Données épidémiologiques

Top PDF Données épidémiologiques:

Observatoire d'accidentologie en montagne dans le massif du Mont-Blanc‎ : données épidémiologiques 2012-2013 dans le cadre du programme européen transfrontalier Alcotra Résamont 2

Observatoire d'accidentologie en montagne dans le massif du Mont-Blanc‎ : données épidémiologiques 2012-2013 dans le cadre du programme européen transfrontalier Alcotra Résamont 2

Les Dr Sagues et Manteaux avaient souligné dans leur travail en 2007 (10) la multiplicité des acteurs de l’accidentologie de montagne, raison pour laquelle ils avaient élaboré un projet d’observatoire d’accidentologie en montagne. « On constate un manque de pertinence des données épidémiologiques existantes, lié à la redondance et au chevauchement des informations qui les alimentent d’une part, et à la vision déformée, partielle et incomplète qu’elles donnent d’autre part. » La plupart des études traitent d’une vision tronquée de l’accidentologie, en détaillant une activité, une tranche d’âge ou encore une pathologie. Les méthodes de recueil des données ne sont pas standardisées, et les résultats ne sont pas mutualisés. Ensuite, la plupart des acteurs traitent uniquement de la traumatologie des sports d’hiver, et rares sont les données concernant les pathologies médicales, et la traumatologie estivale. Tout cela induit une vision étriquée de l’accidentologie en montagne.
En savoir plus

93 En savoir plus

Quand les acteurs locaux interprètent leurs propres données épidémiologiques : une épidémiologie participative dans la zone industrielle de l'étang de Berre : le cas de l'étude Fos EPSEAL

Quand les acteurs locaux interprètent leurs propres données épidémiologiques : une épidémiologie participative dans la zone industrielle de l'étang de Berre : le cas de l'étude Fos EPSEAL

En effet, les personnes atteintes de pathologies parce qu’elles vivent et expérimentent dans leurs corps la maladie ou la pathologie disposent d’un savoir expérientiel dont nul autre ne dispose. Les répondants aux questionnaires en santé déclarée savent en premier lieu décrire un ensemble de symptômes, raconter une histoire de leur maladie allant des signes précurseurs, à l’établissement du diagnostic par un médecin jusqu’à la manière de vivre avec la pathologie. Ils savent décrire à quel moment et de quelle manière leur corps les fait souffrir. Et, cette description si elle est issue d’une dimension subjective et sensible, n’en est pas moins objectivable. Aussi, une fois le diagnostic posé, les personnes malades savent de quelles pathologies elles souffrent puisqu’un médecin leur a donné un diagnostic. Elles savent donc si elles sont atteintes d’un cancer et de quel type, d’une plaque pleurale, de la maladie de l’amiante, et peuvent donc renseigner le questionnaire. Parce que la maladie se vit de manière profondément intime et que ceux qui la vivent en sont les témoins les mieux placées pour la documenter, les questionnaires en santé déclarée permettent d’accéder à des données de santé publique fiables. Pour reprendre un terme venu outre-Atlantique, les répondants aux questionnaires en santé déclarée sont des « embodied health experts ». Ils connaissent mieux que personne les symptômes et ce qui se vit dans leur corps. Les travaux d’Einsenberg (1996) sur les malades du sida ou les travaux de Phil Brown (Brown et al, 2004) concernant les « embodied health movement » témoignent de cette expérience de la maladie vécue dans son propre corps qui fait œuvre et office d’expertise et nourrit les travaux des experts scientifiques médicaux. Nous postulons également que les questionnaires en santé déclarées lorsqu’ils appliquent les précautions méthodologiques rigoureuses et nécessaires autorisent à construire des données épidémiologiques fiables, pertinentes et rigoureuses et invitons à penser les débats concernant les questionnaires en santé déclarée au prisme des rapports de pouvoir, de domination et de légitimité à l’œuvre dans le domaine scientifique.
En savoir plus

122 En savoir plus

Pépite | Syndromes hyperéosinophiliques de l’enfant : données épidémiologiques des patients du Nord Pas de Calais issus de la cohorte du centre de référence des syndromes hyperéosinophiliques

Pépite | Syndromes hyperéosinophiliques de l’enfant : données épidémiologiques des patients du Nord Pas de Calais issus de la cohorte du centre de référence des syndromes hyperéosinophiliques

