Haut PDF Prise en charge de la sarcodose mdiastino-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Prise en charge de la sarcodose mdiastino-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Prise en charge de la sarcodose mdiastino-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Un polymorphisme clinique regroupant une atteinte endothoracique avec plus au moins d’autres atteintes viscérales : cutané, articulaire, ganglionnaire et oculaire. La TDM semble l’examen le plus sensible et le plus spécifique que la radiographie thoracique en matière de sarcoïdose médiastino pulmonaire. Ce dernier est classé en 4 types radiologiques, représenté essentiellement par le type II soit 46,66% suivi par le type III soit 23,33% des cas. La preuve histologique est apportée essentiellement par les biopsies bronchiques étagées, la biopsie ganglionnaire et par la biopsie des glandes salivaire qui est la plus accessible.
En savoir plus

124 En savoir plus

La prise en charge thrapeutique du paludisme dimportation: Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

La prise en charge thrapeutique du paludisme dimportation: Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

d’intensité variable, pouvant être associé à des troubles neurologiques variés (convulsion, hypotonie, hypertonie) associés ou non à des troubles digestifs [24]. Il est fréquent chez le jeune enfant de moins de 5 ans, en zone d’endémie. La précocité du diagnostic et l’adéquation du traitement sont les facteurs essentiels du pronostic. La plupart des formes graves ou fatales surviennent en raison d’un retard de prise en charge, par négligence des patients ou de leur entourage et/ou du fait de confusions diagnostiques, la prévention resterait le meilleur moyen pour éviter la survenue des formes graves, elle devrait être basée essentiellement sur l’information des voyageurs [5].
En savoir plus

181 En savoir plus

Lintrt du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) dans la prise en charge de la gonarthrose : Exprience du service de Traumato-Orhtopdie  lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Lintrt du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) dans la prise en charge de la gonarthrose : Exprience du service de Traumato-Orhtopdie lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Pour le clinicien, le grand signe d'appel de la maladie arthrosique est la douleur. Il s'agit d'une douleur dite "mécanique" c'est-à-dire d'effort ou de mise en charge. Elle n'apparaît, au début, que pour des efforts importants (sportifs notamment) et entrave peu les gestes courants de la vie quotidienne. Elle se produit après un certain temps d'utilisation de l'articulation, et se manifeste donc plus volontiers en fin de journée que le matin. Elle est calmée par le repos. Cela l'oppose à la douleur "inflammatoire", qui réveille le malade dans la seconde partie de la nuit et s'accompagne d'un dérouillage matinal variable de quelques minutes à plusieurs heures[62]. 
Les douleurs chroniques (de plus de trois mois) ont un retentissement émotionnel chez les patients et peuvent induire un syndrome dépressif, qui entretient lui-même la douleur[63,64].
En savoir plus

179 En savoir plus

Prise en charge de la tuberculose extra-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Prise en charge de la tuberculose extra-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

L’atteinte ganglionnaire, est la localisation extra-pulmonaire la plus fréquente avec une fréquence de 30% à 60%, elle touche essentiellement les adultes jeunes (de 20 à 40 ans) dans les pays occidentaux et les enfants dans les pays en voie de développement. Viennent ensuite, par ordre de fréquence : les atteintes pleurales (20%) [3], ostéo-articulaires (10 à 15%), génito- urinaire (4,5 à 27%) les miliaires (10%), les atteintes neurologiques (environ 8%)[19], abdominales (environ 6% à 10%)[3] et enfin, les autres atteintes moins fréquentes (cutanée, oculaire, endocrinienne, cardiaque et ORL) [19].
En savoir plus

188 En savoir plus

La prescription des antibiotiques en ranimation : exprience du service de ranimation chirurgicale de lhpital militaire AVICENNE Marrakech

La prescription des antibiotiques en ranimation : exprience du service de ranimation chirurgicale de lhpital militaire AVICENNE Marrakech

Finalement, on note que Kumar et al, ont démontré, en matière d’infection sévère, que chaque heure de retard dans l’administration de la première dose d’antibiotique est associée à une surmortalité d’environ 7 % [63]. Le recours à une association d'antibiotiques ne doit pas être systématique, car elle augmente la pression de sélection sur la flore commensale, et doit respecter les recommandations de prise en charge optimale des différents syndromes infectieux. Le respect du schéma posologique de chaque antibiotique, la réalisation des adaptations nécessaires (en cas d'insuffisance rénale ou de dosages sériques) et le choix de la voie d'administration la mieux adaptée à l'infection et au patient, sont déterminants pour une bonne efficacité du traitement [22].
En savoir plus

129 En savoir plus

Aspects radio cliniques et tiologiques des Bronchectasies au sein du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne - Marrakech -

