Haut PDF Lésions du tube digestif par ingestion de produits caustiques

Lésions du tube digestif par ingestion de produits caustiques

Lésions du tube digestif par ingestion de produits caustiques

The clinical examination and the emergency oesogastric endoscopy allow us to point out that: in 4 cases the caustic ingestion was serious, so the abdominal examination is alarming, we find a peritoneal syndrome, of which we deplore three deaths. 6 patients were classified stage III in stomach. One of these patients developed later an oesophageal sténosis. 3 patients presented ulcerous lesions classified stage II. The classified lesions stage I in stomach are not found in our series. In front of the clinical picture reassuring among other patients, the parenteral food and the monitoring allowed a good evolution. We note a stenotic evolution on the control fibroscopy in 2 patients having initially a stade III, and a stade II, which account for approximately 16% of the cases. The surgical treatment is realized at 3 patients. It is about a surgery as a matter of urgency at two patients admitted with peritoneal syndrome. The act to consist of a total oesogastrectomy by stripping with a jéjunostomy, and implementation of a médiastinal drain. The second patient is died on the operational table following one vast necrosis of the digestive tract before the realization of any gesture. The third patient is operated in the sequelate field following a oesophagus sténosis. The surgical management essentially his in total oesophagectomy with coloplasty more a jéjunostomy for enteral hyperalimentation.
En savoir plus

100 En savoir plus

Prise en charge des ingestions caustiques de loesophage

Prise en charge des ingestions caustiques de loesophage

Des règles strictes, admises par tous, sont à respecter scrupuleusement. L’introduction du fibroscope à travers la bouche œsophagienne ainsi que sa progression le long du tube digestif doivent se faire impérativement sous contrôle de la vue. Cette progression se fait en douceur en insufflant le minimum d’air. La rétrovIsion est formellement proscrite. L’appareil est manipulé avec une extrême précaution au voisinage des lésions sévères. Par contre, il n’existe pas d’accord quant à la nécessité d’effectuer ou non un examen complet du tractus [41].
En savoir plus

140 En savoir plus

Caractéristiques et particularités des intoxications aiguës par les produits caustiques en Martinique

Caractéristiques et particularités des intoxications aiguës par les produits caustiques en Martinique

En accord avec la littérature [4], la relation volume ingérée et gravité lésionnelle est confirmée dans notre étude. En effet, la DSI dans le groupe haut grade était significativement plus élevée que dans le groupe bas grade. En pratique, l’estimation de la DSI et le type de produit ingéré sont des informations difficiles à recueillir [7,14]. D’une part, le patient peut être incapable de s’exprimer suite à ses lésions. Dans un contexte suicidaire ou psychotique, l’interrogatoire est peu fiable et rares sont les témoins de l’ingestion.

76 En savoir plus

Lactobacillus farciminis une bactérie produisant du monoxyde d’azote dans le tube digestif : mise en évidence de potentialités thérapeutiques

Lactobacillus farciminis une bactérie produisant du monoxyde d’azote dans le tube digestif : mise en évidence de potentialités thérapeutiques

la formation d’acide hypochloreux (HOCl) et d’oxygène singleton (O 21 ∆ G). Lors de la réponse inflammatoire, les leucocytes activés par les cytokines pro- inflammatoires libèrent de l’O 2 • - sous l’action de la NADPH oxydase (Figure 10). Ces dérivés réactifs de l’oxygène sont dotés de propriétés oxydantes qui les amènent à réagir, dans l’environnement où ils sont produits, avec toute une série de substrats. Leur activité principale est de participer à la fonction microbicide des cellules phagocytaires à travers un phénomène qualifié de stress respiratoire (Allen, 1979), mais sont aussi à l’origine des lésions tissulaires. En activant le facteur nucléaire NF- κ B, les RLO favorisent la libération de cytokines et de chémokines exacerbant l’inflammation et conduisant à la destruction de l’épithélium (Schmidt et al., 1995 ; Kaul & Forman, 2000). Pour se protéger contre cet effet toxique de l’oxygène, l’organisme a développé différents systèmes de défense anti-radicalaires : (i) ceux qui tendent à empêcher la production des RLO (catalase et glutathion peroxydase), (ii) ceux destinés à éliminer les RLO après leur formation (SOD, vitamines A, E et C, glutathion cellulaire...), (iii) ceux chargés de réparer les dommages causés par les RLO.
En savoir plus

