métiers de l'information

Top PDF métiers de l'information:

Une approche de gestion de contextes métiers pour l'accès à l'information

Une approche de gestion de contextes métiers pour l'accès à l'information

pascal.pinier@scd.ups-tlse.fr 1. Introduction L’accès à l’information (AI) dans un contexte métier, i.e. lorsque l’utilisateur doit retrouver et exploiter un document pour réaliser une tâche métier, constitue un réel défi. En effet, les moyens et dispositifs existants, en particulier les modèles et moteurs de recherche classiques, s’avèrent inadaptés par manque de pertinence. Le travail que nous proposons se fonde sur la notion de contexte et plus précisément sur la gestion des informations de contexte afin de répondre aux besoins d’adaptation des SAI (systèmes d’accès à l’information) et particulièrement dans des cadres métiers. L’objectif global est d’adosser une couche de contextualisation aux SAI, les rendant plus adaptables.
En savoir plus

26 En savoir plus

Une approche de gestion de contextes métiers pour l'accès à l'information

Une approche de gestion de contextes métiers pour l'accès à l'information

Le terme « context awareness » a été introduit par Schilit et al. en informatique ubiquitaire (Schilit et al., 1994). Ce qui veut dire que les systèmes informatiques peuvent sentir et interagir avec l’environnement externe. Dey (Dey, 2001) a aussi défini les systèmes sensibles au contexte comme « context aware system » : un système qui utilise le contexte pour fournir une information pertinente et/ou des services à l'utilisateur, où la pertinence dépend de la tâche de l'utilisateur. Dey différencie le contexte de la situation. Celle-ci est définie comme une description des états des entités pertinentes (Dey, 2001). Pour l’auteur, la description de la situation nécessite moins d’effort que la définition des composantes du contexte. Dans d’autres travaux, nous avons constaté que des chercheurs définissent l’information contextuelle, « contextual information », comme étant des données pertinentes extraites en tenant compte du contexte (Anagnostopoulos et al., 2007).
En savoir plus

17 En savoir plus

Métiers des bibliothèques et de la documentation

Métiers des bibliothèques et de la documentation

la communauté universitaire. L'École songe de plus à conquérir un nouveau marché, celui des entreprises industrielles, qui se trouvent chaque année davantage dans l'obligation de recevoir et de sélectionner l'information dont elles ont besoin pour décider de la fabrication de produits nouveaux, pour étudier la concurrence et les perspectives du marché. […] Il reste, bien entendu, que l'information a et garde une valeur culturelle : c'est aux bibliothèques que revient, par tradition, la mission de réunir, de conserver et de valoriser les documents témoignant des préoccupations du développement intellectuel et artistique d'une époque ; c'est à elles qu'il appartient de diffuser la littérature distractive, ainsi que les documents sonores et visuels désormais indissolublement intégrés aux services rendus par les médiathèques publiques. Deux orientations différentes […] qui contribuent à réengager le débat ancien sur l'unicité de la profession. […] Une approche institutionnelle : l'éclatement, en 1975, de la Direction des bibliothèques et de la lecture publique a confirmé la séparation, déjà latente, entre bibliothèques d'étude et de recherche et bibliothèques de lecture publique et a élargi le fossé creusé de longue date entre le monde de la documentation, qui a suscité ses propres formations, et le monde des bibliothèques. Mettre en place une formation spécifique aux bibliothèques culturelles serait consacrer cette différence et la rendre définitive. L'autre approche est fonctionnelle : existe-t-il, oui ou non, une différence de nature entre les fonctions de bibliothécaire et celles de documentaliste ? Pour les uns, l'objectif est le même : fournir une information, quelle qu'en soit la nature, à un groupe d'utilisateurs et gérer un établissement ou un service documentaire. De nombreux documentalistes, cependant, proclament le rôle immédiatement utilitaire de leur métier et en traquent les moindres tentations culturelles. Ils trouvent, à juste titre, une grandeur réelle à cette mission d'information. Il fallait trancher : il a semblé […] qu'une séparation trop nette entre les composantes des métiers de l'information représentait un frein pour l'essor d'une politique nationale de la documentation et qu'elle ne reposait sur aucune justification théorique. […] Spécialiste de l'information est à l'évidence le terme générique, qui qualifiera avec le plus d'exactitude l'étudiant diplômé de l'École. Afin de représenter ce concept, l'École a proposé le néologisme « infomédiateur 34 ». Cette formation de spécialistes de l’information se caractérisera
En savoir plus

