• Aucun résultat trouvé

ORDONNANCE COLLECTIVE

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "ORDONNANCE COLLECTIVE"

Copied!
8
0
0

Texte intégral

(1)

ORDONNANCE COLLECTIVE

Titre : Initier et ajuster un traitement d’oxygénothérapie chez un adulte

No de l’ordonnance collective : 2022-OC-MED-05 Date d’entrée en vigueur :

2022-01-10

Date de révision :

M

ILIEUX AUTORISÉS

:

Tous

Beauce-

Etchemins Alphonse-

Desjardins Montmagny-

L’Islet Thetford Mines Autre, précisez :

D

IRECTIONS AUTORISÉES

:

Direction des services multidisciplinaires

Direction des services professionnels Direction du programme DI-TSA et DP Direction du programme jeunesse

Direction du programme santé mentale et dépendance

Direction du programme soutien à l’autonomie des personnes âgées Direction des soins infirmiers, volet gestion des opérations en santé physique

S

ECTEURS D

ACTIVITÉS AUTORISÉS

:

Tous les secteurs des directions autorisés, excluant bloc opératoire, salle de

réveil, l’hyperbare/Centre de médecine de plongée du Québec Sites non traditionnels (SNT)

P

ROFESSIONNELS VISÉS

:

Infirmières Inhalothérapeutes

A

CTIVITÉS RÉSERVÉES VISÉES PAR

L

ORDONNANCE COLLECTIVE

:

Infirmière :

• No 1 : Évaluer la condition physique et mentale.

• No 2 : Exercer une surveillance clinique de la condition des personnes dont l’état de santé présente des risques incluant le monitorage et l’ajustement du plan thérapeutique infirmier.

• No 3 : Initier des mesures diagnostiques et thérapeutiques, selon une ordonnance.

• No 6 : Effectuer et ajuster les traitements médicaux, selon une ordonnance.

• No 10 : Effectuer le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes.

E

XIGENCES PROFESSIONNELLES

:

(SI REQUIS) Aucune

R

ÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE OU AUTRE

OUTIL CLINIQUE

:

Non Oui

R

ÉFÉRENCE À UN DOCUMENT

:

Non Oui

USAGERS OU SITUATIONS CLINIQUES VISÉES

(2)

INTENTION OU CIBLE THÉRAPEUTIQUE

(

S

IL S

AGIT DE L

AJUSTEMENT D

UN MÉDICAMENT

,

D

UNE SUBSTANCE OU D

UN TRAITEMENT

)

• Viser une saturation (SpO2) dans les valeurs ciblées en fonction de l’usager.

• Diminuer le travail respiratoire

• Assurer un sevrage progressif de l’oxygène

• Prévenir les complications liées à l’hypoxémie

INDICATIONS / CONDITIONS D’INITIATION

• Désaturation

o SpO2 inférieure à 92 %

o OU SpO2 inférieur à 88 % pour un usager atteint d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) o OU SpO2 égale ou inférieure à 88 % pour un usager atteint du syndrome d’apnée-hypopnée du sommeil connu

non appareillé ou atteint d’obésité morbide Alerte clinique!

Chez un usager atteint de MPOC, l’administration d’une quantité importante d’oxygène peut entraîner une diminution significative du réflexe inspiratoire allant jusqu’à l’arrêt complet de la respiration

ET/OU

• Dyspnée se présentant par :

o Une difficulté respiratoire (ex. : tirage, râles, respiration laborieuse, cyanose, etc.) ET/OU

o Un ou des signes et symptômes parmi les suivants : Agitation, diaphorèse, inconfort, anxiété, pâleur, extrémités froides, etc.

CONTRE-INDICATIONS À L’APPLICATION DE L’ORDONNANCE COLLECTIVE

• Usager en soins palliatifs et en fin de vie

• Usager à domicile sous oxygénothérapie en suivi actif avec l’inhalothérapeute

• Clientèle pédiatrique

• Condition clinique d’un usager visé par une autre ordonnance collective incluant de l’oxygénothérapie (ex. : Douleur rétro-sternale (DRS), etc.)