216 En savoir plus

Les maladies auto immunes du tube digestif

Les maladies auto immunes du tube digestif

Le patient atteint de MICI est fréquemment soumis à une accumulation de gaz dans le TD, provoquant gonflements, météorismes et borborygmes. Pour limiter la formation de gaz par fermentation, il faut réduire les aliments favorisant leur formation tels que les végétaux de la famille du chou (choux fleur, brocolis…), les légumes secs (pois, lentille, haricots secs…), les oignons ainsi que les fruits et légumes ayant une teneur élevée en fibres (poivrons, concombres…), le saccharose, le lait, les produits laitiers et aussi les produits à base de levure comme le pain et la brioche. Il veillera également à limiter l’apport de matières grasses pour éviter le gonflement. Enfin pour limiter l’ingestion d’air, on conseillera au patient de ne pas avaler de grosses bouchées, de ne pas boire à la paille, de limiter les boissons gazeuses ainsi que les aliments contenant de l’air tels que les mousses et les blancs en neige.
En savoir plus

142 En savoir plus

Communication foie/tube digestif - Rôle du microbiote dans la carcinogenèse hépatique

Communication foie/tube digestif - Rôle du microbiote dans la carcinogenèse hépatique

sion du foie qui précèdent la survenue du CHC conduisent à un véritable remode- lage de l’organe (nodules de régénération hépatocytaire). Ce dernier est associé, sur le plan moléculaire, à de profondes alté- rations des voies de signalisation régu- lant la prolifération, la mort cellulaire, la migration/invasion cellulaires et l’angio- genèse [1]. Il est, par ailleurs, bien connu que la cirrhose s’accompagne fréquem- ment d’une altération de l’intégrité de la barrière intestinale associée à une sen- sibilité accrue des patients cirrhotiques aux infections bactériennes issues du tube digestif. La translocation de produits bactériens, comme le lipopolysaccharide (LPS, composant de la paroi des bactéries Gram négatif), par le système veineux portal contribue ainsi à la pérennisation des lésions inflammatoires du foie [2, 6]. S’il a été montré que la composition du microbiote de patients cirrhotiques était différente de celle de sujets sains, avec notamment une sur-représentation de bactéries Gram négatif, il est impossible de distinguer la cause de la conséquence.
En savoir plus

3 En savoir plus

BRULURES CAUSTIQUES DU TRACTUS DIGESTIF

BRULURES CAUSTIQUES DU TRACTUS DIGESTIF

EVOLUTION : Les patients, atteints de brûlures digestives de stade IIb, développent secondairement des sténoses, dans 40 à 70 % des cas, selon les séries. Ils nécessitent une prise en charge hospitalière en chirurgie pour surveillance ainsi qu’une mise au repos complet du tube digestif supérieur par une alimentation parentérale, durant 3 semaines minimum ou jusqu’à cicatrisation complète des lésions. Cette surveillance vise à détecter le plus précocement possible : une hémorragie digestive, une perforation digestive ou une complication infectieuse. Les contrôles endoscopiques seront réalisés mensuellement et la nutrition parentérale totale maintenue jusqu’au quatrième mois en l’absence de cicatrisation. Après cette date, il faudra décider du traitement à entreprendre, généralement la dilatation d’une sténose ou une œsophagoplastie.
En savoir plus

