Haut PDF Routage et qualité de service dans les réseaux sans fil spontanés

Routage et qualité de service dans les réseaux sans fil spontanés

Routage et qualité de service dans les réseaux sans fil spontanés

Routage et Qualité de Service dans les réseaux sans fil spontanés Résumé Cette thèse propose une nouvelle métrique pour la mesure de la mobilité dans les réseaux spontanés. Un réseau spontané est composé de différentes unités, appelées nœuds, utilisant des technologies variées, mais ne formant, pour l’utilisateur, qu’un unique réseau local et autonome. La démocratisation des technologies sans fil, et en particulier de 802.11, a favorisé l’émergence de ce type de réseaux. Tranchant avec les caractéristiques de la dynamique et l’autonomie des nœuds, nous affirmons l’importance de la notion de mobilité pour garantir le bon fonctionnement des connexions établies dans ce type de réseaux. Nous proposons à cette fin de nouvelles métriques basées sur la mobilité, qui se traduisent par l’utilisation des chemins les plus stables pour le transport des données. Couplée avec un routage proactif, cette approche orientée qualité de service offre de nombreux avantages et ouvre les portes pour de nouvelles idées. Une implémentation de nos propositions ont été réalisée sous la forme de nouveaux protocoles : MobOLSR et ENOLSR.
En savoir plus

178 En savoir plus

Sécurité du routage dans les réseaux sans fil spontanés : Cas du protocole OLSR

Sécurité du routage dans les réseaux sans fil spontanés : Cas du protocole OLSR

iv Routage et sécurité dans les réseaux sans fil spontanés Résumé Le sujet de cette thèse consiste à définir des mécanismes de sécurité adaptés aux protocoles de routage dans les réseaux ad hoc mobiles et prend en compte les points suivants : les attaques menées non pas seulement par des attaquants mais par des coalitions d‟attaquants ; celles-ci peuvent s‟avérer redoutables et mettre en cause la disponibilité de services ou créer un partitionnement du réseau ; les solutions existantes traitent les problèmes de manière isolée. De même de nombreux travaux se focalisent sur les comportements malveillants débouchant sur des attaques actives en négligeant les comportements égoïstes qui peuvent avoir des conséquences dramatiques dans le cas d‟un réseau ad hoc, ou bien se concentrent sur le second type de comportement en négligeant le premier. La plupart des propositions de protocoles de routage sécurisés présupposent une phase de distribution de clés pour protéger le routage ; cependant, ces travaux reposent implicitement sur une infrastructure de sécurité, ce qui ne suit pas la nature d‟un réseau ad hoc. Il nous paraît nécessaire de traiter la sécurité dans les réseaux ad hoc de manière plus globale et en tenant compte des spécificités de tels réseaux ; en particulier, un protocole de routage ad hoc doit s‟appuyer sur un modèle de confiance réaliste et doit intégrer des mécanismes contrant les attaques actives, forçant la coopération entre les nœuds. Ces travaux se heurtent souvent à la difficulté de proposer des mécanismes relativement robustes face aux différentes attaques possibles, sans pour autant affecter les performances du réseau ad hoc de manière trop prononcée. Un compromis doit être réalisé entre robustesse en termes de sécurité et performances du protocole. Dans notre travail nous traitons la sécurité du processus de routage en proposant des solutions pour la signature, l‟auto-organisation et la gestion de la confiance et des clés cryptographiques appliquées au protocole de routage OLSR dans les réseaux mobiles ad hoc.
En savoir plus

183 En savoir plus

La gestion de la qualité de service temps-réel dans les réseaux de capteurs sans fil

La gestion de la qualité de service temps-réel dans les réseaux de capteurs sans fil

La qualité de service ‘QdS’ est l’un des concepts les plus importants dans les réseaux modernes. Elle est, de plus en plus, exigée à cause de l’intégration de plusieurs services ayant des besoins différents dans le même réseau. Dans un réseau de capteurs sans fil, les nœuds utilisent généralement une application unique. Néanmoins, les trafics en provenance des différents nœuds peuvent avoir des priorités différentes. Cette diversité de trafics dans le réseau nécessite, d’une part, un traitement différencié selon les besoins spécifiques de chaque type de trafic et d’autre part, la satisfaction des besoins des applications (p. ex. le délai). Dans le cadre des réseaux de capteurs sans fil, la problématique devient encore plus complexe à cause des contraintes intrinsèques des nœuds RCSF. La limitation des ressources (mémoire, processeur, énergie), la communication sans fil peu fiable, la densité importante et la nature distribuée des nœuds représentent les principaux enjeux pour le développement de tout protocole de communication. Bien évidemment, à cause de ces contraintes, la garantie de la QdS dans un réseau de capteurs sans fil pose des problèmes de recherche non triviaux. Ainsi, il est difficile d’appliquer directement les techniques utilisées dans les réseaux les plus proches au niveau de leurs architectures et mode de communication sans fil : les réseaux ad-hoc. Tous les mécanismes et protocoles doivent être adaptés et simplifiés pour qu’ils soient compatibles avec les contraintes de ressources d’un RCSF.
En savoir plus

166 En savoir plus

Transmission de multimédia dans les réseaux sans fil à qualité de service garantie

Transmission de multimédia dans les réseaux sans fil à qualité de service garantie

INTRODUCTION GÉNÉRALE Contexte Ces dernières décennies, l’usage des systèmes communicants s’harmonise parfaitement aux activités quotidiennes. En effet, de nombreuses technologies sans fil sont de plus en plus utilisées comme outils d’information, de divertissement et même de travail. Dans ce contexte, on assiste logiquement à un déve- loppement massif de nouvelles technologies de communication sans fil, telles que les réseaux d’Internet mobiles 3G, 4G et plus récemment la 5G. En outre, on note une convergence des applications multimé- dias (textes, sons, images, ou vidéos) à l’intérieur de dispositifs performants de plus en plus miniaturisés (smart-phones, tablettes, notebooks, etc). Ces systèmes et dispositifs, dits de « dernières générations », assurent la transmission d’applications variées, ayant des exigences spécifiques en Qualité de Service (QdS). Ils nécessitent, pour cela, d’énormes quantités de données (ou débits) compte tenu de l’accroisse- ment rapide du nombre d’utilisateurs, mais aussi de l’émergence de services innovants très gourmands en flux de transmission. En particulier, la diffusion en temps réel de vidéos ou le téléchargement de vidéos exige d’une part, des débits importants, mais aussi des taux d’erreurs binaires, au niveau applicatif, bien inférieurs à ceux classiquement offerts pour des services de téléphonie (voix/sms). Ces besoins sollicitent la mise en œuvre de stratégies efficaces, permettant d’offrir des débits suffisants et une bonne robustesse face aux erreurs de transmission. En effet, le canal radio est un environnement de transmission ayant un comportement imprévisible et sporadique. Il subit sans cesse des phénomènes électromagnétiques, qui peuvent être soient constructives, soient destructives. Les systèmes sans fil doivent donc s’adapter aux comportements du canal, qu’il soit dans un contexte de transmission difficile ou favorable, afin d’assurer la meilleure QdS possible.
En savoir plus

174 En savoir plus

Gestion de la qualité de service et planification optimale de réseaux de capteurs multimédia sans fil

Gestion de la qualité de service et planification optimale de réseaux de capteurs multimédia sans fil

