Pays en voie de développement

Top PDF Pays en voie de développement:

LE PROCESSUS JURIDICO-ÉCONOMIQUE DU TRANSFERT DE TECHNOLOGIE VERS LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT : CAS DE L’ALGÉRIE

LE PROCESSUS JURIDICO-ÉCONOMIQUE DU TRANSFERT DE TECHNOLOGIE VERS LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT : CAS DE L’ALGÉRIE

189 aura des retombées très significatives en termes de création d’emplois, d’industrialisation, de développement technologique et de know-how. Instituer une conférence technologique annuelle ou biannuelle au niveau de chaque secteur à forte intensité technologique, au niveau des universités, des agences et centres de recherche, et au niveau des entreprises industrielles publiques ou privées, peut constituer un cadre pour faire le point sur les faiblesses et les atouts d’une part, et un espace d’échanges, de partage, de capitalisation de savoir-faire et d’expansion des connaissances techniques d’autre part. Cette conférence, comme le font les pays développés, pourrait rassembler des scientifiques, des experts, des ingénieurs-contrats et techniciens du monde entier et résulter en une augmentation de valeur. Cette valeur-ajoutée ne peut être concrétisée que par la confortation des personnels innovants, et par la prise en charge effective des recommandations de cet événement dans délais prédéfinis.
Show more

220 Read more

Optimisation d'un système de pompage photovoltaïque pour les communautés rurales des pays en voie de développement

Optimisation d'un système de pompage photovoltaïque pour les communautés rurales des pays en voie de développement

3 & 11 rue Joliot-Curie, Plateau de Moulon 91192 Gif-sur-Yvette CEDEX, France simon.meunier@geeps.centralesupelec.fr RÉSUMÉ – Dans les communautés rurales des pays en voie de développement, les systèmes de pompage photovoltaïque sont une solution intéressante pour remplacer les pompes à main et ainsi accélérer le développement socio-économique. Un nouveau type de moteur qui pourrait être particulièrement adapté au pompage photovoltaïque est en cours de développement. Le couplage entre ce moteur et une pompe à piston est ici considéré pour la première fois. Cet ensemble moteur-pompe à piston permet de faire passer l’eau d’une source à un réservoir. Le système constitué par la source, le réservoir et l’association moteur- pompe est tout d’abord modélisé. Une première optimisation visant à déterminer les valeurs des paramètres de l’ensemble moteur-pompe pour lesquelles le débit entrant dans le réservoir est maximum est ensuite réalisée. Ce travail préliminaire sera par la suite complété par une modélisation détaillée des différents éléments, ainsi que par la prise en compte des aspects socio- économiques et environnementaux liés à la mise en place des systèmes de pompage motorisés dans les communautés rurales. ABSTRACT – In rural communities of developing countries, photovoltaic pumping systems are an interesting solution to replace hand pumps and therefore accelerate socio-economic development. A new type of motor that could be particularly adapted to photovoltaic water pumping is under development. The coupling between this motor and a piston pump is here considered for the first time. This motor-piston pump combination allows to move water from a source to a storage tank. The system composed of the source, the tank, the motor and the pump is first modelled. An optimisation is then undertaken in order to determine the values of the parameters of the motor-pump combination for which the flow rate entering the reservoir is maximum. This preliminary work will then be completed by more detailed models of the different elements, and by the consideration of socio-economic and environmental aspects related to the introduction of motorised pumping systems in rural communities.
Show more

8 Read more

Les déterminants du secteur informel dans les pays en voie de développement : réglementation, corruption, procédures administratives et mode de financement

Les déterminants du secteur informel dans les pays en voie de développement : réglementation, corruption, procédures administratives et mode de financement

Si les entreprises informelles sont pourvoyeuses d’emplois pour les populations des PVD, elles prolifèrent et opèrent cependant dans les mêmes domaines d’activités que les entreprises formelles. Cette expansion des entreprises informelles dans les économies des pays en développement est une illustration de l’importance que les gouvernements doivent accorder à ce secteur en essor depuis les années 70 (de l’étude conjointe du Bureau International du Travail (BIT) et de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) en 2009). Cette situation s’est surtout accentuée avec les Programmes d’Ajustement Structurel (PAS) qui encourageaient le développement des secteurs privés et le retrait de l’État dans la gestion de certaines entreprises (Goossens, 1997). En effet, l’évolution des entreprises informelles crée une concurrence néfaste à l’évolution des entreprises formelles. Étant donné que les entreprises informelles ne paient ni taxes ni impôts, elles ont plus de capacités à réduire leurs prix faisant ainsi concurrence aux entreprises formelles évoluant dans le même secteur d’activités. Il est donc nécessaire que les décideurs publics interviennent afin de protéger les entreprises formelles de la concurrence engendrée par les activités informelles. Cette volonté de réduire le poids du secteur informel réside dans le fait que le développement de ce secteur mine la croissance économique 1 . À cet
Show more

146 Read more

La gestion des ressources humaines et le succès des projets : le cas des pays en voie de développement

La gestion des ressources humaines et le succès des projets : le cas des pays en voie de développement

La majorité des théoriciens et praticiens dans le domaine de la gestion des organisations sont d’accord qu’une gestion adéquate des ressources humaines constitue un des facteurs clés de la performance organisationnelle (Saint-Onge et al., 2009; Delay et al., 2008; Saba et al., 2008; Kearns, 2008; Réhayem, 2008; Loosemore et al., 2003; Chrétien et al., 2005; Geoghegan et Dulewicz, 2008). Or, au milieu de cette tendance quasi généralisée supportant l’importance de la gestion des ressources humaines (GRH), certaines études relatives à la gestion de projets, notamment celles de Pinto et Prescott (1988) et de Belout et al. (1998-2004), ont conclu que la GRH n’aurait pas d’impact significatif sur le résultat des projets (succès ou échec), créant ainsi une grande controverse concernant l’importance de la GRH pour la performance organisationnelle. Étant donné que la majorité des études empiriques, concernant les facteurs de succès des projets et l’effet des pratiques de GRH sur le résultat des projets, ont été réalisées dans des pays industrialisés, notamment en Amérique du Nord et en Europe, le choix d’orienter notre recherche vers des économies ayant des caractéristiques différentes tels que les pays en voie de développement (PVD) était tout à fait justifié. Dans ces pays caractérisés par un ensemble de problèmes économiques, politiques et sociaux, un grand nombre de projets ne semblent pas donner les résultats attendus et répondre aux critères standards de succès (respect des délais, des budgets et des normes de qualité).
Show more

178 Read more

Le libre accès à l'information scientifique dans les pays en voie de développement : étude comparative de ses potentialités et réalités en Algérie et en Tunisie

Le libre accès à l'information scientifique dans les pays en voie de développement : étude comparative de ses potentialités et réalités en Algérie et en Tunisie

D’abord politique, car la volonté politique d’un état est un moteur nécessaire. Or, on ne retrouve pas dans les programmes des gouvernements qui se sont succédé une préoccupation particulière pour promouvoir la recherche scientifique ou bien ses acteurs. Ensuite économique, car après une quinzaine d’années de récession économique, le pays vient seulement de connaître une embellie grâce à la flambée des prix du pétrole. Pour autant, l’état a fait le choix de procéder au remboursement de la dette et n’a pas particulièrement investit dans le secteur de la recherche et de l’information scientifique. Enfin humain, la fuite des cerveaux qui touche les pays en voie de développement n’a pas épargné l’Algérie et l’a même particulièrement touché au moment où le pays a connu les années sombres du terrorisme.
Show more

15 Read more

La physiothérapie en pays en voie de développement : recommandations pour la préparation et la réalisation d’un tel projet

La physiothérapie en pays en voie de développement : recommandations pour la préparation et la réalisation d’un tel projet

37 7. Conclusion Notre expérience au CBR-Bhaktapur nous a permis de réaliser qu’on ne pouvait pas seulement arriver, traiter et partir. La stimulation de la participation sociale par l’augmentation de l’autonomie des personnes atteintes d’un handicap et de leur famille dans la gestion de la réadaptation et des conséquences du handicap permettent d’avoir des impacts positifs dans leur quotidien. Ces conclusions sont le fruit de la réflexion réalisée par rapport à notre expérience et de la revue de littérature. Il s’agit toutefois d’un objectif ambitieux lorsque la durée des projets étudiants de physiothérapie dans les pays en voie de développement n’est que de quelques semaines. C’est pourquoi la préparation en vue de ces projets est importante et qu’il faut prendre connaissance, avant ou pendant le projet, des facteurs environnementaux qui influencent cette participation. Avant le départ, on peut s’y prendre en s’informant sur la culture locale, la perception du handicap et le rôle de la réadaptation dans la communauté aidée via les sites internet des différentes organisations ayant une fonction internationale telles que l’OMS, la WCPT ou la division internationale de l’ACP. Certains centres offrant des services de RBC tiennent des sites web présentant leur organisation. Il faut également s’informer sur la formation des agents communautaires (ou des intervenants), sur la mission de l’organisation et sur les attentes qu’a celle-ci par rapport à nous afin de se fixer des attentes réalistes par rapport à la collaboration envisagée durant le projet. Parfois, cependant, il s’agit d’informations qu’on ne peut avoir qu’une fois le projet entamé. Durant les premiers jours, il est important de prendre connaissance aussi des ressources matérielles, humaines et financières disponibles pour établir des objectifs de projet concrets et réalistes.
Show more

79 Read more

Prise en charge des pneumonies chez l’enfant dans les pays en voie de développement - L’exemple du Malawi

Prise en charge des pneumonies chez l’enfant dans les pays en voie de développement - L’exemple du Malawi

Les limites d’un tel programme ont été soulignées par les auteurs. Le premier obstacle a été le manque de personnels qualifiés qu’il a fallu former. Ensuite, les comorbidités et infections associées aux pneumonies ne sont pas toujours reconnues ni traitées correcte- ment. Des efforts ont été faits dans ce sens. Des fonds ont également été réservés pour suppléer au manque de matériel médical et informatique. Enfin, poursuivre le programme en dehors de l’aide étrangère a repré- senté un réel défi. En effet, on peut s’interroger sur la pérennité de ces programmes quand il n’y a plus de supervision de la part des organismes internationaux. L’exemple du Malawi semble être un modèle de déve- loppement puisque l’expérience s’étend actuellement à d’autres centres de santé à l’intérieur du pays, 3 ans après le retrait des financements extérieurs. Il faut rappeler que, malgré la solidité scientifique et techni- que des projets de développement, nombre d’entre eux sont voués à l’échec sans un soutien et une implication politiques. Il est également nécessaire de connaître l’épidémiologie locale avant de pouvoir mettre en place un programme de prises en charge standardi- sées. Au Cambodge, l’Institut Pasteur coordonne une étude épidémiologique sur les infections respiratoires basses (IRB) dans le cadre d’un projet de plus grande envergure appelé SISEA, surveillance et investigation des situations endémiques en Asie du Sud-Est. Ce pro- jet a été financé par la communauté internationale en réponse aux épidémies de grippe aviaire et de SRAS
Show more

2 Read more

L'influence des transports urbains dans les villes des pays en voie de développement : cas pratique sur la ville de Kisumu au Kenya

L'influence des transports urbains dans les villes des pays en voie de développement : cas pratique sur la ville de Kisumu au Kenya

J’ai ainsi effectué des études de prix, réalisé des chiffrages, ou encore rédigé des rapports techniques, lors des différentes phases de projet. Grâce à cette diversité, j’ai acquis une bonne connaissance du métier de maître d’œuvre dans le cadre d’aménagements urbains pour une métropole française. Le projet à l’international dans lequel SCE intervient, est, lui, très différent. Porté par Groupe Huit et qui a été officiellement lancé à la fin de l’année 2018, le projet a pour but de définir une stratégie de développement urbain pour la ville de Kisumu, au Kenya. Aujourd’hui troisième ville du pays, Kisumu va connaître une croissance démographique importante dans les années à venir et aura un rôle prépondérant à jouer dans les dynamiques commerciales et économiques du pays. Dans ce contexte et dans une optique de changement de statut pour la ville, Groupe Huit travaille sur le projet visant à proposer un nouveau plan de développement urbain pour Kisumu.
Show more

122 Read more

L’efficacité de la gestion des ressources humaines des pays en voie de développement : une étude empirique

L’efficacité de la gestion des ressources humaines des pays en voie de développement : une étude empirique

Les non-professionnels de la GRH : Dans cette classe figurent les dirigeants et administrateurs. Ils ont comme rôle l’administration du personnel et l’opérationnalisation des normes RH auprès des fonctionnaires. Une étude a été réalisée par Tidjani sur le profil des responsables RH au Sénégal. Son objectif était de chercher les explications des écarts qui existent entre la réalité et le discours des pratiques des ressources humaines dans les pays en voie de développement (Tidjani, 2000). Il a alors fait les constats suivants : le responsable des RH est un homme relativement âgé, qui a pu accéder au poste sans avoir reçu une formation dans le domaine RH, il a une faible influence sur les décisions concernant le personnel, ses tâches sont prédominées par les actions à court terme (demandes ponctuelles du personnel). Son accès à la fonction s’est fait de façon indirecte après qu’il ait occupé d’autres fonctions. Le profil du responsable RH identifié dans le cadre de cette étude fait ressortir l’existence d’un grand écart entre le discours et la réalité. Les chefs d’entreprises déclaraient la GRH comme un élément central dans l’organisation ; pourtant, selon l’étude, le responsable RH n’est pas un maillon central de la stratégie de l’organisation.
Show more

136 Read more

Repenser la RSE dans le contexte d’un pays en voie de développement, le cas de l’économie circulaire au Cameroun

Repenser la RSE dans le contexte d’un pays en voie de développement, le cas de l’économie circulaire au Cameroun

11 notent que dans le milieu des PME camerounaises, la RSE s’apparente aussi à une prise en compte des intérêts de la communauté locale dans les activités de l’entreprise. Finalement, cette « RSE Africaine » se contente de décliner en version locale le concept traditionnel de RSE sans questionner ses fondements, ni sa capacité à appréhender les formes et modèles de responsabilités sociales et environnementales existant en Afrique. Si on ne peut nier que les particularismes sociaux et culturels africains tendent à façonner une RSE vernaculaire, il reste tout un ensemble de pratiques de responsabilité sociale et environnementale africaines qui échappent encore à cette « customisation » du concept de RSE. Dans le contexte d’un pays africain, la RSE, que l’on peut définir comme « la contribution des entreprises au développement durable » (Courrent, 2012), tend à se positionner dans un système de responsabilité plus large où les entreprises, les pouvoirs publics et les acteurs de la société civile opèrent en partenariats. Dans des environnements grevés par une faiblesse institutionnelle, une incurie administrative et une corruption endémique, la responsabilité sociale peut prendre une forme très différente (Dobers & Halme, 2009). Une vision plus collective de la RSE, s’impose alors pour appréhender les formes d’action collective qui se structurent pour contribuer à résoudre les problématiques sociales et environnementales. En filigrane, l’enjeu qui est posé ici, est de concevoir un nouveau modèle de responsabilité qui inclut à la fois les perspectives collective et individuelle ainsi que les singularités contextuelles des pays africains, comme la forte interdépendance existant entre les enjeux sociaux et environnementaux.
Show more

42 Read more

Considération du temps de collecte dans les mesures d'accès aux sources d'approvisionnement en eau potable dans les pays en voie de développement

Considération du temps de collecte dans les mesures d'accès aux sources d'approvisionnement en eau potable dans les pays en voie de développement

Chapitre  5.       Les résultats exposés dans les articles précédents démontrent l’importance persistante du temps de collecte pour l’approvisionnement en eau potable dans les pays en voie de développement. Des différences observées en milieu urbain et rural soulèvent déjà des questions quant aux inégalités d’accès. La réalisation d’analyses de variances sur le temps moyen de collecte paru essentiel pour appuyer les résultats. En appliquant différentes caractéristiques (c.-à-d. région, type de source d’eau utilisée, niveau d’éducation, personne qui effectue le déplacement) les analyses effectuées et présentées dans ce dernier article visent à effectuer un portait des inégalités pouvant être perçu au sein d’un même pays, ici l’Éthiopie. Tel que présenté au chapitre 3, l’Éthiopie se démarque des autres pays de l’Afrique de l’Est et du Sud par la proportion la plus élevée de la population qui se déplacent plus de 30 minutes (38.62%) pour accéder à une source d’eau potable. Ce dernier chapitre vise donc à soulever l’importance des disparités présentes en termes de temps de collecte et d’analyser les différences occurrentes au sein de ce pays.
Show more

73 Read more

L'impact de l'écart salarial des genres sur l'économie: Sensibilisation à l'écart salarial entre les hommes et les femmes des pays industrialisés et des pays en voie de développement

L'impact de l'écart salarial des genres sur l'économie: Sensibilisation à l'écart salarial entre les hommes et les femmes des pays industrialisés et des pays en voie de développement

3 Résumé En 2012, la discrimination persiste toujours et devient non seulement une calamité sociale mais aussi un problème économique. L’une des discriminations les plus fréquentes est celle reliée aux sexes. Effectivement, depuis le début des temps une distinction soutenue entre les femmes et les hommes entraîne des impacts négatifs dont, récemment, l'écart salarial. Afin d'accroître la sensibilisation concernant l'iniquité salariale, il est nécessaire de démontrer l'impact de l'écart salarial entre les sexes sur l'économie. Ainsi le but de cette recherche est de montrer la nécessité d'éliminer cet écart non seulement dans les pays industrialisés mais aussi dans les pays en voie de développement. Le rapport présentera l'analyse de l'impact de l'écart salarial des sexes de quatre pays sur leur produit intérieur brut (PIB) respectif, qui constitue l'une des meilleures mesures de performance économique. Les quatre pays présentés dans l’étude sont l'Australie, le Canada, l'Égypte et le Sri Lanka. L'Australie et le Canada font partie des plus grandes économies mondiales. L'Égypte et le Sri Lanka sont des pays en voie de développement. L'article de référence pour cette recherche provient du rapport 1 du centre National Centre for Social and Economic Modelling (NATSEM) en Australie sur l'impact de l'écart salarial soutenu des sexes sur l'économie australienne pour les années 1990 à 2009. Les modèles et les variables utilisées, seront inspirés du rapport du NATSEM. En général, nous reconnaissons une relation certes négative entre l’écart salarial entre les sexes et la croissance économique. Cependant, la magnitude de l’impact diffère d’un pays à un autre et s’avère même positive dans certains cas.
Show more

20 Read more

Les technologies de l'information dans les pays en voie de développement : regard particulier sur l'électronique et le commerce

Les technologies de l'information dans les pays en voie de développement : regard particulier sur l'électronique et le commerce

Le savoir est gage de développement. Or, les écarts de savoir entre les pays industrialisés et les pays en voie de développement sont encore importants. Les technologies de l'infOrmation[r]

128 Read more

Le transfert technologique aux pays en voie de développement entre le marteau de la dépendance technologique et l’enclume de l’autosuffisance" (Etude Descriptive)

Le transfert technologique aux pays en voie de développement entre le marteau de la dépendance technologique et l’enclume de l’autosuffisance" (Etude Descriptive)

relations Sud/Sud, afin de réaliser leur indépendance technologique qui consiste automatiquement à l’indépendance économique, car elle forme la base essentielle de l’économie contemporaine, appelée "l’économie de la connaissance". On doit affirmer que les pays du BRICS occupent une place excellente dans le classement des pays en voie de développement entre eux, ainsi que ces pays-là constituent une élite parmi leurs homologues, ils sont connus sous l’appellation de "Pays Emergents (38) " . Ces derniers ont atteint à un niveau très élevé en matière de la production et de l’exportation des biens manufacturiers qui porte une technologie développés, ainsi que les pays du BRICS ont pu pénétrer aux marchés mondiaux, même à beaucoup des marchés des pays technologiquement et industriellement.
Show more

15 Read more

L’agroforesterie comme outil de développement durable dans les pays en voie de développement