Un taux chronique de plus de 1500/mm 3 peut être responsable, quelle qu'en soit la cause, de lésions tissulaires diffuses (peau, poumon, système digestif) et irréversibles (cardiaques, cérébrales). Peu de données épidémiologiques sont à ce jour établies pour évaluer ce risque en population générale (3), et plus particulièrement en population pédiatrique. Une étude amène à penser que des spécificités pédiatriques existent (4), alors qu’une autre étude (5) ne mettait pas en évidence de différence selon l’âge. De nombreux case-report ont permis de mieux définir les différentes entités nosologiques responsables d'une hyperéosinophilie et leurs complications associées notamment cardiaques (6–16). La corticothérapie reste la thérapeutique de première intention mais des essais prometteurs sur le mepolizumab (anti interleukine-5)(17), l’imatinib (18) ou le dexpramopexole (19) permettront à l’avenir d’envisager des alternative ciblées. Une centaine d’essais thérapeutiques pour les syndromes hyperéosinophiliques était en cours sur www.clinicaltrial.gov en décembre 2017.
En savoir plus

71 En savoir plus

Etude de la relation patient-médecin généraliste : quel éclairage sur les inégalités sociales de santé ? Analyse des données épidémiologiques et des productions interdisciplinaires issues du projet INTERMEDE

Etude de la relation patient-médecin généraliste : quel éclairage sur les inégalités sociales de santé ? Analyse des données épidémiologiques et des productions interdisciplinaires issues du projet INTERMEDE

méthodologique qui leur sont propre. Les linguistes n’ont par exemple pas pu se prononcer sur la dichotomie syntagmatique/paradigmatique retrouvée en lexicométrie, ou sur les explorations selon les thématiques abordées en raison de leur cadre méthodologique. Mais c’est aussi en raison d’effectifs insuffisants, comme cela a pu être le cas dans les analyses épidémiologiques concernant l’exploration des facteurs reliés à la satisfaction/insatisfaction du patient et du médecin, et à l’observance des patients envers les traitements et les conseils donnés par le médecin à distance de la consultation étudiée. Mais une autre raison que nous pouvons évoquer face à ces silences est la difficulté rencontrée par certaines équipes pour se prononcer sur les résultats d’autres disciplines. En effet, certaines disciplines arrivaient à s’approprier les résultats d’une autre équipe, pour générer de nouvelles hypothèses de recherche, quand d’autres ne se prononçaient que sur leurs résultats et avaient plus de difficultés à se prononcer sur des observations et des hypothèses communes. Les sociologues ont alors formulé de nouvelles pistes de réflexions à partir de nombreux résultats, et les épidémiologistes cherchaient des explications possibles à leurs résultats dans l’observation des autres disciplines. Par ailleurs, si les épidémiologistes voulaient aboutir à une formulation de préconisations concrètes à l’issue de l’intégration interdisciplinaire, les autres disciplines ne souhaitaient pas se prononcer sur d’éventuelles recommandations. Ce sont aussi les épidémiologistes qui se sont saisis de l’intégration des résultats, exprimant le souhait de formaliser des conclusions communes à l’ensemble des équipes. De la même façon, la notion de catégorie ne revêtait pas la même signification d’une discipline à l’autre. Une typologie proposée par les sociologues à partir de la fréquence d’occurrences thématiques émergeant dans leur corpus au début du projet INTERMEDE n’a finalement pas été retenue dans les résultats finaux après demande de ces derniers. Ils souhaitaient en effet vérifier la stabilité de leur hypothèse par l’étude au long cours d’une interaction entre médecin et patient. O’Cathain montre en effet que les silences peuvent être attendus du fait des approches et du cadre d’analyse propre à chaque discipline, examinant plus particulièrement certains aspects d’un même phénomène. Néanmoins des silences inattendus peuvent également apparaître, mais ce qui peut améliorer la compréhension d’un phénomène et mener vers d’autres investigations (O'Cathain et al., 2010).
En savoir plus

374 En savoir plus

Age paternel : apport des données épidémiologiques et d’AMP

Age paternel : apport des données épidémiologiques et d’AMP

A partir de donn~es d'AMP (FIV avec don d'ovocytes), trois ~tudes ont et~ menees pour explorer I'hypothese d'un effet de I'&ge paternel sur le taux de grossesses cliniques..[r]

5 En savoir plus

Données épidémiologiques des mélanomes cutanés à la Réunion en 2015

Données épidémiologiques des mélanomes cutanés à la Réunion en 2015

On compte en moyenne par an, dans les établissements à La Réunion, 33 séjours d’hospitalisation (complète ou ambulatoire) et 28 séances de chimiothérapie pour cause de mélanome malin de la peau sur la période 2012-2014. [Source PMSI, ARS - exploitation ORS] Avec des indices UV comparables à ceux de l’Australie, c’est à dire supérieurs à 10 ou 11 toute l’année, de par la position géographique et le relief de l’île, et avec une population où tous les phototypes de peau de I à VI sont représentés, nous souhaitons connaitre tout d’abord l’incidence du mélanome cutané à la Réunion et déterminer secondairement les caractéristiques épidémiologiques concernant ce cancer.
En savoir plus

77 En savoir plus

Pépite | Syndromes hyperéosinophiliques de l’enfant : données épidémiologiques des patients du Nord Pas de Calais issus de la cohorte du centre de référence des syndromes hyperéosinophiliques

Pépite | Syndromes hyperéosinophiliques de l’enfant : données épidémiologiques des patients du Nord Pas de Calais issus de la cohorte du centre de référence des syndromes hyperéosinophiliques

Cette différence, bien que non significative, peut s’expliquer par l’expérience du radiologue. III) Performances de la chirurgie Le seul traitement curatif de l’HPT primaire sporadique est la chirurgie (para thyroïdectomie). Dans notre étude, 97% des patients ont été guéris de l’hyperparathyroïdie primaire par la chirurgie. La calcémie moyenne post opératoire et la PTH moyenne 20 minutes après exérèse de la lésion parathyroïdienne sont significativement plus faibles qu’en préopératoire, et figurent dans les normes biologiques (cf. patients et méthodes). Ces données permettent de confirmer l’exérèse du tissu hyperfonctionnel, à l’origine de l’hypercalcémie et de l’hyperparathormonémie.
En savoir plus

57 En savoir plus

Les usages de drogues des plus jeunes adolescents - 1. Données épidémiologiques

Les usages de drogues des plus jeunes adolescents - 1. Données épidémiologiques

Pour ces raisons, les données transversales recueillies dans les enquê- tes en population générale présentent d’importantes limites. Néan- moins, elles permettent, lorsqu’elles sont répétées, de documenter les changements intervenant dans la diffusion des produits psychoactifs dans la population. Il est difficile de documenter une évolution des précocités au premier usage sur le long terme, cette question n’ayant été introduite pour la première fois en France qu’en 1999 dans l’en- quête ESPAD. Dans le cas du cannabis, par exemple, ce recul ne permet pas de mettre en perspective la forte diffusion du cannabis et un net changement dans l’âge d’entrée dans sa consommation, même si une exploitation récente d’ESCAPAD permet d’esquisser une baisse signi- ficative depuis 2000, lorsqu’on interroge des adolescents de 17 ans : l’âge moyen déclaré au premier joint serait ainsi passé de 15,3 ans à 15,1 ans entre 2000 et 2005 [25] .
En savoir plus

7 En savoir plus

Candidoses invasives en réanimation : données épidémiologiques, élaboration d’un score prédictif et mise au point de PCR pour le diagnostic

Candidoses invasives en réanimation : données épidémiologiques, élaboration d’un score prédictif et mise au point de PCR pour le diagnostic

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

201 En savoir plus

La toxoplasmose : données épidémiologiques et recommandations aux femmes enceintes séronégatives

La toxoplasmose : données épidémiologiques et recommandations aux femmes enceintes séronégatives

Aujourd'hui, il n'existe pas de vaccin pour prévenir la toxoplasmose chez l'homme, le respect des mesures hygiéno-diététiques reste donc la seule prévention à la por[r]