des niveaux de priorit´ e diff´ erents. Chacun de ces niveaux pr´ esente diff´ erents garanties de temps, de bande passante, de gigue, etc. Chaque priorit´ e repr´ esente une classe de trafic, et aussi, chaque paquet appartient ` a une de ces classes de service en fonction de ses besoins. Le protocole SAR pr´ esent´ e par Sohrabi et al. (2000), appartient ` a cette cat´ egorie. Il utilise le sch´ ema de priorit´ es constantes pour chaque paquet. Pour ce protocole, chaque paquet qui appartient ` a un flot donn´ e, a une valeur constante de la priorit´ e et cette valeur reste fixe tout le temps que le paquet traverse la route vers sa destination. SAR utilise une approche multi- route bas´ ee sur des tables de routage pour d´ ecouvrir de diff´ erentes routes qui r´ epondent aux exigences de QdS et de conservation de l’´ energie dans le r´ eseau de capteurs. Le nœud source s´ electionne une route particuli` ere parmi toutes les routes d´ ecouvertes pour l’utiliser dans la transmission d’un flot donn´ e. Cette s´ election est faite en tenant compte des exigences de d´ elai du flot et les intentions d’´ equilibrage de charge de la source. Les nœuds interm´ ediaires de la route choisie prennent en compte la priorit´ e du paquet au moment de le transmettre. L’avantage de cette approche est sa capacit´ e pour supporter des classes diverses de trafic pour les paquets. Toutefois, l’utilisation des tables dans la m´ emoire des capteurs pour r´ ealiser le routage est son majeur inconv´ enient. En effet, cette table requiert une quantit´ e significative de m´ emoire dans chaque nœud capteur et, ´ evidemment, cette m´ ethode n’est pas extensible aux r´ eseaux assez grands. De mˆ eme, le fait qu’un paquet ne peut jamais changer de priorit´ e empˆ eche que les nœuds r´ eagissent ` a des changements inattendus dans le r´ eseau.
En savoir plus

121 En savoir plus

Algorithme de routage coopératif à qualité de service pour des réseaux ad hoc agri-environnementaux

Algorithme de routage coopératif à qualité de service pour des réseaux ad hoc agri-environnementaux

Chapitre 1. Des réseaux agri-environnementaux Les réseaux de communication sont des outils privilégiés dans les phases de surveillance et d'alerte. Dans le cadre de la surveillance, le réseau sert à acheminer les données issues de diérents capteurs et doit adapter sa topologie à leur distribution. Le système de communication devra orir les garanties de qualité de service correspondant à l'importance des informations transportées. Il faut donc prévoir une éventuelle redondance des liens et la mise en place de mécanismes déterministes d'acheminement de l'information (temporalité, spa- tialité, etc.). Il faut veiller à sécuriser le système de communication au regard de certaines malveillances, an d'assurer sa disponibilité et garantir l'intégrité des informations qu'il véhicule pour éviter de fausses alertes ou le masquage d'alarmes réelles. Dans le cadre de l'alerte des autorités, des diérents ser- vices de la protection civile et des citoyens deux scénarios sont envisageables. Le premier considère le cas où les infrastructures de communication ont été sauvegardées à l'issue de la catastrophe. Les procédures d'alerte, préalablement établies, utilisent ces infrastructures. Il est alors nécessaire de protéger les ré- seaux des risques de saturation engendrés par une situation de panique, en utilisant, par exemple, le contrôle d'admission pour privilégier les communi- cations stratégiques. Les vecteurs de diusion classiques à destination de la population (radio, TV, etc.) peuvent aujourd'hui être complétés par la mise en place de systèmes automatiques d'appels téléphoniques, d'envoi de messages électroniques, SMS, etc.
En savoir plus

159 En savoir plus

2009 — La qualité de service des services multimédia sur les réseaux ad hoc sans fil à multi-sauts

2009 — La qualité de service des services multimédia sur les réseaux ad hoc sans fil à multi-sauts

• l'erreur variable provoquée par le mouvement du terminal portable ou l'évanouissement Rayleigh. Comme le terminal portable se déplace rapidement, la fréquence de la distorsion provoquée par des erreurs des rafales est haute et la détérioration dans la qualité de vidéo augmente. Puisque le signal vidéo comprimé est fortement sensible à la perte de l'information et les erreurs de bit de canal sans fil, la qualité de vidéo décodée se détériore d’une façon radicale au niveau des taux d'erreurs de bit (BER : Bit Error Ratios) du canal supérieur. Certains mécanismes de contrôle d'erreurs utilisent les techniques de recouvrement de données qui permettent aux décodeurs de dissimuler les effets des erreurs en prévoyant les signaux vidéo perdus ou corrompus des informations sans erreur précédemment reconstruite. Ces techniques ne placent aucune redondance sur les flux de vidéo comprimés et sont désignées par les techniques de dissimulation des erreurs de zéro-redondance. D'autres mécanismes de contrôle d’erreurs fonctionnent au niveau du codeur et appliquent une série de techniques pour augmenter la robustesse des signaux vidéo codés aux erreurs de canal. Ceux-ci sont connus comme des techniques d’erreurs de résilience. Forwarded Error Correction (FEC) et
En savoir plus

130 En savoir plus

Routage adaptatif pour la gestion de la qualité de service : Cas des applications VoIP dans les réseaux mobiles Ad Hoc (VoMAN)

Routage adaptatif pour la gestion de la qualité de service : Cas des applications VoIP dans les réseaux mobiles Ad Hoc (VoMAN)

Dans la présente thèse, notre solution est basée sur la gestion de QoS en impliquant une approche adaptative. L’idée d’adapter les paramètres de protocole de routage aux caractéristiques de l’application VoIP est le point de départ de notre recherche. En premier lieu, nous avons effectué une étude de simulation approfondie qui porte sur trois volets : le premier consiste à confirmer l’efficacité du protocole de routage proactive OLSR (Optimized Link State Routing) pour les applications VoIP, le second volet, permet de tester la performance des codecs audio dans l’environnement MANET, alors que le troisième relève une étude sur l’impact de la mise au point des paramètres de routage sur la performance de VoMAN. Cette étude nous a permis de confirmer l'existence d’une relation entre les paramètres de routage et l’activité VoIP dans le réseau. Lors de la deuxième contribution, nous nous sommes intéressés à la conception d’un mécanisme de routage adaptatif en intégrant des fonctions d’adaptation au protocole OLSR, de telle manière à ce que ce protocole de routage soit conscient aux activités VoIP et du codec audio utilisé pendant les communications vocales. Dès lors, notre extension est nommée OLSR-VA (OLSR-VoIP-Aware). Nous avons évalué par simulation les performances de notre solution en considérant des scenarios réels. Le premier concerne la transmission de la voix dans le réseau véhiculaire (VANET) et le deuxième implémente VoMAN dans une application de soins de santé (Healthcare). Notre objectif était de mesurer les métriques QoS d’une façon quantitative et qualitative. Les résultats menés par notre solution ont montré sa capacité pour atteindre une qualité acceptable dans des conditions de charge raisonnable.
En savoir plus

151 En savoir plus

Routage adaptatif et qualité de service dans les réseaux optiques à commutation de rafales

Routage adaptatif et qualité de service dans les réseaux optiques à commutation de rafales

recherche sur les réseaux OBS. Aussi, la majorité des travaux de recherche qui s’intéressent aux réseaux OBS supposent que la conversion de longueur d’onde est omniprésente. Néanmoins, comme déjà souligné dans la section 2.1.5, cette hypothèse est simpliste à cause des enjeux économiques et technologiques qui entourent l’utilisation des convertisseurs de longueur d’onde dans les réseaux OBS. Ainsi, cette hypothèse pourrait surestimer les performances du réseau OBS dans un scénario de déploiement réel. En effet, le déploiement des convertisseurs de longueur d’onde dans chaque nœud du réseau OBS éliminera complètement la contrainte de continuité de longueur d’onde (wavelength continuity constraint) qui stipule que chaque rafale doit être transmise sur la même longueur d’onde de sa source à sa destination. Dans ce cas, une rafale peut changer de longueur d’onde dans n’importe quel nœud intermédiaire pour éviter son élimination à cause d’une contention. En outre, dans la plupart des travaux sur les réseaux OBS, les auteurs adoptent des politiques classiques de réservation des ressources, tels que les politiques First-Fit, Least Used ou Random. Ces politiques sont habituellement utilisées dans les réseaux optiques à commutation de circuits pour assigner une longueur d’onde à chaque connexion [60]. Cependant, Teng et al. [61] ont montré que ces politiques ne sont pas adaptées à la sélection des longueurs d’onde dans les réseaux OBS. À noter que, la plupart des algorithmes de sélection des longueurs d’onde proposés pour les réseaux OBS sont adaptatifs et basés sur les messages de retour [36, 61, 62].
En savoir plus

