Haut PDF Les aménagements des rythmes scolaires

Les aménagements des rythmes scolaires

Les aménagements des rythmes scolaires

Les réponses des enfants dépendent encore plus que celle des parents du rythme horaire hebdomadaire adopté par l'école : ainsi, si moins du quart des enfants dont l’école a adopté une [r]

187 En savoir plus

Nouveaux rythmes scolaires : l'impact de la cinquième matinée de classe sur les apprentissages des élèves, du point de vue des enseignants

Nouveaux rythmes scolaires : l'impact de la cinquième matinée de classe sur les apprentissages des élèves, du point de vue des enseignants

Toutefois, afin de parfaire notre étude et compléter les éléments obtenus lors des interviews spontanées, nous avions anticipé un essoufflement plus ou moins rapide des idées spontanées de l'interviewé. Aussi, nous avions préparé des questions permettant d'étayer d'avantage les idées des interviewés. De ce fait, certaines sont quelques peu redondantes au propos spontané initial, mais ont à la fois permis de repréciser des points évoqués trop rapidement, ou, abordé des sujets éludés. Aussi, nous avons volontairement séparé dans le corps du verbatim, l'interview spontanée et cette deuxième phase de questions/réponses, puisque cette fois l'entretien est devenu plus « directif », en l’occurrence semi-directif, toutefois toujours dans le respect du temps imparti. Ces questions, initialement au nombre de six ont toutes fait l'objet d'une réponse de la part des interviewés, et d'autres sont venues parfois naturellement se greffer au fil de l'entretien. Retenons, et c'est indéniable puisque quasiment la totalité des sept interviewés l'a signifié spontanément : parler de façon continue plusieurs minutes d'un sujet pourtant connu à l'avance, n'est pas un exercice facile même si les idées partagées en amont au gré des discussions sur les nouveaux rythmes scolaires foisonnent.
En savoir plus

83 En savoir plus

Rapport d'évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires

Rapport d'évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires

Ce rapport d’évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires de la ville de Bar- le-Duc a été commandé et financé par la Mairie de Bar-le-Duc, dans le cadre d’un contrat signé entre l’Université de Lorraine, le Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l’éducation et de la Communication (LISEC – Equipe d’Accueil 2310) et la Mairie de Bar-le- Duc. Ce rapport est le résultat d’un travail collectif mené par trois chercheurs en Sciences de l’éducation, membres du LISEC : Véronique Barthélémy, Benoit Dejaiffe et Gaëlle Espinosa. Son principal objectif est d’apporter à l’ensemble de la communauté éducative de la ville un éclairage empirique sur les effets sur les enfants du dispositif de modification des rythmes scolaires mis en place à l’Ecole Bugnon-Rostand. Il n’a pas vocation à prescrire les pratiques éducatives des acteurs, mais suggérera quelques orientations de travail dans la partie finale. La méthodologie de recherche et l’écriture du rapport ont oscillé au rythme des expérimentations et des évolutions organisationnelles qui ont eu lieu au cours de l’année, ces évolutions étant inhérentes à la mise en place de ce type de dispositif.
En savoir plus

39 En savoir plus

La réforme des rythmes scolaires : un révélateur des inégalités présentes sur le marché du travail ?

La réforme des rythmes scolaires : un révélateur des inégalités présentes sur le marché du travail ?

Note IPP n°26 LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES : UN RÉVÉLATEUR DES INÉGALITÉS PRÉSENTES SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL ? 2 La réforme de l'organisation du temps scolaire mise en place sous le quinquennat de François Hollande avait avant tout un objectif pédagogique : favoriser les apprentissages fondamentaux le matin, au moment où, selon certains spécialistes des rythmes de l’enfant, les élèves sont les plus attentifs. Cette réforme ( encadré 1 ), ambitieuse sur le plan éducatif, a soulevé d’importants débats, tant au sein de la communauté éducative que parmi les parents d’élèves ou les collectivités territoriales. Le passage à une semaine de cinq matinées de classe correspond en effet à un profond changement dans l’organisation des temps sociaux, la pause du mercredi ayant structuré l’emploi du temps des élèves pendant plus de quarante ans.
En savoir plus

