Haut PDF Nphropathies glomrulaires: Profil pidmiologique, thrapeutique et volutif au CHU Mohammed VI de Marrakech

Nphropathies glomrulaires: Profil pidmiologique, thrapeutique
et volutif au CHU Mohammed VI de Marrakech

Nphropathies glomrulaires: Profil pidmiologique, thrapeutique et volutif au CHU Mohammed VI de Marrakech

Néphropathies Glomérulaires: Profil épidémiologique, Thérapeutique et Evolutif - 46 - mais surtout par une politique différente d’indication de la biopsie rénale et de dépistage des hématuries microscopiques (tableau VIII). Au Japon, par exemple, la recherche d’anomalies du sédiment urinaire est systématique chez tous les enfants scolarisés et la présence d’une hématurie microscopique conduit volontiers à une biopsie rénale. À l’opposé, aux États-Unis, au Canada ou en Angleterre, la biopsie rénale n’est indiquée qu’en présence d’une protéinurie abondante et/ou d’une insuffisance rénale. Les données japonaises suggèrent une prévalence importante dans la population générale puisqu’une étude systématique en immunofluorescence des reins de donneurs vivants sans manifestation clinique retrouve des dépôts mésangiaux d’IgA dans 16 % des cas [80].
En savoir plus

115 En savoir plus

Profil pidmiologique, diagnostique et volutif de la tuberculose digestive. Service de Gastro-entrologie CHU Mohammed VI, Marrakech

Profil pidmiologique, diagnostique et volutif de la tuberculose digestive. Service de Gastro-entrologie CHU Mohammed VI, Marrakech

Dans notre série, 134 biopsies ont été effectuées dans différentes localisations (péritonéale, intestinale, ganglionnaire, hépatique et périnéale) dont 77 ont montré un granulome épith[r]

140 En savoir plus

Profil pidmiologique, thrapeutique, et volutif de la pathologie hmorrodaire: Exprience du service de gastro-entrologie du CHU MED VI de Marrakech

Profil pidmiologique, thrapeutique, et volutif de la pathologie hmorrodaire: Exprience du service de gastro-entrologie du CHU MED VI de Marrakech

Après ligature élastique : la Douleur a été signalée chez 11patients ,les rectorragies chez 5 patients ,une gêne transitoire chez 3patients ,la récidive chez 3patients , et la s[r]

183 En savoir plus

Profil pidmiologique, clinique, paraclinique et volutif de l'infirmit motrice crbrale au niveau du service de pdiatrie A du CHU Mohammed VI Marrakech

Profil pidmiologique, clinique, paraclinique et volutif de l'infirmit motrice crbrale au niveau du service de pdiatrie A du CHU Mohammed VI Marrakech

La comparaison de nos résultats avec les données de la littérature est difficile car, l’adhérence des familles d’enfants suivis pour IMC à la prise en charge reste faible. IV. Profil thérapeutique : La prise en charge de l’IMC doit être précoce et multidisciplinaire et le dépistage d’un handicap chez les enfants à risque doit se faire lors de la surveillance systématique durant les premières années de vie (1). Ce suivi régulier permet d’accompagner réellement l’enfant et sa famille en assurant dès le départ une guidance parentale.L’IMC ne peut être absorbé que dans la complexité de ses composantes médicales, psychologique, familiales et éducatives. Chacun a son rôle à jouer à un moment donné, une corrélation étroite des actions est toujours nécessaire. 1. Rééducation motrice :
En savoir plus

78 En savoir plus

Pseudarthrose de la palette humrale : profil pidmiologique, clinique, radiologique, thrapeutique et volutif

Pseudarthrose de la palette humrale : profil pidmiologique, clinique, radiologique, thrapeutique et volutif

