• Aucun résultat trouvé

Saint-Germain-des-Prés

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Saint-Germain-des-Prés"

Copied!
8
0
0

Texte intégral

(1)

La Lettre de

Saint-Germain-des-Prés

N°83 Novembre 2002 7ème année

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples,

c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres.

TEMOINS DE L’ALLIANCE

Chaque année se pose à nouveau la question: faut-il un thème qui guide notre réflexion et notre action tout au long de l’année ? Après avoir réfléchi avec le Conseil pas- toral et l’Equipe paroissiale, il nous a semblé opportun de proposer à chacun de vivre plus profondément cette alliance dont nous sommes les témoins, parce que nous en sommes les bénéficiaires, et parce que nous sommes chargés d’en témoigner auprès de ceux qui nous entourent.

Nous sommes témoins de l’Alliance que Dieu propose à l’humanité depuis les patriarches jusqu’au plus jeune d’entre nous.

Nous sommes témoins de l’Alliance qui culmine en Jésus-Christ. Nous sommes témoins de l’Alliance que Dieu veut pour tout homme quel qu’il soit, pour ceux qui ont été marqués du sceau du baptême et pour ceux qui ne connais- sent pas l’Eglise.

Ce témoignage est en même temps un appel : appel à la sainteté qu’il est bon de ré-entendre au moment où nous fêtons la Toussaint. Nous ne pouvons témoi- gner de cette Alliance sans en vivre, et en vivre, c’est répondre à l’appel de Dieu : «Soyez saints, car moi Dieu, je suis saint» (Lv 19,2), appel que Jésus reprendra en nous invitant à être par- faits comme notre Père céleste est par- fait (cf. Mt 5, 48). En même temps, nous le savons bien, la sainteté n’est pas l’héroïsme, mais l’accueil de ce que le prophète Michée disait déjà il y a bien des siècles:

La diversité et la richesse spirituelle de la Paroisse Saint-Germain-des- Prés se sont manifestées encore une fois le dimanche 6 octobre à l’occasion de la journée de rentrée paroissiale.

Journée riche en événements et rencontres : une belle liturgie avec nos 8 prêtres entourant l’autel, l’envoi solennel et priant des catéchistes, la présentation à l’assemblée des fidèles de la nou- velle équipe paroissiale, le thème

Témoins de l’Alliance retenu par notre curé comme fil conducteur de notre année.

A l’issue de la messe, autour des panneaux des diverses activités et groupes de la paroisse disposés dans le déambulatoire au pied des merveilleux tableaux de Flan- drin, les paroissiens très nombreux ont levé le verre de l’amitié…tout en échangeant longuement sur les vacances passées et sur les impul- sions nouvelles.

UNE RENTREE PAROISSIALE HAUTE EN COULEURS

Et puis dans la grande salle abba- tiale, plus de 130 convives toutes générations confondues se sont regroupés autour d’un superbe buffet enrichi des nombreuses spé- cialités de chacun, tandis que les enfants jouaient dans la cour.

En somme une belle journée d’échange et de rencontre, où chacun a pu trouver motivation et joie pour s’engager à être cette année encore des Témoins de l’Al- liance.

101

(2)

TEMOINS DE L’ALLIANCE Suite de la page 1

«Homme, le Seigneur t’a fait savoir ce qui est bien, ce qu’il réclame de toi : rien d’autre que de pra- tiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec ton Dieu» (Mi 6, 8).

Notre témoignage ne sera véritablement crédible que si nous vivons pleinement ce que nous procla- mons ; mais il ne s’agit pas d’attendre d’être arrivés au terme de la sainteté pour proposer à d’autres ce chemin.

A nous d’être audacieux pour susciter l’envie de croire. A nous d’être imaginatifs pour faire com- prendre le message éternel de l’Evangile avec les mots d’aujourd’hui. A nous de rendre compte de l’espérance qui est en nous comme le dit saint Paul, pour que d’autres prennent conscience que ce monde est déjà sauvé, même si nous attendons la pleine manifestation de ce salut advenu en Jésus- Christ.

Ceux qui vivent de cette Alliance sont porteurs d’une richesse qui doit éclater sur leur visage, qui doit transformer de l’intérieur la vie quotidienne.

Comment dire à ceux qui regardent, dubitatifs et inquiets parfois, que Dieu ne veut que le bonheur de l’homme et qu’il n’ y a rien à perdre à le suivre, puisque c’est la Vie que nous trouvons ?

Comment dire à ceux qui se sont doucement éloi- gnés de l’Eglise que le Père est là qui les attend et qu’une communauté leur tend les bras ? Com- ment dire à ceux qui ne comprennent pas le lan- gage que nous employons que l’amour dépasse les mots mais que les mots sont indispensables pour dire cet amour ?