DIRECTIVES

1. En cours d’évaluation de la condition clinique de l’usager :

 Réaliser efficacement et rapidement la collecte de données et l’examen physique respiratoire afin de déterminer avec justesse la conduite thérapeutique requise :

o Mesurer les signes vitaux et la SpO2

o Repérer les signes et symptômes d’une difficulté respiratoire :

 Tachycardie

 Tachypnée, essoufflement, utilisation des muscles accessoires, cyanose

 Céphalée, tremblements

 Altération de l’état de conscience, confusion

(3)

2. Conduite thérapeutique :

 Viser SpO2 entre 88% et 92% pour un usager atteint de MPOC

 Choisir le dispositif approprié pour administrer l’oxygénothérapie en considérant le système de distribution d’oxygène dans le milieu

 Initier et ajuster le débit d’oxygène selon l’annexe ci-dessous : o Annexe 2 : Oxygénothérapie en cours / Air ambiant 3. Suivi :

 Évaluer l’efficacité de l’oxygénothérapie et détecter les signes et symptômes d’une difficulté respiratoire

 Ajuster la fréquence de la prise des signes vitaux pertinents en fonction de l’évaluation clinique

LIMITES ET/OU SITUATIONS POUR LESQUELLES L’USAGER DOIT ÊTRE DIRIGÉ VERS UN MÉDECIN

• Fréquence respiratoire supérieure à 30 respirations/minute

• Altération de l’état de conscience

• Pression artérielle systolique inférieure à 80 mmHg

• Saturation visée non atteinte avec oxygénothérapie supérieure à 50% avec un Ventimask

• Si deux épisodes de désaturation en 24 heures

• Saturation inférieure à 85%

MÉDECIN RÉPONDANT LORSQUE L’ORDONNANCE EST INDIVIDUALISÉE ET SES RESPONSABILITÉS

 Au soutien à domicile (SAD), le médecin répondant est le médecin traitant ou, en l'absence de celui-ci, celui de garde selon la pratique du secteur;

 En établissement (milieu hospitalier, CHSLD ou autre), le médecin répondant est le médecin traitant ou, en l'absence de celui-ci le médecin de garde assigné;

 En SNT, le médecin répondant est le médecin traitant ou, en l'absence de celui-ci, le médecin présent au service ou le médecin de garde.

MODES DE COMMUNICATION ET RENSEIGNEMENTS À TRANSMETTRE AU MÉDECIN TRAITANT POUR ASSURER UN SUIVI SUITE À L’APPLICATION DE L’ORDONNANCE

Documenter l’intervention au dossier de l’usager :

 Sur le formulaire d’ordonnance médicale en précisant le numéro de l’ordonnance collective

 Dans les notes infirmières, documenter les ajustements, le type d’oxygénothérapie et le débit/le pourcentage d’oxygéne

RÉFÉRENCES / SOURCES

https://docplayer.fr/11208882-Ordonnance-collective.html

https://www.ciusssmcq.ca/Content/Client/Librairie/Documents/Ord_coll_-_VB/maski/OC-T- 9__Initier_ladministration_doxygene_en_cas_dabsence_medicale.pdf

http://dependanceitinerance.ca/wp-content/uploads/2020/05/administration-et-le-sevrage-d%E2%80%99oxyge%CC%80ne.pdf MSI, CESSS. Administration d’oxygène en situation d’urgence, consulté le 16 novembre 2020.

(4)

IDENTIFICATION DE LA DEMANDE Titre : Initier et ajuster un traitement d’oxygénothérapie chez un adulte Numéro de l’ordonnance collective : 2022-OC-MED-05

S’agit-il d’une :

Nouvelle ordonnance collective Révision :

Modification Mise à jour Abrogation

Remplace-t-elle une/des ordonnance(s) collective(s) existante(s)?

Si oui, lesquelles (titres et numéros) :

• CLI-PPPA-H-101 OC Administration d'oxygène

• SI-MULTI-46 PI Difficulté respiratoire aiguë modérée

• SI-PPPA-H-135 PI Difficulté respiratoire aiguë en centre d'hébergement

• OC-2 Installer et surveiller les appareils servants à l’administration d’oxygène

• PM - E-4-32 - Traitement asthme sévère décompensé

• 102 Difficultés respiratoires

• 203 Difficultés respiratoires

• 1.4 Oxygène 3 à 5 litres avec lunettes nasale ou un masque à 35 %

• 5.3 Administrer le O2 selon le protocole

PROCESSUS D’ÉLABORATION

État de la situation (expliquez brièvement les besoins menant à l’élaboration, à la révision ou à l’abrogation de l’ordonnance collective) : En raison de la pandémie de la COVID-19, cette OC a été élaborée en urgence considérant les éclosions et la mise en place des SNT.

Méthode de formation/diffusion : Dépôt sur l’intranet et soutien clinique accessible au besoin.

