Haut PDF Kyste hydatique du rein : A propos de 15 cas

Kyste hydatique du rein : A propos de 15 cas

Kyste hydatique du rein : A propos de 15 cas

1-6 : IMAGERIE PAR RESOGNANCE MAGNETIQUE :(IRM) [20] Il peut persister des problèmes diagnostiques, Après ce bilan radiologique de première intention que ce soit devant une masse uni ou multiloculaire. L’IRM peut permettre dans ces cas douteux de distinguer un kyste rénal d’autres lésions non parasitaires. Généralement, le kyste présente un signal faible en T1, apparaît hyper intense sur les séquences T2, avec un halo périphérique d’hypo signal qui Correspond au péri kyste. L’architecture interne du kyste décrite en TDM reste valable en IRM. Il n’existe pas de modification du kyste après injection de Gadolinium [47, 48,49]. La place de l’IRM est encore très discutée par certains [33]. Elle s’impose par contre comme l’examen de référence dans les localisations osseuses, encéphaliques et myocardiques de l’hydatidose. L’IRM permet dans certains cas difficiles de faire progresser le diagnostic de présomption, car elle présente par rapport à la TDM une meilleure Identification de la capsule, une meilleure appréciation du retentissement du kyste et de ses complications et un meilleur dépistage des Autres localisations (93% pour l’IRM contre 77% pour la TDM). Néanmoins, l’IRM n’est pas supérieure à la TDM pour évaluer l’efficacité Du traitement médical, ou apprécier la vitalité du kyste hydatique [20].
En savoir plus

156 En savoir plus

Kyste hydatique du rein : à propos de 08 cas chez 7 patients

Kyste hydatique du rein : à propos de 08 cas chez 7 patients

I- Modalités de l’infestation rénale (4-11) L’hydatidose est une parasitose animale accidentellement transmise à l’homme. Echinococcus Granulosus parasite d’abord un canidé dont l’intestin grêle porte les germes adultes ; les anneaux sont éliminés avec les fecès ; les œufs étant disséminés dans la nature et très résistants aux températures extérieures. Ces œufs, contenant un embryon hexacanthe, sont avalés par les ovins et éclosent dans l’estomac. Les larves traversent la paroi intestinale et vont se fixer dans le foie et accessoirement dans les autres organes, le mouton en meurt et est dévoré par le chien qui s’infeste alors. L’homme s’infeste par des œufs des aliments souillés ou par des mains sales après avoir caressé un chien parasité. Après ingestion, l’évolution larvaire est comparable à celle observée chez le mouton ; l’embryon hexacanthe ayant franchit la paroi intestinale ; par l’intermédiaire du système porte ; on a une atteinte du foie (70%). Si non, il poursuit sa migration dans le courant circulatoire et s’arrête dans le réseau capillaire pulmonaire (20%). Si les deux barrages sont forcés, il gagne le cœur gauche, la grande circulation et il peut alors essaimer dans tous les viscères et organes : rein (2 à 3 %) ; squelette ; cerveau ; rate ...
En savoir plus

144 En savoir plus

Kyste hydatique splnique  propos de 15 cas

Kyste hydatique splnique propos de 15 cas

V. Physiopathologie de l’atteinte splénique par le kyste hydatique (KH) Après sa libération dans l’intestin grêle de l’homme ayant ingéré les œufs du tænia échinocoque, l’embryon hexacanthe franchit la muqueuse intestinale et passe dans la circulation porte. Sa taille et sa plasticité lui permettent de passer partout où passe une hématie [11]. Le courant porte l’emporte vers le premier barrage qu’est le foie où il s’arrête 6 fois sur 10, sinon, par les veines sus hépatiques, le parasite gagne le système cave, le cœur droit et le poumon, second barrage, qui le retient 3 fois sur 10. Si ces deux barrages sont franchis, l’embryon hexacanthe gagne la grande circulation par le cœur gauche, et peut alors se localiser en un point quelconque de l’organisme [37, 38].
En savoir plus

131 En savoir plus

Kyste hydatique rénal à sérologie négative ( A propos de 04 cas )

Kyste hydatique rénal à sérologie négative ( A propos de 04 cas )

En haut, ces deux feuillets s’insèrent sur le diaphragme après avoir englobé la glande surrénale qui fait donc partie de la loge rénale, mais qui reste séparée du rein par une cloison tout à fait individualisable : la cloison inter-surréno-rénale. Médialement, ils se replient sur le pédicule vasculaire, cloisonnant ainsi les loges droite et gauche l’une de l’autre. A l'intérieur de cette loge les reins sont séparés des parois par une graisse très fluide, la graisse péri-rénale, ou encore capsule adipeuse du rein.