Témoins de l’Alliance, nous le sommes. C’est notre fierté. C’est également notre mission. «Malheur à moi si je n’annonce pas l’Evangile» ose dire saint Paul (1 Co 9, 16). Comment ne pas reprendre à notre compte ce cri du cœur ?

Père O. Ribadeau Dumas

Olivier Ribadeau Dumas a exposé les points importants qu’il retenait pour notre grande communauté, en soulignant la richesse et la diversité de nos 4 entités: la paroisse elle-même, la mis- sion étudiante, les jeunes pro- fessionnels et la communauté espagnole.

Pour cette année, notre curé

a retenu quatre points-clés : la formation, la charité, la communication et la liturgie, pour que l’Eglise soit un lieu de communauté. Ces points qu’il a commenté sont repris ( cf.page 6) dans ce numéro de La Lettre et ultérieurement dans les prochains.

D’après T. Wyss

Dates à retenir

Entre le 28 décembre et le 1er janvier, Taizé propose en Ile-de-France aux jeunes une expérience de prière et de rencontre en Eglise.

Accueil par les familles et les paroisses.

Le 2 avril, jour de la réconciliation avec une belle célébration pénitentielle.

Le 25 mai, Fête traditionnelle de notre saint patron Saint Germain des Prés.

Le Week-end de l’Ascension, la paroisse prévoit un grand pèlerinage à Lourdes.

Le 21 juin, rencontre paroissiale avant les vacances.

Rentrée paroissiale, suite

A l’issue du buffet, le père Ribadeau-Dumas a répondu aux ques- tions, plus d’une dizaine, posées par l’assemblée. En voici un bref aperçu.

Des travaux sont-ils prévus dans l’église ?

Avec l’aide d’Yves Boiret, ancien architecte en chef des monuments historiques et d’une équipe de paroissiens, la paroisse va lancer l’étude d’un projet de réaménagement du chœur, dont la configura- tion actuelle avait été conçue pour n’être que provisoire.

Quel est le rôle des différents conseils ?

L’Equipe paroissiale : constituée du Curé, des deux Vicaires et des autres prêtres de Saint-Germain-des-Prés, de quatre laïcs, Elisabeth Milan, Pauline Dawance, Catherine de Saulieu et Myriam Lunn.

A la charge du quotidien dans l’organisation et l’animation pastora- les.Le Conseil Pastoral composé du Curé, des deux Vicaires et de 16 laïcs, aide le Curé à mettre en œuvre les grandes impulsions pour la paroisse.

Le Conseil pour les Affaires économiques : composé du Curé et de 7 laïcs, s’occupe des finances et des travaux immobiliers. De plus une association gère l’ immeuble du 27 rue Bonaparte et les locaux des 5 et 7 rue de l’Abbaye.

Qu’est ce qu’a donné la campagne pour le catéchisme ?

Elle s’est déroulée sur le parvis, où les inscriptions étaient prises. Il y a eu de beaux témoignages, par exemple une personne s’est présen- tée pour recevoir le baptême. La campagne a contribué à donner une visibilité de la paroisse. On constate une légère augmentation des effectifs et pour la première fois cette année la constitution d’ un groupe de 15 enfants du CE1 sur un total de 63.

102

(3)

A quoi sert le doyenné ?

Il se compose des trois paroisses Saint-Germain-des-Prés, Saint-Sulpice, Notre-Dame-des-Champs et de l’église Saint-Ignace;

les curés se rencontrent trois ou quatre fois par an. Nous organisons en commun annuellement la soirée de prière pour l’unité des chrétiens et une fête du catéchisme sur le parvis de Saint-Sulpice. Est aussi à l’étude un rapprochement des troupes scoutes. Le doyenné est un échelon important dans un quartier comme le nôtre où les gens circulent beaucoup d’une paroisse à l’autre.

Comment la paroisse peut-elle s’ouvrir sur l’extérieur ?

De bien des manières, en se tournant vers le quartier dont les habitants pourraient être associés à la journée d’amitié en préparation, ou bien par l’accueil des non pratiquants dans les groupes de carême, ou par une réflexion sur des propositions à faire aux personnes se trouvant à la marge de l’Eglise, mais aussi en étant attentifs aux pauvretés qui nous entourent. Ce peut être encore en profitant d’occasions comme les rencontres de Taizé, par exemple en entrant en relation avec notre voisine la paroisse ukrainienne. Le comité des fêtes en projet devrait favoriser la convivialité de nos rencontres. Sans oublier notre jumelage avec Tokombéré. Enfin, des paroissiens déjà sont en contact avec le Père Danry-Lafrance, curé de Notre-dame-des- Vertus, pour aider au catéchisme de cette paroisse d’Aubervilliers.

