Haut PDF [PDF] Cours Réseaux Protocole ICMP en PDF | Cours informatique

[PDF] Cours Réseaux Protocole ICMP en PDF | Cours informatique

[PDF] Cours Réseaux Protocole ICMP en PDF | Cours informatique

Limitation de débit de la source  Message ICMP (Source Quench) renvoyé par un routeur en congestion (plus assez de mémoire tampon disponible pour les datagrammes entrants), à l’hôte source du datagramme écarté  La source doit alors réduire son rythme de transmission

14 En savoir plus

[PDF] Support de cours d’initiation aux Réseaux et télécommunications | Cours informatique

[PDF] Support de cours d’initiation aux Réseaux et télécommunications | Cours informatique

ATM a été développé à l'origine par des chercheurs français (CNET, Centre National d'Etudes des Télécommunications). L'objectif est de transmettre sur le même réseau des données, de la parole, des images, en temps réel. Les problèmes posés par les autres technologies sont multiples : trop faible capacité des réseaux, faibles vitesses de transmission, rigidité des services offerts, interconnexion difficile entre différents types de réseaux, coût élevé des solutions performantes, incapacité de transmettre parole et images en temps réel, qualité de service insuffisante. La commutation de cellules pousse le raisonnement précédent (évolution d'X25 vers le relais de trames) encore plus loin. Elle supprime la détection d'erreur sur les données et réduit les contrôles au seul en-tête des cellules. L'unique traitement dans les commutateurs du réseau est alors la commutation et le routage (il n'y a plus de liaison de données et le niveau réseau est réduit au strict minimum). Le fait que les liaisons soient des fibres optiques, que les cellules soient petites et de taille fixe, qu'elles passent toutes par le même chemin virtuel sont des atouts de la technologie ATM qui peut ainsi offrir une excellente qualité de service et apporter un confort d'utilisation tel que les qualités des liaisons commutées et des liaisons permanentes sont équivalentes. Les débits peuvent être quelconques et en particulier variables. Ceci apporte une très grande souplesse par rapport au RNIS bande étroite du fait qu'il est entièrement construit sur la base de l'unique débit 64 kbit/s. Par ailleurs, les délais de traversée du réseau sont garantis très faibles (commutateurs puissants et dimensionnés pour le traitement de cellules de taille fixe). Ceci permet la mise en œuvre d'applications d'images avec compression en temps réel et fait d'ATM l'unique technologie pour le multimédia.
En savoir plus

118 En savoir plus

[PDF] Support de cours Réseaux et Télécommunications pour débutant | Cours informatique

[PDF] Support de cours Réseaux et Télécommunications pour débutant | Cours informatique

globalement désignés comme appartenant au TMN pour Telecommunications Management Network. Réseau de signalisation Le réseau de signalisation est constitué de commutateurs de paquets, basés sur un protocole international défini par l'Union Internationale des Télécommunications (UIT, ou ITU en anglais) appelé SS7 pour Signaling System n°7. Ce protocole sert à transférer les données de l'appel, par exemple le numéro appelé mais aussi le numéro de l'appelant, de la centrale téléphonique de l'appelant jusqu'à la centrale téléphonique de l'appelé pour déterminer si le numéro appelé est libre ou occupé.
En savoir plus

31 En savoir plus

[PDF] Etude de quelques protocoles réseaux en PDF | Cours informatique

[PDF] Etude de quelques protocoles réseaux en PDF | Cours informatique

2.7.2 Utilisation d’UDP Le protocole UDP est utilis´e, d’une part, pour les applications orient´ees transaction telles que DNS, dans lesquelles seules une requˆete et une r´eponse associ´ee doivent ˆetre transmise, de telle sorte qu’il est inutile d’´etablir une connexion pour cela. D’autre part, le protocole UDP est ´egalement utilis´e dans les contextes o` u la rapidit´e de la transmission des donn´ees pr´edomine sur la fiabilit´e. C’est ainsi que dans le cas des flux audio, qui sont transmis sous forme de petits messages, il n’est pas excessivement gˆenant que quelques messages isol´es se perdent ; par contre, un contrˆ ole automatique de flux et des erreurs (assorti de la retransmission des messages perdus) s’av´ererait souvent tr`es p´enalisant pour la r´egularit´e du flux.
En savoir plus

44 En savoir plus

[PDF] TP Protocole reseaux sur Packet Tracer en PDF | cours informatique

[PDF] TP Protocole reseaux sur Packet Tracer en PDF | cours informatique

Fig 9: routes du routeur R2 Nous remarquons que les seules entrées sont les sous réseaux directement connectés au routeur. Nous souhaitons étudier la gestion des routes par le routeur. Nous désactivons ainsi les deux interfaces série à l’aide de la commande shutdown en mode configuration d’interfaces. Nous remarquons alors à l’aide de la commande

24 En savoir plus

[PDF] Cours Sécurité des réseaux Firewalls | Cours informatique

[PDF] Cours Sécurité des réseaux Firewalls | Cours informatique

F Nécessité d’implémenter une méthode spécifique au protocole (identifiant ICMP pour ICMP par exemple). F Dans le cas des protocoles dont les paquets contiennent des données relatives aux adresses IP, il est nécessaire de mettre en place des “proxy” (FTP en mode actif par exemple).

45 En savoir plus

[PDF] Cours Sécurité des réseaux Authentification avec Kerberos | Cours informatique

[PDF] Cours Sécurité des réseaux Authentification avec Kerberos | Cours informatique

pris en consid´eration. L’acc`es ` a une base de donn´ees ou ` a une appplication Web par exemple, peut exiger une authentification suppl´ementaire ou simplement la mˆeme mais renouvel´ee pour accorder son acc`es. Dans le cas d’une authentification renouvel´ee, c’est-` a-dire o` u l’application utilise le mˆeme protocole que l’authentification syst`eme, il est ´evident que le d´eploiement de Kerberos aura des cons´equences sur le fonctionnement de l’ap- plication. Mˆeme si des standards, le plus souvent bas´es sur la GSSAPI, voient progressivement le jour [17,18], leur int´egration n’est jamais transparente. Cet impact est donc ` a prendre en compte d`es l’origine du projet de d´eploiement. Dans le cas d’une authentification applicative reposant sur un protocole diff´erent, le probl`eme repose de nouveau sur la coh´erence des m´ecanismes de s´ecurit´e mis en œuvre. Par exemple, si les deux m´ethodes d’authentification reposent sur un mot de passe au choix de l’utilisateur, le m´ecanisme d’authentification le plus faible affaiblit le plus fort compte tenu de la probabilit´e d’un choix identique pour ces mots de passe.
En savoir plus

12 En savoir plus

[PDF] Cours Sécurité des réseaux les attaques | Cours informatique

[PDF] Cours Sécurité des réseaux les attaques | Cours informatique

rwwwshell. Lancer un client HTTP avec un shell associé sur une machine à l’intérieur du réseau et ouvrir une connexion HTTP vers un serveur du pirate. loki. installer un serveur particulier sur une machine du réseau interne et communiquer avec lui en utilisant le champ données des paquets ICMP.

26 En savoir plus

[PDF] Cours générale d’initiation aux réseaux Internet | Cours informatique

[PDF] Cours générale d’initiation aux réseaux Internet | Cours informatique

Cette technologie est utilisée par les réseaux Ethernet, Appletalk, et Token Bus d'IBM. b) La topologie en anneau L'information circule le long de l'anneau dans un seul sens. A chaque passage d'un message au niveau d'une station de travail, celle-ci regarde si le message lui est destiné, si c'est le cas elle le recopie.

22 En savoir plus

[PDF] Cours administration des réseaux informatique SNMP

[PDF] Cours administration des réseaux informatique SNMP

Les systèmes de gestion de réseau Un système de gestion réseau est une collection d'outils pour contrôler et gérer le réseau qui comprend: - une interface pour opérateur avec un ensemble de commandes pour exécuter la plupart des tâches d'administration de réseaux.

77 En savoir plus

[PDF] Cours informatique la sécurité des réseaux Internet

[PDF] Cours informatique la sécurité des réseaux Internet

Ce cours est très inspiré des textes diffusés par l’unité réseau du CNRS (www.urec.fr). La sécurité est une chose essentielle sur le réseau Internet. Elle est associée très étroitement aux lois de protection des données. On trouvera en fin de chapitre un extrait de la loi française sanctionnant les intrusions dans un système informatique.

6 En savoir plus

[PDF] Cours réseaux informatiques Couche physique | Cours informatique

[PDF] Cours réseaux informatiques Couche physique | Cours informatique

Types de liaison Contrôleur ou Coupleur Adaptateur de Ligne ETTD ETCD LIGNE BUS OU CANAL JONC TION Collecteur de Données CIRCUIT DE DONNEES LIAISON DE DONNEES Source de Données. • Autr[r]

28 En savoir plus

[PDF] Cours réseaux informatiques Couche Liaison | Cours informatique

[PDF] Cours réseaux informatiques Couche Liaison | Cours informatique

• L'émetteur stocke les trames non acquittées dans des zones tampons (au plus m trames, si m est la taille de la fenêtre). • Si la fenêtre atteint son maximum, on n'envoie plus rien jus[r]

