Haut PDF [PDF] Cours sur les bases d’Objective-C et le langage C++ - Formation informatique

[PDF] Cours sur les bases d’Objective-C et le langage C++ - Formation informatique

[PDF] Cours sur les bases d’Objective-C et le langage C++ - Formation informatique

2 Généralités sur la syntaxe 2.1 Mots-clefs Objective-C est un sur-ensemble du langage C. Comme en C ++ , un programme correctement écrit en C devrait être compilable en Objective-C, sauf s’il utilise certaines mauvaises pratiques autorisées par le C. L’Objective-C n’a fait que rajouter des concepts et les mots-clefs les ac- compagnant. Pour éviter tout conflit, ces mots-clefs commencent par le caractère @ (at). En voici la (courte) liste exhaustive : @class, @interface, @implementation, @public, @private, @protected, @try, @catch, @throw, @finally, @end, @protocol, @selector, @synchronized, @encode, @defs (qui n’est plus documenté dans [4]). Objective-C 2.0 (cf. 1.3 page précédente) a ajouté @optional, @required, @property, @dynamic, @synthesize. Notons également la pré- sence des valeurs nil et Nil, du type id, du type SEL et du type BOOL avec ses valeurs YES et NO. Enfin, il existe quelques mots-clefs qui ne sont définis que dans un certain contexte bien particulier, et qui ne sont pas réservés hors de ce contexte : in, out, inout, bycopy, byref, oneway (ceux-là peuvent se rencontrer dans la définition de protocoles : cf. section 4.4.5 page 25) et getter, setter, readwrite, readonly, assign, retain, copy, nonatomic (ceux-là peuvent se rencontrer dans la définition des propriétés : cf. section 12.2 page 61).
En savoir plus

75 En savoir plus

[PDF] Cours les bases du langage Pascal en pdf | formation informatique

[PDF] Cours les bases du langage Pascal en pdf | formation informatique

On dispose de trois fichiers contenant des informations concernant des personnes. On se propose de créer un seul fichier regroupant les informations des trois autres fichiers. 1 - Ecrire[r]

140 En savoir plus

[PDF] Cours sur les bases de la programmation structurée avec le langage Perl | Cours informatique

[PDF] Cours sur les bases de la programmation structurée avec le langage Perl | Cours informatique

La premi`ere ligne est le shebang, bien connu des habitu´es des scripts en shell. Cette ligne (qui doit toujours ˆetre la premi`ere du fichier) indique au syst`eme d’exploitation le chemin de l’ex´ecutable ` a lancer pour interpr´eter ce fichier. Le premier caract`ere doit ˆetre un di`ese, ce qui a pour effet que cette ligne est consid´er´ee comme un commentaire Perl par l’interpr´eteur. Ensuite un point d’exclamation. Puis le chemin absolu vers l’ex´ecutable perl (` a adapter selon votre installation, voir ce que r´epond type perl ou which perl). Les deux lignes suivantes sont des pragma qui rendent le langage moins permissif. Le pragma use strict; permet de rendre le langage moins permissif, notamment en nous obligeant ` a d´eclarer nos variables. Je vous conseille de toujours utiliser ce pragma. Le pragma use warnings; est positionn´e dans le but que l’interpr´eteur affiche des mes- sages d’avertissement (warnings) ` a diff´erents propos : il indique les variables utilis´ees une seule fois ou utilis´ees avant d’ˆetre initialis´ees, il signale les red´efinitions de fonctions, etc. Je vous conseille donc de toujours utiliser ce pragma.
En savoir plus

129 En savoir plus

[PDF] Formation Les Bases de Prolog IV en pdf | Cours informatique

[PDF] Formation Les Bases de Prolog IV en pdf | Cours informatique

Le deuxième principe est d'avoir la liberté d'enrichir cette structure de nouvelles rela- tions et de continuer à résoudre des contraintes dans la nouvelle structure obtenue. Ces principes ne pouvant être respectés qu'à des degrés divers, un troisième principe de ce langage est d'être susamment bien conçu pour que ses insusances soient clairement perçues et donc mieux maîtrisées par l'utilisateur.

54 En savoir plus

[PDF] cours d Introduction au langage C# | Formation informatique

[PDF] cours d Introduction au langage C# | Formation informatique

Introduction au langage C# 1 Introduction : Langage développé par Microsoft afin de concurrencer le langage Java afin d’être exécuté sur un grand nombre de plates formes (même des linux). Le langage C# fait partir de la plate forme .NET. On trouve d’ailleurs beaucoup de points communs avec le langage java, dans la syntaxe

6 En savoir plus

[PDF] Formation en langage C et Fortran | Cours informatique

[PDF] Formation en langage C et Fortran | Cours informatique

Valgrind exécute le programme dans une machine virtuelle pour en analyser le fonctionnement en cours d’exécution. Memcheck contrôle en particulier : que l’on n’utilise pas de valeurs ou de pointeurs non initialisés que l’on ne lit pas de zones mémoires libérées