196 En savoir plus

Pépite | Routage géographique multi-chemin basé sur l’intelligence d’essaim pour réseaux de capteurs et d’actionneurs sans fil : application aux Smart Grids

Pépite | Routage géographique multi-chemin basé sur l’intelligence d’essaim pour réseaux de capteurs et d’actionneurs sans fil : application aux Smart Grids

de l’énergie électrique. La mise en œuvre des Smart Grids devrait engendrer la mise en place d’une infrastructure de communication permettant l’échange des données entre les différentes entités connectées à ces réseaux. Cette thèse se positionne dans le contexte des réseaux de capteurs et d’actionneurs sans fils appliqués dans les réseaux d’électricité intelligents. A travers cette thèse, nous avons proposé un protocole de routage des données sur le réseau de communication au niveau réseau de distribution. Dans un premier temps, nous avons proposé un nouveau protocole de routage géographique basé sur l’intelligence d’essaim pour les réseaux de capteurs et d’actionneurs sans fil. Le protocole utilise le routage géographique comme mécanisme principal de routage de données, et utilise un mécanisme basé sur l’optimisation par colonies de fourmis pour contourner les vides de communication et créer du multi-chemin autour de ces zones vides. Les performances du protocole ont été validées à travers des simulations. En comparant les résultats à l’état de l’art, le protocole proposé permet d’améliorer les performances du réseau en termes de taux de livraison des données, temps de réception des données et coût de livraison. Dans un second temps, nous avons proposé l’utilisation du protocole proposé comme protocole de routage dans les réseaux de voisinages (NAN) sans fil du Smart Grid. Le protocole proposé permet d’assurer tous les types de paradigme de communication, en particulier la communication Point-à- Point tout en offrant une évolutivité et des capacités d’auto-guérison. La faisabilité et l’applicabilité du protocole dans les NANs a été confirmée à travers des simulations, en utilisant des paramètres définis par le NIST (National Institute of Standards and Technology), pour valider les solutions proposées pour le Smart Grid. Enfin, dans un troisième temps, nous nous sommes concentrés sur les qualités de service (QoS) requises par les applications et services utilisant le NAN. Nous avons, ainsi, ajouté un modèle de QoS au protocole de routage proposé pour tenir compte de ces exigences. Les performances du nouveau protocole ont été validées à travers des simulations. Les résultats ont montré que le protocole permet de satisfaire les exigences les plus contraintes en termes de fiabilité et de délai de réception des données.
En savoir plus

169 En savoir plus

2013 — Un cadre économique pour le routage et l'allocation de canaux dans les réseaux maillés sans fil avec la radio cognitive

2013 — Un cadre économique pour le routage et l'allocation de canaux dans les réseaux maillés sans fil avec la radio cognitive

Concernant le routage avec la qualité de service dans les réseaux sans fil multi-sauts, on peut citer les travaux effectués dans (Han et al., 2011) où l’algorithme proposé tient compte de la restriction à la sélection de chemin qui est causée par la capacité de canal et l'interférence résultant de contention intra-flux. Les auteurs de (He et Zhou, 2008) présentent une méthode d'investigation conjointe de la bande passante et le délai pour l'exigence de QoS dans un réseau radio cognitive, où le chemin qui présente un maximum de ratio de bande passante à son délai est choisi pour le chemin de routage. Les auteurs de (Pefkianakis, Wong et Lu, 2008) définissent une métrique de routage PSA qui est basée sur la disponibilité du spectre à un nœud donné en fonction du nombre de blocs de fréquences et de la qualité des blocs de fréquences en fonction de leur bande passante et le taux de perte. Dans (Abdrabou et Zhuang, 2006) le nœud source envoie un paquet de demande de route pour découvrir un itinéraire qui satisfait aux exigences de qualité de service. Le paquet est envoyé dans la direction estimée à destination tant que les exigences de qualité de service sont remplies. Si les exigences de qualité de service ne sont pas respectées, un paquet de défaillance de route est envoyé au nœud de source pour commencer une autre découverte de route avec QoS requise.
En savoir plus

