Le TDA/H est une pathologie fréquente touchant 3 à 5 % des enfants d'âge scolaire, mais aussi, dans une moindre proportion, les adolescents et les adultes

Texte intégral

(1)

Le Trouble Déficitaire de l'Attention avec ou sans Hyperactivité -TDA/H est un trouble neurologique, qui se caractérise par une tendance excessive à la distraction et des difficultés de concentration, parfois accompagné d'hyperactivité ou d'impulsivité. Le TDA/H est une pathologie fréquente touchant 3 à 5 % des enfants d'âge scolaire, mais aussi, dans une moindre proportion, les adolescents et les adultes.

A l'heure actuelle, parce que ce trouble est peu connu, le TDA/H est encore trop lié dans l'esprit du grand public à l'hy- peractivité seule, et malheureusement bien souvent, à l'image des enfants catalogués «trop difficiles».

Afin de sensibiliser le grand public à cette pathologie, l'asbl TDA/H Belgique a demandé à Jacques Mercier, figure incontournable du paysage audio visuel belge et écrivain de talent, de devenir son parrain.

Jacques Mercier profite ainsi de sa liberté toute nouvelle pour mettre son temps, sa force et son énergie au service de toutes les personnes confrontées au TDA/H.

~

26 infimag .Janvier 2009

(2)

,

Petite définition d'un trouble pour décapsuler certains préjugés

Le TDA/H, c'est un syndrome encore trop Il est en effet faux de vouloir forcément Voilà qui est important à savoir et à garder peu connu pour ce qu'il est réellement. Le associer les deux. La plupart des enfants à l'esprit pour poser un bon diagnostic et TDA/H est un trouble qui se manifeste par hyperactifs présentent en plus des troubles proposer un traitement approprié.

une tendance excessive à la distraction et de l'attention. Mais l'inverse n'est pas vrai, Enfin, il faut savoir que le TDA/H touche des difficultés de concentration, mais pas puisque près de 50% des enfants soufrant environ 5% des enfants et des adolescents.

toujours accompagnées d'hyperactivité ou d'un TDA ne sont pas hyperactifs. Il touche également mais, dans une moin-

d'impulsivité exagérée. dre mesure. les adultes.

les manifestations du TDA/H

plus les garçons que les filles. Elle peut aussi disparaître avec l'âge alors que les déficits attentionnels et cognitifs persistent. Voilà pourquoi on retrouve encore beaucoup de TDA/H chez les adultes!

Une fois scolarisé, l'enfant peut connaître des troubles d'apprentissage, être en échec scolaire. Enfin, conscient de sa différence et de ses «défauts», il peut se replier sur lui- même, se sentir «nul», développer une très basse estime de lui-même, connaître des moments dépressifs.

La difficulté dans le diagnostic de ce trou- ble, c'est que la manifestation de ces symp- tÔmes est de plus irrégulière.

Lélément central du trouble consiste en un déficit des processus cognitifs. Un enfant souffrant de déficit d'attention aura sou- vent de grandes difficultés à être attentif, se mettre au travail, ne pas se disperser, s'orga- niser, rester attentif à ce qu'il fait. Illui est très difficile d'intégrer plus d'une consigne à la fois ou à ne pas oublier la seule consi- gne qu'on vient de lui donner. Un oiseau qui chante, une feuille qui tombe de l'arbre...

un rien viendra le distraire, il n'arrive pas à faire le tri parmi toutes les sollicitations de son environnement.

Lhyperactivité ou la trop grande impulsivité dans les actes est une des manifestations du trouble. Lhyperactivité semble toucher

Les causes du TDA/H: on avance

les autres cas, les liens héréditaires peuvent cependant être établis avec la famille élargie.

Enfin, certains facteurs non génétiques peuvent aggraver, parfois même causer le TDA/H: malformation prénatale due à la consommation de drogues, abus d'alcool, oxygénation insuffisante du fretus, empoi- sonnement au plomb, accident cérébral endommaqeant le cortex cérébral...

Pourquoi ces enfants-Ià connaissent-ils ce trouble-là? Sur ce point, la recherche avance au~si.

Aujourd'hui, plusieurs pistes: sont creusées.

On sait q!J'il y a des déficits neurochimi- qu~§ imRPrtants qui sont impliqués dans le TDAIH. Selon le Dr. Diane de Longueville,

"le TDA/H est bien yn trpuble neuropsy- chologique au cours duquel un dysfonction- nement cérébral. même minime. entraîne

des troubles observables appartenant au domaine psychopathologique (trouble du comportement, irritabilité, instabilité...) et

!leuropsychologique (trouble de l'attention, perturbations !1~YrQcognitives).»

