• Aucun résultat trouvé

La foule, résurrection de la horde primitive

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "La foule, résurrection de la horde primitive"

Copied!
1
0
0

Texte intégral

(1)

©http://www.megapsy.com/Textes/Freud/biblio064.htm  

La foule, résurrection de la horde primitive

La caractéristique générale des hommes, telle que nous l’avons décrite précédemment, s’applique plus particulièrement à la horde primitive. La volonté de l’individu était trop faible pour se risquer à l’action. Les impulsions collectives étaient alors les seules impulsions possibles; la volonté individuelle n’existait pas.

La représentation n osait pas se transformer en volonté, lorsqu’elle ne se sentait pas renforcée par la perception de sa diffusion générale. Cette faiblesse des représentations trouve son explication dans la force du lien affectif qui rattachait chacun à tous ses semblables; mais l’uniformité des conditions de la vie et l’absence de propriété privée ont également contribué à produire ce conformisme des actes psychiques. Même les besoins d’excrétion admettent, comme cela se voit encore aujourd’hui chez les enfants et les soldats, une satisfaction en commun.

La seule exception est constituée par l’acte sexuel pendant lequel la présence d’une troisième personne est tout au moins superflue, cette personne étant, dans les cas extrêmes, condamnée à une attente pénible. Pour ce qui est de la réaction du besoin sexuel (de la satisfaction génitale) à la grégarité, voir plus loin.

La foule nous apparaît ainsi comme une résurrection de la horde primitive. De même que l’homme primitif survit virtuellement dans chaque individu, de même toute foule humaine est capable de reconstituer la horde primitive.

Nous devons en conclure que la psychologie collective est la plus ancienne psychologie humaine; les éléments qui, isolés de tout ce qui se rapporte à la foule, nous ont servi à constituer la psychologie individuelle, ne se sont différenciés de la vieille psychologie collective qu’assez tard, progressivement et d’une manière qui, de nos jours encore, est très partielle. Nous allons essayer encore d’indiquer le point de départ de cette évolution.

 

Références

Documents relatifs

L’image est un dessin représentant la prise de la Bastille, forteresse dessinée en arrière-plan dont on voit trois tours et les créneaux.. Au premier plan, un homme de

Mais il est difficile d'objectiver ce « mental » chez l'humain et plus encore chez l'animal (Vauclair et Kreutzer, 2004).. vincent.roy@univ-rouen.fr

L’hypnose peut à bon droit être désignée comme une foule à deux; pour pouvoir s’appliquer à la suggestion, cette définition a besoin d’être complétée: dans cette foule

Chaque individu fait partie de plusieurs foules, présente les identifications les plus variées, est orienté par ses attaches dans des directions multiples et a construit son idéal

Il est certain que, pour le livre, le verdict collectif se forme peu à peu, en ce sens que tous les lecteurs épars se communiquent leurs impressions et que les

Il faut insister sur ce point, qui est essentiel, car si la psychologie individuelle était vraiment une science distinc- te, par son domaine comme par sa méthode, on en

2 Nous savons fort bien qu'avec ces exemples empruntés à la pathologie nous n'avons pas épuisé la nature de l'identification et que nous avons laissé intacte une partie de l'énigme

S’appuyant sur les données scientifiques les plus récentes, le docteur Joël Dehasse nous fait pénétrer ici dans l’univers faussement familier des chiens et nous aide à