Soyons honnête: si j’ai pu mesurer lors de mes vingt ans, que mes parents étaient humains (avec qualités et défauts), en avançant en âge j’ai dû un jour décou- vrir que ces deux uniques que j’appelle Papa et Maman, étaient mortels... et qu’un jour, j’aurai à vivre cet abomina- ble moment d’un coup de téléphone :

“Assieds-toi. Voilà...» Et encore, je ne parle pas de ce que je n’ai jamais réussi à envisager: que cet appel concerne mon frère ou l’un de mes amis, ou que cela me concerne moi-même !! Aucun d’en- tre nous n’est prêt. Aucun d’entre nous n’imagine que ceux qu’il aime ne soient pas immortels. Et c’est souvent là le choc atroce.

Et d’ailleurs, il y a une question à laquelle nous n’avons jamais répondu, et à laquelle nous ne voulons pas répon- dre: Sommes-nous prêts ?

Pour avoir accompagné un grand nombre de familles dans leur deuil, j’en témoigne: l’horreur qui s’ex- prime tient souvent au fait que bien des choses restaient à entendre et à dire, mais si difficiles ! Risquer, avant qu’il soit trop tard un “Je t’aime” ou un “Je te demande pardon”, ou un “Pour ceci, tu m’as fait du mal...” combien c’est dur, mais combien ce serait nécessaire!

Pourquoi faut-il attendre que ce soit trop tard pour le dire, ou pour entendre la réponse ? Pourquoi nous sentons-nous si bêtes pour dire ce qui est essentiel ? Pourquoi devrai-je atten- dre le décès de mes parents pour leur dire combien je les remercie, et com- bien je les aime ? pourquoi dois-je me

sentir si benêt en leur disant tout sim- plement ce qui m’habite le coeur ?

Aumônier chargé de la pasto- rale des funérailles sur le diocèse de

Paris, j’entends parfois comme une révo- lution ce propos de l’Evangile: “Laisse les morts s’occuper de leurs morts... Toi, va annoncer la Bonne Nouvelle” , appel à dire et faire ici-bas ce qui doit être fait

“avant qu’il ne soit trop tard” (à vues humaines), mais appel aussi à accompa- gner ceux qui n’ont pas pris le temps, pour les arracher à la mort de leur proche. C’est là que notre Foi, même si elle contredit tout ce que le premier constat peut opérer, annonce une Bonne Nouvelle totalement révolutionnaire:

certains sont passés de l’autre côté du mur et savent enfin ce qui m’habite le coeur, avec tout ce que je n’ai pas osé,

pu ou voulu leur dire, et tout ce qu’

eux-mêmes n’ont pas osé, pu ou voulu me dire. Ils sont Vivants, autrement certes, mais Vivants ! Comme c’est trop bête d’avoir attendu si tard pour mesu- rer combien ils m’étaient essentiels.

Ce qui est clair, c’est que la mort fait partie de notre existence, du fait que nous sommes nés, même si

“le monde” cache cette réalité (plus de catafalques sur les portes, grand silence quand il y a eu un décès dans un hôpi- tal, etc.) Soyons direct, je n’en veux pas à mes parents de m’avoir entraîné dans cette situation: c’est eux qui m’ont mis au monde, et de ce fait un jour j’aurai à connaître (forcément seul !) le fait de mourir. Je les aime, ils m’aiment et seraient prêts à donner leur vie pour que j’échappe à cela. Et surtout, je les remercie de m’avoir transmis la vie, qui ne vient pas d’eux.

Ce que nous dit la Foi, c’est que la mort fait partie de notre con- dition humaine, mais que la révolte devant cette réalité a un sens: nous ne sommes pas faits pour être engloutis dans la mort,

Je mets ma plus grande espérance dans la prière eucharistique N°III pour les personnes que nous avons aimées: “Tous ensemble et pour l’éternité”. Un jour, j’ai l’audace folle de le croire : ces deux uniques, “Papa”

et “Maman”, je les retrouverai: nous serons ensemble et pour l’éternité.

Témoignage du père Arnault Ménettrier à l’occasion de la journée des morts:

ENSEMBLE POUR L’ETERNITE

103

(4)

Paroisse vivante, Saint-Germain-des-Prés veut l’être avec ses multiples activités soutenues par la foi et tournées vers le témoignage.

Dieu nous inspire et nous aide, mais «Il a besoin des hommes».