24 En savoir plus

Les réseaux métiers en IST au CNRS

Les réseaux métiers en IST au CNRS

Les réseaux métiers en IST au CNRS Agnès Magron, Bénédicte Kuntziger-Planche Article paru dans Documentaliste – Sciences de l’information, n2, juin 2013, pp.42-43 Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) a créé en 2000 une Mission pour les Ressources et Compétences Technologiques (MRCT) 1 dont l’objectif est d’initier, structurer et animer des communautés qui partagent une technologie (plasmas froids, laser femto, haute pression, microscopie…) ou un ensemble de métiers (mécanique, électronique, information scientifique…).
En savoir plus

4 En savoir plus

Médiation numérique : mutations des pratiques, transformation des métiers

Médiation numérique : mutations des pratiques, transformation des métiers

Entre avril 2016 et décembre 2016, le collectif est en effet rejoint pour la préparation des assises par des acteurs diversifiés : les CEMEA d’Aquitaine et de Poitou-Charentes, la Ligue de l’enseignement de Gironde, les Francas d’Aquitaine, E-Graine, la coordination pour promouvoir compétences et volontariat (CPCV) Nouvelle-Aquitaine, centre social et culturel (CSC) Le Ruban vert, l’union régionale pour l’habitat des jeunes (URHAJ) Aquitaine, pour les structures d’éducation populaire ; Médias-cité, Sud-Charente TV, La Quinquaillerie numérique de Guéret, pour les structures de « médiation » numérique ; le centre Information jeunesse (CIJ) d’Angoulême et le CRIJ du Limousin pour les structures d’Information jeunesse, ainsi que par Pôle emploi et la MAIF. Sur un format très semblable aux précédentes, elles vont proposer les 5 et 6 décembre 2016 conférences et tables rondes, ateliers pratiques, présentations dynamiques d’expériences, sur le thème : « Pratiques supposées, pratiques réelles des jeunes quel accompagnement en ligne et hors ligne ? » Le bilan en est encourageant. Côté réseau, le collectif a gagné en homogénéité autour d’une identité plus affirmée, d’une problématique mieux appropriée par tous. Les différents acteurs se sont avérés motivés malgré la distance à parcourir pour se rendre aux réunions de préparation. Une partie du collectif s’est tout de suite remobilisée sur une action com- mune : la réalisation d’une enquête sur les pratiques numériques des jeunes en Nouvelle- Aquitaine, en partenariat avec l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP).
En savoir plus

97 En savoir plus

La perception de la pénibilité au travail dans les métiers du social

La perception de la pénibilité au travail dans les métiers du social

Courrier : HEC- ULG / B31 - boite 48 – Bvd du rectorat - Sart Tilman - Liège 4000 AGRH 2012- Nancy Résumé Cet article vise à mettre en évidence les sources de pénibilité au travail telles qu’elles sont perçues par les membres d’une organisation du secteur non-marchand qui travaillent avec des femmes victimes de violence conjugale. Il s’agit de comprendre leurs représentations de la pénibilité du travail, ses effets sur leur santé et bien-être et les politiques de GRH qui pourraient être mises en place pour réduire cette pénibilité. L’originalité de notre communication réside dans le secteur étudié. La thématique de la pénibilité a surtout été étudiée dans des secteurs majoritairement masculins comme la construction et l’industrie. S’il existe quelques travaux sur le secteur de la santé, il existe peu de travaux sur la pénibilité des emplois, majoritairement féminins, du secteur associatif. Cette communication est basée sur des interviews qualitatives réalisées avec les différentes catégories du personnel. Elle répondait à une demande du conseil d’administration qui envisageait de mettre en place une politique de réduction du temps de travail en lien avec l’ancienneté et l’âge sur base de la pénibilité des tâches et qui voulait tester la pertinence d’une telle décision auprès du personnel. L’étude montre que la pénibilité ressentie n’est pas seulement liée à l’âge et à l’ancienneté mais également à des contraintes individuelles (comme la situation familiale) et organisationnelles, notamment les contraintes psychologiques liées au travail avec des personnes ayant vécu un traumatisme. L’étude montre l’importance des politiques de GRH et des styles de management. Donner de l’autonomie au travailleur et des opportunités de développer de nouveaux projets est perçu par tous comme un facteur permettant de réduire la pénibilité. Tous réclament, par contre, une meilleure communication et information sur les tâches et rôles de chacun et plus de synergie entre les équipes.
En savoir plus