117 En savoir plus

Les usages de drogues des plus jeunes adolescents : données épidémiologiques

Les usages de drogues des plus jeunes adolescents : données épidémiologiques

Pour ces raisons, les données transversales recueillies dans les enquê- tes en population générale présentent d’importantes limites. Néan- moins, elles permettent, lorsqu’elles sont répétées, de documenter les changements intervenant dans la diffusion des produits psychoactifs dans la population. Il est difficile de documenter une évolution des précocités au premier usage sur le long terme, cette question n’ayant été introduite pour la première fois en France qu’en 1999 dans l’en- quête ESPAD. Dans le cas du cannabis, par exemple, ce recul ne permet pas de mettre en perspective la forte diffusion du cannabis et un net changement dans l’âge d’entrée dans sa consommation, même si une exploitation récente d’ESCAPAD permet d’esquisser une baisse signi- ficative depuis 2000, lorsqu’on interroge des adolescents de 17 ans : l’âge moyen déclaré au premier joint serait ainsi passé de 15,3 ans à 15,1 ans entre 2000 et 2005 [25] .
En savoir plus

8 En savoir plus

Identification estimative en odontologie médico-légale. Contribution à l'intégration d'un nouveau type de données épidémiologiques

Identification estimative en odontologie médico-légale. Contribution à l'intégration d'un nouveau type de données épidémiologiques

Cependant le domaine d’étude des données volumétriques n’a pas encore été utilisé pour étudier et établir éventuellement des corrélations entre volume dentaire et appartenance à une population, contrairement à l’estimation de l’âge. Schnutenhaus et Rosing (176) ont néanmoins remarqué un certain ordre, notamment les groupes possédant les dents les plus volumineuses proviennent des populations d'Océanie. Cependant l'utilisation d'informations odontométriques dans un but taxonomique pour les populations actuelles n'est pas concluante. Ces deux auteurs préconisent l'utilisation d'autres caractéristiques, telles que les mesures du crane ou des os post crâniens, les dermatoglyphes, les pigmentations, ou les analyses de sang.
En savoir plus

146 En savoir plus

Dissection coronaire spontanée : données épidémiologiques, cliniques et angiographiques issues du registre national français DISCO

Dissection coronaire spontanée : données épidémiologiques, cliniques et angiographiques issues du registre national français DISCO

Tableau 11. Comparaison des caractéristiques cliniques, angiographiques, des données de présentation initiale, de prise en charge thérapeutique et de suivi dans les plus récentes cohortes de SCAD. n, nombre de sujets inclus dans l’analyse. Données présentées sous formes de %, moyenne ± écart-types, ou médiane et interquartiles. ACR, arrêt cardiorespiratoire ; ARA, antagonistes du récepteur de l’angiotensine ; AVC, accident vasculaire cérébral ; FDR CV, facteurs de risque cardiovasculaire ; FEVG, fraction d’éjection ventriculaire gauche ; IEC, inhibiteur de l’enzyme de conversion ; IMC, indice de masse corporelle ; IVA, artère interventriculaire antérieure ; PEC, prise en charge ; PMA, procréation médicalement assistée ; SCAD, spontaneous coronary artery dissection ; SCA ST+, syndrome coronarien aigu avec sus décalage du segment ST ; SCA non ST+, syndrome coronarien aigu sans sus décalage du segment ST ; THS, traitement hormonal substitutif ; TIMI, thrombolysis in myocardial infarction flow. ^Autre anti-agrégant plaquettaire parmi clopidogrel, ticagrelor et prasugrel.
En savoir plus

71 En savoir plus

Comment combiner des données génétiques et épidémiologiques pour comprendre la dissémination d'un virus ?

Comment combiner des données génétiques et épidémiologiques pour comprendre la dissémination d'un virus ?

Les génomes complets des isolats de FMDV prélevés dans 15 fermes de l’un des foyers ont été séquencés et utilisés conjointement aux données épidémiologiques afin de définir le[r]

2 En savoir plus

Apport de l'outil Google Trends(r) dans les études épidémiologiques : exemple de l'amalgame

Apport de l'outil Google Trends(r) dans les études épidémiologiques : exemple de l'amalgame

L’épidémiologie se définit, selon le dictionnaire Larousse (2015) (1) , comme « la science qui étudie, au sein de populations […], la fréquence et la répartition des problèmes de santé dans le temps et dans l'espace, ainsi que le rôle des facteurs qui les déterminent ». Elle ne constitue pas en soi une discipline propre à l’odontologie, car elle concerne l’ensemble des problèmes de santé que peuvent rencontrer les individus, cependant le domaine de la chirurgie dentaire ne peut pas exister sans l’aide de données épidémiologiques. L’OMS se base sur ce type d’informations pour établir ses rapports et délivrer des recommandations (2). Il en va de même pour chaque organisation, par exemple l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé (ANSM) qui publiait en 2014 son rapport sur les amalgames (3) ou encore l’Afssaps qui publiait en juillet 2011 ses recommandations concernant la prescription d’antibiotiques dans le cadre de la pratique bucco-dentaire en France (4).
En savoir plus