56 En savoir plus

[PDF] Cours avancé de langage C# | Formation informatique

[PDF] Cours avancé de langage C# | Formation informatique

Remarque : en C strict, un identificateur de fonction ne peut être associé qu’à une liste unique de paramètres. Le langage d’origine n’implémentait pas le polymorphisme et il fallait alors créer des fonctions différentes : max_int max_float et max_double. Ce concept de polymorphisme s’étend à l’héritage. Par exemple si vous faîtes un jeu de simulation affichant plusieurs types de véhicules à l’écran, il serait agréable d’avoir une unique fonction AfficheToi(). Ainsi pour dessiner l’écran du jeu, je demande à chaque objet de s’afficher en utilisant le même nom de fonction. Cette action est similaire pour une voiture, un avion, un vélo, chacun va s’afficher à l’écran, mais avec un comportement différent. Un objet A320 dessinera spécifiquement un Airbus A320, chaque voiture Peugeot 205 dessinera une Peugeot 205… Il est possible, mais plus lourd à gérer, de créer des fonctions différentes comme AfficheA320(), AfficheC3(), AffichePeugeot205()…
En savoir plus

11 En savoir plus

[PDF] Formation de langage PROLOG en pdf | Cours informatique

[PDF] Formation de langage PROLOG en pdf | Cours informatique

• Pour satisfaire un but simple, Prolog cherche du haut vers le bas (dans l'ordre) dans le fichier programme une clause qui peut s'unifier avec le but, autrement dit :.. − Il cherche [r]

41 En savoir plus

[PDF] Cours et exercices avancés sur les bases du langage Python | Cours informatique

[PDF] Cours et exercices avancés sur les bases du langage Python | Cours informatique

5 Python, un langage de programmation Pour que des traitements puissent être réutilisés, Python permet de leur attribuer des noms. Dans une nouvelle fenêtre IDLE (File/ New window ), entrez les lignes suivantes : # exemple de programme definissant des fonctions

12 En savoir plus

[PDF] Le langage C++ formation complet en pdf | Cours informatique

[PDF] Le langage C++ formation complet en pdf | Cours informatique

Par d´ efaut, la d´ etermination du membre acc´ ed´ e ` a travers une expression comme la pr´ ec´ edente se fait durant la compilation, c’est-` a-dire d’apr` es le type statique du pointeur ou de la r´ ef´ erence. Ainsi, dans l’expression image[i]->seDessiner(); c’est la fonction seDessiner de la classe Figure (probablement une fonction bouche-trou) qui est appel´ ee. Cette r´ ealit´ e d´ ecevante ob´ eit ` a des consid´ erations d’efficacit´ e et de compatibilit´ e avec le langage C ; elle semble limiter consid´ erablement l’int´ erˆ et de la g´ en´ eralisation des pointeurs...
En savoir plus

58 En savoir plus

[PDF] Introduction aux bases de la programmation avec le langage Perl | Formation informatique

[PDF] Introduction aux bases de la programmation avec le langage Perl | Formation informatique

Perl est un langage optimisé pour extraire des informations de fichiers texte et imprimer des rapports basés sur ces infor- mations. C’est aussi un bon langage pour de nombreuses tâches d’administration système. Il est écrit dans le but d’être pratique (simple à utiliser, efficace, complet) plutôt que beau (petit, élégant, minimaliste). Perl combine (du point de vue de l’auteur) les meilleures fonctionnalités de C, sed, awk et sh, de manière telle que les personnes familières de ces langages ne devraient avoir aucune di fficulté avec celui-ci. (Les historiens pourront aussi noter quelques vestiges de csh, de Pascal et même de BASIC-PLUS). La syntaxe se rapproche beaucoup de celle du C. Contrairement à la plupart des utilitaires Unix, Perl ne limite pas arbitrairement la taille des données – si vous avez assez de mémoire, Perl peut copier l’intégralité d’un fichier dans une seule chaîne de caractères. Il n’y a pas de niveau maximum à la récursivité. Et les tables utilisées par les tables de hachage (appelées aussi "tableaux associatifs") croissent dès que nécessaire afin de garantir un bon niveau de performance. Perl utilise des techniques sophistiquées de recherche de motifs pour pouvoir traiter très rapidement de très grandes quantités de données. Bien qu’optimisé pour le traitement des fichiers textes, Perl peut aussi traiter des données binaires et faire que des fichiers DBM soient vus comme des tables de hachage. Les scripts Perl ayant leurs setuid bits positionnés sont plus sûrs que des programmes C grâce à des mécanismes de suivi de flot de données qui permettent d’éviter de nombreux trous de sécurité particulièrement stupides.
En savoir plus

883 En savoir plus

[PDF] Cours du langage Ada en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours du langage Ada en pdf | Formation informatique

La nouvelle instruction requeue permet de mettre en attente une demande que l'on ne peut satisfaire ou la rediriger ailleurs. requeue entry_name [with abort]; Si l'entrée spécifiée dans l'instruction requeue comporte des paramètres, ils doivent être les mêmes que ceux de l'entrée en cours et sont utilisés implicitement sans nécessiter d'être respécifiés.