PRIER

Accompagnement des familles en deuil : 01 55 42 81 18

Animation liturgique : samedi 19h et dimanche 10h30 Alban Nizou,

dimanche 19h Geneviève de Saint-Pern au 01 55 48 81 18 Fleurs et crèche : 01 55 42 81 18

Méditation du Rosaire : le mardi à 18h30 dans le petit chœur de l’église,

Yves Besson au 01 46 33 42 26 ou Gisèle Bommelaer au 01 45 48 33 26 Petit Chœur : accompagnement liturgique, œuvres polyphoniques du XVIè au XXè siècle.

Voix juste et lecture musique recommandées. Répétition le soir un jeudi sur deux.

Bruno James au 01 45 44 51 84

SACREMENTS

Catéchuménat des adultes ( réunion deux mardis par mois) Recommençants, Nouveaux baptisés

(un mardi par mois à 20h30), Contact Père Géniteau.ou Catherine de Saulieu.01 45 48 60 12 Préparation au baptême enfant : échanger et réfléchir entre parents. Réunion mensuelle.

Préparation au mariage : se renseigner et s’inscrire à l’Accueil au 01 55 42 81 18 la première réunion est suivie d’une rencontre avec le prêtre.

FORMATION

Modules de formation : voir présentation page 6

Atelier d’écriture : à partir d’un motif biblique, une réunion par mois (salle Saint-Yves) Stéphanie Mercier au 01 45 48 06 40.

Cours Bibliques : la bible au rythme de la liturgie, avec Sœur Christilla Taudière, le lundi soir ou le jeudi après-midi, renseignement au 01 55 42 81 18.

Le livre du mois : 2 réunions par an pour proposer des livres, une critique est présentée

mensuellement dans la Lettre ou bien sur le Net : livredumois@eglise-sgp.org

GROUPES DE PARTAGE

Association S.G.P. / Tokombéré : favoriser les échanges avec la paroisse Saint-Joseph de Tokombéré,

3 place Saint-Germain-des-Prés ou sur le Net : http//www.tokombéré-partenaires.org Club de l’Amitié : accueil des personnes du troisième âge autour d’un goûter amical

le mercredi de 14h30 à 17h au 9 rue de l’Abbaye, tél : 01 55 48 81 18 Foi et travail : partager les expériences professionnelles afin d’agir en cohérence avec sa foi , un jeudi par mois. contact: Isabelle Alcubilla isalcibi@hotmail.com.

Groupes Inter-générations : des personnes de toutes générations se réunissent pour réfléchir:

Le groupe 97 thème: les sept sacrements, le mercredi, 5 rue de l’Abbaye à 20h30, contact Anne Chambrun 06 70 93 00 13.

Le groupe Ensemble thème «Avec Vatican II, Aimer l’Eglise», sur deux mois une conférence commune et des rencontres-dinatoires par petit groupe chez un paroissien,

contact: Elie Mazloum 06 14 32 20 74, Yvette Coué, 01 42 96 20 73

Groupe Œucuménique : premier lundi du mois à 18h, au 5 rue de l’Abbaye, lien Net : œcuménisme@église-sgp.org Vie Montante : mouvement chrétien des retraités, une réunion par mois pour une méditation en commun,

se renseigner à l’Accueil : 01 55 42 81 18

MOUVEMENTS ET GROUPES PAROISSIAUX

Ces informations sont reprises et développées sur le site Internet : www église-sgp.org

104

(5)

MOUVEMENTS ET GROUPES PAROISSIAUX

Ces informations sont reprises et développées sur le site Internet : www église-sgp.org

ACTIVITES CARITATIVES

Conférence Saint-Martin : groupe de partage et de réflexion pour les étudiants et les Jeunes Professionnels, les 2è et 4è mardis du mois. Contact : J-S Borghetti au 06 63 68 06 29, ou L. Naudet au 06 63 26 12 63.

Conférence Saint-Vincent-de-Paul : aider les personnes âgées, handicapées, isolées ou malades, Réunion tous les mardis à 19h, 5 rue de l’Abbaye, 01 55 42 81 18.

Partage 6/7 : aides et colis alimentaires à des résidents des VI et VII arrondissements, le jeudi après-midi à Saint-Thomas d’Aquin (7è), 01 55 42 81 18.

Secours Catholique : accueil le vendredi, 10 rue Letellier (5è), Claudine Ramond 01 45 77 15 47.

JEUNES

Aumônerie du Collège Jacques Prévert et du Lycée Fénelon : de la 6è à la terminale, de 11 à 17 ans, des établissements scolaires et du quartier . Catéchèse et activités de loisir.

Mardi , jeudi et vendredi de 16h à 19h, le mercredi de 14h à 18h. au 01 55 42 81 46.

Catéchisme : pour les enfants du CE1 ou CM2 tous les mercredis au 6 rue de l’Abbaye, inscriptions et renseignements.