128 En savoir plus

Traitement chirurgical du kyste hydatique pulmonaire : à propos de 25 cas

Traitement chirurgical du kyste hydatique pulmonaire : à propos de 25 cas

¾ Traitement de la cavité résiduelle : Après ablation du kyste, le fond de la cavité est réalisé par un parenchyme épaissi, inflammatoire voire fibreux, au sein duquel s’ouvrent de nombreuses bronches(40). La cavité résiduelle pose un problème délicat dont dépendra la qualité des suites opératoires. Le chirurgien s’acharnera à réduire sa taille en réséquant le maximum du périkyste saillant et à suturer soigneusement toutes les éventuelles fistules bronchiques (49, 64). La suture simple des fistules, expose en cas d’adventice friable à la déchirure et à la reperméabilité des fistules avec pneumothorax (15, 102, 103).
En savoir plus

123 En savoir plus

Pancratite aige chez lenfant :  propos de 15 cas

Pancratite aige chez lenfant : propos de 15 cas

Dans les cas de traumatisme du pancréas, une approche multidisciplinaire impliquant les équipes médicales gastro-entérologues et chirurgicales est nécessaire. Les kystes de petite taille asymptomatiques peuvent être surveillés cliniquement et par échographie, Beaucoup régressent spontanément. C’était le cas chez une patiente de notre série. Les kystes volumineux ou symptomatiques doivent être drainés. Selon la taille du kyste et ses rapports avec l’estomac, ce drainage peut se faire par voie endoscopique (Kystogastrostomie), par voie percutanée sous control échographique ou chirurgicalement.
En savoir plus

207 En savoir plus

Les tumeurs des glandes salivaires accessoires :  propos de 15 cas

Les tumeurs des glandes salivaires accessoires : propos de 15 cas

Le palais dur a été le site anatomique le plus touché (33,3 %). L'adénome pléomorphe a occupé la première place parmi les types histologiques (53,4 %) suivi du carcinome mucoépidermoide (13,3 %). La TDM a constitué l’examen paraclinique de choix dans l’exploration des masses tumorales quelques soit leurs localisations avec une bonne valeur diagnostique de malignité ou de bénignité. Selon la classification TNM de 2009 les malades ayant une tumeur maligne ont étéclassés en : T2 = 40 %, T3 = 20 %, et T4 = 40 %, 1 seul malade a eu des adénopathies (N0-1).
En savoir plus

117 En savoir plus

Kyste hydatique cerebral:experience du service de neurochirurgie du centre hospitalier universitaire (CHU) MOHAMMED-VI de Marrakech

Kyste hydatique cerebral:experience du service de neurochirurgie du centre hospitalier universitaire (CHU) MOHAMMED-VI de Marrakech

b. Les réactions allergiques et choc anaphylactique La rupture, spontanée ou peropératoire, des KH peut être responsable de fièvre, d’urticaire et de signes d’allergie. La rupture est rarement fatale mais elle peut causer des réactions anaphylactiques sévères, une compression des structures vitales ou alors une septicémie si le kyste rompu est infecté. Une étude expérimentale sur les réactions anaphylactiques induites par l’infection à Echinococcus a montré un taux d’anaphylaxie de 62,5 à 100% et un taux de choc anaphylactique de 12,5 à 16,7% (32). DASKAS (32) rapporte le cas d’un enfant chez qui un KHC pris pour un kyste sous arachnoïdien a été drainé dans la cavité péritonéale sans aucune réponse anaphylactique. L’explication possible serait l’absence de sensibilisation antérieure, mais d’autres auteurs imputent cette aréactivité à la stimulation chronique du hôte par les antigènes du KH ce qui conduit à une élévation des IgG4, lesquelles agireraient comme des anticorps bloquant les réactions anaphylactiques.
En savoir plus

126 En savoir plus

Contribution a l’étude de la prévalence du kyste hydatique des abats rouges chez les espèces ovines et bovines dans les abattoirs de la wilaya d'Alger

Contribution a l’étude de la prévalence du kyste hydatique des abats rouges chez les espèces ovines et bovines dans les abattoirs de la wilaya d'Alger

L'hydatidose est une anthropozoonose due au développement chez l'homme de la larve d'Echinococcus granulosus granulosus. L'hydatidose est cosmopolite, sévissant en Amérique latine, dans les pays du pourtour méditerranéen, en Chine, en Afrique de l'est. Le principal foyer d'hydatidose humaine est africain au Kenya (Aubry, 2005). L'hydatidose est un problème de santé publique dans les zones d'élevages des pays en développement. L'importance de cette zoonose dans notre pays, nous a amené à l'étudier. Nous avons réalisé une étude rétrospective sur les saisies d'abats rouges d'ovins et de bovins et une étude ponctuelle durant 3 ans au niveau des abattoirs de la wilaya d'Alger
En savoir plus

1 En savoir plus

Traumatismes fermés du rein : à propos de 44 observations

Traumatismes fermés du rein : à propos de 44 observations

Cependant, l’UIV trouve sa place uniquement chez les patients instables sur le plan hémodynamique avec risque de lésion rénale majeure, spécialement quand on ne peut pas réaliser une TDM initiale pour classer le traumatisme. En effet, il est indiqué de réaliser une UIV per-opératoire avec injection en bolus de produit de contraste. Cet examen consiste en une radiographie de l’abdomen sans préparation dix minutes après l’injection rapide de 2 ml/kg de poids corporel de produit de contraste non ionique ou de produit de contraste standard à 60 %. Pour obtenir des résultats satisfaisants, il est nécessaire de réanimer le patient afin de maintenir une tension artérielle systolique supérieure à 90 mmHg. Outre l’hypotension, d’autres facteurs peuvent altérer les résultats de cette exploration : la présence d’un œdème viscéral, l’administration massive de produits de remplissage lors de la réanimation et l’utilisation d’une couverture d’isolation thermique. L’objectif de l’UIV per-opératoire est de détecter la présence d’extravasation et de vérifier la fonction du rein controlatéral. Quand le résultat de l’UIV est normal, elle permet de confirmer l’absence de lésions au niveau du rein controlatéral mais également, d’éliminer une lésion rénale grave et donc, d’éviter de réaliser une exploration chirurgicale du rein [6,14,15,16,26,31,42,47,48].
En savoir plus

178 En savoir plus

L'orbite osseuse dans les malformations crniofaciales  propos de 15 cas

L'orbite osseuse dans les malformations crniofaciales propos de 15 cas

malgré l'utilisation de la virgule système métrique, nous avons maintenu la semaine maladroit sept jours. Dans l’Occidental cultures, le quatrième jour de la semaine a été libellée en latindies Mercurii, et, plus tard, certains germanique peuples convertis à jour de Wotan ou le mercredi (du vieil anglais wódnes Dæg, jour de Woden). Ainsi, le mercredi de la culture anglaise et Wodanesdag de la langue suédoise est le Mercurii meurt latine (Mercoledi dans Italien, en français Mercredi, Miércoles en espagnol) des langues romanes. Difficile cependant, il peut être à croire, aujourd'hui encore, certains ophtalmologistes superstitieuses refuser de fonctionner les yeux le mercredi pour éviter le risque causant la perte d'un œil. Dans la mythologie celtique, le "Fomere" sont des personnes desfigured maléfiques, qui, en raison de mutilation, avoir un seul oeil, d'une part, et d'un pied, qui actions.3 négatifs symboliser le folklore des Asturies et de Cantabrie, dans Nord de l'Espagne, également avec un Celtic et Culture ibérique, le "ojáncanu" est un satanique géant aux cheveux roux et seulement un œil sur la courbe nasal supérieur et mesophryon, qui vivait dans des cavernes et tué les paysans quand il est allé rupture. Son épouse, la "ojáncana," est encore plus cruelle et plus laid que son mari.
En savoir plus

204 En savoir plus

Le kyste hydatique pulmonaire : exprience du service de chirurgie thoracique de l'hpital militaire Avicenne de Marrakech

Le kyste hydatique pulmonaire : exprience du service de chirurgie thoracique de l'hpital militaire Avicenne de Marrakech

développent progressivement. Elles réduisent ainsi le champ d’hémostase et donnent naissance secondairement à une hydatidose pulmonaire multiple. L’évolution se fait ensuite vers la destruction broncho-parenchymateuse par tassement, infection et bronchectasie et vers l’hypertension artérielle pulmonaire et le cœur pulmonaire chronique qui aboutissent au décès [62, 65, 66]. L’hydatidose pulmonaire multiple secondaire est évoquée devant la petite taille des kystes, le caractère multiple, bilatéral et symétrique des lésions et leur siège périphérique et basal le long des axes artériels [43]. Le développement des KHP est assez uniforme mais des inégalités de taille liées à un potentiel de croissance différent des éléments ensemencés peuvent s’observer. Le développement intra-artériel des KHP se manifeste par une dilatation progressive des artères pulmonaires et par l’image des kystes intra-luminaux qui peuvent être vus par l’échocardiographie transœsophagienne et l’angioscanner [43, 67]. Ces kystes peuvent être confondus avec des embolies cruoriques ou un sarcome primitif de la paroi artérielle. Dans ces cas, le contexte épidémiologique et l’existence d’un kyste hydatique cardiaque ou hépatique en topographie périveineuse constituent des arguments de grande valeur diagnostique. La dissémination bronchogénique résulte de l’ensemencement de l’arbre bronchique par le contenu fertile d’un kyste hydatique primitif du poumon homo ou controlatéral rompu spontanément ou lors d’une cure chirurgicale. Les kystes se développent le long des axes bronchiques. Ils sont généralement homolatéraux au KHP primitif rompu et localisés à un territoire pulmonaire systématisé. Ils peuvent être aussi bilatéraux [63]. L’évolution est souvent émaillée de micro-vomiques vésiculaires récidivantes caractéristiques.
En savoir plus

123 En savoir plus

Contribution à l'étude de la prévalence du kyste hydatique dans les abats rouges des ruminants au niveau des abattoirs de Rouiba

Contribution à l'étude de la prévalence du kyste hydatique dans les abats rouges des ruminants au niveau des abattoirs de Rouiba

Abstract: The hydatidose is a zoonosis due to the development of the larval shapes of echinococcus granulosus adult stage living, in the intestine of the constituent carnivores the host’s .the man and the mammals represent the intermediate hosts. This illness has a very important economic impact among the man and the animal:

1 En savoir plus

Contribution à l'étude du kyste hydatique chez les bovins et les ovins au niveau des abattoirs d'El-Harrach

Contribution à l'étude du kyste hydatique chez les bovins et les ovins au niveau des abattoirs d'El-Harrach

Résumé du PFE : sous titre : Contribution à l'étude du kyste hydatique chez les bovins et les ovins au niveau des abattoirs d'El-Harrach Résumé: L'hydatidose est une anthropozoonose due au développement chez l'homme de la larve d'Echinococcus granulosus granulosus. L'hydatidose est cosmopolite, sévissant en Amérique latine, dans les pays du pourtour méditerranéen, en Chine, en Afrique de l'Est. Le principal foyer d'hydatidose humaine est africain au Kenya (Aubry, 2005). L'hydatidose est un problème de santé publique dans les zones d'élevages des pays en développement. L'importance de cette zoonose dans notre pays, a amené à l'étudier. une étude rétrospective sur les saisies d'abats rouges d'ovins et de bovins et une étude ponctuelle durant 3 mois au niveau des abattoirs d'El-Harrach ont été réalisées
En savoir plus

1 En savoir plus

Les aspects chirurgicaux des spondylolisthsis lombaires  propos de 15 cas

Les aspects chirurgicaux des spondylolisthsis lombaires propos de 15 cas

- 82 - préalable et une recrudescence douloureuse au moment de l’injection suivie par une amélioration de la symptomatologie constitue un très bon test diagnostique. D’excellents résultats ont été rapportés concernant les reconstructions isthmiques quand elles sont associées à l’infiltration préopératoire, avec 91 % de bons résultats cliniques et 87 % de fusions radiologiques [68]. Une fois la fusion obtenue, le matériel peut être retiré. Cette technique ne s’applique toutefois qu’aux cas de spondylolyses douloureuses sans déplacement associé et sans discopathie à l’IRM. Par ailleurs, elle convient plus à une population pédiatrique, le taux de pseudarthrose chez l’adulte étant beaucoup plus important.
En savoir plus

136 En savoir plus

Kyste hydatique d u foie chez l’enfant Expérience du service de ch irurgie pédiatrique générale CHU Marrakech

Kyste hydatique d u foie chez l’enfant Expérience du service de ch irurgie pédiatrique générale CHU Marrakech

- 111 - Cette méthode n’a pas trouvé place, dans notre série, ni dans les autres séries nationales de Souiki [27] et Bencherifa [26]. Dans une étude argentine de prés de 6000 enfants ayant un KHF, 70 cas ont été suivis en moyenne de 44 mois, sur les 39 cas qui ne justifiaient pas une prise en charge thérapeutique immédiate, 21% ont spontanément évolué vers l’involution complète, 18% ont présenté des signes échographiques d’évolution vers la dégénérescence, 28% avaient un aspect échographique inchangé, seulement 33% présentaient des signes d’évolution justifiant un protocole thérapeutique adéquat. Des observations similaires ont été faites en Chine et au Moyen orient [35]. Donc, c’est une méthode qui a prouvé son efficacité, mais elle nécessite un suivi particulier avec la possibilité de conversion. Dans notre contexte, l’abstention thérapeutique reste difficile à adopter par les chirurgiens ou d’être acceptée par la famille du patient car elle nécessite un suivi long et couteux.
En savoir plus

174 En savoir plus

LES OTITES MOYENNES CHRONIQUES CHOLESTEATOMATEUSES CHEZ L'ENFANT A PROPOS DE 15 CAS ET REVUE DE LA LITTERATURE

LES OTITES MOYENNES CHRONIQUES CHOLESTEATOMATEUSES CHEZ L'ENFANT A PROPOS DE 15 CAS ET REVUE DE LA LITTERATURE

Les otites moyennes chroniques cholestéatomateuses chez l'enfant à propos de 15 cas et revue de la littérature - 66 - La première chirurgie de l’oreille pour infection mastoïdienne fut réalisée avec succès par Jean Petit de Paris au 18ème siècle. Un siècle plus tard, la technique de mastoïdectomie va s’affiner et devenir le traitement de choix de la mastoïdite. En parallèle, la compréhension de la physiologie du système tympano-ossiculaire comme moyen de transmission du son et son amplification à la fenêtre ovale, et de protection de l’oreille moyenne et interne fut décrite pour la première fois par Herman von Helmotz en 1853 et améliorée en 1952 par les travaux de Wullstein et Zollner. De son application, découlent les fondements de la chirurgie fonctionnelle tympano-ossiculaire. Les progrès techniques ont également joué un rôle majeur dans l’évolution de l’otochirurgie. En 1921 Nylén utilise pour la première fois un microscope lors d’une opération d’oreille. Dans les années 50, son utilisation ainsi que celle d’instruments microchirurgicaux se banalisent.La reconstruction tympanique a commencé bien avant la chirurgie de l’oreille, puisqu’en 1640 Banzer utilisa un morceau de vessie de porc pour refermer une perforation. Pendant deux siècles, plusieurs types de tympan artificiel ont été utilisés tels qu’une boule de coton, des patchs de papiers et du latex de préservatifs. Le premier véritable concept de tympanoplastie chirurgicale est attribué à Berthold qui décrivit en 1878 l’exérèse de la couche épidermique par un plâtre, suivie de la mise en place d’une greffe de peau. La technique sera remise à jour et affinée en 1944 par Schulhof et Valdez, publiée et popularisée par Wullstein en1952 .Le type de greffe évolua avec le temps. Les greffes cutanées intactes ou amincies de Wullstein et Zollner donnaient d’importants problèmes d’épaississement tympanique et de desquamation chronique.
En savoir plus

