Haut PDF [PDF] Formation informatique Lisp le filtrage pdf

[PDF] Formation informatique Lisp le filtrage pdf

[PDF] Formation informatique Lisp le filtrage pdf

Le signe ’&’ peut donc ne correspondre à rien (c’est le cas si la liste donnée est (DO)) ou à un nombre quelconque d’éléments. La manière la plus simple d’implémenter cette forme de filtrage est d’utiliser récursivement la fonction MATCH elle-même. Ainsi, si nous rencontrons le signe ’&’ dans le filtre, nous allons d’abord essayer de filtrer le reste du filtre avec la donnée entière (en supposant alors qu’au signe ’&’ correspond la séquence vide) et, si ça ne marche pas, nous allons essayer de filtrer le reste du filtre avec les CDRs successifs de la donnée - jusqu’à ce que nous ayons trouvé une donnée qui fonctionne. Voici alors le nouveau code pour notre première version de MATCH :
En savoir plus

5 En savoir plus

[PDF] Principes d’implantation de Scheme et Lisp cours | Formation informatique

[PDF] Principes d’implantation de Scheme et Lisp cours | Formation informatique

Deux nouveautés maintenant : • Nous allons implanter un langage de programmation complet, qui peut calculer n'importe quel algorithme (Turing complet). • Ce langage aura une syntaxe externe qui ressemble à Lisp, pas à Scala. Cette syntaxe sera mise en relation avec une structure de donnée interne Scala grâce à un programme d'analyse syntaxique. L'implantation procédera en trois étapes.

16 En savoir plus

[PDF] Apprendre à programmer avec le langage Lisp | Formation informatique

[PDF] Apprendre à programmer avec le langage Lisp | Formation informatique

Le Lisp est un langage général : son domaine d'application est large, loin de se limiter aux applications de l'"intelligence artificielle". Aujourd'hui, la vulgarisation de la mémoire centrale fait du Lisp un langage utilisable sur de nombreux types de machines, y compris les micro-ordinateurs. La standardisation de ce langage simplifie le portage des applications (voir l'annexe 3 pour la portabilité du Common Lisp); cette simplification concerne aussi le portage des interfaces hommes-machines, grâce aux efforts de standardisation en matière de

17 En savoir plus

[PDF] Cours de base en LISP enjeux et pratique | Formation informatique

[PDF] Cours de base en LISP enjeux et pratique | Formation informatique

Les structures de données avancées sont bien utiles mais elles ont l'inconvénient d'occuper de la mémoire. La conception de Lisp nécessitait un mécanisme permettant de libérer la mémoire des éléments inutilisés. C'est ainsi que Mc Carthy pensa au Garbage Collector (« Glaneur de Cellules » ou « ramasse-miettes » en français). Il s'agit d'un processus qui se déclenche automatiquement pour supprimer de la mémoire toutes les informations qui ne sont plus référencées dans le programme à un instant donné.

19 En savoir plus

[PDF] Formation d’introduction à Common Lisp pour débutant | Formation informatique

[PDF] Formation d’introduction à Common Lisp pour débutant | Formation informatique

EMPHASIS ON SIMPLICITY Because Common Lisp is such a complex language, there are a few places where I have chosen to simplify things to better meet the needs of beginners. For example, the 1+ and 1- functions are banished from this book because their names are very confusing. Also, the book relies almost exclusively on EQUAL because this is the most useful equality predicate. EQ, EQL, EQUALP, and = are mentioned in advanced topics sections, but not used very much. In a few places I have chosen to write a function slightly less concisely rather than introduce one of the more obscure primitives like PUSHNEW. And I make no attempt to cover the most advanced features, such as multiple values or the package system.
En savoir plus

587 En savoir plus

[PDF] Cours Lisp les diveres formes de répétition pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Lisp les diveres formes de répétition pdf | Formation informatique

17.1. APPEL DE FONCTION IMPLICITE (OU LE BRANCHEMENT) Une première forme d’appel de fonction, propre au langage LISP interprété, est d’utiliser la structure de la représentation du programme comme structure de contrôle. Les programmes LISP étant représentés sous forme de listes, nous pouvons alors utiliser les possibilités des listes pour exprimer des répétitions. Comment ? Simplement en se rappelant qu’une répétition correspond à faire la même chose plusieurs fois et qu’une liste peut contenir plusieurs fois la même chose, comme nous l’avons vu au chapitre 15.
En savoir plus

10 En savoir plus

[PDF] Support de formation pour apprendre les fonctions su langage LISP [Eng]| Formation informatique

[PDF] Support de formation pour apprendre les fonctions su langage LISP [Eng]| Formation informatique

