• Aucun résultat trouvé

Un programme de constituants du sang exige entre autres :

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Un programme de constituants du sang exige entre autres :"

Copied!
2
0
0

Texte intégral

(1)

La façon la plus efficace d’utiliser le sang sécurisé est de le séparer en constituants préparés à partir de dons de sang total ou obtenus par hémaphérèse. Une unité de sang total permet alors de répondre aux besoins de plusieurs patients et de ne leur fournir que le constituant dont ils ont besoin. En outre, les constituants du sang permettent d’apporter une aide thérapeutique aux malades qui souffrent de troubles de l’hémoglobine, de la coagulation et de la moelle osseuse.

Un bon programme de constituants du sang n’est possible que s’il existe un programme national de transfusion sanguine viable, comprenant des services de transfusion sanguine (STS) bien organisés et coordonnés au niveau national, un pool permanent de donneurs bénévoles non

rémunérés qui remplissent les conditions voulues, des systèmes fiables de dépistage, des systèmes qualité et un mécanisme de réglementation satisfaisant. Ces conditions ne peuvent être réunies sans l’engagement et le soutien des autorités sanitaires nationales et sans ressources humaines, financières et technologiques additionnelles.

Un programme de constituants du sang exige entre autres :

„

Des stratégies efficaces de recrutement et de fidélisation de donneurs bénévoles non rémunérés, y compris de donneurs par hémaphérèse le cas échéant, afin de disposer d’une source de sang sûre, adéquate et fiable pour préparer les constituants

„

La centralisation ou la régionalisation du traitement et du dépistage pour faire des économies d’échelle et uniformiser la qualité des prestations

„

Des systèmes et des méthodes standardisées de sélection des donneurs, de collecte, de traitement, de dépistage, de conservation et de transport du sang afin que la qualité, l’innocuité et l’efficacité des constituants soient constantes

„

La formation du personnel des STS à toutes les activités que suppose l’offre de constituants du sang sécurisé

„

L’enseignement du bon usage thérapeutique des constituants du sang au personnel qui fait des transfusions à des fins cliniques.

Il faudrait envisager d’utiliser le surplus de plasma pour produire par fractionnement des dérivés du plasma à usage médical dans des installations situées dans le pays ou à l’étranger.

Constituants du sang sécurisés

Impératifs organisationnels

‰

STS coordonnés au niveau national avec traite- ment et dépistage centralisés/régionalisés

‰

Evaluation de la demande clinique et de la fai- sabilité d’un programme de constituants du sang

‰

Financement suffisant et durable

‰

Installations, cadre de travail et système de gestion des déchets adaptés

‰

Infrastructure appropriée

‰

Mécanisme réglementaire satisfaisant

‰

Personnel qualifié en nombre suffisant

‰

Technologie, matériel et fournitures appropriés pour la collecte, le dépistage et le traitement

‰

Systèmes qualité efficaces, englobant les méthodes standardisées et les bonnes pratiques de fabrication

‰

Documentation de tous les processus et étiquetage correct

Donneurs et collecte de sang

‰

Groupe de donneurs bénévoles réguliers

‰

Critères nationaux de sélection des donneurs et de report des dons

‰

Mobilisation des donneurs et collecte programmées en fonction des objectifs de préparation des constituants

‰

Système satisfaisant de poches pour recueillir le sang

Préparation, dépistage et distribution des constituants

‰

Spécifications des constituants du sang, du matériel et des fournitures

‰

Système de quarantaine, de distribution et de rappel, étiquetage compris

‰

Contrôle de la qualité des constituants du sang Conservation et transport

‰

Conditions correctes de conservation et de transport des poches de sang, des prélève- ments, des unités recueillies, des constitu- ants du sang, des réactifs et des fournitures

‰

Conservation en des lieux séparés des unités non testées, en quarantaine et prêtes à être utilisées

‰

Matériel adapté à indicateur de température Gestion des stocks de constituants du sang

‰

Accords entre les STS et les hôpitaux sur les

stocks, les commandes et l’approvisionnement

‰

Suivi et évaluation de la disponibilité, de l’utilisation et de la péremption des constituants Usage thérapeutique des constituants du sang

‰

Directives sur l’utilisation du sang et des produits sanguins

‰

Comités hospitaliers de transfusion

‰

Formation du personnel clinique faisant des transfusions

‰

Registres exacts des transfusions

‰

Système d’hémovigilance

‰

Evaluation continue des besoins en constituants

AIDE-MÉMOIRE

pour les autorités nationales de santé Liste de contrôle

© 2005. Organisation mondiale de la Santé. Tous droits réservés. WHO/EHT/05.01. Imprimé en novembre 2006.

Quelques conseils

„ Evaluer la demande clinique de constituants du sang et la faisabilité d’un programme de préparation des constituants

„ Elaborer un programme qui réponde aux exigences réglementaires et qui soit adapté au niveau du système de soins de santé, y compris aux services diagnostiques et médicaux existants

„ Prévoir une dotation suffisante en ressources humaines et financières afin que le programme soit viable

„ Constituer un réservoir permanent de donneurs bénévoles réguliers et non rémunérés pour pouvoir collecter les quantités nécessaires de constituants du sang

„ Regrouper le traitement et le dépistage des infections transmissibles dans de grands centres

„ Renforcer la coordination entre les STS et les hôpitaux et promouvoir un bon usage thérapeutique des constituants du sang

(2)

Sécurité transfusionnelle, Département Technologies essentielles de la santé Organisation mondiale de la Santé

CH-1211 Genève 27, Suisse

Télécopie : +41 22 791 4836 Courriel : bloodsafety@who.int www.who.int/bloodsafety

Impératifs organisationnels pour un programme efficace de constituants du sang

Eléments clés

Avant de mettre sur pied un programme de préparation des constituants du sang, il faut en étudier systématiquement la faisabilité et l’envergure. La taille et le degré d’élaboration du programme doivent être fonction de la demande clinique, y compris la disponibilité de services médicaux et diagnostiques, et de la capacité des STS.

Si la demande clinique de constituants à usage thérapeutique ne peut être entièrement satisfaite au moyen des constituants préparés à partir du sang entier, on peut envisager un programme d’hémaphérèse.

Le programme de constituants du sang doit être accessible et viable. Les STS devraient être suffisamment financés pour couvrir les coûts de la préparation des constituants, à savoir :

„ Installations correctes, conformes aux bonnes pratiques de fabrication

„ Personnel qualifié en nombre suffisant

„ Matériel spécial pour la collecte, le traitement, le dépistage, la conservation et le transport du sang, et système de maintenance préventif

„ Approvisionnement sûr en réactifs et en poches destinées au recueil du sang.

Infrastructures nécessaires dans les STS :

„ Cadre de travail adapté pour la sélection des donneurs, la collecte, le traitement, le dépistage et la conservation du sang

„ Alimentation régulière en eau et en électricité et systèmes de secours

„ Système de gestion des déchets

„ Systèmes fiables de transport

„ Systèmes efficaces de communication.

Il faut instaurer un bon système de planifi- cation et de communication pour se fixer des objectifs de recrutement des donneurs, de collecte de sang et de préparation des constituants, et vérifier s’ils sont atteints.

Il doit exister un système qualité dans tous les domaines afin de garantir le respect des bonnes pratiques de fabrication et de laboratoire. Ce système doit comprendre :

„ Les spécifications des constituants du sang, du matériel et des fournitures

„ La validation des méthodes, des procédés, du matériel et des fournitures

„ L’entretien régulier et l’étalonnage du matériel afin de garantir sa qualité et de limiter la durée des pannes

„ Des méthodes standardisées

„ L’hygiène et la sécurité de l’environnement, du matériel, des donneurs et du personnel

„ La documentation de tous les processus et l’étiquetage correct aux fins de traçabilité

„ La formation continue du personnel

„ Le suivi de toutes les activités pour une amélioration permanente de la qualité.

Donneurs et collecte de sang Un pool permanent de donneurs bénévoles réguliers et non rémunérés est indispensable pour un programme sûr et efficace de constituants du sang qui réponde aux besoins transfusionnels de tous les patients.

Il faut des stratégies efficaces de recrutement, de mobilisation et de fidélisation pour encourager les donneurs remplissant les conditions voulues à donner régulièrement leur sang, ce qui suppose :

„ Des critères nationaux de sélection des donneurs et de report des dons, y compris des critères particuliers pour la préparation des constituants

„ Des mécanismes pour fixer des objectifs de collecte de sang qui correspondent aux objectifs de préparation des constituants et à la demande clinique.

Une bonne collecte de sang exige :

„ De planifier systématiquement et d’organiser des services de collecte fixes et mobiles

„ De déterminer le nombre et le type de prélèvements de sang entier ou par hémaphérèse par séance

„ De prévoir du personnel, du matériel et des fournitures en nombre suffisant, y compris des poches de sang.

Préparation, dépistage et distribution des constituants La centralisation ou la régionalisation du traitement et du dépistage du sang dans des grands centres permet de faire un usage plus efficace et plus rationnel de la technologie et des ressources. Elle contribue aussi à l’unifor- misation du niveau de prestation, d’où une meilleure qualité et une plus grande sécurité.

Pour une préparation sécurisée des constituants, il faut :

„ Utiliser uniquement du sang total ou des prélèvements par hémaphérèse provenant

de donneurs qui répondent aux critères de sélection standard

„ Soumettre au dépistage toutes les unités recueillies et éliminer tous les dons de sang et de constituants sanguins pour lesquels le test de dépistage de n’importe quelle infection transmissible par transfusion est positif

„ Avoir un système qualité et suivre les bonnes pratiques de fabrication à tous les stades de la préparation et de la

distribution des constituants

„ Respecter les spécifications des consti- tuants, du matériel et des fournitures

„ Etiqueter les stocks non testés, en quarantaine et prêts à être utilisés

„ Instaurer des mécanismes de quarantaine et de distribution

„ Instaurer des systèmes de rappel des constituants défectueux

„ Nettoyer et entretenir toutes les installa- tions et tout le matériel pour limiter le risque de contamination des constituants

„ Contrôler la qualité des constituants, y compris par un contrôle statistique

Conservation et transport De bonnes conditions de conservation et de transport des dons de sang et des prélèvements, des poches de sang, des réactifs et d’autres matériels sont indispensables à tout moment, en particulier en cas de températures

extrêmes. Cela suppose :

„ De conserver et de transporter les unités et les prélèvements vers les centres de trai- tement et les laboratoires de dépistage aux températures et dans les délais prescrits

„ De conserver séparément les unités non testées, en quarantaine et prêtes à être utilisées

„ D’utiliser des installations et du matériel de conservation et de transport qui garantissent le respect des délais et des températures indiqués

„ De surveiller et d’enregistrer la température dans tout le matériel de la chaîne du froid

„ De prendre des mesures correctives et préventives quand les fourchettes de tem- pérature et les délais prescrits sont dépassés.

Gestion des stocks de constituants du sang Il faut de bons systèmes de gestion des stocks dans les STS et les hôpitaux, qui prévoient notamment :

„ Un accord officiel et une communication permanente entre les STS et les hôpitaux concernant les stocks, les commandes et l’approvisionnement optimums

„ La surveillance et l’évaluation de la disponibilité et de l’utilisation des constituants, pour vérifier notamment si les produits sont en quantité suffisante et les dates de péremption.

Usage thérapeutique des constituants du sang Pour faire une utilisation optimale du sang, ressource rare, il faut :

„ Elaborer des directives nationales et hospitalières sur l’utilisation du sang et des produits sanguins et sur les solutions autres que la transfusion sanguine

„ Créer des comités hospitaliers de

transfusion qui élaborent des politiques et des directives locales et qui surveillent l’utilisation des constituants

„ Former le personnel clinique chargé de prescrire et d’administrer les constituants

„ Tenir des registres exacts des transfusions aux fins de traçabilité de l’usage des constituants

„ Instaurer un système d’hémovigilance pour surveiller les événements indésirables après transfusion, faire les investigations nécessaires et les signaler

„ Evaluer en permanence les besoins cliniques actuels et futurs en constituants.

Références

Documents relatifs

d’hospitalité, mais ces coupes et ces demoiselles pourraient être aussi une préfiguration, en ces temps païens, du saint vessel et de sa porteuse : la configuration «

Les services de transfusion sanguine doivent donc mettre en place des systèmes efficaces pour s’assurer que tous les dons de sang sont correctement dépistés à travers la recherche

Mots clés : transport, gaz respiratoires (O 2 et CO 2 ), sang, plasma, hématie, hémoglobine, gradient de concentration, pression partielle, coopération positive, affinité,

Calculé à partir du nombre de globules rouges et du taux d’hématocrite sanguin Obtention :. Valeur normale : 30 à

Informations que doivent fournir les donneurs Les États membres prennent toutes les mesures nécessaires pour que tous les donneurs de la Communauté qui indiquent leur

Par courriel en date du 25 mars 2021 (annexe 1), le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par la Direction générale de la santé afin d’actualiser ses avis relatifs

L ’ affirmation d ’ un très faible niveau de risque, voire d ’ une absence de risque, chez les donneurs de sang ayant voyagé en zone d ’ endémie est basée sur le fait que

Mais le dépistage des anticorps anti-VHC chez les donneurs de sang n’est pas encore systématique dans la plu- part des pays en voie de développement, malgré des taux de