170 En savoir plus

La tuberculose extraganglionnaire en ORL  propos de 15 cas  l'hpital Militaire Avicenne Marrakech

La tuberculose extraganglionnaire en ORL propos de 15 cas l'hpital Militaire Avicenne Marrakech

d-3 Bilan biologique : La difficulté du diagnostic bactériologique repose sur le fait que la mise en évidence des bacilles acido-alcoolo-résistants à l'examen microscopique après coloration de Zielh-Nielsen est rarement positive et les cultures sur milieu de Lowenstein-Jensen ou Coletsos souvent négatives. L'examen direct du pus auriculaire n'est positif que dans un tiers à la moitié des cas. Cet examen reste simple, rapide et peu coûteux mais manque de sensibilité. La faible concentration de bacilles dans les tuberculoses extrapulmonaires, en général paucibacillaires, rend leur mise en évidence difficile. De plus, l'utilisation topique de gouttes auriculaires contenant notamment des aminosides, possédant une certaine activité antituberculeuse, peut masquer les bacilles. Ces prélèvements doivent être répétés et réalisés si possible au niveau de la muqueuse de l'oreille moyenne (137).
En savoir plus

157 En savoir plus

Tumeurs de la voie excrtrice suprieure : profil pidmiologique, caractristiques diagnostique et thrapeutique : A propos de 15 cas

Tumeurs de la voie excrtrice suprieure : profil pidmiologique, caractristiques diagnostique et thrapeutique : A propos de 15 cas

80 Notre travail, qui est rétrospective sur une période de 8 ans, nous a permis de constater que les TVES sont rares dans notre contexte. L’âge moyen du diagnostic est en baisse comparé aux données de la littérature. Avec les nouvelles habitudes de la gente féminine qui fument de plus en plus, le sex-ratio, à nette prédominance masculine sera en baisse avec l’émergence de nouveaux cas féminins. En dehors de la prédisposition génétique propre au sujet, la connaissance des facteurs de risque environnementaux dont une multitude a fait l’objet d’études, permet de mieux orienter la stratégie de lutte et de sensibilisation afin de réduire le taux d’exposition. Pour ce faire, il faudrait une mise en place de moyens de protection et le respect des normes de sécurité dans les professions à risque, la lutte contre le tabac, une prise en charge adéquate des infections urinaires et lithiase urinaire.
En savoir plus

140 En savoir plus

Lambeau neurocutan sural dans la rparation du tiers Infrieur de la jambe  propos de 15 cas

Lambeau neurocutan sural dans la rparation du tiers Infrieur de la jambe propos de 15 cas

Dans la série que nous étudions, l'étiologie traumatique représente 60 % des cas qui évoluent favorablement dans la plupart des cas après le lambeau, ce qui permet de conclure la Supériorité de cette approche dans les fractures Gustillo IIIb de la jambe. Aussi, dans les fractures ouvertes de la jambe, l'utilisation d'un lambeau, apporte une couverture rapide et vascularisée ce' qui 'semble être un facteur déterminant dans la consolidation et la lutte contre l'infection. La précocité de cet acte diminue la durée d'hospitalisation réduit le délai de consolidation et améliore les résultats fonctionnels. Certains auteurs pensent que malgré la bonne vascularisation du lambeau sural, il serait insuffisant en cas d'infection chronique et importante .Ils affirment que dans ce cas, le lambeau musculaire est plus approprié pour traiter l'infection osseuse [69] mais cette notion a été remise en cause par des séries comparant le lambeau sural et les lambeaux musculaires pour la couverture des traumatismes de la cheville et du pied [70].Il s'est avéré que le lambeau sural est tout aussi efficace que les lambeaux musculaires, c'est un lambeau fiable, sans séquelles majeures, et de faible rançon cicatricielle.
En savoir plus

157 En savoir plus

Show all 10000 documents...