195 En savoir plus

Ingestion de corps étrangers

Ingestion de corps étrangers

Le geste chirurgical est fonction du siége : ™ Au niveau de l'œsophage, une œsophagotomie avec extraction minutieuse du CE puis suture de l’œsophage, est indiquée en l'absence de complications. Dans le cas contraire, une oesophagostomie cervicale avec drainage des suppurations médiastinales et une jéjunostomie d'alimentation sont indiquées. D'autres techniques peuvent être proposées selon la gravité des lésions oesophagiennes : thoracotomie avec fermeture par patch (pleural, péricardique, pulmonaire, gastrique, épiploïque, diaphragmatique), thoracotomie avec exclusion bipolaire de l'œsophage avec œsophago et jéjunostomie, voire même une thoracotomie et oesophagectomie puis reconstruction secondaire par transplant gastrique ou colique (22).
En savoir plus

90 En savoir plus

Influence de faibles doses de chlortétracycline sur la résistance à la chlortétracycline de escherichia coli, dans le tube digestif de souris axéniques hébergeant des flores complexes d'enfant, de veau ou de porcelet

Influence de faibles doses de chlortétracycline sur la résistance à la chlortétracycline de escherichia coli, dans le tube digestif de souris axéniques hébergeant des flores complexes d'enfant, de veau ou de porcelet

L'apport de 20 µg de CTC /ml d'eau de boisson, a entraîné une augmentation de 1,5 à 3 puissances de 10, du nombre de E. coli résistants, dans les selles des souris. Malgré la diversité des flores hébergées par les souris, cet effet est apparu extrêmement net dans les 3 expériences. Cette augmentation du nombre de résistants ne peut être que la conséquence de l'action de la CTC dans le tube digestif des souris ; en effet celles-ci sont isolées de tout contact avec l'environnement bactérien, et les E. coli ne peuvent se développer dans l'eau de boisson en raison de son pH bas. Par rapport aux travaux réalisés par d'autres auteurs sur des animaux d'élevage, l'effet spécifique de la CTC est bien mis en évidence pour deux raisons : d'une part la variabilité entre souris d'un même lot (fig. 1) et pour un même lot d'un jour à l'autre (fig. 1, 2 et 3) est plus faible que dans les expériences réalisées sur les animaux
En savoir plus

8 En savoir plus

Mesures de protection du tube digestif au cours de thermodestructions de tumeurs hépatiques malignes primitives et secondaires : étude rétrospective de 53 procédures consécutives

Mesures de protection du tube digestif au cours de thermodestructions de tumeurs hépatiques malignes primitives et secondaires : étude rétrospective de 53 procédures consécutives

lors des 4 échecs d’interposition d’air ambiant. Dans notre expérience, nous avons eu un succès technique de 100% lors de la mise en place d’un ballon comme interposition. Cette technique bien que plus difficile à mettre en œuvre que l’injection d’air ambiant semble donc pouvoir être plus efficace dans tous les cas, sans être limitée, en particulier par l’existence ou non d’adhérences intra-péritonéales. La présence d’adhérences peut néanmoins être associée à plus de difficultés pour trouver un espace de décollement entre le foie et le tube digestif à protéger, comme cela a déjà été décrit dans la littérature (82).
En savoir plus

121 En savoir plus

Etude préliminaire sur les coupes histologiques du tube digestif chez la caille japonaise Coturnix japonica (Aves, Phasianidae) au Centre cynégétique de Zéralda

Etude préliminaire sur les coupes histologiques du tube digestif chez la caille japonaise Coturnix japonica (Aves, Phasianidae) au Centre cynégétique de Zéralda

Ce travail s’est déroulé au CCZ sur la caille japonaise (coturnixjaponica), il consiste à réaliser des coupes histologiques du tube digestif des reproducteurs cailles sur huit individus dont 5 femelles et 3 mâles. L’étude a révélé la présence des lésions au niveau de différents compartiments du tube digestif de l’œsophage vers le gros intestin, avec absence d’endoparasites. La présence de ces lésions peut être causée lors de la manipulation et récupération des contenus intestinaux pour la recherche des endoparasites. Les différents tissus du tube digestif peuvent être endommagé suite à d’autres causes pouvant être d’origine bactérienne ou virale ou encore mycose avec présence de traces.
En savoir plus

