Un bilan de fin d année 2021 positif pour les effectifs salariés

Texte intégral

(1)

avril 2022 – N°25

Un bilan de fin d’année 2021 positif pour les effectifs salariés

En cette fin d’année 2021, le bilan est positif pour l’économie du Grand-Est : les effectifs progressent de 0,8 % par rapport au trimestre précédent.

Sur un an, ils augmentent de 3,3 %, soit + 44 760 postes. Toutes activités confondues, les effectifs salariés régionaux demeurent supérieurs à leur niveau d’avant crise de la fin 2019 (+ 1,5 %).

Les effectifs de l’intérim et de l’hébergement-restauration participent fortement à la dynamique régionale, avec des hausses de respectivement 17,9 % et 15,0 % sur un an.

Dans les autres secteurs, les effectifs salariés progressent également : +2,7 % dans les autres services, + 2,3 % dans la construction et + 1,9 % dans le commerce.

Les effectifs industriels du Grand Est progressent légèrement (+ 0,1 %), après les fortes baisses connues au plus fort de la crise sanitaire, allant jusqu’à – 2,7 %.

Les dix départements qui composent la région sont toujours orientés à la hausse, leurs effectifs croissant à des rythmes compris entre + 1,5 % et + 3,9 %. Les croissances les plus marquées sont observées dans le Bas-Rhin, la Moselle et les Vosges.

Le salaire moyen par tête (SMPT) augmente de 4,8 % en un an, portant ainsi l’évolution de la masse salariale à 7,7 % depuis le 4e trimestre 2020.

TABLEAU 1

effectifs salariés et masse salariale

Série labellisée par l’Autorité de la statistique publique (cf. sources et méthodologie) L

Source : Urssaf -5%

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

5%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

France

Grand Est

GRAPHIQUE 1

évolutions annuelles des effectifs salariés

L

niveau évolution trimestrielle (en %) évolution

annuelle (en %) 2021 T4 2020 T4 2021 T1 2021 T2 2021 T3 2021 T4 2021 T4

Grand Est effectifs salariés (en milliers) 1 390,5 -0,5 1,0 1,1 0,4 0,8 3,3

masse salariale (en M€ ) 10 283,9 -1,2 1,5 1,6 3,5 1,0 7,7

SMPT (en € ) 2 476 -1,7 1,3 0,7 2,8 0,0 4,8

France effectifs salariés (en millions) 19,0 -0,6 0,9 1,6 0,6 0,6 3,7

masse salariale (en Md€ ) 157,9 -1,2 1,8 2,3 3,8 1,1 9,3

SMPT (en € ) 2 785 -1,6 1,8 1,1 2,8 0,2 5,9

Source : Urssaf

(2)

ISSN 2495 893X – Urssaf Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine – Codirecteurs de la publication : François Coullet, Franck Lamartine, Christophe Franceschi – Réalisation : pôles statistiques des Urssaf Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine – Pour toute demande : statur.grand-est@urssaf.fr.

Stat’ur

25 - avril 2022

2 TABLEAU 2

situation par secteur d’activité

Secteur d'activité

Grand Est France

effectifs 2021 T4 évolution 2021 T4 évolution 2021 T4

niveau* poids en % trim. annuelle trim. annuelle

% niveau* % % %

Industrie, dont : 285 730 20,5 0,2 330 0,1 0,1 0,6

Industries agro-alimentaires 45 260 3,3 0,3 1 320 3,0 0,6 3,9

Industries extractives 2 060 0,1 1,4 60 3,0 0,1 0,1

Habillement, textile et cuir 9 380 0,7 0,0 80 0,9 0,8 2,2

Bois et papier 20 280 1,5 -0,2 -50 -0,2 0,0 -0,4

Industrie chimique 10 750 0,8 0,1 60 0,5 0,1 0,4

Industrie pharmaceutique 6 390 0,5 0,4 -30 -0,4 0,2 0,6

Industrie des plastiques et autres produits non minéraux 25 310 1,8 0,4 150 0,6 0,0 -0,1