Pauline Dawance au 01 42 61 00 72.

Eveil à la foi : proposé aux enfants de 3 à 7 ans au cours de la messe dominicale de 10h30, vivre un temps avec le Christ, découvrir sa Parole. Brigitte Duault au 01 45 49 35 33

COMMUNICATION

Accueil : Le lundi de 14h30 à 18h45, du mardi au samedi de 10h30 à 12h et de 14h30 à 18h45.

dans le bas côté droit de l’église, tél. 01 55 42 81 18.

Art, Culture et Foi : Accueil touristique dans l’église et la chapelle Saint-Symphorien le mardi et le jeudi de 14h à 17h30.

Visite générale le 3è dimanche du mois à 15h.

Concert d’orgue le dernier dimanche du mois à 15h30. Entrée libre.

Comité des fêtes : organiser les événements festifs de la paroisse, B. Oudot. Contact à l’Accueil au 01 55 42 81 18.

Comité Journée Paroissiale de l’amitié : organiser la grande rencontre paroissiale pour 2004,

M-F. Wulfing-Luer. Contact à l’Accueil au 01 55 42 81 18

Groupe WEB : mise à jour du site Internet de la paroisse www.église-sgp.org, Ludovic de Mallmann, lien : groupweb@eglise-sgp.org

La Lettre de Saint-Germain-des-Prés : information sur les activités, mouvements et services de la paroisse, P. Glaçon 01 40 41 31 87 ou Y. Coué au 01 55 42 81 18.

Petite librairie : ouverture aux messes dominicales et en semaine à l’accueil au 01 55 42 81 18

COMMUNAUTE DE LANGUE ESPAGNOLE

pour les Vè et VIè arrondissements, animée par une équipe de laïcs et un prêtre espagnol Père José-Luis Lopez-Blanco, 01 55 42 81 38.

MISSION ETUDIANTE

: coordonne l’activité des aumôneries de Paris, le CEP et pour l’Ile-de-France, le MECI.

Secrétariat: 3 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 , 01 55 42 81 20.

Le CEP Saint-Germain, accueille les étudiants qui n’ont pas d’aumônerie sur leur lieu d’études; rendez-vous tous les jeudis à 19h sauf pendant les vacances.

Le CEP Entraide Etudiants :

pour des petits emplois réguliers (ménage, courses, garde d’enfants), 01 55 42 81 24.

pour trouver un logement 01 55 42 81 23 ou 01 55 42 81 25.

JEUNES PROFESSIONNELS

: permettre à des jeunes adultes nouvellement entrés dans la vie active de vivre et d’approfondir ensemble leur foi chrétienne. Multiples activités de prière, de réflexion, de partage, de loisir et de service.

R.V. le dimanche après la messe de 19h au 7 rue de l’Abbaye, contact Association des J.P. , 3 place Saint-Germain-des-Prés, 01 55 42 81 25

Taizé rencontre européenne des jeunes du 28 décembre 2002 au 1er janvier 2003,

contact Christian et Françoise Stefanov 06 09 56 74 28, lien mail : taize2002-sgp@yahoo. fr.

La Lettre des Jeunes Professionnels : organe de liaison de l’Association des Jeunes Professionnels, Bernard Léger au 06 88 05 88 64, beleg@club-internet.fr

105

(6)

Formation

Drôle de nom peut-être !!! Pourtant, nous savons que nous avons, tout au long de notre vie, à approfondir notre foi. Les propositions qui sont faites à la paroisse s’adres- sent à tous : à ceux qui ont l’impression d’être complè- tement ignares comme à ceux qui désirent approfondir quelque chose qu’ils connaissent déjà ; aux étudiants et aux jeunes professionnels comme aux paroissiens du quar- tier ou d’adoption. A chaque séance, un temps d’enseigne- ment est suivi d’un moment de questions et d’échange avec le conférencier.

Quatre séries de modules, chacun d’une soirée par semaine pendant cinq semaines, nous permettront ainsi de percer davantage le mystère et la richesse de notre foi :

- Ouvrir la Bible avec sr. Christilla Taudière (en novem- bre) - La joie de croire avec le père Vincent Guibert (en jan- vier)

- La symphonie des vocations avec les pères Géniteau et de Dinechin (en mars)

- Découvrir la Doctrine Sociale de l’Eglise avec les pères Coquet et Ribadeau Dumas (en juin).

Pourquoi ne pas prendre ensemble le temps de la réflexion et du partage?

Père Olivier Ribadeau Dumas

Des modules de formation …..