34 En savoir plus

Les enjeux actuels de l'évolution des métiers de la diplomatie

Les enjeux actuels de l'évolution des métiers de la diplomatie

plus élevé peuvent parfois déléguer ce travail de veille à des subordonnés. Autre explication : casser la routine et garder un rythme de travail rapide sur une longue journée de travail. Une dernière justification, moins souvent avancée, serait que cette forme de fragmentation de l’activité pourrait finalement faciliter l’intégration, par le diplomate, d’informations d’origine très variées et hétérogènes en une vision relativement unifiée. Le risque est toutefois de se perdre dans le flot de nouvelles et de céder à l’attrait de l’immédiateté, à la recherche du scoop , de l’information inédite qui conduit à se connecter et à surfer de trop longs moments. Certains diplomates ont alors le sentiment d’être « scotché » à l’actualité, le « nez dans le guidon », sans possibilité de recul ou de réflexion. Sentiment qui peut sembler paradoxal dans la mesure où il est en partie généré par les méthodes de travail mises en œuvre. D’autant plus que la médiatisation de certains dossiers conduit les pouvoirs publics à agir dans l’urgence. Les diplomates sont alors confrontés à un dilemme : soit tenter d’apporter une information sans avoir forcément le temps de prendre suffisamment de recul, soit prendre le temps d’une synthèse plus réfléchie, mais avec le risque que les décideurs n’attendent pas et prennent leurs décisions avec d’autres éléments. Bien sûr, la solution à ce problème est à chercher dans une démarche d’anticipation des problèmes et des crises qui pourraient éventuellement se poser (« attente active »).
En savoir plus

16 En savoir plus

Le jeu "métiers-compétences" dans une école d'ingénieur

Le jeu "métiers-compétences" dans une école d'ingénieur

3 La réflexion sur le projet professionnel passe par la découverte de métiers et des compétences associées, que les jeunes ne connaissent pas à priori. Le champ des possibles au sein des écoles d’ingénieurs, en termes de communication, reste une nébuleuse complexe à explorer parmi une offre de formation pléthorique et de multiples sources d’information mises à leur disposition : forums et salons de métiers, sites internet et plaquettes diverses. Bien que l’approche par métiers et compétences garantisse l’adéquation entre les formations et le marché de l’emploi, les supports de communication utilisés sont conçus de façon informative et concernent principalement les domaines d’activité et les spécialités des formations. L’approche par compétences, à savoir « la mobilisation ou l’activation de plusieurs savoirs, dans une situation et un contexte donné » (Le Boterf, 1995, 1997 : 12) nécessite, dans notre contexte, d’être rattachée à des métiers spécifiques. Cela pose un problème aussi bien aux jeunes qu’aux enseignants. Dans ce contexte, on observe que l’écart entre les connaissances enseignées dans le monde scolaire et les compétences nécessaires dans l’univers professionnel complexifie l’accroche communicationnelle. Ainsi, si les moyens classiques de communication passent peu de messages orientés compétences/métiers, la découverte des métiers et des compétences de l’ingénierie peut-elle se faire via une approche ludique ? Le jeu n’est alors qu’un support à l’acquisition des connaissances et permet de faire adhérer les jeunes au processus. Dans cet article, nous traitons cette problématique par l’implémentation et l’évaluation du jeu « métiers compétences » développé dans notre école.
En savoir plus

18 En savoir plus

Environnement et géomatique : des métiers en mutation

Environnement et géomatique : des métiers en mutation

• les approches sont plus naturalistes (géomorphologie, écologie du paysage) ou plus sociétales (géographie humaine, droit, économie, etc.). 3 Les Sciences humaines et sociales spécialisées dans l'environnement (et notamment la géographie, discipline s’intéressant aux interactions entre nature et société) préparent les étudiants à une large palette de métiers dans les domaines de la protection et de la gestion de l’environnement mais aussi de l'information et de la communication sur l'environnement. Ces métiers s'exercent dans des structures très variées  : associatives, privées (bureaux d'étude, entreprises, auto-entrepreneurs, etc.) ou publiques (services déconcentrés de l'État, établissements publics, collectivités territoriales, établissements publics de coopération intercommunale, etc.). Ces "métiers de l'environnement" sont en forte croissance depuis une décennie 1  : en France, entre 2004 et 2011, le nombre d’emplois environnementaux (en
En savoir plus

