- Liste des annexes

In document PROCES-VERBAL DU BUREAU COMMUNAUTAIRE DU 05 JANVIER 2015 (Page 59-68)

LES DONNEES COMPTABLES

Article 8 - Liste des annexes

Annexe 1 – Unités d’œuvre – avenant 2 (annexe 9 du contrat de DSP)

Annexe 2 - Compte d’exploitation prévisionnel services réguliers – avenant 2 (annexe 9 du contrat de DSP)

Annexe 3 – Détail des missions de l’administrateur Billettique/SAEIV

******

***

Fait à ………... en deux exemplaires originaux, Le ………..

Pour la Communauté d’Agglomération Pour le Délégataire

Le Président Le Directeur

Annexe 1 – Unités d’œuvre (Annexe 9 du Contrat)

sept14_aout 15

Nombre de kilomètres totaux annuels Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Année 6 Année 7

Ligne 1 148 851 148 851 145 896 146 071 146 071 146 846 146 846

Km commerciaux 139 880 139 880 138 536 137 531 137 531 138 306 138 306

Km haut-le-pied 8 971 8 971 7 360 8 540 8 540 8 540 8 540

Nombre de places kilomètres offertes (PKO)

Ligne 2 102 104 102 104 101 818 98 473 98 473 98 473 98 473

Km commerciaux 100 173 100 173 98 739 96 227 96 227 96 227 96 227

Km haut-le-pied 1 932 1 932 3 079 2 245 2 245 2 245 2 245

Nombre de places kilomètres offertes (PKO)

Ligne 3 90 649 90 649 91 043 83 923 83 923 83 923 83 923

Km commerciaux 76 919 76 919 78 957 68 810 68 810 68 810 68 810

Km haut-le-pied 13 730 13 730 12 086 15 112 15 112 15 112 15 112 Nombre de places kilomètres offertes (PKO)

Scolaires 32 814 32 814 23 482 25 952 25 952 25 952 25 952

Km commerciaux 17 338 17 338 10 636 10 632 10 632 10 632 10 632

Km haut-le-pied 15 477 15 477 12 847 15 320 15 320 15 320 15 320 Nombre de places kilomètres offertes (PKO)

Total Services réguliers 374 419 374 419 362 239 354 419 354 419 355 194 355 194

Km commerciaux 334 309 334 309 326 868 313 201 313 201 313 976 313 976 Km haut-le-pied 40 110 40 110 35 371 41 217 41 217 41 217 41 217

Nombre de places kilomètres offertes (PKO) 0 0 0 0 0 0 0

Service de navette Pont Hebert 0 0 0 13 537 11 493 10 472 10 472

Km commerciaux 0 10 906 8 862 7 841 7 841

Km haut-le-pied 0 2 631 2 631 2 631 2 631

Nombre de places kilomètres offertes (PKO)

Service de navette ESAT 0 0 0 0 738 738 738

Km commerciaux 344 344 344

Km haut-le-pied 394 394 394

Nombre de places kilomètres offertes (PKO)

Service de navette St Amand 0 0 0 0 28 287 42 845 42 845

Km commerciaux 16 548 25 034 25 034

Km haut-le-pied 11 739 17 811 17 811

Nombre de places kilomètres offertes (PKO)

Transport à la demande (niveau plancher) 40 000 40 000 40 000 40 000 40 000 40 000 40 000

Km commerciaux 34 000 34 000 34 000 34 000 34 000 34 000 34 000

Km haut-le-pied 6 000 6 000 6 000 6 000 6 000 6 000 6 000

Transport PMR (niveau plancher) 0 0 0 0 0 0 0

Km commerciaux Km haut-le-pied

Niveau d'offre et données techniques : unités d'œuvre avenant 2

Annexe 2 – Compte d’Exploitation Prévisionnel services réguliers (Annexe 9 du Contrat)

Charges

(en € HT - valeur septembre 2010) Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Année 6 Année 7