36 En savoir plus

[PDF] Cours Réseaux Informatiques Description et usages | Cours informatique

[PDF] Cours Réseaux Informatiques Description et usages | Cours informatique

4 Figure: Évolution du nombre de machines connectées à Internet Une bonne source d'information est encore l'ISOC dont sont extraites les données de la figure 2.2. Pour ce qui est de la France, après des tentatives avortées de constitution d'un réseau de la recherche, puis l'apparition du réseau EARN (European Academic and Research Network) basé sur des protocoles et des ordinateurs IBM, un début de réseau bâti sur des ordinateurs Unix et TCP/IP apparu sous le nom de FNET. C'est à la fin des années 80 que les campus universitaires s'équipèrent massivement de réseaux Ethernet et créèrent des réseaux régionaux basés sur TCP/IP. L'ouverture à l'Internet mondial (à l'époque presque exclusivement nord-américain) eut lieu en 1988 et ensuite la création de Renater (RÉseau National de Télécommunications pour l'Enseignement et la Recherche) en 1994 sont les grandes dates de l'évolution d'Internet en France.
En savoir plus

63 En savoir plus

[PDF] Cours Sécurité des réseaux IPSec | Cours informatique

[PDF] Cours Sécurité des réseaux IPSec | Cours informatique

Mode d’utilisation (3/3) Données TCP en-tête IP original Données TCP en-tête IP original Données TCP en-tête IP original en-tête IP mode transport mode tunnel trlr ESP auth ESP en-tête [r]

23 En savoir plus

[PDF] Cours Informatique sur Les réseaux locaux | Cours informatique

[PDF] Cours Informatique sur Les réseaux locaux | Cours informatique

Les ponts sont des unités d'interconnexion de réseaux qui peuvent servir à réduire de grands domaines de collisions. Les domaines de collisions sont des zones où il peut vraisemblablement y avoir des interférences entre les paquets. Pour éviter cette situation, on divise le réseau en segments plus petits et on réduit le volume du trafic qui doit passer d'un segment à un autre. Les ponts fonctionnent au niveau de la couche 2 (liaison de données) du modèle OSI, car ils ne s'intéressent qu'aux adresses MAC. Au fur et à mesure que les données sont acheminées sur le réseau en route vers leur destination, elles sont captées et examinées par chacune des unités du réseau, y compris les ponts. Les ponts fonctionnent mieux là où le volume de trafic n'est pas trop dense entre les segments d'un même réseau. Lorsque le trafic entre des segments de réseau devient dense, les ponts peuvent devenir un goulot d'étranglement et ralentir les communications.
En savoir plus

62 En savoir plus

[PDF] Cours gratuit Les réseaux informatiques pdf | Cours informatique

[PDF] Cours gratuit Les réseaux informatiques pdf | Cours informatique

Les technologies sans fils : introduction Une mobilité plus importante des utilisateurs rend les réseaux traditionnels (filaires) inadaptés. Apparition de nombreuses technologies sans fils standardisées. Aucune technologie sans fils n’est parfaite : c’est toujours un équilibre entre différents facteurs (portée, débit, etc.).

69 En savoir plus

[PDF] Cours complet sur le Protocole SNMP | Cours informatique

[PDF] Cours complet sur le Protocole SNMP | Cours informatique

Nous pouvons imaginer à quel point ce système peut être étendu à divers domaines. Pour un réseau IP, c'est clairement le noeud "dod (6)" qui sera le plus utilisé et particulière- ment le sous noeud "internet (1)". Comme d'habitude, avec ce genre d'organisation, un paramètre sera accessible lorsque l'on connaîtra son chemin complet, depuis la racine de l'arbre, en haut sur le dessin. En informatique, les arbres ont toujours leurs racines en haut, parce que c'est un monde "underground".

52 En savoir plus

[PDF] Cours informatique la sécurité dans les réseaux

[PDF] Cours informatique la sécurité dans les réseaux

• Dénis de service (“Denial of service attacks”) : rendre le réseau inutilisable. Exemples : 1/ inondation de demandes de connexions TCP avec des adresses usurpées. 2/ envoi de fragments sans jamais compléter le paquet. 3/ envoi d’enquêtes ICMP pour un destinataire usurpé.

16 En savoir plus

[PDF] Cours informatique en pdf sur la Sécurité des Réseaux

[PDF] Cours informatique en pdf sur la Sécurité des Réseaux

le protocole SSL/TLS qu’ils nomment Authentication Gap . Cette faiblesse provient du clivage logiciel des protocoles HTTP et TLS. Lors d’une requête HTTPS ordinaire (sans certificat client), le serveur déchiffre l’entête HTTP et découvre que le fichier requis exige un certificat client. Il initialise alors une deuxième session TLS avec mutuelle authentification. L’attaquant se place en MIM (Man In the Middle) et détourne la première requête HTTPS sans certificat. Il injecte alors sa propre requête HTTP (codée de telle manière à annuler celle qui sera produite ultérieurement par le client légitime. Par la suite il se comporte en un relais passif transportant la deuxième session TLS, avec le certificat client.
En savoir plus

54 En savoir plus

Show all 10000 documents...