This retrospective study concerns 11 cases of humeral nonunions treated in the Department of Orthopaedic Surgery and Traumatology of the UHC Mohammed VI of Marrakech, for a period of 5 years from 2008 to 2013. The average age of our patients was 43.7 years (range 16-72 years). A male predominance ( 63.6 % of cases) and in most manual workers. The dominant side was affected in 54.5 % of cases. Traumatic circumstances were dominated by road accidents (42 %). 45% of our patients were chronic smokers. The majority of fractures were intercondylar ( 72.8 %) and supracondylar in ( 27.2 %) according to the classification of the association osteosynthesis (AO) . The most frequent associated lesion was skin’s lesions present in 4 patients , one patient had a lesion of the ulnar nerve and another ipsilateral elbow dislocation .
En savoir plus

183 En savoir plus

Les cataractes congnitales : Profil pidmiologique, clinique et thrapeutique

Les cataractes congnitales : Profil pidmiologique, clinique et thrapeutique

Abstract The congenital cataract remains a frequent cause of blindness and infantile low vision in our country. It defines itself by an abnormality of transparency of the lens existing in the birth and sometimes responsible for an important visual disorder. We realized a cohort study in department of ophthalmology (CHU Mohammed VI Marrakech) between January 2009 and December 2012, concerning 80 children and 136 eyes. Our study contained all the cases of congenital cataract about is the age of discovery, excluding the lenticular ectopias which do not come along systematically with a disorder of transparency of the lens, as well as the congenital cataracts not obstructive not having required a surgical care. The age of our patients varies between 2 months and 19 years, the average age is of 2 years and 7months with a male ascendancy. A notion of parental consanguinity was found in 13,75 % of the cases, and pregnancies not followed in 20% of the cases. The etiologic inquiry put in evidence: a rubeolic embryo-foetopathy in 15 % of the cases; the congenital cataract is hereditary isolated in 11,25% of the cases, it was negative in 71,25% of the cases. All our patients benefited from the same operative procedure namely: a phacoemulsification followed by a posterior capsulorhexis and by an anterior vitrectomy, as well as an adapted orthoptic rehabilitation; 89,7 % of the operated eyes were implanted with good anatomical and functional results and very few postoperative complications.
En savoir plus

181 En savoir plus

Cellulites orbitaires et pri-orbitaires de lenfant : profil pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif

Cellulites orbitaires et pri-orbitaires de lenfant : profil pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif

RESUME Les cellulites orbitaires de l’enfant sont rares mais potentiellement grave. Le but de ce travail est d’analyser le profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif des cellulites orbitaires et péri-orbitaires de l’enfant afin de proposer un protocole de prise en charge adapté à notre contexte. C’est une étude rétrospective entre 2008-2014, portant sur 28 cas hospitalisés au service de pédiatrie A du CHU Mohammed VI, Marrakech. Dans 85 % des cas, il s’agissait d’une cellulite pré-septale et dans 15 % d’une cellulite rétro-septale. L’âge variait de 6 mois à 14 ans avec une moyenne de 3 ans et une prédominance féminine (58 %). La porte d’entrée la plus retrouvée était sinusienne. La fièvre était présente chez 19 patients (68 %). L’œdème palpébral était constant. Une exophtalmie et un chémosis étaient notés chez 2 malades, et un ptosis chez un malade. Les examens bactériologiques ont permis l’isolement d’un germe dans 6 cas .La TDM orbitaire réalisée dans 57 % des cas, a montré une cellulite pré-septale dans 12 cas, une cellulite orbitaire dans un seul cas, un abcès sous périosté dans 2 cas, et un abcès orbitaire dans un cas. Le traitement était médical à base de Ceftriaxone, Métronidazole+/- aminoside, ou d’Amoxicilline protégée. Un traitement chirurgical chez un seul malade. L’évolution était favorable chez tous nos malades. Les cellulites orbitaires de l’enfant sont fréquemment pré- septales et l’Amoxicilline acide Clavulanique pourrait être un bon choix pour le traitement empirique. En conclusion Les cellulites orbitaires de l’enfant sont des infections graves, diagnostiquées et traitées précocement, évoluent en général sans séquelles.
En savoir plus