71 En savoir plus

Recherche et non-recherche. Les valeurs à l’oeuvre dans l’évaluation des protocoles épidémiologiques

Recherche et non-recherche. Les valeurs à l’oeuvre dans l’évaluation des protocoles épidémiologiques

Elle est centre´e sur le cas du Comite´ consultatif sur le traitement de l’information en matie`re de recherche dans le domaine de la sante´ (CCTIRS), qui donne des avis consultatifs per[r]

8 En savoir plus

La grossesse en milieu rural alpin : recherches épidémiologiques pour une politique de prévention

La grossesse en milieu rural alpin : recherches épidémiologiques pour une politique de prévention

partir de considérations psychologiques. Nous avons ainsi obtenu le risque global sur la totalité des naissances pendant la période de l'enquête, par maternité, en [r]

108 En savoir plus

Les carences humaines en sélénium : clinique et relations épidémiologiques : éléments de pathogénie

Les carences humaines en sélénium : clinique et relations épidémiologiques : éléments de pathogénie

Les relations entre sélénium et Kwashiorkor ont été abondamment discutées dans la littérature, alors que nulle mention n'est faite des relations du sélénium avec l[r]

125 En savoir plus

Impact des dernières études épidémiologiques sur l'utilisation des ISRS pendant la grossesse

Impact des dernières études épidémiologiques sur l'utilisation des ISRS pendant la grossesse

Enfin il existe comme alternative pouvant être envisagée en seconde intention, dans le cas d'une patiente présentant une dépression sévère, la thérapie électro-convu[r]

137 En savoir plus

Le syndrome de Rendu-Osler-Weber : aspects génétiques, moléculaires et épidémiologiques

Le syndrome de Rendu-Osler-Weber : aspects génétiques, moléculaires et épidémiologiques

I Aspects génétiques, moléculaires et épidémiologiques Résumé La télangiectasie hémorragique héréditaire (HHT) est une maladie rare (1/10.000). Son incidence est plus élevée (pouvant atteindre 1/1000) dans certaines zones géographiques dont la région Poitou-Charentes. Cette maladie autosomique dominante est causée par des mutations d’un des trois gènes identifiés ENG , ACVRL1 et SMAD4 codant pour des protéines de la voie BMP spécifiquement exprimés dans les cellules endothéliales. Le nombre croissant de mutations détectées chez les patients et l’expressivité variable de certaines mutations nous a ammené à déterminer les conséquences de mutations afin d’établir une corrélation génotype/phénotype. Cette corrélation est importante pour le conseil génétique et évidemment le diagnostic prénatal. Dans ce contexte, nous avons étudié aux niveaux cellulaire et moléculaire les effets de plusieurs mutations. L’effet délétère de ces mutations sur la protéine et/ou l’épissage de l’ARN a été évalué. Nous avons montré que sur les 23 mutations d’ACVRL1 : 1) 18 mutations faux-sens affectent la fonctionnalité de la protéine en réponse à BMP9 et 3 mutations sont de simples polymorphismes, 2) la mutation exonique c.733A>G (p.Ile245Val) affecte l’épissage de l’exon 6, 3) La mutation c.1048+5G>A de l’intron 7 en dehors du site consensus induit un épissage aberrant de l’exon 7. En ce qui concerne l’ENG, nous avons analysé 4 mutations et nous avons montré que la mutation c.1088G>A (p.Cys363Tyr) a un impact sur l’activité du récepeteur et que les mutations c.1134G>A (p.Ala378Ala) et c.1060C>T (p.Leu364Leu) altèrent l’épissage de l’exon 8. Ce travail montre l’importance de l’étude approfondie de toute nouvelle mutation par des études in silico , in vitro et in cellulo à différents niveaux cellulaires. Des études in vivo ultérieures peuvent compléter et appuyer la stratégie expérimentale que nous avons suivie.
En savoir plus

176 En savoir plus

Show all 3498 documents...