1 En savoir plus

en
                                                                    fr

en fr Key steps of the fate of food in the digestive tract Étapes clé du devenir des aliments dans le tube digestif

La digestion des fibres dans le côlon nécessite un environnement optimum pour les fermentations bactériennes. Cet environnement est en premier assuré par des mouvements de brassage permettant au côlon de jouer son rôle de fermenteur. Alors que les contractions de l'intestin grêle sont polarisées et assurent uniquement un transfert du contenu digestif d'amont en aval, les contractions du côlon se propagent dans les deux sens, le contenu subissant ainsi des mouvements de brassage avec une progression lente vers les régions plus aborales, favorisée par quelques contractions péristaltiques puissantes. La fréquence de ces contractions varie en fonction des repas, une période d'hyperactivité apparaissant dès le début du repas et se prolongeant pendant plusieurs heures. Parmi toutes les espèces de mammifères, le côlon de l'homme a une particularité ; il ne se contracte pas, ou très peu, pendant la nuit ; il dort en même temps que le cerveau (Figure 9) (Frexinos et al., 1985).
En savoir plus

14 En savoir plus

Contribution à l’étude de la biologie d’un poisson côtier le Saurel trachurus trachurus(LINNE, 1758) : Anatomie et histologie du tube digestif

Contribution à l’étude de la biologie d’un poisson côtier le Saurel trachurus trachurus(LINNE, 1758) : Anatomie et histologie du tube digestif

2.1.1. Présentation de l’espèce Le Saurel est un poisson Téléostéen osseux, présentant 2 nageoires dorsales presque jointives et épineuses (Actinoptérygien) (QUERO, 1997). La vessie natatoire, généralement close, n’est pas en communication avec le tube digestif (physocliste). LETACONNOUX (1951), rapporte que cette vessie n’est pas totalement fermée, mais possède un canal qui longe l’aorte et s’ouvre sur la muqueuse de la cavité branchiale. Ce poisson appartient à l’ordre des Perciformes et à la Famille des Carangidés, qui est l’une des plus importantes famille dans les mers tropicaux, ces derniers, comprennent près de 33 genres et 146 espèces. (Voir annexe 2) et leurs 1 ers fossiles ont été découverts au début de l’aire tertiaire (BERG, 1958).
En savoir plus

99 En savoir plus

CONTRIBUTION A L'ÉTUDE HISTOLOGIQUE DES CELLULES ÉPITHÉLIALES, GLANDULAIRES ET ENDOCRINES DU TUBE DIGESTIF DE CHIMAERA MONSTROSA L. (PISCES, HOLOCEPHALI)

CONTRIBUTION A L'ÉTUDE HISTOLOGIQUE DES CELLULES ÉPITHÉLIALES, GLANDULAIRES ET ENDOCRINES DU TUBE DIGESTIF DE CHIMAERA MONSTROSA L. (PISCES, HOLOCEPHALI)

Dans les mucocytes, le mucus s'accumule dans la partie apicale renflée sous forme d'une masse compacte et se présente en grosses granulations dans la partie minc[r]

18 En savoir plus

Ingestion de produits de l'érable pendant l'exercice : effets sur l'appréciation, les sensations de goût des boissons et la perception d'effort

Ingestion de produits de l'érable pendant l'exercice : effets sur l'appréciation, les sensations de goût des boissons et la perception d'effort