9 En savoir plus

Métiers de la rééducation : des professionnels toujours plus nombreux

Métiers de la rééducation : des professionnels toujours plus nombreux

Pour toute information : drees-infos@sante.gouv.fr • Reproduction autorisée sous réserve de la mention des sources • ISSN papier 1292-6876 • ISSN électronique 1146-9129 • AIP 0001384 Les destinataires de cette publication sont informés de l’existence à la DREES d’un traitement de données à caractère personnel les concernant. Ce traitement, sous la responsabilité du directeur de la publication, a pour objet la diffusion des publications de la DREES. Les données utilisées sont l’identité, la profession, l’adresse postale personnelle ou profession- nelle. Conformément aux dispositions de la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les destinataires disposent d’un droit d’accès et de rectification aux données les concernant ainsi qu’un droit d’opposition à figurer dans ce traitement.
En savoir plus

6 En savoir plus

CoCAO : Collecticiel à l'usage des métiers du bâtiment

CoCAO : Collecticiel à l'usage des métiers du bâtiment

L’application de cette première démarche se heurte à deux difficultés. D’une part, elle ne peut réussir que dans des contextes où règne une confiance élevée entre les acteurs, ce qui est le cas par exemple entre le personnel d’une même agence d’architecture. Entre des organisations indépendantes, la bonne volonté n’est pas toujours la règle ; il arrive que certains acteurs, ou certaines organisations, gênent sciemment le travail des autres (ex. une information importante est dissimulée jusqu’au moment où il est trop tard pour réagir). D’autre part, la cause des erreurs peut être involontaire ; c’est le cas lorsque deux acteurs travaillent simultanément mais séparément sur la base d’informations différentes, à cause d’un oubli dans l’actualisation des données.
En savoir plus

9 En savoir plus

Technologies numériques et mutation des métiers audiovisuels

Technologies numériques et mutation des métiers audiovisuels

Technologies numériques et mutation des métiers de l’audiovisuel Shadia RAMSAHYE, Pascal SOUCLIER et Pierre-Michel RICCIO IIFA, Centre de recherche LGI2P - Ecole Nationale Supérieure des Mines d’Alès Le domaine de l’audiovisuel connaît depuis quelques années de profonds changements liés aux technologies de l’information et de la communication. Le développement de ces technologies s’accompagne de ruptures dans les habitudes de consommation des contenus médiatiques, impulsées par la délinéarisation de la télévision, l’abondance de contenus audiovisuels disponibles sur les plateformes de diffusion classiques ou en ligne, la multiplication des écrans et l’accès généralisé à internet.
En savoir plus

11 En savoir plus

La féminisation des métiers scientifiques et techniques dans le secteur industriel

La féminisation des métiers scientifiques et techniques dans le secteur industriel

Toutes ces actions supposent une adhésion de l’Education nationale à ce projet et une mise en œuvre volontariste. En termes d’orientation, une action prévoit pour le recrutement universitaire et professionnel (établissements supérieurs, professionnels, centres de formation d’apprenti(e)s) que l'Éducation nationale élabore des plans d’amélioration de la proportion de femmes avec l’établissement d’objectifs quantitatifs de jeunes filles formées dans les sciences, technologies, ingénieries et mathématiques. Une telle action suppose des mesures concrètes: les régions œuvrent aujourd’hui pour promouvoir les métiers scientifiques et le secteur industriel, à travers des actions d’information sur l’orientation (French Lab Tour, Semaine de l’industrie, salon étudiants) et les référent(e)s égalité nommé(e)s dans chaque établissement y contribuent à leur échelle à travers une aide à l’orientation sur ces formations. Cette action est en cours entre les différents Ministères.
En savoir plus

117 En savoir plus

Métiers Circuits Courts : comprendre l’évolution des métiers des agriculteurs engagés dans les démarches de circuits courts pour mieux accompagner leur professionnalisation

Métiers Circuits Courts : comprendre l’évolution des métiers des agriculteurs engagés dans les démarches de circuits courts pour mieux accompagner leur professionnalisation

- deuxièmement, des compétences stratégiques et commerciales sont indispensables pour, par exemple, fixer des prix, placer des produits sur le marché, organiser des points de ventes; - enfin, des compétences relationnelles sont d’autant plus nécessaires que l’agriculteur en circuits courts se trouve en lien direct avec ses clients, ses prestataires et d’autres acteurs du territoire. Ces « Situations Professionnelles Significatives » ont été répertoriées dans un recueil d’une vingtaine de fiches « expériences-compétences ». Ces fiches rendent compte des compétences mises en œuvre par les agriculteurs en précisant systématiquement : le contexte, le projet dans lequel cette compétence a été identifiée, les savoirs, savoir-faire et savoir-être mis en œuvre ainsi que leurs modes d’acquisition. Un lien fort est souligné entre la description des compétences et les situations dans lesquelles celles-ci sont mises en œuvre. En effet, l’étude des enquêtes auprès des groupes métiers montre comment chaque savoir et chaque savoir-faire dépend des diverses tâches, succès ou échecs que l’agriculteur a pu rencontrer en construisant son projet. Pour la formation, il est donc difficile d’utiliser ces compétences de manière prescriptive sans les rattacher à la situation dans laquelle elles sont mises en œuvre.
En savoir plus

13 En savoir plus

L'invention d'un statut pour les arts et métiers dans l'Encyclopédie et ses avatars au XVIIIe siècle: l'exemple des articles consacrés aux métiers du livre

L'invention d'un statut pour les arts et métiers dans l'Encyclopédie et ses avatars au XVIIIe siècle: l'exemple des articles consacrés aux métiers du livre

Schwab fait pourtant remarquer que ces renvois, qui faisaient partie du programme pédagogique visuel d’ensemble, contenaient des failles et se révélaient insatisfaisants aux deux niveaux : renvois des articles aux figures dans les planches et inversement ; et la situation se détériorait au fur et à mesure que la production avançait. « Le nœud du problème résidait dans le fait que Diderot n’avait pas prévu de produire plus de six cents planches réparties sur deux volumes. Or, pour des raisons que nous avons expliquées dans le chapitre précédent et relatives à la concurrence à laquelle il se livrait avec la Description des Arts produite par l’Académie, les encyclopédistes ont finalement produit plus de 2 500 planches réparties sur onze volumes 185 . » La coordination entre le texte et un nombre de planches si élevé relevait de l’impossible. Ainsi, un grand nombre d’articles contenus dans les volumes de textes auraient dû être complétés par des dessins qui furent par la suite abandonnés, améliorés, renumérotés ou catégorisés de façon différente 186 . Néanmoins, la somme de cet effort extraordinaire représente une stratégie complète pour décrire les arts et métiers. Il s’agit de la mise en application par Diderot d’une méthodologie nouvelle, qui vise à rendre intelligible les
En savoir plus

151 En savoir plus

Une approche pour améliorer la réutilisabilité des modèles métiers

Une approche pour améliorer la réutilisabilité des modèles métiers

Remarquons en particulier que la description du corps des méthodes value() (lignes 08 à 10 de la figure 9) et children() (lignes 16 à 20 de la figure 10) peut s’exprimer par une postcond[r]

25 En savoir plus

Discipliner les corps dans des métiers de production et de service

Discipliner les corps dans des métiers de production et de service

Dans une tradition désormais classique elle aussi, le corps au travail est également pensé à travers la question de la santé, de l’ergonomie, de la pénibilité au travail� Des approches telles que la psychopathologie, puis la psychodynamique du travail ont exploré les nouvelles pathologies – troubles musculo-squelettiques, pathologies de surcharge, stress, burnout, etc� – induites par le management d’obédience néolibérale, avec ses impératifs d’intensification et de flexibilisation du travail� L’étude de la souffrance au travail a ainsi permis de dégager des pathologies physiques ignorées jusque- là, dont celles plus propres aux emplois féminins, et de porter une attention croissante à la question de la santé mentale� Tout comme les recherches sur le travail émotionnel, en l’occurrence l’effort fait par chaque salarié·e pour tenter de ressentir réellement le sentiment « adéquat » (sourire attendu du management à la recherche de l’implication des employé·e·s), celles sur la pénibilité du travail appellent à la nécessité de différencier l’analyse des corps féminins et des corps masculins, ce que les articles de notre dossier s’emploient à faire dans des secteurs professionnels spécifiques : les métiers de production et de service�
En savoir plus