5 En savoir plus

Étude d'impact en éducation : le cas de la réforme des rythmes scolaires

Étude d'impact en éducation : le cas de la réforme des rythmes scolaires

2.2.2.1. Triangulation des sources L’étude des effets de la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires implique de recueillir des informations de nature différentes. Dans un contexte de territorialisation des politiques éducatives et s’agissant d’une prescription, il est indispensable de prendre en compte dans un premier temps un ensemble de données légales et administratives au niveau du principal ministère porteur de la réforme, c’est-à-dire l’Éducation nationale et de ses services déconcentrés pour pouvoir déterminer les logiques et les attendus de l’institution. Les documents produits par le terrain sur lequel la mise en œuvre est effectuée est une deuxième source d’information nécessaire pour pouvoir apprécier d’une part, la manière dont les collectivités territoriales s’emparent de la prescription et d’autre part, pouvoir produire des indicateurs permettant l’analyse de l’objet d’étude. De plus, au regard de ce que nous avons défendu à la fois dans notre partie théorique sur l’étude d’impact et dans les éléments de méthodologie sur notre posture, le recueil de la parole des acteurs concernés constitue la troisième source d'informations. Elle nous permet d’accéder au vécu et aux conceptions des acteurs sur les changements prescrits, informations essentielles pour pouvoir réaliser une démarche d’accompagnement telle une étude d’impact. Une quatrième source prend forme avec la rédaction d’un journal de bord qui constitue in fine la mémoire du processus de recherche et la trace du processus de formation de l’apprentie-chercheure. Une dernière source d’information réside dans le suivi des « actualités » sur la question des rythmes scolaires, c’est- à-dire en provenance d’instances pouvant tant éclairer notre questionnement qu’influencer la perception des acteurs de terrain. Il s’agit de données secondaires mais qui ne peuvent pas être ignorées dans la mesure où elles participent au « façonnage » 49 de la mise en œuvre de la RRS
En savoir plus

401 En savoir plus

Rapport d'évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires.

Rapport d'évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires.

6 1. Contexte et positionnement du projet 1.1. Enjeux politiques, sociaux et économiques Dans un souci politique et social de lutte contre l’échec scolaire à l’école primaire, le Ministère de l’Education nationale (MEN) a décidé en 2013 la mise en œuvre de différents dispositifs éducatifs, pédagogiques et organisationnels. La modification des rythmes scolaires constitue un de ces dispositifs et semble celui qui revêt le plus d’enjeux sur les plans médiatique et politique. En effet, « les nouveaux rythmes scolaires ont donc, avant tout, un objectif pédagogique : mettre en place une organisation du temps scolaire plus respectueuse des rythmes naturels d’apprentissage et de repos des enfants afin de favoriser la réussite de tous à l’école primaire. (…) Ils permettent également une meilleure articulation des temps scolaires et périscolaires. » (MEN, 2013).
En savoir plus

49 En savoir plus

Les rythmes scolaires : quelle école pour demain ?

Les rythmes scolaires : quelle école pour demain ?

our la mairie du Séquestre (1570 hab., Tarn) et un village en Seine-et-Marne, qui souhaite garder l’anonymat. « Dans ces deux communes, les TAP, placés en fin de cours, sont gratuits. Mais en dépit des moyens mis en œuvre par les collectivités, le choix de l’horaire et l’absence de récréation a, semble-t-il, vidé ces TAP de leur sens : « il leur faut bien une demi-heure pour taper dans un ballon, souffler, courir, goûter et être disponibles à nouveau ». Autant dire qu’il ne reste rien, ou presque, du TAP de 45mn positionné en fin de classe les lundis, mardis, jeudis et vendredis. « On assiste à une surenchère d’activités. C’est bien une réforme des rythmes scolaires, qui permet de répartir les 26 heures différemment, mais ce n’est pas une réforme des temps de l’enfant. Elle nie le besoin des enfants de se construire en jouant », s’insurge Katia Arnold directrice du centre de loisirs. »
En savoir plus