Une autre méthode de classification est couramment utilisée. Les langages « impératifs » sont des langages avec lesquels le programmeur écrit des instructions élémentaires pour décrire une tâche. Chaque instruction correspond à une action spécifique. Le langage Assembleur fait partie de cette catégorie. Les langages « procéduraux » sont un sous-ensemble des langages « impératifs ». Ils permettent de contrôler la complexité d’un programme par un regroupement des opérations en procédures. Ces procédures peuvent être appelées plusieurs fois à l’intérieur d’un même programme. Le FORTRAN, le C et le Pascal sont des langages « procéduraux ». Dans les langages « fonctionnels », les actions sont divisées en sous-unités que l’on appelle des fonctions. Ces fonctions sont indépendantes de l’état global du système. C’est pour cette raison que ces langages permettent de comprendre et de construire plus facilement des programmes complexes. Le langage Lisp appartient à cette catégorie. Les langages « déclaratifs » ou « descriptifs » sont destinés à la résolution de problèmes complexes. Il ne s’agit plus de programmer pas à pas un algorithme mais plutôt de décrire l’état du système auquel on souhaite parvenir. Prolog est un langage de ce type. Enfin, dans les langages « orientés-objets », les concepts de données et de procédures sont remplacés par ceux d’objets et de méthodes. Un objet est un ensemble de données et la description de sa manipulation. Une méthode est la spécification d’une des manipulations de l’objet. Selon l’objet auquel elle se rapporte, une méthode peut effectuer des opérations différentes. CLOS, C++ et
En savoir plus

30 En savoir plus

[PDF] Cours LISP les fonctions de base : QUOTE, CAR, CDR, CONS | Formation informatique

[PDF] Cours LISP les fonctions de base : QUOTE, CAR, CDR, CONS | Formation informatique

Index Dialecte Le dialecte d’un langage (un peu comme le dialecte d’une langue) représente une variante au langage de base, un ensemble de choix visant à implémenter physiquement un langage défini par sa philosophie. Le_Lisp, Turbo Pascal et Visual C++ son des dialectes respectivement de Lisp, Pascal et C++.

30 En savoir plus

[PDF] Cours de base pour apprendre les techniques de la programmation en Lisp | Formation informatique

[PDF] Cours de base pour apprendre les techniques de la programmation en Lisp | Formation informatique

John McCarthy discovered the basic principles of Lisp in 1958, when he was processing complex mathematical lists at MIT. Common Lisp (CL) is a high-level computer language, whose syntax follows a simple list-like structure. The term “Lisp” itself originally stood for “LISt Processing.” When developing, testing, and running a CL program, at the core is a modern-day version of the original List Processor which processes (compiles, evaluates, etc.) the elements of your program. These elements, at the source code level, are represented as lists. A list, in this context, is just a sequence of items, much like a familiar shopping list or checklist. Originally the list was pretty much the only data structure supported by Lisp, but modern-day Common Lisp supports a wide range of flexible and efficient data structures.
En savoir plus

100 En savoir plus

[PDF] Support d’Introduction a la programmation en Lisp | Formation informatique

[PDF] Support d’Introduction a la programmation en Lisp | Formation informatique

13. LES ENTREES / SORTIES (DEUXIEME PARTIE) Il est indispensable de disposer de fonctions permettant la lecture des objets sur lesquels nous voulons travailler. Tant que tous les objets de travail sont soit déjà à l’intérieur du programme, soit donnés en argument aux appels des fonctions, le système LISP se charge, de manière implicite, de lire les données. Par contre, si nous voulons au fur et à mesure de l’exécution d’un programme entrer des données supplémentaires, nous devons utiliser des appels explicites à des fonctions de lecture. Tout système LISP a au moins une telle fonction : c’est la fonction READ. Elle n’a pas d’arguments, et ramène en valeur l’expression LISP lue dans le flot d’entrée.
En savoir plus

191 En savoir plus

[PDF] Cours LISP gratuit en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours LISP gratuit en pdf | Formation informatique

Il est apparu que la méthode la plus à même de permettre de mener à bien ce travail d’état des lieux des forces et faiblesses du dispositif et de formulation, sur son fondement, de pistes d’actions à entreprendre en vue d’améliorer son fonctionnement, consistait à procéder par questionnaire envoyé aux établissements de santé lorrains. En effet, la démarche entreprise visant à l’établissement d’un diagnostic précis et exhaustif des conditions de mise en œuvre du dispositif en Lorraine, sur lequel pourrait s’appuyer un véritable processus d’amélioration, il semblait difficile de procéder par entretiens avec les équipes des services de soins hospitaliers ou par visite de ces services, compte tenu du nombre important de structures concernées. C’est pour cette raison qu’ont été élaborés deux questionnaires, le premier à destination des 41 établissements de santé lorrains disposant de LISP 4 , le second à destination des autres établissements de santé 5 . Le premier questionnaire visait à comprendre les conditions quotidiennes de fonctionnement des structures au sein desquelles sont localisés des LISP et à inscrire celui-ci dans le dispositif global d’offre de soins palliatifs lorrain. Le second questionnaire devait pour sa part permettre de cerner les collaborations existant entre établissements ne disposant pas de LISP et ceux en disposant, mais aussi d’appréhender les conditions de prise en charge palliative des malades en dehors de toute structure dédiée à celle-ci. Les taux de retour importants 6 ainsi que l’exhaustivité des remarques formulées par les établissements dans le cadre du renseignement du questionnaire en permettent une analyse et une exploitation pertinente dans le cadre du travail mené.
En savoir plus