114 En savoir plus

Protocole de routage multi-chemins EAOMDV  avec consommation d’énergie dans les réseaux  sans fil Ad Hoc

Protocole de routage multi-chemins EAOMDV avec consommation d’énergie dans les réseaux sans fil Ad Hoc

Dans notre cas, notre simulateur a pour but de simuler la qualité de service (QoS) dans un routeur. 3.8.1. Présentation de network simulator NS2 Network Simulator NS est un outil logiciel de simulation de réseaux informatiques. Il est essentiellement élaboré avec les idées de la conception par objets, de la réutilisation du code et de modularité. Il est aujourd'hui un standard de référence en ce domaine, plusieurs laboratoires de recherche recommandent son utilisation pour tester les nouveaux protocoles. Le simulateur NS actuel est particulièrement bien adapté aux réseaux à commutation de paquets et à la réalisation de simulations de grande taille (le test du passage à l'échelle). Il contient les fonctionnalités nécessaires à l'étude des algorithmes de routage unicast ou multicast, des protocoles de transport, de session, de réservation, des services intégrés, des protocoles d'application comme FTP.
En savoir plus

60 En savoir plus

Qualité de service et réseaux ad-hoc - un état de l'art

Qualité de service et réseaux ad-hoc - un état de l'art

Le fonctionnement ad-hoc ajoute d’autres contraintes ` a celles-ci. D’une part, l’absence totale d’administration centralis´ee rend complexe et coˆ uteuse l’utilisation des techniques de multiplexage des communications utilis´ees dans les r´eseaux avec point d’acc`es (FDMA, TDMA etc.). En effet, pour utiliser ce type de m´ecanismes, il faut concevoir un protocole dis- tribu´e permettant aux nœuds de se partager les fr´equences, les codes ou les unit´es de temps. D’autre part, la mobilit´e des nœuds d’un tel r´eseau provoque des changements fr´equents de topologie. Le routage dans de tels r´eseaux ´etant aussi distribu´e, les routeurs sont les mobiles et un transfert de donn´ees peut ais´ement ˆetre interrompu par le d´epart d’un nœud sur la route utilis´ee.
En savoir plus

14 En savoir plus

COExiST : une métrique caractérisant la qualité des liens sans fil dans les réseaux de radios cognitives

COExiST : une métrique caractérisant la qualité des liens sans fil dans les réseaux de radios cognitives

Mots-clefs : Radio cognitive, Nombre de transmissions par paquet, USRP 1 Introduction Depuis l’av`enement des communications sans fil, estimer le nombre total de tentatives n´ecessaires pour pouvoir correctement acheminer un paquet de donn´ees a ´et´e d’une importance primordiale pour ´evaluer la qualit´e des liens radio. Dans cette optique, l’approche la plus efficace en termes de performances et de facilit´e d’implantation a ´et´e propos´ee par De Couto et al. [DCABM03]. Il s’agit de la m´etrique ETX calcul´ee `a partir de la mesure du taux de d´elivrance de paquets de contrˆole ´emis en broadcast `a intervalles de temps r´eguliers. Cette m´etrique, tr`es populaire dans les r´eseaux sans fil traditionnels, a ´et´e depuis utilis´ee comme brique de base pour la conception de m´etriques de routage plus sophistiqu´ees. Elle a ´egalement ´et´e utilis´ee dans d’autres domaines tels que les r´eseaux de capteurs ou pour le routage opportuniste. Le d´enominateur commun `a ces sc´enarios ´etait que les erreurs de transmission relevaient globalement de la qualit´e du canal radio utilis´e et des collisions pouvant s’y produire. Dans les r´eseaux de radios cognitives, une nouvelle source d’interf´erences intervient. Il s’agit des transmissions ´emanant du r´eseau d’utilisateurs primaires (PU) qui disposent d’une priorit´e absolue sur le canal exploit´e par les utilisateurs secondaires ‡ (SU). Pour limiter ces
En savoir plus

5 En savoir plus

QoS, routage dans les réseaux ad hoc.