Métallurgie et fabrication de produits métalliques 45 740 3,3 0,5 -320 -0,7 0,1 -0,7

Fabrication de produits informat., électron. et optiques 6 320 0,5 0,4 -70 -1,2 0,2 0,2

Fabrication d'équipements électriques 12 990 0,9 2,2 130 1,0 -0,3 -0,9

Fabrication de machines et équipements 23 920 1,7 -0,1 220 0,9 0,0 0,2

Fabrication de matériels de transport 27 420 2,0 -1,2 -1 440 -5,0 -0,4 -2,5

Autres industries ; réparation et installation de machines 24 090 1,7 0,2 350 1,5 0,4 1,2

Prod. et distrib. d'électricité et gaz 14 160 1,0 -0,4 -230 -1,6 0,0 0,3

Prod. et distrib. d'eau 11 640 0,8 0,2 100 0,9 0,3 2,0

Construction 114 240 8,2 0,4 2 520 2,3 0,4 2,5

Commerce 240 020 17,3 0,5 4 460 1,9 0,6 3,0

Hébergement-Restauration 82 170 5,9 1,3 10 730 15,0 1,7 15,1

Autres services hors intérim, dont notamment : 597 050 42,9 0,3 15 910 2,7 0,2 3,2

Transports et entreposage 102 770 7,4 0,7 1 550 1,5 0,4 1,2

Edition et audiovisuel 7 000 0,5 -2,5 20 0,3 -3,2 3,8

Télécommunications 4 730 0,3 -1,5 -170 -3,6 -0,8 -1,3

Activités informatiques 13 770 1,0 0,5 490 3,7 1,7 6,3

Activités financières et d'assurance 42 640 3,1 0,1 190 0,5 0,2 1,2

Activités immobilières 14 720 1,1 1,6 410 2,9 -0,7 -1,4

Activités juridiques, de conseil et d'ingénierie 51 900 3,7 0,0 1 380 2,7 0,7 4,6

Recherche et développement 4 120 0,3 0,0 40 0,9 0,8 2,7

Autres activités scientifiques et techniques 10 700 0,8 1,2 420 4,1 0,8 2,5

Activités de services admin., de soutien (hors intérim) 90 630 6,5 0,6 4 070 4,7 0,4 4,0

Education 22 660 1,6 0,7 1 570 7,5 0,1 6,2

Activités pour la santé humaine 53 520 3,8 0,3 1 400 2,7 0,4 2,6

Action sociale et hébergement médico-social 112 190 8,1 -0,1 1 120 1,0 0,1 1,3

Arts, spectacles et activités récréatives 15 480 1,1 -0,3 2 070 15,4 -2,5 15,8

TOTAL hors intérim 1 319 210 94,9 0,3 33 960 2,6 0,4 3,3

Intérim 71 320 5,1 9,3 10 800 17,9 5,4 12,5

TOTAL 1 390 530 100 0,8 44 760 3,3 0,6 3,7

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 2

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (France et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

-7%

-6%

-5%

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

Source : Urssaf

(3)

ISSN 2495 893X – Urssaf Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine – Codirecteurs de la publication : François Coullet, Franck Lamartine, Christophe Franceschi – Réalisation : pôles statistiques des Urssaf Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine – Pour toute demande : statur.grand-est@urssaf.fr.

Stat’ur

25 - avril 2022

3 Une croissance qui se confirme et une industrie créatrice

Malgré la reprise de l’épidémie en fin d’année, l’impact sur l’activité économique est relativement limité du fait de la mise en place de mesures de restrictions sanitaires moins fortes que par le passé.

L’intérim est en tête des secteurs les plus créateurs d’emploi avec des effectifs salariés qui croissent de 17,9 % par rapport au 4e trimestre 2020 (soit 10 800 postes supplémentaires).