Coûts kilométriques 337 732 337 732 318 275 275 741 285 266 290 193 290 193

Carburant 159 562 159 562 142 798 112 380 117 760 120 545 120 545

Lubrifiants 1 872 1 872 1 811 1 840 1 976 2 046 2 046

Pneumatiques 7 488 7 488 7 049 6 639 7 078 7 305 7 305

Lavage (extérieur) 33 523 33 523 33 523 33 523 33 523 33 523 33 523

Nettoyage (intérieur) 21 385 21 385 21 385 21 385 21 385 21 385 21 385

Entretien (pièces détachées) 67 395 67 395 65 203 53 469 57 038 58 883 58 883

Entretien (main d'œuvre) 40 845 40 845 40 845 40 845 40 845 40 845 40 845

Autres charges directes 5 661 5 661 5 661 5 661 5 661 5 661 5 661

Coûts personnels de conduite 697 330 715 497 706 147 717 358 747 494 755 601 755 962 Masse salariale personnel de conduite 660 658 678 835 670 257 681 204 709 634 717 646 718 139

Taxe sur les salaires 36 672 36 662 35 891 36 154 37 860 37 956 37 823

Coûts des véhicules 21 000 21 000 25 083 21 000 21 000 21 000 21 000

Annuités financières 0 0 0 0 0 0 0

Assurances 21 000 21 000 25 083 21 000 21 000 21 000 21 000

Charges de communication 24 647 12 947 17 916 12 947 19 271 12 947 18 819

Frais généraux de l'exploitation (société dédiée) 209 169 203 772 204 365 204 443 213 274 217 059 217 217

Personnel indirect 103 357 103 357 103 357 103 357 115 567 121 672 121 672

Commercialisation réseau 6 757 989 989 989 989 989 990

Maintenance (site internet, transinfo) 0 0 0 0 0 0 0

Location / entretien (boutique commerciale, dépôt, atelier) 15 178 15 178 15 178 15 178 15 178 15 178 15 178

Frais de plateforme (compta, paie,…) 44 054 44 424 45 039 45 145 45 179 44 596 44 820

Autres frais généraux 34 397 34 397 34 397 34 397 30 930 29 197 29 197

Impôts et taxes 4 613 4 640 4 644 4 642 4 721 4 743 4 703

Amortissements et charges financières 813 787 762 736 710 684 658

Charges de structure (Siège / DR) 44 240 44 612 45 229 45 336 45 370 44 785 45 009

Direction régionale 14 931 15 056 15 265 15 301 15 312 15 115 15 191

Siège 29 309 29 555 29 965 30 035 30 058 29 670 29 818

Autres (aléas / marge) 48 388 58 553 70 671 77 921 77 980 76 974 77 359

Aléas 6 913 13 941 21 201 28 335 28 356 27 991 28 131

Marge 41 475 44 612 49 470 49 586 49 623 48 984 49 229

TOTAL CHARGES 1 382 506 1 394 111 1 387 687 1 354 746 1 409 655 1 418 559 1 425 559

Recettes commerciales (hors contribution Communauté)

(en € HT - valeur septembre 2010) Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Année 6 Année 7

Recettes tarifaires 256 000 260 100 264 500 269 700 274 600 279 900 283 901

Billetterie 133 116 130 642 129 180 127 928 125 950 128 381 130 216 Abonnements 122 884 129 458 135 320 141 772 148 650 151 519 153 685

Autres (à détailler) 0 0 0 0 0 0 0

Recettes non tarifaires 480 480 480 480 480 480 480

Compensations autres AO 0 0 0 0 0 0 0

Publicité 0 0 0 0 0 0 0

Amendes 480 480 480 480 480 480 480

Recettes financières 0 0 0 0 0 0 0

Autres (à détailler) 0 0 0 0 0 0 0

TOTAL RECETTES 256 480 260 580 264 980 270 180 275 080 280 380 284 381

Contribution Forfaitaire de l'AO

Contribution Forfaitaire de l'AO HT 1 126 026 1 133 531 1 122 707 1 084 566 1 134 575 1 138 179 1 141 178