En 5 soirées,

Ouvrir la Bible

avec Sœur Christilla Taudière

Module proposé en particulier aux catéchumènes, aux «recommençants» qui cherchent le sens de leur existence et à tous ceux qui veulent comprendre les racines de notre culture. PALAIS ABBATIAL de 20h15 à 22h00 - les 4 -18 et 25 novembre,

les 2 et 9 décembre I La «BIBLE» est l’histoire d’un Peuple, rassemblée dans une bibliothèque.

Comment cet ensemble de livres s’est-il organisé ? Dans quel contexte ? Quel chemin de sagesse propose-t-il ? Comment devient-il Parole de Dieu pour le croyant ?

II La grande marche de l’Exode: un événement fondateur qui met en lumière et «révèle» le sens de l’aventure humaine. Dans la lumière de l’Alliance, découvrir le visage de l’homme aimé de Dieu.

III Du Désert à la Terre Promise: quelles questions posées aux hommes par l’appel à l’Alliance. Et aujourd’hui ? IV Face aux échecs, quelle parole d’Espérance. L’expérience de l’Exil. Le rôle des «prophètes».

V La Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Continuité et nouveauté dans l’histoire du Salut. Quel horizon aujourd’hui?

Il y a quelques années (1997), Annie Wel- lens, libraire à la Rochelle, a publié un livre savoureux où elle retrace son itinéraire spirituel à la suite des

«exercices» de Saint Ignace. Ceux qui les ont faits s’y reconnaîtront, les autres goûteront la parole de Dieu venant ordonner l’ordinaire des jours.

C’est un récit simple, discret, plein d’humour et sincère.

Annie Wellens nous fait part de ses peurs, de ses réticences, quelquefois de ses contresens mais aussi de ses joies, de ses découvertes, de la saveur de la Parole de Dieu.

Sa vie change en son fondement. Elle s’ordonne à Dieu :

«J’habite ce que je vis, je n’ai pas à chercher ailleurs ma juste place. Les choix fondamentaux de mon existence ont été faits de «façon oblique» -Ignace qualifie ainsi les choix faits sans donner la première place à Dieu - mais ils sont porteurs

de vie et confirmés par leur fécondité. J’ai pu y découvrir que Dieu y est présent depuis le début, qu’Il m’a attendue à tous les tournants que j’ai pris, pour me proposer une sura- bondance de vie. Je me suis enfin arrêtée et retournée vers lui pour écouter ses propositions.»

Nourrie par la parole de Dieu, elle raconte comment ont évolué la gestion de son temps, sa prière, la pratique de son métier, l’expérience de l’accompagnement, mais tou- jours avec discrétion, car dit-elle : « La discrétion des grands auteurs spirituels quant à leur relation à Dieu…m’apprend à me méfier de certains témoignages. Ceux qui prennent le lecteur en otage en ne lui laissant que la possibilité d’adhérer ou d’envoyer le livre contre un mur… Le récit dramatisé de l’anecdote fait l’économie du labeur de la mémoire et, sou- vent, de l’intelligence.»

Alors que le thème de notre année paroissiale est «Témoins de l’Alliance», l’ordinaire des jours redonne du goût, réveille une vie un peu affadie ou endormie et saura nous mettre en appétit pour, à notre tour, témoigner de ce que nous avons reçu.

C. de Saulieu L’ordinaire des jours, Annie Wellens, Desclée de Brouwer

Le livre du mois

106

(7)

La campagne d’inscription des enfants au Catéchisme, qui s’est déroulée sur le parvis (cf. La Lettre d’octobre) a connu un grand succès ; durant la grand-messe de rentrée de la paroisse, le 6 octobre, le Père Olivier Ribadeau Dumas a envoyé en mission les

nouveaux catéchistes et béni leur futur tra- vail.

Pour les CE1 : Agnès Chombart de Lauwe, Olivia de Fournas, Céline Piganeau.

Pour les CE2 : Pau- line Dawance, Aurore Dorion, Anne Lesve- nan.

Pour les CM1 : Claire Renauldon et Marie- Liesse Tixier.

Pour les CM2 : Aude Darras, Delphine Morel d’Arleux et Chombart de Lauwe.

Pauline Dawance, responsable et coordinatrice, en a profité pour dresser un premier bilan pour l’inscription de cette année :

«Nous avons 62 enfants inscrits contre 46 l’an dernier. Mais il faut tenir compte du fait que nous proposons le catéchisme une année plus tôt que l’an dernier en ouvrant les inscrip- tions aux enfants de CE1. Le nombre d’inscrits dans les 3

niveaux (CE2, CM1 et CM2) existant l’an dernier reste stable : 47.

