Lois et principes

• Le plafond de ressources

• Les recours en récupération

• L’action en répétition de l’indu

Objectifs

• Appréhender les solutions

patrimoniales adaptées à la personne vulnérable

• Anticiper l’ouverture d’une mesure de protection juridique

• Comprendre l’impact juridique et fiscal des stratégies patrimoniales engagées en présence de personnes

handicapées Niveau : Maîtrise Intervenant Olivier Chomono Durée : 1 jour Participants max : 8 Dates

Paris : 27 mai 2014 28 octobre 2014 Tarif : 840 € HT*

*-15% pour les abonnés de L’AGEFI Actifs !

Bulletin d’inscription page 173 Contact au +33 (0)1 40 33 80 71 ou par mail : inscriptiongp@barchen.fr

Cabinet de conseil associatif LA CURATÉLAIRE. Maître en droit et diplômé de l’école supérieure de commerce de Lille, Olivier est spécialisé en ingénierie patrimoniale de la personne vulnérable.

Il est également enseignant auprès des universités de droit de PARIS II et Paris XII pour l’obtention du diplôme de mandataire judiciaire à la protection des majeurs.

Olivier a effectué son parcours professionnel en cabinet d’audit, en banque ainsi qu’en société de conseil et est aujourd’hui formateur et directeur associé du cabinet de conseil associatif LA CURATÉLAIRE.

Olivier anime les séminaires présentiels : - Le patrimoine des personnes

protégées ... 66

Olivier

Chomono

Bärchen : Pourquoi une formation spécifique sur la gestion du patrimoine des personnes protégées ?

Olivier : La France compte aujourd’hui quelques 900 000 personnes sous mesure de protection juridique, (sauvegarde de justice, curatelle ou tutelle) et ce nombre s’accroît chaque année. Le conseiller en gestion de patrimoine rencontre régulièrement des familles dont un membre est frappé par la maladie, le grand âge ou le handicap. Dans une approche patrimoniale globale la présence d’une personne protégée a plusieurs impacts sur le plan civil, fiscal et social que le conseiller doit appréhender afin de privilégier l’autonomie financière de la personne fragilisée et éviter le blocage des actifs.

Quel est l’objectif de ce séminaire ?

L’objectif est, dans un format court d’une journée, d’acquérir les réflexes et les connaissances pratiques nécessaires à l’orientation du client vers des solutions adaptées.

Quels sont les types de professionnels qui apprécieront le plus cette formation ?

Cette formation s’adresse à tous les professionnels de la gestion de patrimoine : notaires, expert-comptables, Conseils en Gestion de Patrimoine Indépendants et de réseaux bancaires, Conseils en Investissement Financier, family officers, Conseils en Gestion de Fortune, courtiers d’assurance, managers de réseaux commerciaux en Assurance-Vie.

Quels est la méthode pédagogique employée et quels sont les supports utilisés ?

La méthode est constituée alternativement d’un fil conducteur magistral et d’études de cas concrets. Chaque stagiaire reçoit un support de cours imprimé ainsi que des tableaux de synthèse.

Le participants doivent-ils avoir une formation juridique pour suivre ce séminaire ?

La formation est dense car elle synthétise des connaissances transverses en doit civil, en doit des assurance, en doit fiscal et en doit social.

Cependant aucun prérequis n’est nécessaire, l’objectif de ce séminaire étant rappelons-le la découverte et la mise en œuvre pratique des outils et solutions disponibles.

Le patrimoine des personnes protégées

Définissez les stratégies adaptées

Environnement Règlementaire et Juridique - Juridique

Gérer le patrimoine d’une famille recomposée

Ajustez les stratégies patrimoniales selon les objectifs de vos clients ERJ18

Programme

Liminaire : environnement juridique et sociologique

Problématiques liées à l’éclatement de la famille

• Sort de l’ancien régime matrimonial, des donations entre époux et des avantages matrimoniaux

• Les conséquences sociales et financières du divorce

• Les mesures à prendre à l’égard des contrats d’Assurance-Vie et d’assurance démembrées Le choix du régime matrimonial

pour le remariage des époux :

régime séparatiste ou communautaire ? µ Études de cas

La légitime protection du nouveau conjoint et ses limites face aux enfants non communs

• L’action en retranchement µ Études de cas

• La reprise des apports Stratégies patrimoniales : protéger le nouveau conjoint

• Notion d’avantage matrimonial (régime juridique et régime fiscal). Possibilité ou prohibition ?

