• Aucun résultat trouvé

Relation d'Euler entre le cercle circonscrit à un triangle et les cercles tangents aux trois côtés de ce triangle

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Relation d'Euler entre le cercle circonscrit à un triangle et les cercles tangents aux trois côtés de ce triangle"

Copied!
4
0
0

Texte intégral

(1)

N

OUVELLES ANNALES DE MATHÉMATIQUES

B ERTRAND G AMBIER

Relation d’Euler entre le cercle circonscrit à un triangle et les cercles tangents aux trois côtés de ce triangle

Nouvelles annales de mathématiques 4e série, tome 14 (1914), p. 366-368

<http://www.numdam.org/item?id=NAM_1914_4_14__366_1>

© Nouvelles annales de mathématiques, 1914, tous droits réservés.

L’accès aux archives de la revue « Nouvelles annales de mathématiques » implique l’accord avec les conditions générales d’utilisation (http://www.numdam.org/conditions).

Toute utilisation commerciale ou impression systématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit contenir la présente men- tion de copyright.

Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques

http://www.numdam.org/

(2)

[K'2b]

RELATION D'EILER ENTRE LE CERCLE CIRCONSCRIT A UN TRIANGLE ET LES CERCLES TANGENTS AUX TROIS COTÉS DE CE TRIANGLE;

PAR M. BERTRAND GAMBIER, Professeur à la Faculté des Sciences de Rennes.

Je considère le triangle ABC inscrit dans un cercle de centre O et rayon R; j'appelle 1,1', F, Pies centres des cercles inscrit et exinscrits. La bissectrice AH' perce le cercle O en D et l'on a DB=:DC=:D1 = D F ; la bissectrice A F P perce le cercle O en D' et l'on a D/B = D'C = D/F = D T/ /.

D'un point P de Ail' comme centre, je décris le cercle de rayon PQ = r tangent aux deux côtés de l'angle A;

soit OP = rf. Les triangles semblables APQ, DD'C donnent

r AP

-p-p = - 5 - ou 2 R / ' = AP.DC.

En prenant un sens positif sur AD nous écrirons 2Rr= AP.ID = AP.DI',

(O

d'où, par addition et soustraction,

d2 — R24-2Rr = AP.ID -f-AP. DP = AP.IP, e/2__ R 2_ a R r = AP.I'D -f- AP.DP = AP.I'P.

(3)

La démonstration est indépendante de la position de P sur AD : si P coïncide avec I, on a

(3) rf»=R«—2Rr;

si P coïncide avec F,

(4) ^2=R2_+_2Rr.

Ce sont les relations dites dEuler.

Si l'on prend un point Pi sur la demi-droite AF, on a de même, en posant encore P< Q< = /*, OP< = d,

( 5 )

d'où

= AP,.D'l'=AP,.rD,

*—R«= PjD'.PfA;

( 6 ) 2 _ R 2 _2 rR = AP1(rD'+D'P1) =

i— R2-4- 2rR = APi(IwD'-h D'Pt) =

(4)

( 368 )

• En nous servant des relations (2) ou (6) nous dé- montrons aisément les réciproques : si deux cercles de centre O et P satisfont à la relation (3) ou à la rela- tion (4), un point quelconque du cercle O est le som- met d'un triangle inscrit dans le cercle O, et qui admet pour cercle inscrit ou exinscrit le cercle P.

En effet, supposons vérifiée la relation (3) : on en déduit R > 2/*, d < R— /•; donc le cercle P est tout entier intérieur an cercle O : d'un point A du cercle O je mène les tangentes au cercle P, elles coupent le cercle O de nouveau en B et C; la première relation (2) devient AP. 1P = o, donc P coïncide avec I.

Supposons au contraire vérifiée la relation (4) • elle entraîne R < <i < R + /'. On voit aisément que si âf<<3R, les deux cercles sont sécants, tandis que si r / > 3 R , le cercle P contient le cercle O tout entier à son intérieur; nous nous bornerons donc au cas Je prends un point A sur la portion du cercle O ex- térieure au cercle P et je recommence la même cons- truction : si le cercle P est inscrit dans l'angle BAC, la seconde relation (2) nie donne FP = o ; si le cercle P est inscrit dans l'un des angles adjacents à BAC, dans l'angle B'AC, par exemple, je me sers de la première relation (6) qui me donne 1'' P = o ; de toute façon, P coïncide avec le centre de l'un des cercles exinscrits an triangle ABC.

Références

Documents relatifs

Démontrer que la droite IG e coupe le cercle (Γ) au point A 0 diamétralement opposé à A dans (Γ) si et seulement si le triangle est rectangle en A ou isocèle de sommet A. Solution

- le cercle (Γ₃) qui passe par les point A,B et D devient le cercle passant par les points A,B et E qui est le cercle (Γ₇), Les cercles (Γ₃) et (Γ₇) sont donc inverses l'un

Pour obtenir le point R, je remarque que les trois points^, m et n étant en lignes droites ei étant respecti- vement représentés par les segments R F , F F ' et GG', les triangles

n'exige que l'emploi de la règle : les points cherchés s'ob- tiennent sans qu'il soit nécessaire de décrire une seule circonférence, il suffit pour les déterminer de connaître

A chaque sommet appliquons une force proportionnelle au côté opposé du triangle ; lorsque les trois forces sont parallèles, le centre du cercle inscrit au triangle est le centre

Si Von mène un diamètre commun MN aux circonférences inscrite et circonscrite au triangle ABC, le rayon de la circonférence inscrite est moyen propor- tionnel entre les segments MP

- par son inscription dans un demi-cercle, Caractériser les points d’un cercle de diamètre donné par la propriété de l’angle droit.. On poursuit le travail sur la

• Caractériser le triangle rectangle par son inscription dans un demi- cercle dont le diamètre est un côté du triangle.. • Caractériser les points d’un cercle de diamètre