Compte d'exploitation prévisionnel HT (Services réguliers) - Avenant n°2

Annexe 3 – Missions de l’administrateur Billettique/SAEIV (avec quantification estimée en h/mois)

description de la tâche temps mois (h) justification

- Import du paramétrage à chaque modification de réseau (lignes, arrêts, ...)

tâche mutualisé pour l'import SAE et billettique. 1h pour l'import dans chaque système en comprenant les vérifications. Le temps de synchronisation entre

l'exploitation et le BE reste à ton jugement. 0,66 1H pour 3mois par système - Envoi vers les véhicules,

avec vérification de prise en compte à chaque modification de réseau

ce processus en soit n'est pas long, 1h par système en prenant en compte l'observation

de la bonne génération des éléments. 0,66 1H pour 3mois par système - Edition de statistiques à

destination de l'agglo chaque semaine, sauf si l'AO récupère elle-même les infos de Logitran

prévoir 1h par semaine pour le suivi du bon déchargement des véhicules puis 1h pour l'extraction et la mise en forme.

A redéfinir selon attentes AO 16 1 sortie hebdo par système - Constats et rédaction des

anomalies, transmission des informations aux industriels concernées, suivi des corrections

cette tâche est probablement la plus longue et définir à quantifier. La précision de la rédaction du problème peut faire varier de manière extrême le temps. Globalement il faut compter 1h par signalement simple et 5 pour un signalement complexe nécessitant

l'extraction de statistique. 9

dépend de la fiabilité des systèmes. Nous avons retenu la moyenne de 4 signalements mineurs pour un majeur

(hypothèse optimiste en première année d'exploitation)

- Diagnostic des pannes, envoi au SAV des matériels si nécessaire, suivi des réparations

Ceci est une tâche quotidienne que l'on peut réduire à une occurrence hebdomadaire.

1,5h par semaine. 7,5

Dépend de la fiabilité des systèmes. 5 traitement pour un mois est une valeur basse en début d'exploitation du système - Gestion des stocks de

consommables (cartes, rouleaux pupitres et portables de

vente/validation, rouleaux imprimantes cartes, ...)

cette action possède une occurrence plus grande mais nécessite un peu de temps je

dirai 5h tous les trimestres. 1,65

gestion trimestriel répartie par mois. Cela inclus notamment de faire le tour des stocks chez les dépositaires et l'agence de vente - Gestion des dépositaires,

maintenance de leurs matériels en période active: 4h semaine

en période creuse: 1h semaine 7

je pars sur la base d'un début de mois fort suivi de trois semaines calmes

- Gestion des recettes (attente

du chiffrage de l'état pour Titan) dépend de titan mais il faut prévoir un

passage sur site fréquent. 8

c'est probablement en dessous de la vérité mais nous devons retenir au minimum un passage semi mensuel en une matinée.

- Gestion des réclamations clients, recherche dans Logitran

en fonction du niveau d'information de la

demande 1h par réclamation. 10

j'imagine 10 réclamations par mois

- Modification tarifaire, tests avant mise en place des

modifications,

si cette action ne se présente qu'une à deux fois par an elle est chronophage dans le cas de restructuration de réseau.

En cas de mise à jour de tarification quelques heures suffisent au niveau technique. (Ne sont pas incluses les

discussions avec l'AO et les explications sur

les possibilités du système) 3,2

Nous retenons deux mise à jour par an qui nécessite 20h (identification - paramétrage - essai avant diffusion). Il ne s'agit pas spécifiquement de

changement de tarif mais également de modification de droit ou/et de condition d'accès.