Subjects who received a CHO drink didn’t perform significantly better than those who received a placebo. We could have expected a better performance in those who received carbohydrates as they are known to enhance performance (1,29–33). However, Desbrow and colleagues didn’t find any significant difference during a time-trial performance between subjects who received a placebo or a 6% CHO-electrolyte solution either (34). The authors concluded that, when subjects followed pre-exercise nutrition guidelines, a 6% CHO-electrolyte solution had no effect on a 1h cycling time trial (34). Results on CHO ingestion during exercise and performance have confounding results and many studies administering doses of 60 g/h have reported little benefits on performance (31). Furthermore, in the placebo condition, stevia was used to match the commercial sports drinks’ sweet taste. Several studies have found that oral exposure of CHO led to the stimulation of the central nervous system during events shorter than 60 min, including time trials, leading to an improvement of performance (3,30,31,35,36,37). Although stevia wasn’t tested in those studies, it is possible that the sweet taste it provided in the current study contributed to an improvement in time-trial performance which would have attenuated the differences with the conditions with CHO ingestion.
En savoir plus

75 En savoir plus

Pronostic des transplantations rénales après reconstruction du bas appareil urinaire avec du tube digestif : étude rétrospective bicentrique

Pronostic des transplantations rénales après reconstruction du bas appareil urinaire avec du tube digestif : étude rétrospective bicentrique

2. MATERIELS ET METHODES 2.1. POPULATION ETUDIEE 2.1.1. Critères d’inclusion Il s’agit d’une étude bicentrique rétrospective incluant 26 patients transplantés rénaux entre Novembre 2004 et septembre 2016 dans les centres hospitalo-universitaires de Tours et Necker (Paris). La date de début d’inclusion correspond à la date d’ouverture de la base de données informatisées pour chaque centre (2004 pour Tours et 2005 pour Necker) et la date de fin a été fixée afin d’avoir un recul post-transplantation d’au moins 1 an. Les patients inclus étaient des adultes et des enfants ayant pour antécédent une malformation ou une dysfonction du BAU ayant nécessité une chirurgie reconstructrice à partir de tube digestif. Les données ont été recueillies à Tours à partir de la base de données ASTRE et à Necker à partir de la base de données DIVAT (données informatisées et validées en transplantation,
En savoir plus

59 En savoir plus

Evaluation de l’acide borique par injection sur l’histologie du tube digestif et les enzymes de détoxification(acétylcholinéstérase, glutathionS-transférase, et le glutathion) chez un insecte à intérêt médical : Blatella germanica

Evaluation de l’acide borique par injection sur l’histologie du tube digestif et les enzymes de détoxification(acétylcholinéstérase, glutathionS-transférase, et le glutathion) chez un insecte à intérêt médical : Blatella germanica

Discussion 51 3. Discussion Les insecticides entrent dans le corps des insectes par divers voies et franchissent plusieurs barrières avant d’atteindre la cible. Ils peuvent être réversiblement absorbés par tous les types de tissus, détoxifiés et finalement excrétés (Ishaaya, 2001). Parmi ces barrières, le tube digestif parait être la voie principale d’entrée (Cochran, 1998). L’acide borique a été d’abord appliqué contre les blattes comme insecticide de contact sous forme de poussière, ce n’est qu’en1918 que Walter conclut que l’acide borique est plus efficace comme poison stomacale. les observations réalisées sous binoculaire des coupes des différentes parties du tube digestif des adultes de B.germanica, traités par injection par l’acide borique à une dose correspondant à la DL90 , mettent en évidence une désorganisation de l’épithélium de l’intestin antérieur qui se traduit par un détachement et une séparation des cellules épithéliales les unes des autres. Ces effets ont été rapporté par cochran (1995) chez les nymphes de la même espèce abreuvée d’eau contenant 2℅ d’acide borique et 2℅ de sucre (poids/volume) ainsi que chez des nymphes traitées par une dose de 20℅ d’acide borique administré sous forme de mélange alimentaire .Nos résultats sont également en accord avec ceux observés par Habes et al(2006), qui ont également observé une destruction de la cuticule chez des adultes de B.germanica âgés de 3 jours traités avec de l’acide borique administré par ingestion sous forme de mélange alimentaire à la DL50 =8,20℅ et DL90=49,62℅ avec une désorganisation puis destruction des cellules épithéliales .Cependant contrairement à nos résultats Sifi (2002) n’a pas observé une destruction de la couche cuticulaire chez les adultes de B.germanica traités oralement par l’acide borique sous forme d’un mélange alimentaire à une dose de 39.67℅. Cette différence pourrait s’expliquer par le temps d’exposition la dose et surtout la voie de pénétration de l’acide borique.
En savoir plus