L’hébergement-restauration confirme son rôle de moteur de l’économie régionale, avec une augmentation annuelle des effectifs de 15 %, ce qui représente plus de 10 700 créations nettes. La hausse est légèrement plus marquée dans l’hébergement (+ 15,6 %) que la restauration (+ 14,9 %).

Dans les autres services, l’emploi augmente de 2,7 %, après + 2,2 % au trimestre précédent, créant ainsi 15 900 postes en un an.

Les effectifs salariés progressent dans toutes les branches du tertiaire, à l’exception des télécommunications qui subissent encore une perte de 3,6 %.

Les arts et spectacles (+ 15,4 %), l’éducation (+ 7,5 %), les autres activités de services (+ 4,1 %), les autres activités scientifiques et techniques (+ 4,1 %) ainsi que les activités informatiques (+3,9 %) sont les plus dynamiques en cette fin d’année 2021. Ces cinq secteurs cumulent près de 6 000 créations en un an.

Dans la construction, les effectifs salariés continuent leur progression (+ 2,3 %). Les travaux de constructions spécialisées tirent toujours la croissance du secteur avec une augmentation de 2,7 %. La construction de bâtiments est à présent également créatrice d’emploi : + 1,0 % sur un an, après des baisses comprises entre – 0,8 % et – 0,2% au courant de l’année. Le génie civil est toujours orienté à la baisse (- 1,0 %).

Dans le commerce, les effectifs salariés progressent de 1,9 % (après + 0,9 % au trimestre dernier). La hausse est toujours la plus marquée dans le commerce de détail (+ 2,7 %, soit près de 3 600 créations en un an). L’évolution dans le commerce de gros est identique à celle observée au trimestre précédent (+ 0,9 %).

Après 2 trimestres de stagnation, les effectifs croissent dans le commerce et la réparation automobile (+ 0,8 %).

Dans l’industrie, les effectifs salariés sont orientés à la hausse ce trimestre : ils progressent de 0,1 % sur l’année. Les industries agro-alimentaires (+ 3,0 %), les industries du meuble et diverses (+ 1,5 %), la fabrication d’équipements électriques (+ 1,0 %) sont en tête des industries créatrices d’emploi. A l’inverse, la situation reste pénalisante dans la fabrication de matériel de transport (-- 5,0 %), la production et distribution d’électricité-gaz (-- 1,6 %) et la fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (-- 1,2 %).

janvier 2022 - StatUr Grand Est n°24 – Au troisième trimestre 2021, la croissance des effectifs salariés se poursuit mais à un rythme moins soutenu

Déjà paru

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-60%

-40%

-20%

0%

20%

40%

60%

80%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

TABLEAU 3

situation par département

départements

effectifs 2021 T4 masse salariale 2021 T4

niveau* poids en %

évol. annuelle en millions

évol.

annuelle en % niveau* %

Ardennes 53 380 3,8 1 580 3,1 371,5 5,8

Aube 70 630 5,1 1 480 2,1 501,5 9,0

Marne 142 650 10,3 4 230 3,1 1 057,3 7,7 Haute-Marne 38 460 2,8 1 120 3,0 263,8 7,5

Meurthe-et-

Moselle 165 930 11,9 4 750 2,9 1 200,0 7,0

Meuse 32 330 2,3 480 1,5 222,0 4,4

Moselle 245 490 17,7 8 920 3,8 1 761,2 7,2 Bas-Rhin 359 960 25,9 13 570 3,9 2 829,1 8,8 Haut-Rhin 198 120 14,2 5 700 3,0 1 497,1 7,7

Vosges 83 570 6,0 2 900 3,6 580,4 7,9

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

(4)

ISSN 2495 893X – Urssaf Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine – Codirecteurs de la publication : François Coullet, Franck Lamartine, Christophe Franceschi – Réalisation : pôles statistiques des Urssaf Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine – Pour toute demande : statur.grand-est@urssaf.fr.