QoS, routage dans les réseaux ad hoc.

II.5.2 Les protocoles de routage réactifs Comme nous l'avons vu dans la section précédente, les protocoles de routage proactifs essaient de maintenir les meilleurs chemins existants vers toutes les destinations possibles (qui peuvent représenter l'ensemble de tous les nœuds du réseau) au niveau de chaque nœud du réseau. Les routes sont sauvegardées même si elles ne sont pas utilisées. La sauvegarde permanente des chemins de routage est assurée par un échange continu des messages de mise à jour des chemins, ce qui induit un contrôle excessif surtout dans le cas des réseaux de grande taille. Les protocoles de routage réactifs (dits aussi : protocoles de routage à la demande l, représentent les protocoles les plus récents proposés dans le but d'assurer le service du routage dans les réseaux sans fil. La majorité des solutions proposées pour résoudre le problème de routage dans les réseaux ad hoc, et qui sont évaluées actuellement par le groupe de travail MANET (Mobile Ad Hoc
En savoir plus

61 En savoir plus

Modélisation des problèmes de routage dans les réseaux GMPLS

Modélisation des problèmes de routage dans les réseaux GMPLS

2 Proposition de modèles 2.1 Modèle arcs-chemins Dans un premier temps, nous avons cherché à modéliser les problèmes de routage simple munis de différentes contraintes de qualité de service. Les nouvelles générations de réseaux de télécommunication, tout optique, donnent une importance toute particulière à la notion de chemin. Les coûts liés aux LSP et les délais calculés de bout en bout, par exemple, font que les modèles arcs-chemins semblent bien adaptés à notre problème. C’est pourquoi nous nous sommes forte- ment inspirés des modèles de [6]. Ces modèles considèrent l’ensemble des chemins pour chaque commodité et utilisent une variable zéro-un indiquant si un chemin est utilisé ou non.
En savoir plus

20 En savoir plus

Qualité de service dans des environnements réseaux mobiles, contraints et hétérogènes

Qualité de service dans des environnements réseaux mobiles, contraints et hétérogènes

Les télécommunications sans fil ont connu ces dernières années un immense succès à tel point que le spectre des fréquences est désormais surchargé et nécessite la disponibilité de nouvelles ressources. Pour répondre à ce besoin, des techniques de réutilisation dynamique du spectre ont alors vu le jour sous la dénomination de radio cognitive. Elles consistent à partager de manière opportuniste et efficace certaines fréquences ayant été initialement allouées à d’autres systèmes. Cette thèse se place dans le contexte de réseaux sans fil tactiques hétérogènes comportant des segments de radios cognitives. La difficulté provient alors de la garantie de qualité de service de bout en bout : respect du débit négocié, du délai et de la gigue. Nous nous sommes tout d’abord intéressés au contrôle d’admission dans ce type de réseaux en proposant une méthode de calcul de bande passante résiduelle de bout en bout s’appuyant sur un algorithme de complexité poly- nomiale et pouvant être implanté de manière distribuée. Nous nous sommes ensuite concentrés sur le routage en proposant une nouvelle métrique tenant compte des particularités de ce type de réseaux. Enfin, nous nous focalisons sur la thématique du routage à contraintes multiples en étudiant et implantant en environnement réel des algorithmes d’approximation proposés dans la littérature.
En savoir plus