- Gestion des calendriers,

vérification changement d'heure, ... le paramétrage dans chaque système ne

devrait pas excéder 1,5h par système. 6

deux changements d'heure et de calendrier pour chaque système (minimum annuel)

- Création des procédures d'utilisation (nouveaux

conducteurs, nouveaux tarifs, ...)

ce processus peut être long en fonction du niveau de détail voulu et de la compétence du rédacteur.

Pour une rédaction simple 1h

pour une rédaction complexe 3 à 15h 7

Nous retenons la base d'une rédaction courte ou une mise à jour + une rédaction plus conséquente ou un passage d'information à un back up.

76,67

14 – MISE EN PLACE D’UN SERVICE D’ASTREINTES D’EXPLOITATION ET DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS SPORTIFS COMMUNAUTAIRES

Le patrimoine sportif saint-lois est riche et varié, son taux d'utilisation scolaire, péri et extrascolaire est élevé, son entretien et sa première maintenance sont structurés autour de la problématique sportive.

Le service est composé de 11 agents de maintenance, répartis en deux équipes sous la responsabilité de deux coordonnateurs techniques et sous l'autorité de l'adjoint à la direction en charge des équipements sportifs. Ils assurent les missions de propreté, de contrôle, de première maintenance et d'installation des différents matériels nécessaires à la tenue des événements sportifs. Ces personnels résultent du transfert de la compétence SPORT de la ville de Saint-Lô à Saint-Lô Agglomération, au 1er mars 2012.

L'organisation des temps de travail est adaptée à la spécificité du sport ; elle intègre une amplitude journalière de 6h à 18h et hebdomadaire de 7 jours sur 7. Un agent assure une permanence de 18h à 20h. La mobilisation de service de week-ends et de jours fériés est adaptée à la variabilité du calendrier des manifestations sportives.

L'utilisation des établissements sportifs est conventionnée avec les clubs, ils ont l'obligation d'assurer la fermeture à 22h. Pour répondre à la réglementation en vigueur et notamment aux dispositions prévues dans l’arrêté du 11 Décembre 2009 modifié à savoir :

Extrait de la règlementation

1. Pendant la présence du public en fonction du nombre de participants, l'exploitant ou son représentant doit se trouver dans l’établissement pour:

décider des éventuelles premières mesures de sécurité ;

assurer l'accès à tous les locaux communs ou recevant du public.

2. Lorsque les conditions d'exploitation le justifient, il peut-être admit que l'exploitant ou son représentant ne soit pas en permanence dans l'établissement sous réserve:

d'être joignable en permanence et en mesure de rejoindre l'établissement dans les délais les plus courts;

que des consignes claires soient données au service de sécurité incendie présent sur le site.

Pour une meilleure mise en service du dispositif de prévention, il conviendrait de mettre en place un principe d'astreinte d'exploitation et de sécurité.

Une période d'astreinte s'entend comme une période pendant laquelle le salarié, sans être à la disposition permanente et immédiate de la collectivité, a l'obligation de demeurer à son domicile ou à proximité afin d'être en mesure d'intervenir pour effectuer un travail au service de la collectivité. La durée de cette intervention étant considérée comme un temps de travail effectif. La loi n°2000-37 du 19/01/2000 intégrée à l'art 212.4 bis du code du travail a donné une nouvelle définition de l'astreinte: le salarié doit pouvoir "vaquer à ses occupations" tout en restant au domicile ou à proximité.

La durée de l’intervention dans le cadre de l’astreinte est considérée comme un temps de travail effectif ainsi que, le cas échéant, le déplacement aller et retour sur le lieu de travail.

Cette disposition permettrait de réaliser l'économie de :

1. la permanence journalière de 18h à 20 h, soit (2h x 5j) x 42s = 420 heures;

2. la permanence téléphone des week-ends de 2,5 heures (2h + 0.5 majoration de dimanche), soit 2,5h x 52 = 130 heures.

Soit un total annuel de 420h + 130h = 550h.