Stat’ur

25 - avril 2022

4 La conjoncture dans les départements et les zones d’emplois

Sur un an, les effectifs salariés progressent dans les dix départements de la région Grand Est. Les hausses d’emploi les plus fortes sont observées dans le Bas-Rhin (+ 3,9 %), en Moselle (+ 3,8 %) et dans les Vosges (+ 3,6 %).

Les évolutions annuelles de salariés varient ensuite de + 1,5 % (Meuse) à + 3,1 % (Ardennes et Marne).

Les effectifs salariés augmentent dans les 27 zones d’emploi de la région Grand Est. Les quatre zones les plus dynamiques sont Colmar (+ 5,6 %), Remiremont (+ 5,2 %), Thionville (+ 5,1 %) et Strasbourg (+ 4,4 %).

Dans les autres zones d’emploi, l’activité est globalement bien orientée, avec des évolutions comprises entre + 0,2 % à Saint-Avold et + 4,2 % à Forbach.

Parmi les zones les plus importantes en termes d’effectifs salariés, celles de Strasbourg, Nancy, Metz, Mulhouse et Reims, cumulent près de 24 400 créations nettes.

Sources et méthodologie

Le champ de la publication couvre l’ensemble des cotisants du secteur concurrentiel, qui comprend tous les secteurs d’activité économique sauf les administrations publiques, l’éducation et la santé non marchandes, l’emploi par les ménages de salariés à domicile et les entreprises relevant de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Celle-ci est présente dans les secteurs de l’agriculture, des industries agro-alimentaires (IAA), du commerce de gros et des services financiers. Les effectifs salariés et la masse salariale sont issus des déclarations sociales produites par les employeurs à l’intention des Urssaf.

La masse salariale (assiette déplafonnée) désigne l’ensemble des rémunérations sur lesquelles repose le calcul des cotisations des assurances sociales, des accidents du travail et des allocations familiales, déclarées au titre de la période d’emploi étudiée.

L’effectif salarié est mesuré en fin de trimestre. Chaque salarié compte pour un, indépendamment de sa durée de travail. Cet effectif donne lieu à de nombreuses vérifications par les Urssaf et sa caisse nationale.

Les données sont provisoires pour le trimestre étudié et sont désaisonnalisées (CVS) pour corriger notamment l’impact des versements de primes et les fluctuations saisonnières de l’emploi. Pour ces raisons, les données peuvent être légèrement révisées sur les périodes antérieures.

Le salaire moyen par tête (SMPT) est calculé en rapportant la masse salariale du trimestre à l’effectif moyen des deux derniers trimestres ; il est divisé par trois pour obtenir une grandeur mensuelle.

Les évolutions trimestrielles (glissements trimestriels) comparent les données du trimestre avec celles du trimestre précédent.

Les évolutions annuelles (glissements annuels) comparent les données du trimestre avec celles du même trimestre de l’année précédente.

Les séries trimestrielles d’effectifs salariés et de la masse salariale au niveau national, ainsi que celles déclinées par NACE 38 et par région sont labellisées par l’Autorité de la statistique publique (avis du 14/04/2020 - JORF du 18/04/2020). Celle-ci reconnaît ainsi la conformité de ces productions aux principes fondamentaux régis par le Code de bonnes pratiques de la statistique européenne que sont, entre autres, l’impartialité, l’objectivité, la pertinence et la qualité des données. Les séries labellisées sont identifiées par le pictogramme.

Les publications statistiques du réseau des Urssaf sont consultables en ligne sur www.urssaf.org dans la rubrique Observatoire économique et les données, ainsi que des datavisualisations, sont disponibles sur l’espace « open data » du portail open.urssaf.fr.