18 En savoir plus

[PDF] Cours de langage ADA en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours de langage ADA en pdf | Formation informatique

pi : constant := 3.14 ; telephone : constant integer := 05_49_55_06_50 ; Les conversions de types Le langage Ada est fortement typé, ce qui signifie qu’on ne peut pas combiner directement des objets de types différents. Il faut procéder à des conversions de type explicites (avec la fonction de conversion appropriée), comme suit :

21 En savoir plus

[PDF] Cours de langage FORTRAN en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours de langage FORTRAN en pdf | Formation informatique

Une proc´ edure d´ efinie dans un module peut utiliser comme argument un tableau de taille ind´ etermin´ ee en utilisant une d´ eclaration de la forme. real, dimension(:,:) :: tableau[r]

27 En savoir plus

[PDF] Tutoriel avancé sur les bases du langage MySQL | Formation informatique

[PDF] Tutoriel avancé sur les bases du langage MySQL | Formation informatique

– PDO::FETCH_OBJ : retourne un objet anonyme avec les noms de propriétés qui correspondent aux noms des colonnes retournés dans le jeu de résultats cursor_orientation :Pour un objet [r]

38 En savoir plus

[PDF] Introduction aux bases du langage XSL et XML | Cours informatique

[PDF] Introduction aux bases du langage XSL et XML | Cours informatique

¾ En revanche XML… ƒ XML se présente sous forme d’arbre hiérarchique donc il décrit la structure logique du document ƒ XML n’utilise pas de balises prédéfinies, mais il propose des règles de construction. On peut inventer toutes les balises que l’on veut. C’est pour cette raison que le langage est dit extensible

216 En savoir plus

[PDF] Les bases de développement des applications avec le langage C Plus | Cours informatique

[PDF] Les bases de développement des applications avec le langage C Plus | Cours informatique

Programmation C++ (débutant)/Notions de base Le cours du chapitre 1 : Notions de base Les langages de programmation Le C++ est un langage de programmation : il sert donc à écrire des applications informatiques. Il s'agit d'ailleurs d'un des langages de programmation les plus utilisés aujourd'hui. Chaque programme en C++ doit être écrit en respectant des règles d'écriture très strictes que nous étudierons petit à petit.

13 En savoir plus

[PDF] Cours de programmation informatique le langage Caml | Formation informatique

[PDF] Cours de programmation informatique le langage Caml | Formation informatique

Partie II EXEMPLES Cette partie donne quelques exemples d’utilisation de caml. On y trouvera du simple et du compliqu´e, le tout pouvant se classer sous trois rubriques : (1) les algorithmes au progamme de premi`ere ann´ee (ils sont signal´es par le symbole ¶); (2) des id´ees qui seront (ou pourraient ˆetre) d´evelopp´ees en TD de programmation; (3) des id´ ees compl´ementaires et/ou des pr´esentations d’outils qui pourront servir (ou non) “pour la suite”. Les textes caml qui suivent ont donc soit un caract`ere de compl´ement, soit seront repris en cours et/ou en TD; j’en tire excuse pour, trop souvent, ne pas les commenter autant qu’ils devraient l’ˆetre.
En savoir plus

105 En savoir plus

[PDF] Introduction aux bases de la programmation avec le langage Python | Cours informatique

[PDF] Introduction aux bases de la programmation avec le langage Python | Cours informatique

Les principales caractéristiques de Python : – Python évolue rapidement, il en est à ce jour à la version 3.2. Pour un numéro majeur de ver- sion donné (version 3 actuellement), les évolutions d’un numéro mineur de version à l’autre (par exemple de 3.0 à 3.1) sont toujours des améliorations du langage et des corrections de bogues. Le principe de compatibilité ascendante est généralement respecté : un programme qui fonctionne en Python 2.6 fonctionnera au pire aussi bien en version 2.7, et en principe mieux. Il n’en va pas de même pour un changement de version majeure : la compatibilité ascendante n’est plus respectée. Ainsi, les nombreux changements entre les versions 2 et 3 de Python risquent de poser quelques problèmes de conversion.
En savoir plus

233 En savoir plus

[PDF] Apprendre les bases de la programmation avec le langage Java | Cours informatique

[PDF] Apprendre les bases de la programmation avec le langage Java | Cours informatique

Java 1.5 a amené des modifications au langage Java et ce qui était correct dans une version antérieure peut désormais faire l'objet de [warnings]. Ceux-ci ne signalent pas des erreurs qui pourraient empêcher la compilation de la classe. Ils sont là pour attirer l'attention du développeur sur des points de code qui pourraient être améliorés. Le [warning] présent indique qu'une classe devrait avoir un numéro de version. Celui-ci est utilisé pour la sérialisation / désérialisation des objets, c.a.d. lorsqu'un objet Java .class en mémoire doit être transformé en une suite de bits envoyés séquentiellement dans un flux d'écriture ou l'inverse lorsqu'un objet Java .class en mémoire doit être créé à partir d'une suite de bits lus séquentiellement dans un flux de lecture. Tout cela est fort éloigné de nos préoccupations actuelles. Aussi allons-nous demander au compilateur d'ignorer ce warning en choisissant la solution [Add @SuppressWarnings ...]. Le code devient alors le suivant :
En savoir plus

264 En savoir plus

Show all 10000 documents...