Depuis le 1er janvier 2014 et la naissance de Saint-Lô Agglo, les interventions de l'équipe saint-loise, sur l'ensemble du territoire communautaire se généralisent pour la réalisation de différents travaux, tels l'installation, le contrôle et la sécurisation de buts, mais aussi la livraison et le montage de matériels.

Les 550h économisées permettraient de répondre aux besoins ponctuels en dehors de Saint-Lô.

L'indemnité d'une semaine complète, 7 jours sur 7, d'astreinte est de 149.48 €, soit un coût annuel de 7 772,96 € (taux définis par l’arrêté du 24/08/2006).

MODALITES D’EXECUTION DES ASTREINTES Le personnel concerné

Cette astreinte serait assurée par les 11 agents de maintenance du service et les deux coordonnateurs techniques actuellement en poste

La période d’astreinte est définie pour une semaine complète Les moyens mis à disposition des agents

Les agents disposeront d’un véhicule de service et d’un téléphone portable Indemnité d’intervention :

L’intervention correspond à un travail effectif (y compris la durée de déplacement aller et retour sur le lieu d’intervention) accompli par un agent pendant une période d’astreinte.

Les agents stagiaires et titulaires peuvent être bénéficiaires de l’indemnité d’intervention.

Pour la filière technique, la réglementation ne prévoit pas de régime spécifique d’indemnisation ou de compensation des interventions pendant la période d’astreinte.

Toutefois si ces interventions conduisent l’agent à dépasser ses obligations normales de service définies dans le cycle de travail, les interventions seront compensées par une durée d’absence équivalente au nombre d’heures d’intervention éventuellement majorées ou le cas échéant indemnisées.

Planning des astreintes

Le calendrier des astreintes devra être établi le 1er décembre pour les six premiers mois de l’année N+ 1 et le 1er juin pour les six derniers mois de l’année N.

Ce calendrier devra être approuvé et signé par chacun des agents sollicités pour effectuer les astreintes. En cas d’empêchement d’un agent pour convenances personnelles, dans une période antérieure de moins de 15 jours à la date de réalisation de l’astreinte, il lui appartiendra de contacter l’un de ses collègues pour un remplacement.

A défaut d’accord, l’agent sera contraint à réaliser l’astreinte.

Pour information, les agents concernés ont été consultés lors d’une réunion le 10 décembre 2014 et sont favorables à ce dispositif.

Le comité technique du 15 décembre 2014 a émis un avis favorable à ce projet de mise en place d’astreintes.

Monsieur BRIERE suggère que la liste des personnes d’astreinte soit communiquée aux différentes instances susceptibles d’intervenir le week-end.

Au sujet du projet de l’aire de skate-park à St Fromond, Monsieur QUINETTE demande qui le réalise : la Commune ou Saint-Lô Agglo.

Monsieur QUINQUENEL précise que tout dépend de la définition du projet (sportif ou de loisirs). Il propose de passer au vote.

Le Bureau Communautaire émet un avis favorable.

Le Conseil communautaire sera appelé à délibérer sur la mise en place d’un service d’astreintes d’exploitation et de sécurité des établissements sportifs communautaires au service des sports à compter du 1er février 2015.

15 – CONTRAT ENFANCE JEUNESSE (CAF/MSA/SAINT-LO AGGLO)

Le transfert de la compétence "Jeunesse" et des PEL (Projets Educatifs Locaux) des anciens territoires impliquent aujourd'hui la redéfinition d'une politique plus globale, à l'échelle du nouveau territoire.

La Caisse d'Allocations Familiales de la Manche, et la Mutualité Sociale Agricole accompagnent les collectivités au titre du développement de ces politiques, via les

"Contrats Enfance Jeunesse"(CEJ).

A ce titre, la Communauté d’Agglomération Saint-Lô Agglo doit contractualiser avec la CAF et la MSA de la Manche, pour la période de 2014 à 2017, un nouveau CEJ communautaire.