CARTE 1

évolution annuelle des effectifs salariés par zone d’emploi au 4e trimestre 2021 (en %)

Source : Urssaf

(5)

08 - Ardennes

Conjoncture 4ème trimestre 2021 / Avril 2022

08

Au quatrième trimestre 2021, les effectifs salariés progressent dans les Ardennes : + 3,1 % sur un an. Ils poursuivent leur croissance à un rythme plus soutenu qu’au trimestre précédent.

Les secteurs de l’intérim et de l’hébergement-restauration sont particulièrement dynamiques et créent respectivement 320 et 270 postes. Les autres services et le commerce portent également la hausse des effectifs salariés. Ces deux secteurs sont à l’origine de 930 créations de postes. L’évolution des effectifs salariés de l’industrie redevient positive ce trimestre. Les effectifs de la construction quant à eux se stabilisent.

4ème trimestre 2021

Grand Est • Ardennes

GRAPHIQUE 3

évolution annuelle des effectifs salariés

48 000 50 000 52 000 54 000 56 000 58 000 60 000 62 000 64 000

-6%

-5%

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Nombre de salariés

Evolution des salariés

TABLEAU 4 secteurs d’activité

Effectifs 2021 T4

Secteur d'activité niveau* poids en

%

évolution annuelle niveau* % Industrie 16 000 30,0 60 0,4

Construction 4 380 8,2 0 -0,1

Commerce 8 600 16,1 170 2,1

Héberg.-Restau. 2 150 4,0 270 14,5 Autres services 19 710 36,9 760 4,0

Intérim 2 540 4,8 320 14,4

TOTAL 53 380 100 1 580 3,1

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 4

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (Ardennes et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

Source : Urssaf -10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-12%

-10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

25%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-80%

-60%

-40%

-20%

0%

20%

40%

60%

80%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

C HIFFRE CLÉ

+ 3,1 %

sur un an Soit 1 580 créations nettes

Source : Urssaf

(6)

10 - Aube

Conjoncture 4ème trimestre 2021 / Avril 2022

10

Au quatrième trimestre 2021, les effectifs salariés progressent dans l’Aube : + 2,1 % sur un an. Bien que le rythme soit plus soutenu qu’au trimestre précédent, le département enregistre l’une des deux évolutions les plus faibles de la région.

Le secteur de l’hébergement-restauration est le plus dynamique et crée 450 postes.

Les autres services, le commerce et la construction portent également la hausse des effectifs salariés. Ces trois secteurs sont à l’origine de 870 créations de postes.

L’intérim, bien que créatrice d’emploi, n’est pas moteur comme dans le reste de la région. Les effectifs de l’industrie s’orientent à la hausse ce trimestre.

4ème trimestre 2021

Grand Est • Aube

GRAPHIQUE 5

évolution annuelle des effectifs salariés

62 000 64 000 66 000 68 000 70 000 72 000 74 000 76 000 78 000 80 000

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Nombre de salariés

Evolution des salariés

TABLEAU 5 secteurs d’activité

Effectifs 2021 T4

Secteur d'activité niveau* poids en

%

évolution annuelle niveau* % Industrie 14 520 20,6 60 0,4

Construction 5 880 8,3 70 1,3

Commerce 13 120 18,6 470 3,7

Héberg.-Restau. 3 610 5,1 450 14,4 Autres services 29 940 42,4 330 1,1

Intérim 3 570 5,1 90 2,7

TOTAL 70 630 100 1 480 2,1

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 6

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (Aube et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

Source : Urssaf -10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-12%

-10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-60%

-40%

-20%

0%

20%

40%

60%

80%

100%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

C HIFFRE CLÉ

+ 2,1 %

sur un an

Soit 1 480 créations nettes.

Source : Urssaf

(7)

51 - Marne

Conjoncture 4ème trimestre 2021 / Avril 2022

51

Au quatrième trimestre 2021, les effectifs salariés progressent fortement dans la Marne : +3,1 % sur un an.