Mqis C~ trouble peut également avoir des origines héréditaires. Pour le quart des cas, tant chez les hommes que chez les femmes, on trouve un ou des parents présentant une forme de déficit de l'attention. Dans

27

infimag .Janvier 2009

(3)

Le jugement des autres.

chaque jour par le regard des autres. Tous ces tegards qui stigmatisent les parents d'enfants TDA/H vite catalogués «mal éduqués». Toutes ces paroles qui isolent les On le voit, les parents doivent faire face à

une multitude de problèmes qui surgissent quotidiennement. Il faut hélas encore aussi y ajouter une pincée de culpabilité générée

enfants TDA/H dans leur différence... Dès lors, oui, le seul moyen de pallier tous ces troubles corollaires, c'est de parler, faire connaître et reconnaître le TDA/H.

Des objectifs

Faire connaître le TDA/H

.Favoriser l'information, la coordination et la promotion de méthodes éducatives et d'ac- compagnement adaptées aux spécificités du TDA/H et ses troubles associés.

.Créer une bibliothèque et une vidéothèque d'ouvrages spécifiques.

.Favoriser, soutenir et coordonner les associations poursuivants des buts analogues.

.Organiser ou faire organiser des conférences, des forums de discussion.

Soutenir les enfants et les familles

.Favoriser la création de groupes de rencontres et de discussions pour permettre de développer une solidarité.

.Participer à la création de cellules d'aide aux adultes.

.Défendre les droits des personnes diagnostiquées TDA/H, les assister si nécessaire et combattre l'ignorance et les préjugés dont ces troubles font l'objet.

.Organiser ou faire organiser des activités d'éveil, scolaires ou parascolaires pour enfants et adolescents TDA/H.

Collaborer avec les professionnels

.Organiser et coordonner la solidarité multidisciplinaire, nécessaire à la bonne intégration sociale et scolaire des enfants et adolescents atteints par ces troubles, par la mise en reuvre de mesures adaptées.

Etendre l'accès au traitement

.Encourager la recherche sur les protocoles de dépistage, solliciter et participer à la mise en place de suivi thérapeutique multidiscipli- naire.

.Participer à la création d'un ou plusieurs centres spécialisés de diagnostic, de traitement, et de rééducation spécifique associée ou non à une prise en charge psychothérapeutique, psychanalytique, comportementale ou cognitive.

.Favoriser les mises en place des thérapies les mieux adaptées aux troubles évoqués.

.. Des actions

.Permanence téléphonique et physique

Rue de la Glacière, 24 à 1060 Bruxelles. Tél.: 0484 177 708- 02 5343831

le jeudi de 10 h à 16 h (hors vacances scolaires) ou sur rendez-vous: information, guidance, soutien.

info@tdah.be

t:Association accueille chaque semaine dans ses locaux, 3 à 4 familles en demande d'informations, de guidance ou de soutien. Elle aide de nombreux étudiants souhaitant réaliser un travail sur le TDA/H dans le cadre de leurs études (mémoire, travail de fin d'année...).

.Site Internet: www.tdah.be

.Forum de discussion: www.forumhyper.net

.Newsletter: 8000 personnes directement concernées par le TDA/H (parents, adultes, enseignants, logopèdes, psychologues, médecins généralistes, médecins spécialisés, thérapeutes...) se sont abonnées à la newsletter de l'Association.

Envoyée mensuellement, elle permet à tous de se tenir au courant de l'actualité en matière de TDA/H, des avancées scientifiques, médicales et thé- rapeutiques et des actions de l'Association.

.Rédaction, édition et diffusion du «Guide à l'attention des enseignants confrontés au TDA/HII, .Rédaction, édition et diffusion du «Guide à l'attention des parents confrontés au TDA/HII.

.Mise à disposition du public, dans les locaux de l'association, d'une bibliothèque composée d'ouvrages sur le TDA/H et ses troubles associés.

.Accompagnement des parents chez le médecin ou lors d'une réunion à l'école, lorsqu'un médiateur s'avère nécessaire.

.Groupes de parole mensuels pour parents d'enfant TDA/H, et pour adultes TDA/H .Sorties en famille (promenade, musée...) -activité trimestrielle-

.Animation de conférences sur. le TDA/H et ses troubles associés: conférences pédagogiques pour enseignants, formations pour futurs enseignants, conférences d'information pour le «tout publicll, etc.

.Fondation d'un Groupe d'Entraide pour les personnes atteintes du Syndrome Gilles de la Tourette: www.sgt-Belgique.be

281 infimag .Jal

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :