Agriculture, développement rural et biodiversité - Bilan d'activité 2019

Download (0)

Full text

(1)

201 9

Agriculture,

développement rural

& biodiversité

B I L A N D ’A C T I V I T É

(2)

Stratégie de l’AFD

dans le secteur de l’agriculture, du développement rural

et de la biodiversité

L’agriculture (intégrant l’élevage, la gestion des ressources forestières et halieutiques) et la préservation des écosystèmes constituent deux enjeux majeurs du développement durable des territoires ruraux.

L’Agence française de développement finance des interventions favorisant une approche territoriale intégrée de ces enjeux en tenant compte des impacts du changement climatique.

Elle appuie des actions concrètes de conservation et de gestion des ressources naturelles et de la biodiversité, et de développement économique et social par l’agriculture, premier pourvoyeur d’emploi rural.

Elle appuie également les États dans la formulation et la mise en œuvre de politiques publiques en faveur des territoires ruraux et des milieux côtiers et marins, et participe au renforcement des capacités des organisations locales.

(3)

Nos engagements en 2019

Répartition par région

AMÉRIQUE LATINE

145

M€ (17 %)

AFRIQUE

434

M€ (51 %) MULTI-PAYS

44

M€ (5 %)

TROIS OCÉANS

Atlantique, Indien et Pacifique

89

M€ (10 %) ORIENTS

Asie et Moyen-Orient

147

M€ (17 %)

au bénéfice du secteur de

859

millions d’euros

Évolution depuis 2016

Engagements en M€

Répartition

par outil financier

dont 94 % de prêts souverains

dont 74 % de subventions

propres

dont 26 % de délégations de fonds d’autres

bailleurs dont 6 %

de prêts non souverains 2019

859

2017 775

2018 1166

2016 690

Répartition thématique par

67 %

Le montant des subventions est en augmentation en 2019.

En 2019, les financements autorisés sont en croissance en Amérique latine.

L’Afrique (y compris le Maghreb) reste le cœur de cible des actions du

3 % Écosystèmes

forestiers et sylviculture

27 % Appui aux politiques publiques 29 %

Services agricoles et agroécologie Financements autorisés en 2019

< 1 % Pêche

(2 M€)

millions d’€

470

de subventions millions d’€

389

de prêts

(4)

Résultats visés Engagements climat et genre

151 000

personnes de bénéficier d’une

action sensible + de

32 000

personnes de bénéficier d’une action de conservation ou de restauration

de la biodiversité

+ de

6 974 000

hectares de terres de bénéficier de programmes de

conservation ou de restauration de la biodiversité

+ de

8 880 000

hectares de terres de bénéficier de programmes de

gestion durable des ressources ou du foncier

+ de

7 200

exploitations familiales agricoles d’être accompagnées dans leur

conversion vers des systèmes agroécologiques

+ de

11 000

hectares de terres agricoles d’être en conversion vers des

systèmes agroécologiques

+ de

30 000

personnes de voir leurs conditions d’accès aux équipements, infrastructures

et services de base améliorées de manière pérenne

77

institutions locales de gestion du territoire

d’être appuyées

Les financements autorisés en 2019 dans le secteur de l’agriculture, du développement durable et de la biodiversité ont participé à la lutte contre le dérèglement

climatique, principalement à travers des actions en wmatière d’adaptation aux conséquences de ces changements mais aussi en matière d’atténuation des gaz à effet de serre. 85 % des projets et 87 % du montant total des autorisations présentent un co-bénéfice climat,

soit une contribution de 687 millions d’euros.

Climat

Genre

tandis que

18 %

des projets font de la réduction des inégalités de genre leur objectif principal des projets ont une part

9 %

de financement dédiée à l’atténuation des changements

climatiques

des projets contribuent

47 %

d’une manière indirecte à la réduction des

des projets ont une

23 %

contribution mixte NATURE ET RÉSILIENCE

DES TERRITOIRES RURAUX

des projets ont une part

53 %

de financement dédiée à l’adaptation aux changements

climatiques Les financements autorisés en 2019 dans les États étrangers

permettront dans les prochaines années à :

+ de

12 000

personnes en situation de

vulnérabilité d’être appuyées

+ de

1 598 000

personnes de voir leurs capacités

renforcées grâce à un meilleur accès aux services

du secteur agricole + de

246 000

exploitations familiales agricoles de voir leurs performances

économiques améliorées DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

DURABLE PAR L’AGRICULTURE

85 %

des projets présentent un

co-bénéfice climat

(5)

1 200

personnes de bénéficier d’une action de conservation ou de restauration

de la biodiversité

+ de

8 355 000

hectares de terres de bénéficier de programmes de conservation ou de restauration

de la biodiversité

623 000

hectares de terres de bénéficier de programmes de

gestion durable des ressources et/ou du foncier

+ de

597 000

nouvelles personnes de voir leurs conditions d’accès aux équipements, infrastructures

et services de base améliorées de manière pérenne

340

institutions locales de gestion du territoire de bénéficier d’un appui + de

163 000

personnes en situation de vulnérabilité d’être

appuyées

+ de

58 000

nouvelles personnes de voir leurs capacités renforcées

grâce à un meilleur accès aux services du secteur agricole

+ de

233 000

nouvelles exploitations familiales agricoles de voir leurs performances économiques améliorées

ou de réunir les conditions pour y parvenir

Projets en cours

dont

3 d’euros milliards

Répartition des engagements financiers par région

AMÉRIQUE LATINE

AFRIQUE MULTI-PAYS

211

10 %

4 %

1 % 29 %

56 %

pour un montant total de financements de

Résultats effectifs

Durant l’année 2019, les projets en cours d’exécution ou clôturés financés par l’AFD ont permis à :