Le secteur de l’intérim est particulièrement dynamique comme celui de l’hébergement- restauration. Ils créent respectivement 890 et 1 030 postes. Les autres services participent également à la hausse des effectifs avec 1 860 emplois. C’est le cas également pour le commerce et la construction qui sont à l’origine de 520 créations de postes. Les effectifs de l’industrie demeurent quant à eux orientés à la baisse avec -0,3 % contrairement à ce que l’on observe au niveau régional.

4ème trimestre 2021

Grand Est • Marne

GRAPHIQUE 7

évolution annuelle des effectifs salariés

125 000 130 000 135 000 140 000 145 000 150 000 155 000

-6%

-5%

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

5%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Nombre de salariés

Evolution des salariés

TABLEAU 6 secteurs d’activité

Effectifs 2021 T4

Secteur d'activité niveau* poids en

%

évolution annuelle niveau* % Industrie 24 540 17,2 -70 -0,3 Construction 11 880 8,3 230 2,0

Commerce 25 770 18,1 290 1,1

Héberg.-Restau. 8 460 5,9 1 030 13,9 Autres services 64 810 45,4 1 860 3,0

Intérim 7 190 5,0 890 14,2

TOTAL 142 650 100 4 230 3,1

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 8 f

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (Marne et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

Source : Urssaf -10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-12%

-10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-60%

-40%

-20%

0%

20%

40%

60%

80%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

C HIFFRE CLÉ

+ 3,1 %

sur un an Soit 4 230 créations nettes.

Source : Urssaf

(8)

52 – Haute-Marne

Conjoncture 4ème trimestre 2021 / Avril 2022

52

Au quatrième trimestre 2021, les effectifs salariés progressent en Haute-Marne : + 3,0 % sur un an.

L’intérim est particulièrement dynamique et enregistre la progression la plus forte du Grand-Est derrière la Moselle avec +23,7 %. Le secteur est à l’origine de 490 créations de postes. L’hébergement-restauration, les autres services, le commerce et la construction portent également la hausse des effectifs salariés du département et créent 690 postes. Les effectifs de l’industrie s’orientent légèrement à la baisse ce trimestre contrairement à ce qui est observé au niveau régional.

4ème trimestre 2021

Grand Est • Haute-Marne

GRAPHIQUE 9

évolution annuelle des effectifs salariés

30 000 32 000 34 000 36 000 38 000 40 000 42 000 44 000 46 000

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Nombre de salariés

Evolution des salariés

TABLEAU 7 secteurs d’activité

Effectifs 2021 T4

Secteur d'activité niveau* poids en

%

évolution annuelle niveau* % Industrie 11 100 28,9 -50 -0,5

Construction 2 830 7,4 80 3,0

Commerce 6 120 15,9 250 4,2

Héberg.-Restau. 1 760 4,6 220 14,5 Autres services 14 110 36,7 140 1,0

Intérim 2 540 6,6 490 23,7

TOTAL 38 460 100 1 120 3,0

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 10

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (Haute-Marne et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

Source : Urssaf -10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-12%

-10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-100%

-50%

0%

50%

100%

150%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

C HIFFRE CLÉ

+ 3,0 %

sur un an

Soit 1 120 créations nettes.

Source : Urssaf

(9)

54 – Meurthe-et-Moselle

Conjoncture 4ème trimestre 2021 / Avril 2022

54

Au quatrième trimestre 2021, en Meurthe-et-Moselle, les effectifs salariés augmentent de 2,9 %, ce qui représente plus de 4 750 créations nettes. L’hébergement-restauration est le secteur le plus dynamique avec une hausse des effectifs salariés de 13,4 % sur un an, soit 1 070 postes supplémentaires. L’intérim reste dynamique sur un an (+ 8,9 %).