122 En savoir plus

Pied diabtique : Profil pidmiologique thrapeutique et pronostique

Pied diabtique : Profil pidmiologique thrapeutique et pronostique

Youssef Professeur de l’Enseignement Supérieur de Traumatologie- Orthopédie du CHU Mohammed VI de Marrakech Nous sommes très honoré de vous avoir comme président du jury de notre thèse. Votre compétence professionnelle incontestable ainsi que vos qualités humaines vous valent l’admiration et le respect de tous. Vous êtes et vous serez pour nous l’exemple de rigueur et de droiture dans l’exercice de la profession. Veuillez, cher Maître, trouver dans ce modeste travail l’expression de notre haute considération, de notre sincère reconnaissance et de notre respect profond.
En savoir plus

209 En savoir plus

Glomrulonphrites extracapillaires : profil pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif

Glomrulonphrites extracapillaires : profil pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif

Résumé La GNEC également appelée GNRP est une entité sévère de glomérulopathie dont le diagnostic est histologique. Nous avons mené une étude rétrospective incluant 63 patients au niveau du service de néphrologie-dialyse-transplantation rénale de l’hôpital universitaire Mohammed VI de Marrakech entre janvier 2014 et décembre 2018. Le but de notre étude était de décrire les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, anatomie-pathologiques, thérapeutiques et évolutives de la GNEC ainsi que la recherche des facteurs de mauvais pronostic rénal.
En savoir plus

138 En savoir plus

Insuffisance rnale aigue: Profil pidmiologique, tiologique,  thrapeutique et volutif

Insuffisance rnale aigue: Profil pidmiologique, tiologique, thrapeutique et volutif

Plus de 59.93 % des patients de cette série été hospitalisés dans les services médicaux notamment le service des urgences ; la chirurgie qui ne représentait que 25.73% était dominée pa[r]

145 En savoir plus

Epidémiologie de cas de traumatologie-orthopédie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Epidémiologie de cas de traumatologie-orthopédie au CHU Mohammed VI de Marrakech

2-2 L’infrastructure de l’hôpital Ibn Tofail a- La situation géographique et la conception architecturale (9) (8) L’hôpital Ibn Tofail se situe au centre-ville de Marrakech, à Guéliz. Il est bâti sur une superficie de 5 hectares. Les bâtiments de l’hôpital sont répartis en deux départements : le premier, construit en 1938 en trois étages, héberge la maternité et les service de cardiologie, de chirurgie cardiovasculaire et d’oncologie- hématologie. Le deuxième, construit en 1980 en quatre étages, est attribué aux services chirurgicaux et aux services de gastro-entérologie, de neurologie, de médecine interne, de rhumatologie, de dermatologie et d’endocrinologie.
En savoir plus

201 En savoir plus

Le profil pidmio-clinique thrapeutique et volutif du glioblastome

Le profil pidmio-clinique thrapeutique et volutif du glioblastome

Promising Survival for Patients With Newly Diagnosed Glioblastoma Multiforme Treated With Concomitant Radiation Plus Temozolomide Followed by Adjuvant Temozolomid.. BENOUAICH-AMIEL A, S[r]

165 En savoir plus

Tumeurs surrénaliennes : profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif, service d’urologie, CHU Mohammed VI Marrakech

Tumeurs surrénaliennes : profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif, service d’urologie, CHU Mohammed VI Marrakech

Our work is a retrospective analysis of clinical epidemiology and treatment of adrenal tumors scalable CHU Mohammed VI Marrakesh from 1 January 2002 to December 31, 2010. During this period, 12 cases of adrenal tumors treated in the urology department at CHU Mohammed VI Marrakesh. The sex ratio is 5 showing a marked female predominance, the average age is 46 years, the diagnosis is often delayed, the clinical symptomatology is dominated by abdominal pain in 83.34% of cases. Imaging to locate the tumor and look for possible metastases, several methods are used: abdominal ultrasound, computed tomography (CT) was the most appropriate diagnostic tool to visualize adrenal tumors, it was performed in all our patients, the tumor was right in 5 patients and left in 7 patients. Laboratory tests were requested to differentiate between adrenal tumors secreting and not secreting. Surgical resection was complete, the conventional surgical adrenalectomy by the anterior was performed in 7 patients, the retroperitoneal laparoscopic adrenalectomy was performed in 5 patients. Histological examination was in favor of a non-secreting adenoma in 5 cases, pheochromocytoma in 4 cases, 2 adrenocortical and adrenal metastasis of renal origin. 10 patients had an uneventful postoperative simple, one patient developed subcutaneous emphysema, another presented a fever, two long-term patients were reviewed after six months with observation of clinical signs of regression
En savoir plus