55 En savoir plus

Rythmes de l'enfant : de l'horloge biologique aux rythmes scolaires

Rythmes de l'enfant : de l'horloge biologique aux rythmes scolaires

Par ailleurs, s’il est universellement admis aujourd’hui que l’activité rythmique est une propriété fondamentale de la matière vivante, et que ces rythmes biologiques sont inscrits dans le patrimoine génétique de chacun, il est aussi acquis que l’organisme ajuste ses rythmes à son environnement et à ses variations. C’est ainsi que l’on qualifie de synchroniseur tout facteur environ- nemental susceptible d’influencer l’une ou l’autre des caractéristiques d’un rythme (période, acrophase, amplitude{). L’alternance lumière-obscurité est l’un des plus connus et des plus puissants. Le jet lag (qui est plutôt un « désynchroniseur ») reste le plus mondain. Les saisons, l’heure des repas, la lumière artificielle en sont d’autres, plus sociologiques, et plus directement en lien avec notre problématique de l’organisation du temps scolaire. Chacun pose le problème de la quantification épidémiologique de leur réelle influence. Et plus fondamentalement encore celui de la dimension « naturelle » des rythmes biologiques, incertitude qui ne peut que contribuer à parasiter le débat sur l’optimisation de l’organisation des rythmes scolaires. Et ce d’autant plus qu’une des dimensions essentielles de l’individu semble jouer un rôle majeur dans la caractérisation de ces rythmes : son âge. En d’autres termes, ce qui est vrai pour un enfant scolarisé en maternelle ne le sera pas forcément pour un collégien ou un lycéen. D’où la nécessité de mettre en place des études aux différents âges de la vie.
En savoir plus

141 En savoir plus

Les aménagements des rythmes scolaires : 2 années en site pilote

Les aménagements des rythmes scolaires : 2 années en site pilote

Il est difficile d’affirmer dans quelle mesure les enfants ont pu percevoir les changements introduits à l’école par les aménagements. L’année dernière, nous avions demandé aux élèves d[r]

193 En savoir plus

Mise en place des aménagements scolaires chez les enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages. Enquête qualitative à partir de 10 entretiens semi-dirigés de parents d'enfants atteints de TSA

Mise en place des aménagements scolaires chez les enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages. Enquête qualitative à partir de 10 entretiens semi-dirigés de parents d'enfants atteints de TSA

Axel a 10 ans, il est en CM2. Il est suivi dès la moyenne section par une orthophoniste pour des troubles du langage. En CE2 la maîtresse est inquiète : Axel va voir une autre orthophoniste qui diagnostique une dyslexie- d so thog aphie. L o thopho iste ta lit u e liste d a age e ts s olai es ue la aît esse appli ue. Elle conseille de faire passer à Axel des tests : en CM1 un diagnostic de dyscalculie se rajoute. Chaque année la maman rempli des dossiers MDPH, mais la reconnaissance est refusée. Elle trouve les démarches très lourdes, ainsi que les devoirs, se sent isolée. Elle est très angoissée pour le collège. A el s e so t tout de e g â e à la aît esse ui a fa ile e t is e pla e des aménagements.
En savoir plus

111 En savoir plus

Une forte croissance en lien avec la réforme des rythmes éducatifs

Une forte croissance en lien avec la réforme des rythmes éducatifs

• [2] Évaluation nationale des Projets éducatifs territoriaux (PEDT) réalisée en 2017 (MVJS-DJEPVA). • [3] L’e-ssentiel , n° 170-2017 (CNAF) « Baromètre des temps et activités péri et extrascolaires 2016 ». • [4] Enquête 2016 sur les effets de la réforme des rythmes scolaires (AMF). Directeur de la publication : Thibaut de Saint Pol. Comité éditorial : Aude Kerivel, Francine Labadie, Laurent Lardeux, Geoffrey Lefebvre. Rédacteur en chef : Roch Sonnet. Correction : Sabrina Bendersky. Mise en page : Catherine Hossard. Impression : Centr’imprim – Issoudun. ISSN 2555-1116.
En savoir plus

4 En savoir plus

Aménager les rythmes: politiques temporelles et urbanisme

Aménager les rythmes: politiques temporelles et urbanisme

Certains moments, « temps creux » de la ville, suscitent particulièrement l'intérêt. L’été constitue la saison la plus problématique, puisqu’elle est par excellence en ville celle de la vacance : les écoles et universités ferment leurs portes, une partie des citadins délaisse la ville quelques jours voire quelques semaines, les agents publics prennent leurs congés, les activités culturelles, sportives, administratives, commerciales, ou de transports se programment souvent en adéquation avec les rythmes scolaires, et les jours sont parmi les plus longs de l’année. En conséquence, les variations saisonnières urbaines les plus importantes se situent entre l’été et le reste de l’année. Cette période estivale tient une place importante dans le calendrier annuel, puisqu’elle se cale pour l’essentiel sur neuf semaines de vacances scolaires s’étendant de juillet à septembre. Assurer la continuité des services publics consiste alors tout autant à s’adapter aux demandes des usagers qu’à celles des effectifs des prestataires de services. La nuit ou le dimanche sont aussi des périodes durant lesquelles de nombreuses activités urbaines sont déficientes. Ces temps creux des territoires retiennent particulièrement l’attention des Bureaux des Temps. À Rennes, Montpellier, Saint-Denis, Paris ou Lyon, ceux-ci ont permis à certains équipements et
En savoir plus

15 En savoir plus

Les lieux et les rythmes de la production argentifère en Languedoc oriental

Les lieux et les rythmes de la production argentifère en Languedoc oriental

cinquante ans, cet espace a paradoxalement fait l’objet de peu de synthèses, de surcroît toujours établies à l’échelle de la France. Depuis, les opérations archéologiques se sont poursuivies et les dépouillements textuels complétés, ouvrant la perspective d’une analyse actualisée et détaillée tant des lieux que des rythmes de la production argentifère, dont la discontinuité est la première caractéristique. Discontinuité spatiale d’abord. La cartographie des exploitations citées dans les textes révèle en effet une production concentrée par ensembles miniers, qui apparaissent distincts les uns des autres. Outre la présentation synthétique du corpus et de ses biais, notre objectif sera d’initier un classement typologique, en particulier dans la perspective de favoriser les comparaisons régionales et extra-régionales. La discontinuité est ensuite temporelle. La mise en série du corpus textuel et des datations archéologiques offre la possibilité de mieux cerner les problèmes chronologiques que posent la plupart des exploitations. Nous tenterons ainsi de dégager les principaux rythmes de production, en fonction des données disponibles.
En savoir plus

22 En savoir plus

Pépite | Temps, rythmes de travail et santé des salariés.

Pépite | Temps, rythmes de travail et santé des salariés.

De surcroît, le salarié est menacé par les angoisses et les répercussions que le temps fait subir à son corps et à son esprit. Les rythmes de travail infligent des charges de travail qui[r]

129 En savoir plus

Thérapie interpersonnelle et d'aménagement des rythmes sociaux en groupe

Thérapie interpersonnelle et d'aménagement des rythmes sociaux en groupe

L’obtention de la frise chronologique de l’histoire de la maladie permet d’obtenir la polarité de l’épisode inaugural, la polarité dominante et de visualiser un potentiel trouble bipolaire à cycle rapide. Le thérapeute explique donc au groupe comment réaliser sa propre frise chronologique. Il leur est recommandé de remonter progressivement dans le temps afin de réaliser la courbe thymique (avec les différentes épisodes) de nos jours jusqu’au diagnostic ou parfois antérieurement en cas de retard au diagnostic. Les épisodes maniaques ou hypomaniaques sont représentés par une courbe au-dessus de la zone euthymie tandis que les épisodes dépressifs se situeront en dessous de cette zone. Lorsque la frise sort de l’intervalle d’euthymie, cela signe le début de l’épisode que le patient doit noter, lorsqu’elle revient dans la zone d’euthymie le patient doit y noter la date de fin de l’épisode. Le patient doit ensuite mettre sur la frise les dysfonctionnements interpersonnels qu’il a pu rencontrer avant ou pendant les décompensations thymiques (par exemple deuil, conflit du père, etc…). Il indique ensuite les hospitalisations par un « H » et les passages aux urgences par un « U ». Il faut également tenter de renseigner les différentes comorbidités psychiatriques ou somatiques du patient, en leur précisant qu’il existe une forte prévalence de troubles anxieux et des comorbidités addictives dans le trouble bipolaire. Il est possible que le patient relie également ces comorbidités avec une modification des rythmes sociaux et de son humeur. Rappelons que la consommation chronique d’alcool modifie les taux de sécrétion de mélatonine et que ceux-ci mettent plusieurs semaines avant de se rétablir. Pour finir, le patient est invité à inscrire les différentes prises en charge, médicamenteuses ou non, qu’il a déjà entrepris et à évaluer leur efficacité.
En savoir plus

272 En savoir plus

Les effets des apprentissages extra-scolaires sur les apprentissages scolaires en « éducation à »

Les effets des apprentissages extra-scolaires sur les apprentissages scolaires en « éducation à »

scolaires dans toutes les disciplines qui peuvent influencer ceux en temps scolaire. Néanmoins, cette étude est difficilement généralisable car, à mon sens, les résultats ne peuvent correspondre qu'à cette classe observée, dans le centre-ville de Seclin et ne correspondent pas à des résultats qu'on aurait pu obtenir sur l'ensemble du territoire français. On peut d'ailleurs plus parler de tendances plutôt que de résultats. En effet, je pense que le contexte social, les choix pédagogiques et didactiques de l'enseignant, la singularité de chacun des élèves sont des facteurs à prendre en compte. L'étude mériterait d'être étoffée sur d'autres territoires, dans d'autres classes, sans pour autant comparer les échantillons qui ne peuvent être comparables compte tenu de la singularité des classes, des enseignants et des élèves.
En savoir plus

54 En savoir plus

Les rythmes de l'altérité au Mexique (18ème-21ème siècle).

Les rythmes de l'altérité au Mexique (18ème-21ème siècle).

Les rythmes de l’altérité au Mexique (XVIIIe-XXIe siècles) Odile HOFFMANN 1 Je m’intéresse ici à l’historicité des configurations idéologiques et des représentations relatives aux populations et individus dits « noirs » au Mexique. Je souhaite comprendre comment et pourquoi certaines interprétations sont acceptées ou rejetées à tel ou tel moment. Au-delà du rappel des natures situées, construites et reconstruites en permanence des identités, il importe en effet de souligner le rythme de ces transformations, leurs temporalités, leurs dynamiques en aller-retour, en régressions possibles (Saada, 2006 : 58-59), mais aussi leur pluralité faite de visions simultanées ou au contraire distanciées les unes les autres. Parlant « des noirs au Mexique », je ferai immanquablement référence « aux autres », individus qualifiés de blancs, métis et indiens, et je montrerai comment la question de l’identification bascule d’une époque à l’autre, hésite entre des visions qui privilégient l’interprétation racialisée ou culturelle, en fonction principalement des nécessités politiques du moment. Il n’y a pas de continuité ni de linéarité dans les représentations mais des héritages controversés, des ruptures difficiles à assumer puisque contradictoires dans leurs argumentations. En effet les conceptions de l’altérité, vues sur un temps « mi-long » d’un à deux siècles, ne suivent pas de schéma explicite ni univoque, et proviennent de discours élaborés dans des milieux idéologiques opposés qui parfois s’entrechoquent, se mêlent, se tissent pour ensuite se distinguer et se recombiner éventuellement sous d’autres configurations.
En savoir plus

12 En savoir plus

Les aménagements des Berges en zones rurales

Les aménagements des Berges en zones rurales

II faut souligner la place importante que tiennant les fleu- , ves en Ile-de-France : la Seine, la Marne et l*Oise representent un parcours de plus de 400 km, les S/3 se situant en z[r]

45 En savoir plus

Aménagements des tissus mous péri-implantaires

Aménagements des tissus mous péri-implantaires

Aménagements des tissus mous péri-implantaires Résumé : Les maladies péri-implantaires sont de plus en plus fréquemment rencontrées en raison de l’augmentation du nombre d’implants dentaires posés. Il existe 2 catégories de maladies péri- implantaires : la mucosite et la péri-implantite. La mucosite est une inflammation réversible des tissus mous sans perte osseuse autour de l’implant alors que la péri-implantite est une inflammation irréversible des tissus mous avec perte osseuse autour de l’implant. Comme la majorité des parodontites, il s’agit d’un processus inflammatoire d’origine bactérienne. D’après la littérature, près de 4 patients sur 5 présentent une mucosite péri-implantaire, et après 10 ans de mise en fonction, 1 patient sur 5 développe une péri-implantite. Les maladies péri-implantaires sont sous l’influence de facteurs de risque locaux et généraux. Parmi les conditions locales, un défaut ou une absence de tissu kératinisé autour de l’implant est soupçonné mais reste controversé. En effet, dans les années 1990, la littérature révélait le manque de corrélation entre l’absence de tissu kératinisé et le taux de survie implantaire, mais récemment, on assiste à une évolution des paradigmes. Sarmiento et al., en 2016, démontre qu’une absence de tissu kératinisé constitue, dans 5 % des cas, l’une des étiologies de la péri-implantite. Ainsi, dans une démarche préventive, certaines situations cliniques peuvent nécessiter un renforcement de la muqueuse péri-implantaire pour prévenir l’apparition et l’évolution de péri- implantites. Il est indispensable de rappeler tout d’abord les spécificités anatomiques et physiologiques de la muqueuse péri-implantaire en comparaison avec les tissus parodontaux, puis, de la nécessité d’avoir du tissu kératinisé autour des implants et enfin, les différents protocoles chirurgicaux afin d’aménager les tissus mous en fonction de différentes situations cliniques.
En savoir plus

84 En savoir plus

Une "commande sans modèle" pour aménagements hydroélectriques en cascade

Une "commande sans modèle" pour aménagements hydroélectriques en cascade

Les lignes qui précèdent adaptent, en la simplifiant, une présentation, due aux trois mêmes auteurs, à la 6 e Conférence Internationale d’Automatique Francophone (CIFA), tenue à Nancy en juin 2010. Le lecteur intéressé la trouve en accès libre, grâce au lien http://hal.archives-ouvertes.fr/ inria-00460912 . Ajoutons que le lien http:// hal-polytechnique.archives-ouvertes.fr/ hal-00581109/fr/ fournit un rapport général sur le sans-modèle, écrit pour doctorants et chercheurs débutants, ainsi qu’une liste des principaux succès concrets jusqu’au printemps 2011. En 2012 le numéro 14 de cette même revue, FlashX, a déjà consacré un article à l’emploi de la commande sans modèle pour la régulation du trafic autoroutier. Ce travail a été effectué sous l’égide de deux contrats, intitulés « Commande sans modèle pour aménagements hydroélectriques en cascade », entre, d’une part, EDF et, d’autre part, l’École polytechnique, l’INRIA
En savoir plus

7 En savoir plus

Show all 630 documents...