Les autres services gagnent également des emplois avec une progression de 3,0 %, soit 2 460 créations nettes. La construction maintient la croissance de ses emplois (+ 2,0 %) tout comme le commerce (+1,9 %). Dans l’industrie, l’emploi reste stable sur un an. Les effectifs salariés du département à la fin du quatrième trimestre 2021 sont supérieurs à leur niveau d’avant crise de la fin 2019 (+ 1,8 %).

4ème trimestre 2021

Grand Est • Meurthe-et-Moselle

GRAPHIQUE 11

évolution annuelle des effectifs salariés

150 000 155 000 160 000 165 000 170 000 175 000 180 000

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Nombre de salariés

Evolution des salariés

TABLEAU 8 secteurs d’activité

Effectifs 2021 T4

Secteur d'activité niveau* poids en

%

évolution annuelle niveau* % Industrie 25 210 15,2 -30 -0,1 Construction 12 790 7,7 240 2,0

Commerce 27 500 16,6 500 1,9

Héberg.-Restau. 9 070 5,5 1 070 13,4 Autres services 85 190 51,3 2 460 3,0

Intérim 6 180 3,7 500 8,9

TOTAL 165 930 100 4 750 2,9

*arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 12

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (Meurthe-et-Moselle et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

Source : Urssaf -10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-12%

-10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-60%

-40%

-20%

0%

20%

40%

60%

80%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

C HIFFRE CLÉ

+ 2,9 %

sur un an

Soit 4 750 créations nettes.

Source : Urssaf

(10)

55 - Meuse

Conjoncture 4ème trimestre 2021 / Avril 2022

55

Au quatrième trimestre 2021, en Meuse, les effectifs salariés progressent de 1,5 %, et viennent de retrouver leur niveau d’avant-crise : ils sont en hausse de 0,1 % par rapport à fin 2019. Les activités relevant des autres services tirent la croissance départementale avec un taux d’évolution de 2,9 %, avec une hausse importante dans le secteur des Arts, spectacles et activités récréatives (+ 36%). L’hébergement-restauration reste en hausse (+ 11,8 %). Le commerce enregistre une progression de 2,3% de ses emplois. La construction se stabilise sur ce trimestre. L’intérim est en retrait sur un an (- 2,7 %).

L’industrie est toujours orientée à la baisse (- 1,2 %).

4ème trimestre 2021

Grand Est • Meuse

GRAPHIQUE 13

évolution annuelle des effectifs salariés

28 000 29 000 30 000 31 000 32 000 33 000 34 000 35 000 36 000 37 000

-6%

-5%

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Nombre de salariés

Evolution des salariés

TABLEAU 9 secteurs d’activité

Effectifs 2021 T4

Secteur d'activité niveau* poids en

%

évolution annuelle niveau* % Industrie 8 400 26,0 -100 -1,2

Construction 3 030 9,4 10 0,3

Commerce 5 360 16,6 120 2,3

Héberg.-Restau. 1 320 4,1 140 11,8 Autres services 12 550 38,8 360 2,9

Intérim 1 670 5,2 -50 -2,7

TOTAL 32 330 100 480 1,5

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 14

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (Meuse et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

Source : Urssaf -10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-12%

-10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-20%

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-60%

-40%

-20%

0%

20%

40%

60%

80%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

C HIFFRE CLÉ

+ 1,5 %

sur un an

Soit 480 créations nettes.

Source : Urssaf

(11)

57 - Moselle

Conjoncture 4ème trimestre 2021 / Avril 2022

57

En Moselle, l’effet de rattrapage des effectifs salariés se poursuit à un rythme plus soutenu qu’au trimestre précédent avec une progression annuelle de 3,8 %. La forte hausse des effectifs intérimaires tire la croissance avec un taux d’évolution de 43,1 %, le plus élevé de la région Grand Est. L’hébergement-restauration est également dynamique sur un an (+ 10,9%). La construction maintient la progression des emplois (+ 3,8 %). Les effectifs augmentent dans les autres services (+ 1,8 %) et dans le commerce (+ 1,8 %).