175 En savoir plus

Profil immunohistochimique et molculaire des cancers colorectaux : Exprience du service danatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil immunohistochimique et molculaire des cancers colorectaux : Exprience du service danatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le traitement repose classiquement sur la résection chirurgicale carcinologique, associée ou non à la radiothérapie et/ou à la chimiothérapie et de plus en plus sur la thérapie ciblée. Notre étude a eu lieu au sein du service d’anatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech. Le but de ce travail rétrospectif et prospectif est d’une part, d'établir le profil moléculaire via la recherche de mutations KRAS/NRAS/BRAF afin de prédire la réponse aux anti-EGFR et redresser le traitement dans certains stades avancés de la maladie et d’autre part, de définir le profil immuno-histochimique pour identifier le statut MMR fonctionnel ou MMR défaillant afin d’identifier les patients porteurs d’un syndrome HNPCC et d’envisager un traitement adjuvant chez les patients de stade II approchant ainsi l’instabilité micro- satellitaire des CCR.
En savoir plus

111 En savoir plus

Profil pidmiologique, clinique et volutif des pleursies colligs au service de pneumologie de lhpital militaire Avicenne Marrakech

Profil pidmiologique, clinique et volutif des pleursies colligs au service de pneumologie de lhpital militaire Avicenne Marrakech

Résumé Objectif:Le but du travail est d’’évaluer l’incidence et d’étudier des aspects cliniques, étiologiques et évolutifs des pleurésies hospitalisées au service de pneumologie de l’hôpital militaire Avicenne de Marrakech de 2010 à 2015.Matériels et méthodes : Notre étude porte sur 216 dossiers exploités au moyen d’une fiche d’exploitation.Résultats : les pleurésies représentent 17,7% des cas hospitalisés. Le genre masculin représente 79,2% et le genre féminin 20,8%. La moyenne d’âge est de 48,6. La douleur thoracique a été notée dans 79,2%, la toux dans 87%, la dyspnée dans 75% et l’altération de l’état général dans 74%. Un syndrome d’épanchement liquidien a été retrouvé dans 95%. La pleurésie est de moyenne abondance dans 55% et de localisation unilatérale dans 95%. Le type sérofibrineux a été noté dans 73,5%. Les étiologies sont dominées par la tuberculose 64,8% et les causes néoplasiques 16,2%. La confirmation du diagnostic a été apportée par l’examen du liquide pleural dans 9,3%, et par la ponction biopsie pleurale dans 70,4%. Discussion : Les pleurésies constituent le premier motif d’hospitalisation de notre service. Ceci est dû au fait que nous recevons essentiellement des patients provenant des sud et sud-est du Maroc. La prédominance des pleurésies de moyenne abondance pourrait s’expliquer par le fait que le délai entre symptômes fonctionnels et hospitalisation était en moyenne long. Ce qui expliquerait aussi d’autre part, la prédominance de l’altération générale parmi les signes fonctionnels rencontrés. L’étiologie tuberculeuse demeure la principale et la supériorité de l’apport de la biopsie pleurale en matière de pleurésies, ne fait aucun doute. Conclusion : Les pleurésies représentent la première cause d’hospitalisations dans notre service et la tuberculose constitue sa première étiologie.
En savoir plus