L’agroforesterie comme outil de développement durable dans les pays en voie de développement

ressources disponibles, l’insécurité quant à l’accès futur aux terres et les restrictions de plantation imposées aux locataires (Neef et Heidhues, 1994). Le manque de ressources fait que les agriculteurs ne peuvent recevoir aucun support technique ni financier pour l’implantation d’un système agroforestier – un facteur crucial déterminant le succès d’une telle démarche (Alavalapati et al., 1995). Les investissements à long terme sont découragés dans de telles situations, car le sentiment d’insécurité du fermier est amplifié par l’absence de propriété (Caveness et Kurtz, 1993). Cette problématique est d’autant plus sévère dans les pays ayant été affectés par la guerre (Unruh, 2001). La situation des populations déplacées ou expulsées rend l’adoption de l’agroforesterie encore plus complexe. Quant aux restrictions concernant la culture des terres agricoles imposées aux locataires, elles constituent un frein au développement des pratiques agroforestières, car si le propriétaire ne permet pas la culture d’arbres sur le territoire loué, l’implantation d’un système agroforestier est impossible. De plus, l’absence de titres fonciers des paysans sans terre leur rend l’accès au crédit impossible (Neef et Heidhues, 1994), même si le remboursement est plus sûr avec une production agricole diversifiée (Jama et al., 2004). Le développement du microcrédit 12 popularisé par l’économiste bengali Muhammad Yunus pourrait potentiellement répondre à ce problème.
Show more

118 Read more

Cadre méthodologique de co-déploiement des systèmes physique et d’information : contexte de la gestion durable du transport dans les pays en voie de développement

Cadre méthodologique de co-déploiement des systèmes physique et d’information : contexte de la gestion durable du transport dans les pays en voie de développement

Résumé - L’expansion de l’activité industrielle conduit généralement à une attraction des populations vers les centres urbains et par voie de conséquence, à une augmentation des besoins de transport. Conjugué à la double croissance économique et démographique, ce phénomène déjà perceptible dans les grandes agglomérations des pays qui aspirent au développement ira en s’amplifiant. Si les modèles de transport (physiques et informationnels) appliqués dans les pays industrialisés permettent de maîtriser cette problématique tout en favorisant une amélioration continue, du fait de leurs spécificités (notamment socio-culturelles), les Pays en Voie de Développement (PEVD) sont confrontés à un dilemme : transposer directement les modèles existants ayant fait leur preuve (avec le risque d’une faible adéquation aux besoins locaux immédiats), ou bien développer de nouveaux modèles qui pourraient manquer de maturité. L’objectif du travail présenté dans ce papier est de proposer un cadre méthodologique de co-déploiement des systèmes physique et d’information (de transport) qui conjugue la maturité des modèles éprouvés et la forte adéquation d’une nouvelle approche. La finalité étant de mettre en œuvre un système d’aide à la décision sous forme de recommandations, basé sur le couplage entre la définition d’un système physique de transport et celle du système d’information approprié.
Show more

9 Read more

Le temps retrouvé de l'endettement interne pour les pays en voie de développement ? L'exemple de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA)

Le temps retrouvé de l'endettement interne pour les pays en voie de développement ? L'exemple de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA)

La réponse est certainement propre à chaque pays. Nous allons tenter d’y répondre en nous intéressant aux pays qui forment l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Il s’agit de huit pays d’Afrique de l’Ouest, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Togo et le Sénégal, qui à l’exception de la Côte d’Ivoire relèvent tous de la catégorie des « pays moins avancés » (PMA). Ainsi ce sont des pays qui sont encore loin d’avoir atteint les « Objectifs du millénaire ». En deuxième lieu ces Etats appartiennent à la zone franc et de ce fait bénéficient d’une plus grande stabilité monétaire que la plupart des autre pays à faible revenu (Guillaumont Jeanneney, 2006). Après avoir réhabilité leur système bancaire, ils ont adopté, dès les années quatre-vingt, une politique de libéralisation financière, de telle sorte que leurs banques, soumises par ailleurs à une surveillance au niveau de l’Union, apparaissent dans l’ensemble saines et liquides. D’autre part ils ont mis en place un marché financier régional qui a connu un certain développement au cours des dernières années. Cette situation semble a priori leur offrir une marge d’emprunt intérieur. Enfin ces huit Etats reçoivent déjà une aide internationale importante, ce qui pourrait les conduire rechercher une moindre dépendance vis-à-vis des financements extérieurs.
Show more

26 Read more

Les IDE et le triangle « Croissance-Inégalités- Pauvreté » dans les pays en voie de développement

Les IDE et le triangle « Croissance-Inégalités- Pauvreté » dans les pays en voie de développement

23 distribution vers une plus grande égalité est de nature à réduire les tensions sociales et les imperfections sur le marché du crédit de telle façon à favoriser la croissance. En revanche, la croissance des revenus affecte les inégalités à long terme selon une relation non- linéaire ou en courbe en « U » inversé. Les inégalités devraient augmenter dans les premières étapes de développement pour baisser après avoir atteint le point de retournement de la courbe de Kuznets. A ce titre, la situation d’un pays sur la courbe de Kuznets dépend de ces caractéristiques institutionnelles. En effet, les résultats montrent que la réduction de la corruption et la consolidation de l’Etat de droit accélèrent le processus de Kuznets. Cela est de nature à permettre aux pays d’atteindre plus rapidement le point de retournement de la courbe des inégalités.
Show more

27 Read more

Le secteur privé dans l'urbanisme des pays en voie de développement

Le secteur privé dans l'urbanisme des pays en voie de développement

devraient pas laisser croire à une image homogène. Certains pays, grâce aux revenus du pétrole, ont subi des transformations urbaines spectaculaires. Tel est le cas du Koweït, de Qatar et des Emirats Arabes Unis, où les taux de croissance urbaine sont parmi les plus élevés du monde, et où les villes représentent 90% de la population totale. De tels mouvements urbains ont affecté les villes, soit par la création de nouvelles villes, par le développement de petites villes existantes, ou par l'extension et/ou l'intensification des liens entre centres et banlieues. Au début de la phase d'indépendance/de création des Etats arabes, le secteur public n'a pas pu se développer et a accumulé avec les années un retard en matière de réglementations, de lois et de plans de développement, de données (démographiques, cartes) et de gouvernement municipal. Le secteur privé a disposé de l'espace pour "développer" cette région dont le secteur public était tellement absent. Dar s’est trouvée en position d’assumer ces différentes missions et considère les " villes nouvelles comme composantes importantes des stratégies urbaines nationales " et les "quartiers centraux comme vitaux pour l'économie de la ville" 18 . Des
Show more

43 Read more

La conversion à l'agriculture biologique dans les pays en développement : une voie de développement durable

La conversion à l'agriculture biologique dans les pays en développement : une voie de développement durable

2.1.1 Gestion des ressources La productivité des cultures repose sur la fertilité des sols, qui représente la fondation de l’agriculture. Cependant, tous les types d'agriculture ont un impact direct sur les sols, affectant les cycles naturels des nutriments et la faune (Bot et Bernites, 2005). La matière organique, qui représente le substrat d’échange de nutriments, est composée de résidus végétaux et animaux qui sont décomposés par la faune du sol, nommée pédofaune, et par la microflore (Bot et Bernites, 2005). Cette décomposition des matières produit l’humus qui confère une meilleure agrégation des particules du sol et augmente sa capacité à retenir l’eau et les nutriments, protégeant ainsi les sols contre l’érosion et le ruissellement rapide de l’eau de pluie (Bot et Bernites, 2005; Paul et al., 2013). Un sol en santé est primordial pour une agriculture durable, afin qu’il puisse remplir ses principales fonctions : la rétention des nutriments et de l’eau, la décomposition de la matière organique en humus et l’assemblage des particules du sol pour une meilleure structure (Bot et Bernites, 2005; Lal, 2006). Il est donc particulièrement important que les pratiques agricoles conservent les propriétés et les fonctions des sols permettant ainsi une meilleure utilisation de l’eau étant donné que la majorité des pays en développement font une agriculture dite pluviale, c’est-à-dire qui est basée sur l’eau de pluie uniquement (UNESCO, 2012).
Show more

94 Read more

Show all 9747 documents...