L’industrie reste en retrait avec une baisse de l’emploi de 1,1 % sur un an. Les effectifs salariés du département à la fin du quatrième trimestre 2021 sont désormais supérieurs à leur niveau d’avant crise de la fin 2019 (+ 2,0 %).

4ème trimestre 2021

Grand Est • Moselle

GRAPHIQUE 15

évolution annuelle des effectifs salariés

220 000 225 000 230 000 235 000 240 000 245 000 250 000 255 000 260 000 265 000

-6%

-5%

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

5%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Nombre de salariés

Evolution des salariés

TABLEAU 10 secteurs d’activité

Effectifs 2021 T4

Secteur d'activité niveau* poids en

%

évolution annuelle niveau* % Industrie 47 170 19,2 -530 -1,1 Construction 20 410 8,3 740 3,8

Commerce 42 140 17,2 740 1,8

Héberg.-Restau. 14 540 5,9 1 420 10,9 Autres services 105 860 43,1 1 910 1,8 Intérim 15 380 6,3 4 630 43,1 TOTAL 245 490 100 8 920 3,8

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 16

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (Moselle et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

Source : Urssaf -10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-12%

-10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-80%

-60%

-40%

-20%

0%

20%

40%

60%

80%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

C HIFFRE CLÉ

+ 3,8 %

sur un an

Soit 8 920 créations nettes.

Source : Urssaf

(12)

67 – Bas-Rhin

Conjoncture 4ème trimestre 2021 / Avril 2022

67

Dans le Bas-Rhin, la croissance des effectifs salariés poursuit sa lancée pour le 4e trimestre consécutif : ils croissent de 3,9 % en un an, ce qui représente plus de 13 570 créations nettes. L’hébergement-restauration passe en tête des secteurs les mieux orientés avec une progression de 17,0 % sur un an. Les intérimaires progressent toujours fortement (+ 12,9 %). Les effectifs sont également en hausse dans les autres services (+ 3,8 %), le commerce (+ 2,0 %) et la construction (+ 1,9 %). Après 2 ans de baisse, l’industrie repart à la hausse en cette fin d’année (+ 0,9 %, graphique 18). Les effectifs salariés du département sont supérieurs à leur niveau d’avant crise de la fin 2019 (+ 2,8 %).

4ème trimestre 2021

Grand Est • Bas-Rhin

GRAPHIQUE 17

évolution annuelle des effectifs salariés

310 000 320 000 330 000 340 000 350 000 360 000 370 000

-4%

-3%

-2%

-1%

0%

1%

2%

3%

4%

5%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Nombre de salariés

Evolution des salariés

TABLEAU 11 secteurs d’activité

Effectifs 2021 T4

Secteur d'activité niveau* poids en

%

évolution annuelle niveau* % Industrie 71 000 19,7 660 0,9 Construction 28 170 7,8 530 1,9 Commerce 62 640 17,4 1 210 2,0 Héberg.-Restau. 22 600 6,3 3 290 17,0 Autres services 156 970 43,6 5 760 3,8 Intérim 18 570 5,2 2 120 12,9 TOTAL 359 960 100 13 570 3,9

* arrondi à la dizaine Source : Urssaf

GRAPHIQUE 18

évolution annuelle des effectifs salariés par grand secteur d’activité (Bas-Rhin et Grand Est)

Industrie Construction Commerce

Hébergement - Restauration Autres services Intérim

Source : Urssaf -10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-12%

-10%

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-15%

-10%

-5%

0%

5%

10%

15%

20%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-8%

-6%

-4%

-2%

0%

2%

4%

6%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

-60%

-40%

-20%

0%

20%

40%

60%

80%

100%

08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Année

C HIFFRE CLÉ

+ 3,9 %

sur un an Soit 13 570 créations nettes.

Source : Urssaf

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :