Haut PDF Complications du kyste hydatique du foie: à propos de 75 cas

Complications du kyste hydatique du foie: à propos de 75 cas

Complications du kyste hydatique du foie: à propos de 75 cas

La rupture du kyste hydatique du foie dans les voies biliaires, résultats du traitement chirurgical et place de la cholédocostomie trans-hépatico-kystique Lyon Chir, 1995 ; 91 5 408-12 1[r]

246 En savoir plus

Le kyste hydatique du foie compliqu au service de chirurgie viscrale  lHMA( propos de 10 cas)

Le kyste hydatique du foie compliqu au service de chirurgie viscrale lHMA( propos de 10 cas)

3. Rupture dans le thorax: Les kystes hydatiques adjacents au diaphragme, en particulier ceux du dôme hépatique, entraînent des adhérences inflammatoires et une réaction pleurale aboutissant à une symphyse kysto-pleuro-diaphragmatique. Sous l’effet de l’infection, des facteurs mécaniques et de l’action corrosive de la bile, une brèche diaphragmatique et une fistule kysto-bronchique sont créées. A chaque inspiration, le contenu du kyste, qui est fréquemment bilieux, est aspiré d’une zone de haute pression (l’abdomen) vers une zone de basse pression (le thorax), réalisant une hydatidoptysie ou une biliptysie et des manifestations respiratoires plus ou moins graves. En se propageant par le parenchyme pulmonaire, l’inflammation et l’infection peuvent entraîner une nécrose progressive de ce parenchyme, donnant la caverne hydatique et des lésions de dilatation de bronche. Cette complication survient en dehors de toute hydatidose pulmonaire.
En savoir plus

161 En savoir plus

Traitement chirurgical du kyste hydatique pulmonaire : à propos de 25 cas

Traitement chirurgical du kyste hydatique pulmonaire : à propos de 25 cas

La localisation pulmonaire est la deuxième par sa fréquence après le siège hépatique tout âge confondu. Le kyste hydatique pulmonaire, qui peut être unique ou multiple, est une maladie apparemment bénigne, mais grave par ses complications mécaniques, infectieuses ou métastatiques; son diagnostic repose sur l’anamnèse, la clinique, l’immunologie et l’imagerie. Son traitement est essentiellement chirurgical. Ses résultats sont cependant très variables car tributaires de nombreux facteurs, en particulier du stade évolutif du kyste et de la technique opératoire utilisée. La recherche d’une conduite thérapeutique optimale demeure le principal souci du chirurgien.
En savoir plus

123 En savoir plus

Kystes hydatiques du foie rompus dans les voies biliaires : à propos de 44 cas

Kystes hydatiques du foie rompus dans les voies biliaires : à propos de 44 cas

Après évacuation du parasite, le périkyste est incisé aux ciseaux ou de préférence au Bistouri électrique, ses berges sont saisies par de fortes pinces, la section se poursuit jusqu’à la jonction kyste-parenchyme sain. Cette limite est suivie au Bistouri sur tout le pourtour de la cavité réalisant une mise à plat aussi large que possible (5, 75). L’hémostase est faite au fur et à mesure par l’électrocoagulation et complétée par un surjet hémostatique de toute la tranche du périkyste (10). Le fond du périkyste restant doit être examiné et nettoyé avec une compresse imbibée de solution scolicide et bénéficier d’un drainage externe large, déclive et non aspiratif (5, 10). Ce drainage est réalisé par un drain souple type Redon, ce qui permet d’éviter les rétentions bilio-hématiques, ou par sonde de Salem qui permet en plus de faire des irrigations lavages en postopératoire (20, 68).
En savoir plus

156 En savoir plus

Le cas clinique du mois: traitement d'un kyste hydatique hepatique par hepatectomie laparoscopique (Bisegmentectomie II-III)

Le cas clinique du mois: traitement d'un kyste hydatique hepatique par hepatectomie laparoscopique (Bisegmentectomie II-III)

L'infection primaire par E granulosus est toujours asymptomatique. Les petits kystes hydatiques peuvent rester asymptomatiques très longtemps, et la durée d'incubation est peu précise, allant de plusieurs mois à des années. Les kystes deviennent symptomatiques par effet de masse ou par rupture, le plus souvent dans le foie ou les poumons. Des kystes hydatiques d'E granulosus ont été décrits dans les reins, la rate, la cavité péritonéale, la peau, les muscles, et plus rarement dans le cœur, le cerveau, la colonne vertébrale ou les ovaires [1]. Les symptômes sont variables suivant la localisation des kystes, leur nombre, leur taille, et les complications qu'ils provoquent par compression d'organes adjacents ou par rupture. Ces ruptures peuvent se produire dans les voies biliaires (entraînant des obstructions biliaires ou des cholangites secondaires), dans la cavité péritonéale, dans le tractus bronchique, et peuvent entraîner une réaction anaphylactique. Le diagnostic définitif est le plus souvent porté par une technique d'imagerie radiologique (échographie, scanner, résonance magnétique). Le diagnostic biologique comprend la détection des anticorps et/ou des antigènes spécifiques, mais les faux négatifs et les faux positifs sont fréquents (réactivité croisée avec d'autres parasites [1].
En savoir plus

8 En savoir plus

Kyste hydatique rénal à sérologie négative ( A propos de 04 cas )

Kyste hydatique rénal à sérologie négative ( A propos de 04 cas )

Rappels B- L'HÔTE INTERMEDIAIRE : Est représenté par le mouton qui, en ingérant les herbes souillées, participera au cycle évolutif du parasite. La coque ingérée sera dissoute dans l'estomac et les embryons exacanthes libérés traverseront la paroi intestinale grâce à leurs crochets, pour venir se fixer au niveau du foie par l'intermédiaire du système porte. Passé ce filtre. Les embryons pourront gagner le poumon jusqu'à la grande circulation et se fixer en n'importe quel point de l'organisme.

128 En savoir plus

Localisation musculaire du kyste hydatique au niveau des membres ( propos de 7 cas)

Localisation musculaire du kyste hydatique au niveau des membres ( propos de 7 cas)

1.1.1.Histoire naturelle: Au début, le kyste jeune est formé d'une poche liquidienne entourée d'une membrane interne germinative ou proligère et une membrane externe dite cuticule à travers laquelle se font les échanges entre le parasite et le tissu hépatique avoisinant (périkyste). Le parenchyme hépatique autour du kyste est comprimé par des micro-thromboses vasculaires. À période initiale, le kyste est uni vésiculaire à contenu clair avec un péri kyste mince et souple, c'est un kyste de type I à l'échographie. L'accroissement du kyste engendre une ischémie et une fibrose du périkyste qui va s'épaissir. Progressivement les échanges hydro-ioniques entre le parasite et le foie diminuent et le kyste s'appauvrit en eau. Sa tension diminue et ses membranes se décollent, c'est un kyste de type II à l'échographie. Parallèlement, l'érosion des canalicules biliaires et l'écoulement de bile, entre entre le périkyste et les membranes parasitaires engendrent la souffrance du parasite et sa vacuolisation avec formation de vésicules filles, c'est un kyste de type III à l’échographie.  
En savoir plus

135 En savoir plus

Kyste hydatique du rein : à propos de 08 cas chez 7 patients

Kyste hydatique du rein : à propos de 08 cas chez 7 patients

- A l’UIV (figure 15), on a trouvé un syndrome de masse important refoulant les cavités excrétrices supérieures et moyennes du rein droit. - La sérologie hydatique quantitative faite d’hémagglutination indirecte était positive à 1/1280. La patiente a été opérée le 08/04/2005, sous anesthésie générale, une incision sous costale droite a été réalisée. L’exploration a trouvé un volumineux kyste hydatique de 170 mm détruisant la totalité du parenchyme rénal et adhérant au foie, au duodénum et au colon. Le geste a consisté en une résection du dôme saillant avec aspiration de 600 CC de liquide blanchâtre et extraction des vésicules hydatiques. L’acte opératoire s’est compliqué d’un saignement suite à deux plaies au niveau de la veine cave inférieure au cours de la ligature du pédicule rénal et de l’uretère.
En savoir plus

144 En savoir plus

Kyste hydatique du rein : A propos de 15 cas

Kyste hydatique du rein : A propos de 15 cas

1-6 : IMAGERIE PAR RESOGNANCE MAGNETIQUE :(IRM) [20] Il peut persister des problèmes diagnostiques, Après ce bilan radiologique de première intention que ce soit devant une masse uni ou multiloculaire. L’IRM peut permettre dans ces cas douteux de distinguer un kyste rénal d’autres lésions non parasitaires. Généralement, le kyste présente un signal faible en T1, apparaît hyper intense sur les séquences T2, avec un halo périphérique d’hypo signal qui Correspond au péri kyste. L’architecture interne du kyste décrite en TDM reste valable en IRM. Il n’existe pas de modification du kyste après injection de Gadolinium [47, 48,49]. La place de l’IRM est encore très discutée par certains [33]. Elle s’impose par contre comme l’examen de référence dans les localisations osseuses, encéphaliques et myocardiques de l’hydatidose. L’IRM permet dans certains cas difficiles de faire progresser le diagnostic de présomption, car elle présente par rapport à la TDM une meilleure Identification de la capsule, une meilleure appréciation du retentissement du kyste et de ses complications et un meilleur dépistage des Autres localisations (93% pour l’IRM contre 77% pour la TDM). Néanmoins, l’IRM n’est pas supérieure à la TDM pour évaluer l’efficacité Du traitement médical, ou apprécier la vitalité du kyste hydatique [20].
En savoir plus

156 En savoir plus

Kyste hydatique splnique  propos de 15 cas

Kyste hydatique splnique propos de 15 cas

V. Physiopathologie de l’atteinte splénique par le kyste hydatique (KH) Après sa libération dans l’intestin grêle de l’homme ayant ingéré les œufs du tænia échinocoque, l’embryon hexacanthe franchit la muqueuse intestinale et passe dans la circulation porte. Sa taille et sa plasticité lui permettent de passer partout où passe une hématie [11]. Le courant porte l’emporte vers le premier barrage qu’est le foie où il s’arrête 6 fois sur 10, sinon, par les veines sus hépatiques, le parasite gagne le système cave, le cœur droit et le poumon, second barrage, qui le retient 3 fois sur 10. Si ces deux barrages sont franchis, l’embryon hexacanthe gagne la grande circulation par le cœur gauche, et peut alors se localiser en un point quelconque de l’organisme [37, 38].
En savoir plus

131 En savoir plus

Les complications respiratoires secondaires à la gastroplastie par anneau modulable‎ : à propos de 7 cas

Les complications respiratoires secondaires à la gastroplastie par anneau modulable‎ : à propos de 7 cas

Plusieurs cas de pneumopathies d’aspiration récidivante ont été rapportés. Il s’agit soit de pneumopathie aigue mimant un tableau infectieux, soit de pneumopathie chronique avec notamment présence de verre dépoli diffus. En 2004, un premier cas de pneumopathie chronique d’aspiration récidivante survenant environ 2 ans après une gastroplastie par anneau modulable a été rapporté [11]. Il s’agissait d’une patiente portant un anneau gastrique modulable depuis 1999. Elle a présenté fin 2002 un tableau de pneumopathie fébrile. La radiographie thoracique retrouvait une condensation du lobe moyen. Le scanner confirmait la présence d’une telle image mais retrouvait également un aspect de « verre dépoli » diffus prédominant aux bases ainsi qu’une dilatation œsophagienne avec stase liquidienne. L’endoscopie bronchique n’a pas retrouvé d’anomalie particulière hormis des sécrétions bronchiques purulentes sans germe retrouvé. A noter que la patiente présentait des vomissements quotidiens depuis plusieurs mois. Le traitement a nécessité le desserrage de l’anneau.
En savoir plus

105 En savoir plus

Les complications des stomies au service de chirurgie viscrale HMA ( propos de 32 cas)

Les complications des stomies au service de chirurgie viscrale HMA ( propos de 32 cas)

Un patient de 70 kg ayant des signes cliniques de déshydratation a perdu l'équivalent d'au moins 4 litres de sérum physiologique et souvent considérablement plus [69] Le lopéramide au long cours semble le médicament de choix en cas de débit iléal élevé [69]. Lorsque les pertes iléales sont supérieure 4l/j, ceci met en jeu le pronostic vital et un dérivé de la somatostatine semble efficace. La déplétion potassique primitive est inhabituelle chez l'iléostomisé [69]. Lorsqu’elle existe, elle est habituellement secondaire à une déplétion sodée à l'origine d'une fuite urinaire de potassium [69]. Un déficit en magnésium peut apparaître dans les iléostomies à gros débit [69]. Le signe clinique habituel est la tétanie liée à l’hypocalcémie secondaire au déficit en magnésium [69]. Le traitement consiste en des apports intraveineux de magnésium [69]. En cas de résection iléale distale, il existe une malabsorption de l’acide folique et de la vitamine B 12
En savoir plus

138 En savoir plus

Les complications des cathters tunneliss chez les hmodialyss : A propos de 50 cas

Les complications des cathters tunneliss chez les hmodialyss : A propos de 50 cas

Le but de notre travail est de déterminer la prévalence des complications liées aux cathéters d'hémodialyse et de rechercher les facteurs de risque favorisant leurs survenues. Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique sur une période de 3 ans s’étalant de Janvier 2013 à Décembre 2015, réalisée au sein du service de chirurgie vasculaire périphérique à l’hôpital Militaire Avicenne de Marrakech. Nous avons inclus dans cette étude tous les patients hémodialysés chroniques ayant présenté au moins une complication de leurs cathéters tunnelisés et dont la prise en charge s’est faite au sein de cette structure. Nous avons analysé l’ensemble des paramètres cliniques et épidémiologiques. Nous avons soulevé les principales complications qu’ont présentées ces patients ainsi que les modalités de la prise en charge.
En savoir plus

133 En savoir plus

Accouchement des grossesses gémellaires en cas de premier jumeau en présentation podalique‎ : à propos d'une série continue de 75 cas au CHU d'Amiens-Picardie

Accouchement des grossesses gémellaires en cas de premier jumeau en présentation podalique‎ : à propos d'une série continue de 75 cas au CHU d'Amiens-Picardie

Même si nous avions remarqué que la présentation céphalique de J2 était de moins bon pronostic pour la réussite de la voie basse, ceci ne doit pas pour autant conduire à abandonner la TVB. Sans excès de risque maternel et néonatal pour J1 et J2 observé dans notre série, l’épreuve du travail lorsqu’il est possible de la réaliser, semble être de bon augure puisque le taux de réussite général de la voie basse est de 50% dans notre série. Cela revient donc à dire qu’il y a une chance sur deux que la voie basse soit effective. C’est donc une chance sur deux de prévenir d’un éventuel utérus cicatriciel qui pourrait lui donner des complications bien identifiées pour les grossesses ultérieures.
En savoir plus

59 En savoir plus

La technique d'hmostase prventive modifie dans la gestion des complications des abords vasculaires pour hmodialyse  ( propos de 50 cas)

La technique d'hmostase prventive modifie dans la gestion des complications des abords vasculaires pour hmodialyse ( propos de 50 cas)

Dans le cas de l’hématome pulsatile : une compression échoguidée peut être efficace mais doit être brève pour ne pas entraîner de nécrose cutanée. L'évacuation chirurgicale avec suture latérale de l'accès est parfois indispensable. La présentation la plus habituelle et la plus dangereuse des faux anévrismes aux points de ponction est celle compliquée d'une nécrose cutanée (point de nécrose) qui constitue une urgence chirurgicale en raison du risque majeur de rupture. L'intervention chirurgicale de ces anévrismes débute par la mise en place de garrots stériles de part et d'autre de la zone de rupture. Cette compression permet d'exciser la peau en quartier autour de la tache noire puis de contrôler la fistule en amont et en aval. [8, 25]
En savoir plus

151 En savoir plus

Kyste hydatique cerebral:experience du service de neurochirurgie du centre hospitalier universitaire (CHU) MOHAMMED-VI de Marrakech

Kyste hydatique cerebral:experience du service de neurochirurgie du centre hospitalier universitaire (CHU) MOHAMMED-VI de Marrakech

On peut estimer à présent, que le produit est actif sur les deux niveaux biologique et sérologique, car il est doté d'un pouvoir scolicide réel, produisant la négativation de la sérologie hydatique chez certains patients. Radiologiquement, les kystes plus ou moins volumineux, essentiellement localisés au niveau des poumons, ont disparu après traitement. La taille des kystes restants a été diminuée. La paroi est devenue plus fine et par conséquent plus fragile. Au niveau du cerveau, ce dernier argument n'est pas en faveur de l'Albendazole, à cause de l'augmentation potentielle du risque de la rupture peropératoire du kyste en l'absence de toute certitude concernant la stérilisation parfaite du liquide hydatique par le médicament (7).
En savoir plus

126 En savoir plus

Contribution à l'étude du kyste hydatique chez les bovins et les ovins au niveau des abattoirs d'El-Harrach

Contribution à l'étude du kyste hydatique chez les bovins et les ovins au niveau des abattoirs d'El-Harrach

Résumé du PFE : sous titre : Contribution à l'étude du kyste hydatique chez les bovins et les ovins au niveau des abattoirs d'El-Harrach Résumé: L'hydatidose est une anthropozoonose due au développement chez l'homme de la larve d'Echinococcus granulosus granulosus. L'hydatidose est cosmopolite, sévissant en Amérique latine, dans les pays du pourtour méditerranéen, en Chine, en Afrique de l'Est. Le principal foyer d'hydatidose humaine est africain au Kenya (Aubry, 2005). L'hydatidose est un problème de santé publique dans les zones d'élevages des pays en développement. L'importance de cette zoonose dans notre pays, a amené à l'étudier. une étude rétrospective sur les saisies d'abats rouges d'ovins et de bovins et une étude ponctuelle durant 3 mois au niveau des abattoirs d'El-Harrach ont été réalisées
En savoir plus

1 En savoir plus

Le kyste hydatique pulmonaire : exprience du service de chirurgie thoracique de l'hpital militaire Avicenne de Marrakech

Le kyste hydatique pulmonaire : exprience du service de chirurgie thoracique de l'hpital militaire Avicenne de Marrakech

développent progressivement. Elles réduisent ainsi le champ d’hémostase et donnent naissance secondairement à une hydatidose pulmonaire multiple. L’évolution se fait ensuite vers la destruction broncho-parenchymateuse par tassement, infection et bronchectasie et vers l’hypertension artérielle pulmonaire et le cœur pulmonaire chronique qui aboutissent au décès [62, 65, 66]. L’hydatidose pulmonaire multiple secondaire est évoquée devant la petite taille des kystes, le caractère multiple, bilatéral et symétrique des lésions et leur siège périphérique et basal le long des axes artériels [43]. Le développement des KHP est assez uniforme mais des inégalités de taille liées à un potentiel de croissance différent des éléments ensemencés peuvent s’observer. Le développement intra-artériel des KHP se manifeste par une dilatation progressive des artères pulmonaires et par l’image des kystes intra-luminaux qui peuvent être vus par l’échocardiographie transœsophagienne et l’angioscanner [43, 67]. Ces kystes peuvent être confondus avec des embolies cruoriques ou un sarcome primitif de la paroi artérielle. Dans ces cas, le contexte épidémiologique et l’existence d’un kyste hydatique cardiaque ou hépatique en topographie périveineuse constituent des arguments de grande valeur diagnostique. La dissémination bronchogénique résulte de l’ensemencement de l’arbre bronchique par le contenu fertile d’un kyste hydatique primitif du poumon homo ou controlatéral rompu spontanément ou lors d’une cure chirurgicale. Les kystes se développent le long des axes bronchiques. Ils sont généralement homolatéraux au KHP primitif rompu et localisés à un territoire pulmonaire systématisé. Ils peuvent être aussi bilatéraux [63]. L’évolution est souvent émaillée de micro-vomiques vésiculaires récidivantes caractéristiques.
En savoir plus

123 En savoir plus

Contribution à l'étude de la prévalence du kyste hydatique dans les abats rouges des ruminants au niveau des abattoirs de Rouiba

Contribution à l'étude de la prévalence du kyste hydatique dans les abats rouges des ruminants au niveau des abattoirs de Rouiba

Notre étude qui s’est étalée sur deux (02) mois (juillet, Aout 2004), au niveau des abattoirs de Rouïba confirme la persistance de cette maladie de façon endémique dans la en particulier[r]

1 En savoir plus

Les complications des fractures de la diaphyse humérale ( A propos de 37 cas )

Les complications des fractures de la diaphyse humérale ( A propos de 37 cas )

CHACHA (28) en 1974 obtient la consolidation de 16 sur 17 patients par une seule plaque en compression. Seuls 2 cas furent greffés. Il admet que son échec est dû à une faute technique. HEALY (53) en 1987, sur une série de 26 cas traités par plaque, soit par synthèse endo-médullaire, arrive à des conclusions identiques. Il conseille l’utilisation de plaques à compression, la prise d’au moins 6 corticales de part et d’autre du foyer, le tout associé à une greffe cortico- spongieuse au dépend de l’aile iliaque. Il déconseille fortement l’utilisation des synthèses endo-médullaires associées ou non à une greffe, les immobilisations externes par plâtre ou fixateur.
En savoir plus

159 En savoir plus

Show all 10000 documents...