• La tontine

• La donation au dernier vivant : optimisation à travers un nombre d’options quasi-indéfini, le cantonnement

• Le testament

• L a société civile immobilière

• L’Assurance-Vie : notions de primes exagérées et d’atteinte à la réserve

• Le quasi-usufruit

• La prévoyance, l’assurance retraite, la RAAR, etc.

µ Études de cas avec illustration du niveau de protection civile et fiscale du conjoint Stratégies patrimoniales :

protéger les enfants non communs

• La conversion de l’usufruit en rente viagère

• L’Assurance-Vie, la libéralité graduelle, etc.

Stratégies patrimoniales :

assurer l’égalité entre tous les enfants

• La nouvelle donation-partage

• La RAAR mêlée à l’Assurance-Vie µ Études de cas

Stratégies patrimoniales :

favoriser les enfants les plus jeunes (communs)

• Attribution de la QD

• Assurance-Vie, décès, rente éducation Stratégies patrimoniales :

protéger les enfants du conjoint

• Adoption simple ou plénière ?

• Aspects civils et fiscaux µ Études de cas

Stratégies patrimoniales : protéger un des enfants

• La donation hors part successorale

• L’Assurance-Vie

• La holding familiale

Objectifs

• Y voir clair dans l’imbroglio juridique des familles recomposées

• Mesurer l’impact des évolutions juridiques récentes

• Identifier les stratégies patrimoniales pour protéger chaque membre de la famille recomposée Niveau : Maîtrise Intervenant

Emmanuel Bouvenot Durée : 2 jours Participants max : 8 Dates

Paris : 16 et 17 juin 2014 17 et 18 novembre 2014 Tarif : 1 680 € HT*

*-15% pour les abonnés de L’AGEFI Actifs !

Bulletin d’inscription page 173 Contact au +33 (0)1 40 33 80 71 ou par mail : inscriptiongp@barchen.fr

Environnement Règlementaire et Juridique - Règlementation

Remplir ses obligations règlementaires

Être conforme dans ses pratiques ERJ19

Programme

Le secret professionnel

• L’information couverte

• Les responsabilités du banquier

• Les exceptions : la justice civile, l’administration fiscale, etc.

Obligation d’information et de conseil

• Définitions, étendue et limites

• L’obligation légale de connaissance du client : la MIF, la DSP, la D3, etc.

• Étude de jurisprudence

• Le principe de non-ingérence et le devoir de prudence

• Les anomalies apparentes Connaître le client

• L’entrée en relation

• L’identification

• La catégorisation

• Les tests d’adéquation et de caractère approprié µ Étude de cas : analyse d’un profil client

avant préconisation Agir dans l’intérêt du client

• Principe de loyauté

• Les informations données aux clients

• La « Best execution » et la « Best selection »

• Les rémunérations : point sur les modes de rémunération et les rétrocommissions

• Le traitement des réclamations

µ Étude de cas : exemple de « Best execution » Quelles informations communiquer,

enregistrer et conserver au client ?

Le démarchage bancaire ou financier

• Le dispositif législatif et règlementaire

• Qu’est ce que le démarchage ?

• Les obligations du démarcheur

• Les droits de la personne démarchée

• La fourniture de services financiers à distance

• Les sanctions applicables

µ Étude de cas : analyse de situation : démarchage ou non ?

LCB-FT

• Approche risques et obligation de vigilance permanente

• Fraude fiscale : dispositions spécifiques

• Déclaration Tracfin

• Analyse des risques au quotidien

– Mesure de vigilance allégée / renforcée – Personnes Politiquement Exposées (PPE) – Examen renforcé de certaines opérations Quelles évolutions dans la règlementation demain ?