150 En savoir plus

Le routage de l'information dans les réseaux véhiculaires mobiles

Le routage de l'information dans les réseaux véhiculaires mobiles

de contrôle, en moyenne pour les flottes de 50, 100 et 200 véhicules se déplaçant à une vitesse constante de 80, 110 et 130 km/h. 5.2 Limitations Nous avons identifié trois principales limitations de notre travail. D’abord, plusieurs paramètres de notre simulation, tels que le modèle de propagation Two-Ray-Ground, l’utilisation de la bande de fréquence proposée par NS-2 , la longueur de l’autoroute simulée, ainsi que son nombre de voies, ont été choisis de manière simpliste. En effet, le modèle Two-Ray-Ground ne prend en compte que les communications sans fil directes, ou avec réflexion par le sol, alors que les communications réelles prennent en compte bien plus de paramètres. De plus, la bande de fréquences utilisée par NS-2 n’est pas à la longueur d’onde de la bande de fréquences conçue pour les VANETs . Les différents types de canaux ne sont pas simulés (canaux de service et canaux de contrôle), et les messages simulés lors de notre recherche sont seulement destinés aux applications de confort. La longueur de la route est quant à elle très limitée en comparaison à une autoroute que l’on peut trouver dans la réalité, pouvant mesurer des centaines, voire des milliers de kilomètres.
En savoir plus

124 En savoir plus

État des lieux sur la qualité de service dans les réseaux ad hoc

État des lieux sur la qualité de service dans les réseaux ad hoc

Tout d’abord, on peut se demander pourquoi offrir des garanties aux applications. En effet, le succès du logiciel de téléphonie pair à pair Skype 3 semble plaider en faveur d’un sur-dimensionnement du réseau et d’une optimisation des algorithmes de com- pression des flux multimédias. Toutefois, cette approche est antagoniste à une bonne utilisation des ressources du réseau. En effet, si l’on veut, sans mécanisme dédié, que les paramètres de performance, tels que la bande passante, le délai ou la gigue soient conformes aux pré-requis des applications, il est nécessaire, dans cette approche, que le réseau soit sous-utilisé. Par ailleurs, dans un environnement sans fil, la technique de sur-dimensionnement ne s’applique pas. En effet, la bande de fréquences utilisables pour une technologie est limitée. Le développement de nouveaux mécanismes au ni- veau physique ou accès au médium permet d’optimiser l’utilisation de cette bande de fréquence, mais la théorie de l’information prouve qu’il existe une limite. Par ailleurs, il est difficile d’effectuer plusieurs transmissions en parallèle dans la même bande de fréquences, en conséquence la bande passante est souvent partagée au sein d’une même zone géographique. Enfin, les performances des réseaux sans fil, même si elles sont en constante amélioration, restent en deçà des performances de leurs homologues filaires du fait des contraintes mentionnées ci-dessus. Or, les applications sont le plus souvent définies pour une utilisation dans un réseau filaire commuté. C’est pourquoi,
En savoir plus

25 En savoir plus

Évaluation de protocoles pour la qualité de service dans les réseaux de capteurs sans fils

Évaluation de protocoles pour la qualité de service dans les réseaux de capteurs sans fils

89 Conclusion et perspectives 1 Conclusion générale Les réseaux de capteurs sans fils sont devenus petit à petit des acteurs de notre vie quotidienne. Des applications multiples dans plusieurs domaines voient le jour pour améliorer notre confort et notre sécurité. Les capteurs sans fils, grâce à leurs caractéristiques, notamment leurs petites tailles, la communication sans fils et l’alimentation par batterie offrent des avantages de coûts et de facilité de déploiement. Cependant ces réseaux présentent encore des contraintes qui doivent être prises en compte dans leurs conceptions. En effet la qualité de service offerte est impactée par plusieurs facteurs liés au matériel, à l’environnement et à la consommation d’énergie. Les pannes liées souvent au matériel doivent être traitées de telle façon à permettre la continuité du service. Cette problématique a été étudiée selon diverses approches et des solutions ont été proposées telles que la redondance matérielle, la reconstruction topologique du réseau et le routage. L’énergie, cette ressource souvent limitée pour les capteurs, présente un élément majeur qui peut impacter la qualité de service. Ce facteur est associé à la métrique la plus présente dans la détermination du niveau de service, il s’agit de la durée de vie du réseau.
En savoir plus

117 En savoir plus

Show all 8305 documents...

Sujets connexes