74 En savoir plus

[PDF] Cours les Listes dans Lisp pdf | Formation informatique

[PDF] Cours les Listes dans Lisp pdf | Formation informatique

15.4. LES FONCTIONS EQ ET EQUAL Au chapitre 6 nous avons construit la fonction EQUAL, qui teste l’égalité de deux listes en traversant les deux listes en parallèle et en comparant l’égalité des atomes avec la fonction EQ. Cette fonction teste donc si les deux listes ont la meˆme structure et si elles sont composées des meˆmes atomes dans le meˆme ordre. La fonction EQ, nous disions, ne peut tester que l’égalité des atomes. Précisons : chaque atome LISP n’existe qu’une seule fois. Ainsi, si nous avons l’expression :

20 En savoir plus

[PDF] Apprendre LISP cours complet en pdf | Formation informatique

[PDF] Apprendre LISP cours complet en pdf | Formation informatique

Interpr´ eteurs Lisp est si simple qu’il est un v´ ehicule id´ eal pour ´ etudier les r` egles d’´ evaluation d’un programme. En particulier, il est assez simple d’´ ecrire un interpr´ eteur pour Lisp. C’est ce que nous allons faire maintenant.

31 En savoir plus

[PDF] Cours Lisp les P-listes pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Lisp les P-listes pdf | Formation informatique

Très souvent il arrive qu’un symbole devra avoir plus d’une seule valeur. Par exemple, pour implémenter une base de données de relations familiales, il peut être nécessaire de représenter quelque part le fait que PIERRE à un père, nommé JEAN, une mère, nommée JULIE, et un fils de nom GERARD. Cela veut dire que la valeur de la propriété père de PIERRE est JEAN, que la valeur de la propriété mère de PIERRE est JULIE et que la valeur de la propriété fils de PIERRE est GERARD. Evidemment, les valeurs associées à PIERRE sont multiples et dépendent de la caractéristique particulière qu’on interroge. Pour implémenter de telles structures, LISP met quatre fonctions, agissant sur la P-liste, à votre service : les fonctions PUT, GET, REMPROP et ADDPROP.
En savoir plus

5 En savoir plus

[PDF] Cours pdf pour débuter en LISP | Formation informatique

[PDF] Cours pdf pour débuter en LISP | Formation informatique

Le tout premier exemple de fonction LISP de haut niveau donné par Mc Carthy lui-même était faux à cause du dynamic scoping. (defun funcall-on-list (func list) (let (elt n)[r]

38 En savoir plus

[PDF] Cours complet de langage LISP en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet de langage LISP en pdf | Formation informatique

Historique de Common Lisp Langage con¸ cu par John McCarthy entre 1956 et 1959 au MIT pour des applications li´ ees ` a l’intelligence artificielle (avec Fortran l’un des plus vieux langages toujours utilis´ es) – Issu de la th´ eorie du Lambda-Calcul de Church

152 En savoir plus

[PDF] Introduction au LISP cours générale en pdf | Formation informatique

[PDF] Introduction au LISP cours générale en pdf | Formation informatique

- Les listes spéciales : les formes (programmes) - Mécanisme d'évaluation de l'interpréteur LISP - Fonctions primitives manipulant les listes.. - Définition de fonctions utilisateurs.[r]

18 En savoir plus

[PDF] Documentation de formation approfondi sur LISP | Formation informatique

[PDF] Documentation de formation approfondi sur LISP | Formation informatique

premiers langages de règle ont été implantés en Lisp; certains d'entre eux, comme KEEet ART, sont considérés comme les plus puissants à ce jour. Dans le domaine des outils de construction de systèmes-experts (outils écrits en Lisp), on peut encore citer G2: cet exemple est particulièrement intéressant, car c'est sans doute le seul outil générique (Lisp ou non) suffisamment élaboré et rapide pour faire des applications de contrôle de processus (temps

17 En savoir plus

[PDF] Formation en Programmation fonctionnelle LISP pdf | Cours informatique

[PDF] Formation en Programmation fonctionnelle LISP pdf | Cours informatique

1. Les entiers sont en précision infinie : ils ont autant de chiffres qu’il leur en faut. Exemple : un exercice auquel on n’échappe pas quand on apprend un langage de programmation est l’écriture du programme qui calcule la factorielle n! d’un entier n. On est alors déçu devant l’incapacité de la machine à représenter le résultat, dès que n n’est pas ridiculement petit (7 ou 12, selon la « taille des entiers » du langage utilisé). Alors qu’en Lisp, les entiers n’étant pas limités en taille, on fait de belles expériences :

43 En savoir plus

[PDF] Cours langage LISP avancé en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours langage LISP avancé en pdf | Formation informatique

Toujours dans le corps d’une fonction liant une variable pile dont la valeur est censée être une pile, donner une définition locale (avec labels ) de push et pop sur cette variable pile [r]

85 En savoir plus

Show all 10000 documents...