• Aucun résultat trouvé

Étude du mouvement de cellule à cellule du Grapevine fanleaf virus

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2021

Partager "Étude du mouvement de cellule à cellule du Grapevine fanleaf virus"

Copied!
2
0
0

Texte intégral

(1)

HAL Id: hal-02810093

https://hal.inrae.fr/hal-02810093

Submitted on 6 Jun 2020

HAL is a multi-disciplinary open access archive for the deposit and dissemination of sci- entific research documents, whether they are pub- lished or not. The documents may come from teaching and research institutions in France or abroad, or from public or private research centers.

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

Étude du mouvement de cellule à cellule du Grapevine fanleaf virus

Lorène Belval, Caroline Hemmer, François Berthold, Aurélie Marmonier, Veronique Komar, Sophie Gersch, Emmanuelle Vigne, Corinne Keichinger,

Olivier Lemaire, Christophe Ritzenthaler, et al.

To cite this version:

Lorène Belval, Caroline Hemmer, François Berthold, Aurélie Marmonier, Veronique Komar, et al..

Étude du mouvement de cellule à cellule du Grapevine fanleaf virus. 1ère Rencontre du Nouveau Réseau Vigne et Vins Septentrional, Jul 2013, Colmar, France. 2013. �hal-02810093�

(2)

37

P5. Étude du mouvement de cellule à cellule du Grapevine fanleaf virus

Lorène Belval1,2, Caroline Hemmer1,2, François Berthold2, Aurélie Marmonier1, Véronique Komar1, Sophie Gersch1, Emmanuelle Vigne1, Corinne Keichinger2, Olivier Lemaire1, Christophe Ritzenthaler2, Gérard Demangeat1

1 Institut National de Recherche Agronomique, INRA/Unistra UMR 1131, 28 rue de Herrlisheim, 68021 Colmar cedex, France

2 Institut de Biologie Moléculaire des Plantes, CNRS/Unistra UPR 2357, 12 rue du Général Zimmer, 67084 Strasbourg cedex, France

lorene.belval@colmar.inra.fr

La maladie du court-noué est une virose de la vigne qui a une forte incidence sur l’économie viticole. En France, les deux principaux virus responsables de la maladie sont le Grapevine fanleaf virus (GFLV) et l’Arabis mosaic virus. Ce sont des Nepovirus transmis à la vigne, de façon spécifique, par des nématodes phytophages ectoparasites distincts : Xiphinema index pour le GFLV et X. diversicaudatum pour l’ArMV. Aujourd’hui, la seule approche pour éradiquer cette maladie reste l’arrachage des plants infectés associé à un repos du sol d’au moins dix ans, ce qui est difficilement applicable en viticulture.

L’approfondissement de nos connaissances fondamentales sur la biologie du virus, en particulier concernant son mécanisme de mouvement de cellule à cellule végétale ou l’interaction du virus avec son nématode vecteur pourront nous permettre d’explorer de nouvelles pistes pour contrôler la dissémination de la maladie au vignoble.

Le génome du GFLV code notamment pour la protéine de mouvement du virus (MP) et pour la protéine de capside (CP). La CP est une protéine multifonctionnelle qui intervient dans la protection du génome viral, dans la spécificité de transmission par X. index et dans le mouvement viral. Le mouvement de cellule à cellule du GFLV suppose en effet le passage de virions au travers de tubules viraux ancrés dans les plasmodesmes des cellules végétales. Les virions sont structurés en une capside icosaédrique de 30 nm de diamètre dont la structure atomique a récemment été obtenue au laboratoire (1). Les tubules sont quant à eux des canaux dynamiques formés par l’assemblage orienté de MP entre elles (2). Mon travail de thèse consiste à améliorer notre compréhension du mécanisme de mouvement de cellule à cellule du GFLV notamment via la détermination de la structure atomique de complexe tubule/virion et en caractérisant les régions de surface de la CP impliquées dans l’interaction avec la MP.

Schellenberger P, Andret-Link P, Schmitt-Keichinger C, Bergdoll M, Marmonier A, Vigne E, Lemaire O, Fuchs M, Demangeat G, Ritzenthaler C (2010) A stretch of 11 amino acids in the βB- βC loop of the coat protein of Grapevine fanleaf virus is essential for transmission by the nematode Xiphinema index. Journal of Virology, 84(16): 7924-7933.

Amari K, Boutant E, Hofmann C, Schmitt-Keichinger C, Fernandez-Calvino L, Didier P, Lerich A, Mutterer J, Thomas C, Heinlein M, Mély Y, Maules A, Ritzenthaler C (2010) A family of plasmodesmal proteins with receptor-like properties for plant vial movement proteins. PLOS Pathogens, 6(9) e1001119.

Références

Documents relatifs

Les étapes de cette réaction rapide de lutte contre les micros –organismes sont dans le désordre. 1- Classez ces étapes dans l’ordre chronologique (sur le schéma) 4pts 2-

À la fin du XIX e siècle, l’explo ration interne de la cellule amorce l’évolution de la biologie vers la génétique : un peu à la manière de l’atome, qui trahit

Des cellules interagissant avec leur environnement : communication avec les autres cellules (exemples : capillaires sanguins pour la CAP, cellules de l'épiderme et stomates,

= centre de fabrication (modification des chaînes glucidiques des protéines), d’entreposage, de triage et d’expédition, vers les lysosomes, dans des vésicules de stockage

Dans l'épididyme, les spermatozoïdes sont quiescents, leur mobilité ne s'exprimera qu'après leur dilution dans le plasma séminal, au moment de l'éjaculation... The

sant le brin transcrit des gènes actifs, phénomène découvert i nitialement dans des cellules humaines... L'analyse d e

L’essentiel du génome eucaryote est dans le noyau, mais il existe de l’ADN dans certains organites : mitochondries et

La cytidine est un nucléoside intervenant exclusivement dans la composition du RNA La cytidine est un nucléotide intervenant dans la composition des acides nucléiques La cytosine