Programme de colle 13

Loading.... (view fulltext now)

Texte intégral

(1)

Programme de colle 13

Classe de PC

Semaine du lundi 10 au vendredi 14 janvier

Liste des questions de cours

• Suites récurrentes d’ordrep: comment se ramener à une suite récurrente d’ordre 1 dansKp. Solutions lorsqueA possèdep valeurs propres distinctes (sans preuve).

• SurE =R[X], ϕ: (P, Q)7→

Z +∞

0

P(t)Q(t)e−tdtest un produit scalaire.

• SurE =Mn(R), ϕ: (A, B)7→Tr (ATB) est un produit scalaire.

• Soit A∈Mn(R). h∀(X, Y)∈(Rn)2, XTAY = 0i=⇒A= 0.

Soit u∈L(E).h∀(x, y)∈E2, hx, u(y)i= 0i=⇒u= 0.

• Un projecteurp est un projecteur orthogonal si et seulement si∀x∈E kp(x)k6kxk.

• Siu∈L(E),uest une symétrie orthogonale si et seulement siuest une symétrie et un endomorphisme orthogonal (avec preuve).

1 Algèbre bilinéaire

1.1 Préhilbertiens

Définition d’un produit scalaire, norme associée, propriétés de la norme.

Inégalité de Cauchy-Schwarz, identité du parallélogramme et de polarisation.

Orthogonalité : vecteurs orthogonaux, famille orthogonale. Orthogonal d’un sous-espace.

Théorème de Pythagore.

1.2 Euclidiens

Existence de bases orthonormales ; méthode de Gram-Schmidt.

Calculs dans une base orthonormale : produit scalaire, norme, matrice d’un endomorphisme.

Projection orthogonale sur un sous-espace de dimension finie ; sommes directes associées.

Distance à un sous-espace de dimension finie. Inégalité de Bessel.

1.3 Isométries

Définition et valeurs propres réelles possibles d’une isométrie. GroupeO(E). L’orthogonal d’un sous-espace stable est stable.

Définition et déterminant d’une matrice orthogonale. Interprétation comme matrice d’une isométrie dans une base orthonormée, ou matrice de changement de base orthonormée. Groupes On(R) etSOn(R). Orientation, bases directes et indirectes.

Description dans le cas de la dimension 2.

1

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :