• Aucun résultat trouvé

Conclusion : Le courant …………………………. dans un circuit série. /20

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Conclusion : Le courant …………………………. dans un circuit série. /20"

Copied!
2
0
0

Texte intégral

(1)

Tony Leparoux, professeur de physique-chimie

3/ TP : Mesure d’intensités

Réalise le circuit ci-contre et mesure l’intensité du courant qui circule dans le circuit Complète le tableau de résultats :

Réalise un circuit en série avec deux lampes, un générateur et des fils. Place ensuite, successivement, l’ampèremètre en différents endroits du circuit pour mesurer le courant.

Conclusion : Le courant ………. dans un circuit série.

L’intensité du courant dépend-elle de l’ordre des dipôles dans un circuit série ?

 Intervertis les lampes L1 et L2 dans le circuit précédent et refais une mesure de courant.

 Mesure du courant dans le circuit :

I = ………..

 L’ordre des récepteurs a-t-il influence sur l’intensité du courant du circuit ?

………

………

……….

 Grandeur électrique mesurée : ………  Notation : …….

 Unité :………. Symbole de l’unité :

…….

 Valeur affichée sur l’appareil : ………..

 Ecriture d’un résultat : I = ………..

G

A

- +

6 V

Schéma du circuit avec les différentes positions de l’ampèremètre Résultats :

Schéma du circuit

F : /2 I : /2

F : /2 C : /2

F : /2 I : /2

F : /10 C : /4 I: /6

/20

(2)

Tony Leparoux, professeur de physique-chimie

L’intensité du courant dépend-elle du nombre de dipôles dans un circuit en série ?

 Réalise les deux circuits ci-contre.

 Mesurer « I1 » et « I2 » : I1 = ………..

I2 =………

 Le nombre de dipôles a-t-il une

influence sur l’intensité du courant dans un circuit en série ?

………

………

……….

RAPPEL : On a déjà vu que si on alimente un récepteur sous sa tension nominale, il fonctionne normalement. Ce récepteur est alors traversé par son intensité nominale, c'est-à-dire l’intensité pour laquelle il fonctionne normalement.

 Tu disposes d’une lampe d’intensité nominale

0,1 A

 Réalise le circuit ci-contre en faisant varier la tension d’alimentation du générateur.

Ces expériences peuvent dégrader les lampes : il faut rapidement prendre les mesures.

 Quelle est la tension nominale de la lampe ?...

Générateur Intensité nominale de la

lampe Intensité mesurée

expérimentalement Eclat de la lampe

3 V 0,1 A

6 V 0,1 A

9 V 0,1 A

Conclusion : ………

………

………

G

A

- +

3 V ; 6V ; 9 V

F : /2 C : /2 F : /2 I : /2

Références

Documents relatifs

Jonathan : La lampe proche de la borne (+) du générateur éclaire plus : elle reçoit du courant d’intensité plus grande. Sophie : L’intensité du courant ne

plus il y a de dipôles dans le circuit moins la lampe brille (moins il y a de « courant »). Les récepteurs se partagent la tension

plus il y a de dipôles dans le circuit moins la lampe brille (moins il y a de « courant »). Les récepteurs se partagent la tension

Dans le circuit ci-contre, si on place le moteur après la Lampe, le moteur:. tourne à l’envers cesse

Dans le circuit ci-contre, si on place le moteur après la Lampe, le moteur:. tourne à l’envers cesse

Un élève veut réaliser un circuit électrique comportant une pile, une lampe et un moteur de telle sorte que la lampe brille le plus et que le moteur tourne le plus vite

Pour finir quand on s'interesse à l'intensité du courant électrique c'est que l'on cherche à mesuré le débit des porteurs de charge. "En gros, y en a-t-il beaucoup qui

A l'aide d'un générateur de signaux, on peut injecter dans le circuit des oscillations et observer dans certains cas une résonance, caractérisée par une augmentation du courant