122 En savoir plus

Mortalité néonatale intra-hospitalière au CHU Mohammed VI de Marrakech

Mortalité néonatale intra-hospitalière au CHU Mohammed VI de Marrakech

January 1 st , 2005 to December 31 st , 2006. This study is based the use of hospital records of newborns from 0 to 28 days died during the study period. The mortality rate found was 29.4 ‰ live births. It is high during the first week of hospitalization, especially in the first twenty four hours. We identified as main causes of premature death, suffering neonatal, neonatal infections and respiratory distress. In addition, emerging risk factors for death are prematurity and low birth weight, the low Apgar score at birth, maternal age, the primiparity and high multiparity, low socio-economic parents, diseases during pregnancy, failure to use antenatal services. Our observations indicate that improved quality of care is needed, both in regard to the monitoring of pregnancy, delivery and resuscitation of the newborn, the care during the first week of life. The analysis of results suggests that in addition to a policy of pre-and perinatal prevention taking into account risk factors, the development of a neonatal medicine is necessary. The neonatal mortality remains a major public health problem in developing countries. This study allowed us to assess the incidence of neonatal mortality, to establish the causes and identify the main risk factors for early neonatal mortality in University Hospital Mohammed VI of Marrakech. It would be interesting to complete our work by a study on the quality of obstetric and perinatal care delivered in Neonatology.
En savoir plus

92 En savoir plus

La prvalence de linfection nosocomiale au CHU Mohammed VI de Marrakech

La prvalence de linfection nosocomiale au CHU Mohammed VI de Marrakech

Dans notre enquête, les résultats étaient différents, ce sont les bactériémies et les infections du site opératoire qui occupent la première et la deuxième place respectivement. La prépondérance de l’infection de la plaie opératoire a été retrouvée au CHU Sahloul de Sousse (Tunisie) où elle représentait 32,15% [47] , aux hôpitaux universitaires du Congo[25] où l’infection du site opératoire était la plus fréquente (27,1%) , au CHU Blida en Algérie en 2004[21] et encore une fois en Egypte (avec une fréquence de 36%)[48].

100 En savoir plus

Le Ptrygion : exprience du service d'ophtalmologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le Ptrygion : exprience du service d'ophtalmologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

La greffe conjonctivo-limbique et l’autogreffe conjonctivale apparaissent comme l'une des techniques chirurgicales de choix pour la réalisation de cet objectif. Cette étude se veut d'exposer les raisons de ce choix, de décrire la technique chirurgicale utilisée et d'analyser les résultats obtenus sur une période de 27 mois, à propos de 139 cas d'autogreffe conjonctivale et 24 cas de greffe conjonctivo-limbique réalisés au Service d'ophtalmologie du Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech entre Janvier 2012 et Mars 2014.

151 En savoir plus

Le kratocne : Exprience du service dOphtalmologie, CHU Mohammed VI, Marrakech

Le kratocne : Exprience du service dOphtalmologie, CHU Mohammed VI, Marrakech

C’est une étude rétro et prospective portant sur 200 yeux suivis pour kératocône, au CHU Med VI de MARRAKECH entre 2009 et 2015. Cent dix patients sont colligés au cours de cette période, avec une légère prédominance féminine (Sexe ratio : 1,27) ; l’âge moyen des patients était de 26 ans [12-47] ; le 1/4 des patients présentaient une conjonctivite allergique dans les antécédents. Le kératocône était bilatéral chez 90 patients, portant le nombre d’yeux atteints à 200. L’acuité visuelle initiale était inférieure à 1/10 chez 55% des yeux. La réfraction réalisée chez tous les patients a montré que 40% des yeux avaient une mesure impossible et 120 yeux (60%) avaient un astigmatisme myopique irrégulier avec une valeur moyenne de -5,67 dioptrie. La valeur de la kératométrie moyenne était de 54,87 dioptries. L’examen à la lampe à fente a mis en évidence une ectasie cornéenne dans 85% des yeux atteintes, l’anneau de Fleischer dans 66%, les stries de Vogt dans 57% et les opacités cornéennes observées dans 35 %. La topographie spéculaire était réalisée chez 60% alors que la topographie d’élévation n’a pu être réalisée que chez 40% des yeux.
En savoir plus

145 En savoir plus

Traitement chirurgical des cancers du sein au CHU MOHAMMED VI MARRAKECH

Traitement chirurgical des cancers du sein au CHU MOHAMMED VI MARRAKECH

La chirurgie radicale était la plus pratiquée dans 75% avec 25 % de traitement conservateur tous les années confondus mais avec augmentation de taux des chirurgie conservatrice et dim[r]

158 En savoir plus

Show all 2566 documents...

Sujets connexes