Ce qui est intéres- sant, c’est de cons- tater qu’en CM1 et CM2 (les enfants les plus grands) nous avons 7 enfants nou- veaux dont 6 n’ont jamais fait de caté- chisme et 4 ne sont pas baptisés. Sur les 4 années de caté- chisme, 7 enfants ne sont pas baptisés. Il y a plusieurs années que nous n’avions pas eu autant d’enfants non baptisés ins- crits.

T. Wyss

Vie de la paroisse Les catéchistes sont envoyées en mission

Deux frères de la commu- nauté de Taizé ont rencontré une vingtaine de paroissiens le 30 septem- bre au palais abbatial pour préparer la 25e rencontre européenne de Taizé à Paris.

Pour le frère Loïs, la rencontre veut vivre et donner une image de l’Église “une” et universelle en accueillant 80.000 jeunes, pour approfondir une foi personnelle et aimer en acte et en vérité.

Trois axes sont proposés : - le langage commun de la prière

vécue par le chant trois fois par jour.

- la connaissance de la diversité des lieux d’Église en région parisienne.

- l’échange avec les familles.

Le frère Benoît en présente le contenu : accueil (Porte de Versailles), envoi dans les paroisses et les familles, prières, carrefours (pardon et solidarité), partage de la vie paroissiale, échanges en communautés “lieux d’espérance”, puis point culminant la prière pour la paix et la fête des nations.

A Saint-Germain-des-Prés, une équipe nous invite tous à vivre cette mission d’accueil, d’animation et d’information.

Contact Françoise et Christian Stéfanov : 06 09 56 74 28, et feuilles bleues.

M-F Paillard

LA 25ème RENCONTRE EUROPÉENNE DE TAIZÉ À PARIS (28 décembre 2002 - 1er janvier 2003)

La Lettre : Une nouvelle impulsion

Depuis 6 ans la Lettre a trouvé sa place dans la vie de Saint-Germain-des-Prés. Sous l’impulsion du père Riba- deau Dumas, elle veut infléchir son contenu en donnant plus de place à la vie de la paroisse. Elle change de respon- sable : Jean Mingasson, notre fondateur, souhaitait passer la main. Toute l’équipe le remercie et le félicite pour tout ce travail fait en commun. Sur son invitation, le père Riba- deau Dumas m’a proposé de prendre le relais, ce que je fais

avec grand plaisir ; nous préparons une nouvelle maquette pour janvier 2003. La Lettre se renforce: nous ont rejoints Thomas Wyss, Elie Mazloum, Donatien Bussy-Socrate et Marc Pasotti. Ainsi, tout est en place pour continuer de sus- citer votre intérêt.

N’hésitez pas, chers lecteurs, à réagir, à proposer des idées, et même à nous critiquer. La Lettre est au service de nos communautés . Elle évoluera avec elles.

P. Glaçon

107

(8)

Paroisse Saint-Germain-des-Prés 3 place Saint-Germain-des-Prés 75006 Paris

téléphone: 01 55 42 81 33 La Lettre de Saint-Germain-des-Prés, bulletin paroissial mensuel. Directeur de

la publication: Père Olivier Ribadeau Dumas, curé. Rédacteur en chef de ce numéro: Hervé Monmarché; Photos: Alain de Bodard, Mise en pages: Pierre Glaçon, Imprimerie Garnier, 30 route de Groslay, 95200 Sarcelles.

Un nouveau né dans la paroisse : le Groupe «Ensemble»

«Ensemble» vous propose d’approfondir votre foi et vos connaissances sur l’histoire de l’Eglise à travers la découverte du concile Vatican II.

« Ensemble» regroupe des participants aux JMJ et des paroissiens d’âge et de parcours divers.

« Ensemble» poursuit un triple objectif :

- Approfondir ensemble les principaux axes du Concile dans un cadre d’enseignements et d’échanges.

- Se reconnaître membre du peuple de Dieu, appelé par l’Eglise à vivre sa foi dans le monde.

- Se découvrir mutuellement à travers des rencontres conviviales en petits groupes autour d’un repas.

Thème général : Avec Vatican II Aimer l’Eglise, autour de 3 thèmes:

1. L’Eglise lumière des peuples, Lumen gentium

2. L’Eglise dans le monde de ce temps, Gaudium et spes 3. L’apostolat des laïcs

Vie de la paroisse

Le groupe Accompagnement des Familles en deuil

se constitue

Récemment arrivé à Saint-Germain-des-Prés, le père Arnault Ménettrier est en train de donner corps à un projet d’accompagnement des familles en deuil sur la paroisse, avec une équipe en cours de constitution.