NATURE ET RÉSILIENCE DES TERRITOIRES RURAUX DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

DURABLE PAR L’AGRICULTURE

TROIS OCÉANS

Atlantique, Indien et Pacifique

ORIENTS

Asie et Moyen-Orient

(6)

Production de connaissances

et partenariats Focus sur...

Dans un souci d’efficacité de l’action, l’AFD privilégie l’approche partena- riale entre acteurs du développe- ment. En 2019, le Fonds Vert pour le climat a constitué un partenaire clé pour la mise en œuvre de l’ambition climat de la stratégie du Groupe.

L’AFD développe ses partenariats avec les ONG internationales et françaises et les organisations de la société civile nationales. Celles-ci ont une connaissance fine du terrain et des acteurs, des problématiques territoriales, du renforcement des filières et de la gestion des ressources naturelles. Les instituts d’enseigne- ments supérieurs et de recherche sont également mobilisés sur les réflexions de positionnement sectoriel.

Niger

Enfin, l’AFD contribue à la pro- duction de connaissances par le financement et la participation à plusieurs plateformes d’échanges thématiques, notamment le Comité technique foncier et développement, le Comité scientifique et technique eau agricole et le Comité scien- tifique et technique forêts. Ces plateformes rassemblent la diver- sité des acteurs français et leurs partenaires à l’international et permettent échanges d’expériences, capitalisation et partages de bonnes pratiques.

L’ÉLEVAGE

> Développer durablement l’élevage pastoral dans les régions de Zinder et Diffa 50 M€ | Prêt et subventions

L’AGROÉCOLOGIE

> Accompagner la transition des systèmes alimentaires et agricoles vers des systèmes plus durables au Laos, en Birmanie, au Cambodge et au Vietnam

12 M€ | Co-financement Union européenne

Costa Rica L’APPUI AUX POLITIQUES

ENVIRONNEMENTALES

> Soutenir la mise en œuvre du plan national de décarbonation 2018-2050 135 M€ | Prêt de politique publique

Au Niger, l’élevage est pratiqué par près de 87 % de la population active en tant qu’activité principale ou secondaire. Mais les effets du changement climatique et la faiblesse du réseau d’infrastructures hydrauliques fragilisent les systèmes d’élevages.

Le projet Bounkassa Kyo contribuera à renforcer l’adaptation des systèmes d’élevage au changement climatique et à améliorer la politique foncière nationale. Ce projet repose sur la concertation entre acteurs locaux pour la mise en œuvre d’une meilleure gouvernance des ressources pastorales : aménagement des points d’eau, accords transfrontaliers, services sociaux de base.

Le projet « Transitions agroécologiques et pour des systèmes alimen- taires sains en Asie du Sud-Est » (ASSET) a pour objectif d’apporter une contribution au processus de transition agroécologique dans la région. Il est conçu pour activer divers leviers de la transition agro- écologique :

développer des pratiques agricoles adéquates et performantes ;

sensibiliser aux avantages d’intégrer les approches agroécologiques dans les politiques et mécanismes d’intervention publique, au niveau national et régional (ASEAN) ;

renforcer la demande des consommateurs pour un secteur agricole et des produits alimentaires qui prennent mieux en compte la durabilité environnementale et sociale ainsi que la sûreté alimentaire.

Le Costa Rica se distingue par son engagement politique pour la préservation de l’environnement et de la biodiversité, dont il est un réservoir, abritant 6 % de la biodiversité mondiale. Néanmoins, ce pays fait partie des plus vulnérables aux effets du changement climatique.

Dans ce contexte, le Plan national de décarbonation (PND) 2018-2050 vise la neutralité carbone du pays d’ici 2050, à travers des interventions dans tous les secteurs de l’économie.

L’AFD accompagne la trajectoire de décarbonation de l’économie du Costa Rica. Ce prêt budgétaire est associé à un programme de coopération technique et au suivi d’un ensemble de politiques publiques. Ces politiques sont articulées autour de trois secteurs priorisés car étant les plus émissifs ou les plus structurants pour la mise en œuvre du plan : décarbonation de la consommation énergétique dans les transports, restauration et préservation des

Asie du

Sud-Est

(7)

teBlanche - Octobre 2020

Le groupe Agence française de développement (AFD) met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale.

Il finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus cohérent et résilient.

Nous construisons avec nos partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud. Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les Outre-mer, dans 115 pays et dans les territoires en crise, pour les biens communs – le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité femmes-hommes, l’éducation ou encore la santé.

Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable. Pour un monde en commun.

Pour un monde en commun

Partner with

*Avec la France

Figure

Updating...

References

Related subjects :