• Aucun résultat trouvé

1. LA COMPTABILISATION DES CHARGES DE PERSONNEL

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "1. LA COMPTABILISATION DES CHARGES DE PERSONNEL"

Copied!
2
0
0

Texte intégral

(1)

Première Gestion [SYNTHESE DOSSIER G18 – LES AUTRES CHARGES D'EXPLOITATION]

GESTION Dossier G18 – Les autres charges d'exploitation Page 1 sur 2

Salaire net + Cotisations

sociales

Dossier 18 – Les autres charges d'exploitation

L'entreprise emploi du personnel et consomme des biens et services provenant de partenaires extérieurs.

Ces charges sont liées à l'exploitation car elles concernent directement l'activité normale de l'entreprise, qui achète, transforme éventuellement, pour ensuite vendre.

La comptabilisation des salaires et de ces autres achats aussi variés que le paiement du loyer, de l'assurance, du téléphone, du carburant ou encore des fournitures de bureau est indispensable pour déterminer le résultat de l'entreprise.

1. LA COMPTABILISATION DES CHARGES DE PERSONNEL

La rémunération du personnel est l'un des éléments de charges les plus importants des entreprises.

Le livre de paie, souvent présenté sous forme de tableau, permet de synthétiser les informations relatives à la paie. Il reprend les principaux éléments de chaque bulletin de paie de l'entreprise.

A. L'analyse par les flux et l'analyse comptable

Comptes de gestion Comptes de bilan

Débit (flux entrant)

Crédit (flux sortant)

Débit (flux entrant)

Crédit (flux sortant) Emploi généré

par l’activité

 Charge

 Classe 6 641 – Rémunération du personnel (salaire brut) 645 – Charges de Sécurité sociale (cot. Patronales)

Dette/personnel

 Classe 4 421 – Personnel, rémunérations dues Dette/org. sociaux

 Classe 4 43. – org. sociaux

 du résultat  du bas du passif (dettes)

B. Le traitement comptable

641 421

Salaire brut Salaire brut Le salarié est rémunéré sur la base de son salaire brut.

Cotisations

salariales Ajustement de la dette vis-à-vis du personnel en soustrayant les cotisations salariales pour obtenir le salaire net (dû aux salariés).

645 43.

Cotisations

salariales Constatation de la dette vis-à-vis des organismes sociaux pour le montant des cotisations salariales

Cotisations

patronales Cotisations

patronales Comptabilisation de la charge supplémentaire supportée par l'employeur : les cotisations patronales.

Emplois Ressources

Organismes sociaux

Salaire net

Travail +

Protection sociale

=

Flux comptables de l’entreprise

Entreprise Salariés

Protection sociale (santé, chômage…) Travail

Cotisations sociales

(2)

Première Gestion [SYNTHESE DOSSIER G18 – LES AUTRES CHARGES D'EXPLOITATION]

GESTION Dossier G18 – Les autres charges d'exploitation Page 2 sur 2

Prix TTC (Net à payer)

2. LA COMPTABILISATION DES CHARGES EXTERNES

Pour fonctionner, l'entreprise engage des charges autres que les achats de marchandises, de matières premières ou le salaire de son personnel.

A. L'analyse par les flux et l'analyse comptable

Comptes de gestion Comptes de bilan

Débit (flux entrant)

Crédit (flux sortant)

Débit (flux entrant)

Crédit (flux sortant) Emploi généré

par l’activité

 Charge

 Classe 6

60 – Achats de biens 61 ou 62 – Achats de services

TVA récupérable

 Créance/Etat

 Classe 4 44566 – TVA déductible / ABS

Net à payer

 Dette envers le fournisseur

 Classe 4 401 – Fournisseurs

 du résultat  du bas de l’actif (actif circulant)

 du bas du passif (dettes)

B. Le choix du compte de charge 1. Les achats de biens

Les comptes à utiliser pour enregistrer les achats de biens sont de deux types :

- 602 – Achats stockés – Autres approvisionnements si l'entreprise constitue des stocks pour le bien acheté ;

- 606 – Achats non stockés si le bien est acheté au fur et à mesure des besoins.

Exemple : Dans l'industrie, certains combustibles sont stockés pour approvisionner en permanence l'usine.

Le compte à utiliser est alors le 60221 - Combustibles.

2. Les achats de services

Le prestataire de services sollicité (assureur, avocat, expert-comptable, réparateur…) sera toujours extérieur à l'entreprise. Cet achat doit être comptabilité dans un compte de charge spécifique qui appartient au compte 61 – Services extérieurs ou au compte 62 - Autres services extérieurs selon la nature du service.

A noter que certains sous-comptes peuvent sembler équivoques lors de la consultation : 613 – Locations = loyer versé au propriétaire du bien (exemple : le local) ;

616 – Primes d'assurances = montant des cotisations versées à l'assureur ;

62 – Personnel extérieur à l'entreprise = somme versée au personnel non salarié (exemple : intérim).

Emplois Ressources

Fournisseur

TVA sur les biens ou services

Prix TTC

Achats de biens

ou de services

+ TVA

=

Flux comptables de l’entreprise

Entreprise

Biens ou services (téléphone, loyer…)

Références

Documents relatifs

1) La première partie de ce rapport présente la comptabilisation de la valeur économique des milieux humides sur le territoire de la Minganie. 2) La comptabilisation fait

La comptabilisation de la TVA sur les achats s’opère donc directement dans l’enregistrement de la facture d’achat : on crédite le compte 401 « Fournisseurs » pour le montant TTC

Pour annuler la comptabilisation des stocks non consommés en charge, il faut : D’une part, faire apparaître le stock à l’actif du bilan, il suffit pour cela de débiter un compte

Le taux médian utilisé au 31 décembre 2020 pour les avantages sociaux futurs autres que les prestations de retraite est de 2,50 %, un taux identique au taux d’actualisation

 Les membres de la direction désignent toute personne qui a le pouvoir et la responsabilité de planifier, diriger et contrôler les activités du requérant ou

Le passage entre le résultat comptable, d'une part, et le résultat fiscal, d'autre part, se réalise au sein d'un tableau spécifique sur la liasse fiscale, n° 2058-A-SD (nous

- du cabinet KPMG pour la collecte et le traitement des données du modèle économique pour 25,5 K€, - de Maître BEN SOUSSEN, avocate spécialisée dans le droit de la franchise,

Un suivi plus complet de l’aide extérieure (des accords et conventions aussi bien que des engagements et décaissements), distinguant dépense budgétaire et dépense publique,