Le groupe Accompagnement des familles en deuil souhaite donner à ces personnes la possibilité d’être écoutées avec compassion, dans le respect de leur peine et peut-être aussi, si elles souhaitent, d’ac- cueillir le témoignage de notre propre espérance : avec la Résurrection du Christ, la mort n’a plus le dernier mot. Après un premier contact au moment des obsèques, nous pensons les rappeler dans les semaines qui suivent et proposer des rencontres amicales, qu’elles n’auraient sans doute pas ima- ginées et sûrement pas osé réclamer.

Pour nous rejoindre et enrichir le projet : Véronique de Fombelle (01 46 33 70 27)

La Lettre imprimée Grâce à votre participation financière, demandée le 7 septembre, nous avons pu faire imprimer ce numéro de la lettre sans aug- menter le budget pris en charge par la paroisse.

Nous espérons que vous apprécierez l’amélioration de la qualité, notamment des illustrations. Pour maintenir cette qualité, il nous faudra bien sûr vous demander régulièrement une modeste contribution.

Ainsi pourrons-nous ne pas augmenter, voire réduire la charge de la paroisse.

CARNET DU MOIS

BAPTEMES :

Blanche Tierny Mathilde Degonzague Pomme Habbard Anna Verdeil

Andrea et Laetitia Fraguas-Dorado Matisse Foy

Gabrielle Blouvac Maximilien Chauveinc Emilien Entremont Marine Hedde

Guillaume Quatravaux MARIAGES :

Olivier Boué et Paola de Giosa Sébastien Petit-Jean et Caroline HéeDimitri Udovic et Cécile Hourcade OBSEQUES

Gisèle Legay

CALENDRIER Novembre 2002

Vendredi 1er novembre: Fête de la TOUSSAINT - Messe à 9h, 10h30, 17h en espagnol et 19h (messe anticipée le jeudi 31 octobre à 19h )

Samedi 2 novembre : Commémoraison des défunts. A la messe de 12h15 nous prierons plus spéciale- ment pour tous les défunts de l’année.

Mercredi 6 novembre : Soirée des «Nouveaux arrivants» à 20h30 dans la grande salle.

Jeudis 7 et 21 novembre: JP Cycle de formation - «Découverte de la bible» Aux racines de notre foi : l’Exode avec Marie-Anne et Bernard Ladrange

4, 18 et 25 novembre «Ouvrir la Bible» : les trois premiers modules de Soeur Christilla Taudière (cf. pagec 6) Mercredi 13 novembre : Messe des étudiants à Notre-Dame de Paris à 19h15

Jeudi 14 novembre : Assemblée générale de l’Association TOKOMBERE à 20h30

Dimanche 17 novembre : Journée nationale du Secours catholique. Donnez généreusement: Cette année, le Secours catholique a dû puiser dans ses réserves.

Mardi 19 novembre: Première grande réunion du groupe «Ensemble»: Lumen gentium. Cf ci-dessous.

Jeudi 21 novembre : Réunion du groupe «Foi et Travail» à 12h00 5 rue de l’Abbaye

Lundi 2 décembre: JP La prière mensuelle se déroulera exceptionnellement au sous-sol, 5 rue de l’Abbaye.

Pour chaque thème, une grande réunion: exposé d’un intervenant et débat, puis 2 réunions en petits groupes autour d’un dîner chez les uns et les autres. Première grande réunion: mardi 19 novembre. Contacts:

Elie Mazloum, 01 45 26 61 42 ou 06 14 32 20 74, emazloum@free.fr Yvette Coué, 01 42 96 20 73, yvette.coue@wanadoo.fr; P. Glaçon

108

Références

Documents relatifs

analytique des actes relatifs au spirituel (conservés en partie dans L 879-887 ; il y en a en outre quelques-uns dans K Cartons des rois) ; ceux concernant le temporel de l’abbaye

Ce que nous vivons en cette période est l'occasion de faire le point sur notre maturation dans l'humanité, une invitation à accepter notre limite personnelle jusqu’à

Car'ce n'était point par peur de ses représailles que Barquet, pour la première fois, avait suivi, cette nuit, la bordée sur le pont, mais bien pour forcer son estime à l u i

Le profane dans l'eau est comme le mauvais élève.. Le mauvais élève n'écoute

Cette encre à base d'alcool que vous fabriquerez sera aussi volatile que celle d'origine et vous donnera de bons résultats. J'al expérimenté cela

A u début du siècle dernier, on ne s’étonnait pas d’attendre plu- sieurs mois pour obtenir la réponse à un courrier que l’on avait fait parvenir à l’autre bout

C’est ce marché qui a autorisé « la multiplicité des centres d’intérêts, la diversité des entreprises, l’éclatement des lieux, la dispersion

1465-1800 Biens de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés à Nucourt ; acquisitions, échanges, baux à ferme et à rentes, déclarations censuelles, terriers, plans de terres, clé du plan