Historique des contrats :

- Ville de Saint-Lô / Saint-Lô Agglomération (CEJ 2011-2014) - Commune d'Agneaux (CEJ 2012-2015)

- Commune de la Barre de Semilly (CEJ 2012-2015)

- Communauté de communes de Marigny (CEJ 2012-2015) - Communauté de communes de l'Elle (CEJ 2013-2016) - Communauté de la région de Daye (CEJ 2012-2015)

- Communauté de communes de Tessy sur Vire (CEJ 2012-2015) - Communauté de communes de Torigni sur Vire (CEJ 2012-2015)

La refonte des contrats, pour la période de 2014 /2017, permettra à la Communauté d’Agglomération de Saint Lo Agglo :

- de prendre en compte les modifications des conditions d’accueil du public jeunes (augmentation des places d’accueils, horaires modifiés, création de structure d’accueils) afin de revaloriser les capacités d’accueil retenues par la CAF.

- d’intégrer des actions existantes mais non inscrites (séjours ados).

Tenant compte de ces nouvelles données, la CAF définit une enveloppe financière (PSEJ) pour accompagner la mise en place des actions inscrites dans le CEJ 2014/2017.

Le montant de la PSEJ des actions liées à la compétence jeunesse de Saint-Lô Agglo, est évalué par la CAF à 2 859 391.78 €, pour les quatre années du Contrat Enfance Jeunesse 2014/2017 (tableau financier des différentes années du CEJ 2014/2017 annexé).

Le montant de la Prestation de Service Enfance Jeunesse (PSEJ) sera versé aux collectivités porteuses des actions, sous réserve des moyens mis en œuvre pour la réalisation de l’action et du taux d’occupation, défini par la CAF, en fonction du type des structures d’accueil (EAJE, ALSH, Accueils Jeunes) et des actions (ludothèques, RAM…) L’ensemble des actions mentionnées dans le CEJ 2014/2017 fera l’objet d’une convention d’objectifs et de financements entre la CAF et les collectivités porteuses des projets.

La contractualisation du Contrat Enfance Jeunesse devait s’effectuer au plus tard le 31 Décembre 2014, la C.A.F. ayant accepté de reporter le délai de délibération des assemblées de quelques jours.

Au cours du contrat, de nouvelles actions pourront être intégrées au CEJ sous forme d’avenant en fonction des objectifs définis par la CAF et Saint-Lô Agglo.

Le Conseil communautaire est appelé à délibérer pour autoriser le Président à signer la convention d’objectifs et de financement CAF/ MSA/Saint Lô Agglo

Le Bureau Communautaire émet un avis favorable.

16 – AVENANT A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR PROROGER LA GESTION ET L’ANIMATION SPORTIVE DU CENTRE EQUESTRE CHEMIN DE LA MADELEINE A SAINT-LO

La délégation de service public pour la gestion et l'animation sportive du centre équestre chemin de la Madeleine à Saint-Lô, conclue avec Monsieur Bruno BARRAUD pour une durée de cinq ans, par la communauté de communes de l'agglomération saint-loise, arrivera à son échéance à la date du 31 mars 2015.

Sa prorogation dans les mêmes conditions définies par la convention du 29 mars 2010 est envisagée au 31 décembre 2015, pour permettre la conduite d'une réflexion portant sur le développement d'une synergie avec différents acteurs équins du territoire, visant à l'optimisation de la qualité de l'animation et de l'enseignement des activités d'équitation à St-Lô.

Le Conseil Communautaire sera appelé à délibérer pour approuver l’avenant à la délégation de service public pour la gestion et l’animation sportive du centre équestre chemin de la Madeleine à Saint-Lô, du 1er avril 2015 au 31 décembre 2015.

Le Bureau Communautaire émet un avis favorable.

In document PROCES-VERBAL DU BUREAU COMMUNAUTAIRE DU 05 JANVIER 2015 (Page 59-68)

Related documents