• Aucun résultat trouvé

doc1 • Une faible mobilité des spermatozoïdes (26 % de spermatozoïdes mobiles contre un pourcentage supérieur à 50 % normalement)

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "doc1 • Une faible mobilité des spermatozoïdes (26 % de spermatozoïdes mobiles contre un pourcentage supérieur à 50 % normalement)"

Copied!
1
0
0

Texte intégral

(1)

Eléments de correction ex 16p260

Nous allons expliquer les causes de l’infertilité de ce couple et justifier le protocole de FIVETE avec ICSI proposé

1. Les causes possibles de l’infertilité sont : Chez l’homme :

• Une faible concentration en spermatozoïdes du sperme (5∙106/mL contre une valeur normale à 20∙106/mL). doc1

• Une faible mobilité des spermatozoïdes (26 % de spermatozoïdes mobiles contre un pourcentage supérieur à 50 % normalement). doc 1

Chez la femme :

• Une faible sécrétion des hormones ovariennes (œstrogènes et progestérone) et des gonadostimulines (LH et FSH) et une absence de variations cycliques de cette sécrétion chez la femme. L’absence de pic de LH laisse supposer une absence d’ovulation. doc2

2. Arguments en faveurs du protocole proposé dans le doc 3:

• La stimulation hormonale par les gonadostimulines doit permettre la formation de

plusieurs ovocytes malgré le problème hormonal de la femme. En effet, on voit qu’au cours de ce traitement, il y a une augmentation du taux d’œstrogènes et surtout une

augmentation de la taille des follicules ovariens. Doc 4

• La FIVETE avec ICSI va favoriser la fécondation des ovocytes malgré un sperme peu concentré et des spermatozoïdes peu mobiles.

• Les chances de succès sont relativement bonnes.

Références

Documents relatifs

L’objectif de notre travail est d’étudier la mobilité et la viabilité des spermatozoïdes épididymaire prélevés sur des animaux abattus depuis quelques heures et conservés

La faible sécrétion de GnRH va entraîner une faible sécrétion de FSH et de LH et donc un faible développement de la muqueuse

Il semble donc que, dans la pratique courante, il suffise de compter i 5 o sper- matozoïdes prélevés sur une diagonale du frottis, ce qui représente un gain de temps

Le prélèvement du tractus génital en vue de la recherche des spermato- zoïdes fut effectué immédiatement après l’égorgement en prenant toutes les précautions

Mais d’autre part, cette dispersion s’est traduite par l’abaissement du nombre de spermatozoïdes mobiles après congélation au-dessous de 10 millions pour le tiers

des évacuations mammaires et des stimulations du pis sur l’entretien de la sécrétion lactée chez la

L'ablation de l'hypophyse antérieure entraîne la disparition de cycle menstruel avec et l'arrêt de la production d'oestradiol et de progestérone.. Après l'ablation de

[r]