Aspects radio cliniques et tiologiques des Bronchectasies au sein du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne - Marrakech -

techniques complexes [29]. Un test de la sueur négatif ne permet pas d’éliminer le diagnostic. L’enquête génétique doit être orientée par l’interrogatoire et poussée en cas de suspicion clinique. Dans l’étude de Hubert [30], le test de la sueur a été positif dans 80 % des mucoviscidoses, le dépistage de 31 mutations chez 39 % des patients, l’analyse génétique complète chez 78 %, la combinaison du test de la sueur et du dépistage de 31 mutations dans 91 % des cas et le test de la sueur plus l’analyse complète du gène dans 98 % des cas. Elle préconise donc d’optimiser la stratégie diagnostique en réalisant, dans un premier temps, le test de la sueur et la recherche des 31 mutations et, dans un deuxième temps, l’analyse génétique complète en cas de forte suspicion clinique ou de discordance des premiers tests. Ce diagnostic permet une prise en charge spécifique actuellement bien codifiée de la maladie ce qui améliore l’espérance de vie de ces patients et conduit à un conseil génétique.
En savoir plus

139 En savoir plus

Cancer du sein mtastatique ou localement avanc : Exprience du service de Chirurgie Gnrale de lHpital Militaire Avicenne-Marrakech

Cancer du sein mtastatique ou localement avanc : Exprience du service de Chirurgie Gnrale de lHpital Militaire Avicenne-Marrakech

Si dans le monde occidental, les formes infra cliniques et localisées occupent la première places ; au Maroc, les formes avancées, restent quand même fréquentes, posant ainsi des problèmes spécifiques de prise en charge [4] [5]. Le cancer du sein localement avancé englobe un large éventail de tumeurs du sein de mauvais pronostic [6], dont les présentations cliniques incluant, notamment, une tumeur de sein de plus de 5 cm, une tumeur fixée à la paroi thoracique, une tumeur fixée à la peau ou aux deux et cancer du sein inflammatoire [7]. Certaines sont des tumeurs négligées qui ont lentement progressé vers un satde avancé, tandis que d’autres résultent d’une croissance tumorale rapide [8].
En savoir plus

371 En savoir plus

Profil pidmiologique, clinique et volutif des pleursies colligs au service de pneumologie de lhpital militaire Avicenne Marrakech

Profil pidmiologique, clinique et volutif des pleursies colligs au service de pneumologie de lhpital militaire Avicenne Marrakech

La démarche diagnostique actuelle, en matière de pleurésie, est nettement simplifiée. Des nouvelles techniques d’exploration de la plèvre comme la thoracoscopie ont permis une meilleure prise en charge des pleurésies essentiellement tumorales[6],[7]. Si le diagnostic positif des pleurésies est aisé basé sur les données cliniques et radiologiques, leur prise en charge étiologique débute par l’analyse macroscopique du liquide obtenu par ponction pleurale qui permet le diagnostic dans plus de trois quarts des situations[8]. L’aspect macroscopique et le recueil simples du contexte clinique permettent de distinguer plusieurs cadres nosologiques : liquide clair, purulent, chyleux ou hémorragique.
En savoir plus

122 En savoir plus

Paludisme  plasmodium ovale : Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Paludisme plasmodium ovale : Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Elaborer un protocole rigoureux et standardisé de prise en charge et de suivi des patients avec notion de séjour en zone d’endémie palustre, à faire respecter par toutes les parties concernées. V. A l’échelle nationale : Améliorer la prise en charge du paludisme en médecine générale, que ce soit au secteur public ou privé. Pour y arriver, le paludisme doit figurer parmi les diagnostics rares et urgents, inclus dans la formation médicale pour l’obtention du doctorat en médecine générale. Cependant, la rareté du paludisme fait que les médecins généralistes ne doivent pas être la seule cible des programmes de lutte contre le paludisme d’importation. Des campagnes d’information auprès de tous les professionnels de santé et des voyages sont indispensables et, peut-être plus encore, auprès du voyageur lui-même.
En savoir plus

151 En savoir plus

Lobsit en ranimation : Exprience du service de ranimation Mdicale de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

Lobsit en ranimation : Exprience du service de ranimation Mdicale de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

La prise en charge des patients obèses en réanimation est devenue ainsi une réalité quotidienne : Celle-ci constitue un réel challenge pour l’équipe de réanimation. Les particularités physiopathologiques du patient obèse font que sa prise en charge diffère complètement de celle du patient au poids normal, La connaissance de ces particularités est essentielle pour une approche thérapeutique adaptée. Cependant, elle n’est pas suffisante en soi. En effet, les modifications morphologiques accompagnant l’obésité induisent des problèmes d’ordre techniques nombreux aux conséquences potentiellement délétères. Leur prise en compte est ainsi indispensable à l’optimisation globale des patients obèses.
En savoir plus