11 En savoir plus

Alloy4PV : un Framework pour la Vérification de Procédés Métiers

Alloy4PV : un Framework pour la Vérification de Procédés Métiers

Alloy4PV. Nous avons implémenté la formalisation de fUML ainsi que les propriétés en utilisant le langage Alloy. L’implémentation est basée sur différents modules Alloy faisant une distinction entre tous les concepts formalisés et vérifiés. En effet, contrairement à beaucoup de langages pris en entrée par un model-checker, le langage Alloy a permis d’implémenter la formalisation de manière modulaire en faisant une séparation entre la syntaxe, la sémantique, le modèle de procédé, et les propriétés à vérifier. Bien que Alloy effectue du model-checking borné, nous sommes capables de calculer la longueur de trace nécessaire pour analyser toutes les exécutions du modèle. A titre d’exemple, l’ensemble des modules de Alloy4PV (Syntax.als, Semantic.als et Library.als), dont ceux générés dynamiquement pour le premier cas d’étude de l’évaluation (Process.als et Properties.als), fait environ 1100 lignes de code Alloy. Outil graphique intégré à Eclipse. Nous avons créé un outil graphique afin d’automatiser tout le processus de vérification d’un procédé basé sur le framework Alloy4PV. L’outil, basé sur Eclipse EMF, Obeo Designer et l’API Alloy, permet de supporter la chaîne complète de la spécification du modèle de procédé à la production des résultats de vérification. Les résultats sont affichés graphiquement à l’utilisateur en coloriant sur le modèle le chemin satisfaisant la propriété ou le contre-exemple. Il permet aussi de spécifier des propriétés métiers, sous forme d’annotation, en utilisant la librairie paramétrable de propriétés métiers que nous avons définie. Un des points importants concernant l’outil est qu’il ne demande aucune connaissance d’un formalisme particulier pour exprimer le système ou la propriété afin d’être utilisé. Tout est automatisé à travers l’interface graphique. Finalement, il guide l’utilisateur lors de la vérification du procédé en analysant les différentes perspectives du procédé lors de différentes étapes. L’outil est composé d’environ 10000 lignes de code Java qui ont été intégrées et déployées dans la platforme MERgE. Il a été utilisé au sein du projet afin de vérifier l’ensemble des procédés des différents partenaires industriels. Le framework Alloy4PV et son outil ont donné lieu à une publication dans la
En savoir plus

186 En savoir plus

Métiers masculins et métiers féminins, des inégalités persistantes

Métiers masculins et métiers féminins, des inégalités persistantes

Sur les 31 C.S.P. 5 quatre seulement, en dehors des employés, comportent une majo- rité de femmes: les «professeurs et profes- sions scientifiques» et les «professions intermédiaires administratives de la fonc- tion publique» qui dépassent toutes deux très légèrement les 50%; les «instituteurs et assimilés» qui comptabilisent aussi les pro- fesseurs de collège et qui comportent deux tiers de femmes et les «professions intermé- diaires de la santé et du travail social» qui comprennent par exemple les infirmières, les puéricultrices, les assistantes sociales, ou les conseillères en économie sociale et familiale et qui sont massivement fémini- sées (plus de 75% de femmes). Institutrices, femmes de service, et employées adminis- tratives, tels sont aussi les trois métiers de la fonction publique où le taux de féminisa- tion atteint les 70%, alors qu’elles représen- tent à peine la moitié des agents de l’admi- nistration.
En savoir plus

6 En savoir plus

Management projet : perfectionnement des Analyses de Risques Métiers

Management projet : perfectionnement des Analyses de Risques Métiers

MASTER PREVENTION DES RISQUES & NUISANCES TECHNOLOGIQUES L’agence de SODI Fos sur Mer dans laquelle j’évolue, comprend un effectif CDI de 137 Collaborateurs et possède les certifications MASE et ISO 9001. Cette agence emploie 170 salariés (+ environs 30 intérimaires par jour) sur le site d’Arcelormittal, son client principal, afin de réaliser des prestations de nettoyage sur tous types de dispositifs présents sur les différents secteurs du site. Ces prestations sont en majeure partie de nature « Nettoyage industriel » (70%), mais nous intervenons aussi dans le domaine de « l’Exploitation » 20%, ou encore « La Métallurgie » 10%. Pour mener à bien ses différentes missions, la société propose divers métiers :
En savoir plus

39 En savoir plus

Show all 2532 documents...