82 En savoir plus

Le microbiote digestif comme source d’antibiotiques

Le microbiote digestif comme source d’antibiotiques

34 C. Approche moderne : le “genome mining” Les récents progrès de la métagénomique, de la transcriptomique et de la protéomique ont conduit à une masse importante de données, ouvrant de nouvelles perspectives dans le champ de la recherche antibiotique. En effet, le séquençage de nombreux génomes procaryotes a permis d’identifier des centaines de cluster de gènes (biosynthetic gene clusters, BGCs), dont les produits traductionnels ne sont pas connus.(98). Deux techniques existent pour identifier les BGCs à partir des données de génomique, elles sont toutes deux basées sur la reconnaissance de domaines conservés, dit « ancres », comme par exemple les domaines thiotemplate des NRPS et PKS. La première technique est environnementale : l’ADN d’un environnement donné (ADNe) est extrait en masse et séquencé par métagénomique, puis l’analyse bio-informatique permet de repérer des séquences homologues connues de gènes. Les BGCs ainsi identifiés doivent donc ensuite être traduit dans un deuxième temps dans un hôte hétérologue. Cependant, cette dernière étape est la plus limitante. La seconde technique est une approche fonctionnelle, initiée par des études phénotypiques, comme par exemple l’inhibition d’une souche sur une autre. La recherche du mécanisme et de la molécule active peut ensuite être réalisée via des outils comme la spectrométrie de masse MALDI-TOF par exemple (Matrice Assisted Laser Desorption Ionization Time-Of-Flight). Dans ce cas, la limite est le tri des souches à tester.
En savoir plus

80 En savoir plus

Translocation of Mycobacterium tuberculosis after experimental ingestion

Translocation of Mycobacterium tuberculosis after experimental ingestion

Introduction “The Lu ¨beck disaster” was a dramatic episode of involuntary quasi-experimental deadly pul- monary tuberculosis following the ingestion of Mycobacterium tuberculosis [ 1 ]. It took place in Lu ¨beck, Germany in 1929–1930, and a total of 251 neonates were given an oral vaccination with bacille Calmette-Gue´rin (BCG) that was inadvertently contaminated with various inocula of the virulent M. tuberculosis Kiel strain [ 1 ]. Subsequently, 228 (90%) neonates developed clinical tuberculosis, which presented as pharyngeal, abdominal and lymphatic tuberculosis in the vast majority of neonates; pulmonary tuberculosis developed in 13% of neonates, and 72 (28.7%) neonates died [ 1 ]. This carefully documented episode illustrated the potential for M. tuberculosis to cause deadly lymphatic and pulmonary tuberculosis after its ingestion under
En savoir plus

12 En savoir plus

Foreign Body Ingestion Causing Recurrent Diverticulitis

Foreign Body Ingestion Causing Recurrent Diverticulitis

and appropriate imaging modalities in the diagnosis of symp- tomatic ingestion of foreign bodies. Abdominal X-ray has limit- ed sensitivity in detecting fish or chicken bones because these particles are less radiopaque. The most useful imaging modal- ity in detecting these particles is an abdominal CT scan, which will reveal the bony lesion at the site of inflammation. On CT scan, we were able to rule out presacral tumor, a tumor de- veloped due to a surgical complication when a foreign object is left inside the body during the operation [8].

4 En savoir plus

Show all 1680 documents...