118 En savoir plus

Place de lirathrapie dans le traitement de la maladie de Basedow : Exprience du Service dEndocrinologie de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

Place de lirathrapie dans le traitement de la maladie de Basedow : Exprience du Service dEndocrinologie de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

On doit les premières descriptions de cette affection à Robert James Graves (médecin irlandais) en 1835, d’où son appellation « Graves’ disease » chez les anglo-saxons, puis à Karl Von Basedow (médecin allemand) en 1840, à l’origine de son appellation la plus répandue en Europe. [2] Si son diagnostic est généralement aisé, il n’en est pas de même pour sa prise en charge. La problématique de cette pathologie étant le choix du traitement devant l’absence d’un consensus standardisé ; il peut reposer soit sur un traitement médical, chirurgical ou par iode radioactif (irathérapie).[3]
En savoir plus

166 En savoir plus

Profil clinique,biologique et radiologique des exacerbations de BPCO au sein du service de pneumologie de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

Profil clinique,biologique et radiologique des exacerbations de BPCO au sein du service de pneumologie de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

Une fois l’hospitalisation décidée, il convient de choisir le service le plus adapté à la prise en charge du patient. Le choix repose sur l’évaluation de la gravité initiale. En effet, trois situations peuvent être observées : [111][112][113][114] - Tableau clinique d’insuffisance respiratoire aiguë sévère nécessitant à court terme la mise en place d’une assistance ventilatoire. La prise en charge du patient est à l’évidence, soit dans une structure de soins intensifs respiratoires ou de réanimation médicale capable de mettre en route immédiatement une VNI, mais aussi d’intuber et de ventiler le patient en cas d’échec de celle-ci.
En savoir plus

210 En savoir plus

Lembolie graisseuse post-traumatique en ranimation : Exprience de lhpital militaire Avicenne - Marrakech

Lembolie graisseuse post-traumatique en ranimation : Exprience de lhpital militaire Avicenne - Marrakech

Le pronostic final dépend de l´atteinte pulmonaire et neurologique, les progrès de la réanimation ont permis une meilleure prise en charge du syndrome de détresse respiratoire aigu et de diminuer ainsi la mortalité des formes graves. La guérison survient en une quinzaine de jours. Lorsqu'elle est obtenue, elle est le plus souvent totale, Néanmoins, des séquelles pulmonaires et surtout des désordres psychiatriques, déficitaires ou comitiaux ont été rapportés [111].

112 En savoir plus

Le profil clinique, paraclinique et volutif des pneumopathies fibrosantes au sein du service de pneumologie de lhpital militaire Avicenne Marrakech

Le profil clinique, paraclinique et volutif des pneumopathies fibrosantes au sein du service de pneumologie de lhpital militaire Avicenne Marrakech

de pneumologie de l’hôpital militaire Avicenne Marrakech E. Biopsie pulmonaire chirurgicale (BPC) : La biopsie pulmonaire chirurgicale est un examen invasif à visée diagnostique. Dans environ un tiers des cas de pneumopathies interstitielles diffuses l’apport de l’histologie via une biopsie pulmonaire chirurgicale (BPC) est nécessaire à leur prise en charge. La BPC a une excellente rentabilité diagnostique mais un examen invasif qui doit être réalisé uniquement si un impact pronostique et thérapeutique est attendu. L’indication majeure de la BPC est le champ des pneumopathies interstitielles idiopathiques et notamment le diagnostic différentiel entre fibrose pulmonaire idiopathique, pneumopathie interstitielle non spécifique idiopathique et pneumopathie d’hypersensibilité chronique, quand les données environnementales, cliniques, biologiques et d’imagerie ne suffisent pas à poser un diagnostic [47].
En savoir plus

163 En savoir plus

Prise en charge de la douleur chez les patients suivis pour cancers : Exprience des services doncologie mdicale - mdecine interne  lhpital militaire Avicenne - Marrakech

Prise en charge de la douleur chez les patients suivis pour cancers : Exprience des services doncologie mdicale - mdecine interne lhpital militaire Avicenne - Marrakech

Prise en charge de la douleur chez les patients suivis pour cancers : Expérience des services d’oncologie médicale - médecine interne à l’hôpital militaire Avicenne - Marrakech Résumé Introduction : La douleur chez les sujets cancéreux représente un pôle majeur dans sa prise en charge, présente à n’importe quel stade de la maladie, elle peut être secondaire soit à la progression de la maladie ou aux effets des différents traitements anti-carcinogènes, la méconnaissance de la nature physiopathologique de la douleur ainsi que la notion de l’opiophobie présente chez les médecins traitants induit non seulement à une sous- évaluation de la douleur mais aussi à une insuffisance de l’utilisation de l’arsenal thérapeutique disponible . Via notre étude nous mettons sous observation les différents facteurs qui peuvent influencer la prise en charge et donc le soulagement des patients souffrant de douleur cancéreuse au sein du service d’oncologie médicale médecine interne à l’hôpital militaire Avicenne de Marrakech.
En savoir plus

158 En savoir plus

Profil pidmiologique, fonctionnel et volutif des patients BPCO hospitaliss au service de Pneumologie de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Profil pidmiologique, fonctionnel et volutif des patients BPCO hospitaliss au service de Pneumologie de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

monde d’où la nécessité d’un diagnostic précoce et d’une prise en charge appropriée. Cette étude rétrospective portée sur 80 cas de BPCO entre Janvier 2012 et Décembre 2015 nous a permis de retenir la conclusion suivante : La BPCO est une maladie masculine : les hommes présentent 99% de nos malades. C’est une maladie du sujet âgé avec une moyenne d’âge de 59 ans.

105 En savoir plus

Prise en charge de linsuffisance rnale aigu en milieu de ranimation  lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Prise en charge de linsuffisance rnale aigu en milieu de ranimation lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Les étiologies en sont extrêmement variées, et leur prise en charge constitue, dans la plupart des cas, une urgence médicale et/ou chirurgicale. A côté des mesures symptomatiques et étiologiques, le traitement supplétif dans la phase aiguë a permis d’améliorer le pronostic des patients en IRA, sachant que chaque modalité a ses avantages et ses inconvénients, aucune d’entre elles n’a pu démontrer sa supériorité par rapport aux autres, le choix de la méthode est avant tout une décision basée sur sa disponibilité et l’expertise de l’équipe, les connaissances des avantages et limites de chaque méthode , permettent lorsque l’on dispose de l’ensemble des thérapies, de s’adapter plus précisément aux indications de l’EER et à ses exigences.
En savoir plus

161 En savoir plus

Les uvites au service de medecine interne  Lhpital militaire avicenne de marrakech

Les uvites au service de medecine interne Lhpital militaire avicenne de marrakech

X. Evolution et complications des uvéites : 1. Evolution : L’évolution de l’activité d’une uvéite peut être jugée sur de nombreux critères, anatomiques ou fonctionnels. Afin de standardiser cette évaluation, le groupe du SUN a proposé des définitions précises des notions d’inactivité, d’amélioration, d’aggravation ou de rémission d’une uvéite. Cependant, l’appréciation de l’évolution d’une inflammation intraoculaire peut être bien plus complexe et doit prendre en compte des éléments fonctionnels autant qu’anatomiques. Par ailleurs, les imperfections de la quantification de l’inflammation de 0 a 4+ pour juger de l’évolution d’une uvéite sont flagrantes. La prise en compte de ces imperfections des critères d’évaluation de l’inflammation intraoculaire est nécessaire pour juger de l’évolutivité d’une uvéite. L’association de plusieurs critères de jugement permet une appréciation globale de l’évolution des uvéites, sur laquelle les décisions thérapeutiques peuvent être fondées.
En savoir plus

216 En savoir plus

La gestion des anticoagulants dans le service durologie  lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

La gestion des anticoagulants dans le service durologie lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

en 2 groupes : groupe des patients à risque hémorragique faible de 137 patients soit 68.5%, et un groupe des patients à risque hémorragique important de 63 patients soit 31.5%. IV. La Gestion péri-opératoire des AC : Les AC sont révélés efficaces dans le traitement de nombreuses affections cardiovasculaires courantes [67]. La majorité des AC prescrits sont des antivitamines K (AVK), ces agents antithrombotiques sont maintenant prescrits plus fréquemment et pour de plus longues durées et leur prescription ne cesse d'augmenter [68]. Ainsi, le nombre estimé de patients sous AVK est passé de 600 000 en 2007 à plus d'un million en 2011 dont 40 % ont plus de 80 ans [69]. Deux tiers environ le sont pour une fibrillation auriculaire (FA), les autres pour le traitement ou la prévention d'une thrombose veineuse profonde (TVP), une embolie pulmonaire (EP), une valvulopathie ou une prothèse valvulaire [70].
En savoir plus

183 En savoir plus

Les hmopathies malignes : Exprience de laboratoire dhmatologie de lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Les hmopathies malignes : Exprience de laboratoire dhmatologie de lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Ce travail a pour but de déterminer les types et les fréquences des hémopathies malignes diagnostiquées et pris en charge par le service de médecine interne de l’Hôpital Militaire Avicenne de Marrakech. Nous avons mené une étude rétrospective s'étalant sur une période de 4 ans, du 1 er janvier 2012 au 31 décembre 2015, au moyen d’une fiche d’exploitation comprenant des critères d’ordre épidémiologique, clinique, para clinique, thérapeutique et évolutif.

117 En savoir plus

Show all 8906 documents...

Sujets connexes