Objectifs

• Comprendre les obligations des CGP envers leurs clients

• Maîtriser les obligations règlementaires en pratique et savoir les concilier avec les pratiques commerciales

• Maîtriser les droits, obligations et res-ponsabilités des parties contractantes Niveau : Essentiel

Intervenant Christophe Bardy Durée : 1 jour Participants max : 8 Dates

Paris : 13 mai 2014 14 octobre 2014 Marseille : 19 mai 2014

23 octobre 2014 Lyon : 1er juillet 2014

09 décembre 2014 Bordeaux : 03 juin 2014

17 novembre 2014 Lille : 24 juin 2014

18 septembre 2014 Tarif : 580 € HT

Bulletin d’inscription page 173 Contact au +33 (0)1 40 33 80 71 ou par mail : inscriptiongp@barchen.fr

Environnement Règlementaire et Juridique - Règlementation

Protection de la clientèle dans la distribution d’assurance

Maîtriser les risques liés à la règlementation sur la protection de la clientèle ERJ20

Programme

Règlementation applicable et évolutions attendues

• Protection de la clientèle : panorama de la règlementation

• Refonte de la Directive Intermédiation : DIA 2 L’activité d’intermédiation d’assurance et ses conditions d’activité

• Définition des activités d’intermédiation – Catégories d’intermédiaires d’assurance – Activité d’intermédiation en assurance

• Conditions d’accès et d’exercice – Immatriculation à l’ORIAS – Conditions d’accès par catégorie

– Compétences et Honorabilité : personnes visées

– Capacités professionnelles – Régime dérogatoire

µ Étude de cas : évaluation des exigences d’immatriculation à l’ORIAS en fonction de la nature des activités d’intermédiation Obligations d’information précontractuelle et contractuelle

• Règlementation des intermédiaires d’assurance – Informations relatives à l’intermédiaire

d’assurance

– Liens d’exclusivité ou indépendance – Démarchage

– Modalités de communication – Vente à distance

– Conventions Producteur / Distributeur

• Régime de droit commun applicable aux organismes d’assurance

– Notice d’information

• Spécificités liées aux contrats de type Assurance-Vie

– Note d’information des contrats d’assurance sur la vie

– Recommandations de l’ACPR – Recommandation 2010-R-01

µ Étude de cas : analyse des exigences de la recommandation ACPR 2011-R-02 au travers de l’analyse d’un prospectus publicitaire

Connaissance du client et devoir de conseil

• Principes fondateurs de l’article L 520-1

• Ordonnance du 30 janvier 2009

• Connaissance du client

– Recommandations ACPR 2013-R-01 – Modalités de recueil et traçabilités

des informations

– Contenu des informations

• Protection des données

Contrôle des pratiques commerciales par l’ACPR

• Missions de l’ACPR

• Modalités d’exercice du contrôle

• Typologie des sanctions

• Sanctions disciplinaires graduées

• Sanctions pénales

• Traitement des réclamations – Origine et champ d’application – Information et accès de la clientèle

– Organisation du traitement des réclamations – Suivi et analyse des réclamations

• Annexe au rapport de contrôle interne sur la protection de la clientèle

– Objet et champ d’application – Canevas des informations à fournir – Procédures et moyens dédiés au Contrôle – Dispositif de Contrôle Permanent

µ Étude de cas : exemple de sanction donnée par l’ACPR en 2013 et analyse des causes

Objectifs

• Comprendre la règlementation actuelle et anticiper les impacts de la nouvelle Directive sur l’intermédiation (DIA2)

• Mettre en œuvre de façon concrète les obligations d’information et de conseil et identifier les points sensibles

• Choisir son statut d’intermédiaire et connaître les obligations associées Niveau : Maîtrise

Intervenant Franck Coisnon Durée : 1 jour Participants max : 8 Dates

Paris : 13 mai 2014 16 octobre 2014 Tarif : 840 € HT*

*-15% pour les abonnés de L’AGEFI Actifs

Bulletin d’inscription page 173 Contact au +33 (0)1 40 33 80 71 ou par mail : inscriptiongp@barchen.fr

In document Gestion de Patrimoine (Page 58-86)