Date prévue d’entrée en vigueur : Dès que possible

Responsable du dossier :

Nom : Suzanne Roy

Courriel : suzanne_roy_infirmiere@ssss.gouv.qc.ca

Profession et titre : Conseillère cadre en soins infirmiers spécialisés, clientèles SAD et ambulatoire

Date de dépôt au comité : 2022-01-05

Responsable médical :

(Si différent du/des chef(s) de département(s))

Nom(s) : Dre Édith Lepire

Courriel(s) : edith.lepire.med@ssss.gouv.qc.ca Titre(s) : Médecin

Spécialité(s) : Anesthésiste Date : 2022-01-05

Personnes consultées

(Autres que les personnes ci-haut et les chefs de départements)

NOM FONCTION DATE INITIALES

Nathalie Bourgault Coordonnatrice technique inhalothérapie

Sophie Grégoire 2021-01-08

Coordonnatrice technique en inhalothérapie

2021-01-08

Manon Lapointe Conseillère cadre en soins infirmiers spécialisés

2021-03-29

(5)

VALIDATION PAR LE/LES CHEF(S) DE/DES DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S)

SIGNATURE CHEFDUDÉPARTEMENTDE : DATE

Dre Cindy Bouchard

Médecine familiale 2022-01-04

Dr Pierre Grammond

Médecine spécialisée 2022-01-04

____________________________________________________

Dr Jean-Pierre Gennaoui

Obstétrique et gynécologie 2022-01-07

Dre Monique St-Pierre

Urgence

(co-cheffe par intérim) 2022-01-07

Dre Monique St-Pierre

Chirurgie

(co-cheffe par intérim) 2022-01-07

Dre Monique St-Pierre

Psychiatrie

(co-cheffe par intérim) 2022-01-07

VALIDATION PAR LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS/DES SERVICES MULTIDISCIPLINAIRES

____________________________________________________

Mme Liliane Bernier

DIRECTEUR/TRICE DES SOINS INFIRMIERS

DES SERVICES MULTIDISCIPLINAIRES

2022-01-10

VALIDATION PAR LE COMITÉ DES ORDONNANCES

PRÉSIDENTE DU COMITÉ DES

ORDONNANCES COLLECTIVES 2022-01-10

Consultations régionales

Beauce-Etchemins Consulté

Accepté Refusé Non applicable

Lévis Consulté Accepté Refusé Non applicable

Montmagny Consulté Accepté Refusé Non applicable

Thetford Consulté Accepté Refusé Non applicable

(6)

APPROBATION PAR L’EXÉCUTIF DU CMDP

____________________________________________________

Dr Martin Arata

PRÉSIDENT DU CMDP 2022-01-10

PROCESSUS D’ÉVALUATION ET DE RÉVISION

Révision (36 mois) prévue le :

2025-01-10

Pour tout constat d’erreur ou pour toute demande de modification avant la date

de révision prévue, nous vous prions de communiquer avec la personne

responsable du dossier comme précisé à la page précédente.

(7)

ANNEXE I – MÉDECINS SIGNATAIRES DE L’ORDONNANCE COLLECTIVE (HORS ÉTABLISSEMENT SEULEMENT)

(8)

ANNEXE 2

Oxygénothérapie en cours / Air ambiant

Contacter immédiatement le médecin ou le professionnel habileté

Usager MPOC ayant une SpO2 inférieure à 88 %

Usager avec apnée-hypopnée / obésité morbide ayant une SpO2

inférieure à 88 %

Usager avec ou sans difficulté respiratoire ayant une SpO2

inférieure à 92 %

 Aux 5 minutes, augmenter le débit d’oxygène par palier, jusqu’à un retour à la SpO2 visée en respectant le maximum ci-dessous : Lunette nasale et oxymasque* : de 1 L/min jusqu’à un maximum de 5 L/min Ventimasque* : d’une bague à la fois jusqu’à un maximum de la bague de 50 %

 Mesurer la SpO2 en continu

Débuter le sevrage :

 Aux 30 minutes, diminuer le débit d’oxygène par palier : Lunettes nasales et oxymasque* : de 1 L/min Ventimasque* : d’une bague à la fois

Pour usager oxygénodépendant, ateindre le débit d’oxygène selon prescription

SpO2 atteinte SpO2 non atteinte

 Mesurer la SpO2 aux 30 minutes x 2

 Aux 4 heures par la suite pour les 24 heures suivants, en respectant le sommeil de l’usager

Situation d’urgence

(Référez à la section Limites et/ou situations pour lesquelles l’usager doit être dirigé vers un

médecin)

Initier l’oxygène à 50 % avec Ventimasque Contacter immédiatement le médecin ou le professionnel habileté

* = Si l’usager respire par la bouche

La mesure de la SpO2 est une donnée intégrante à l’évaluation clinique complète et pertinente réalisée par l’infirmière

Références

Documents relatifs

Les personnes incluses dans l ’ étude étaient des patients pour lesquels un traitement par statine était recommandé par le médecin généraliste traitant.. Il devait y avoir eu

Votre certificat médical et votre analyse de la situation vont aider à la mise en place de ce plan d’aide, au plus près des besoins de votre patient et complémentaire à votre plan

Dans les formes neurologiques ne répondant pas au traitement médical, la transplantation hépatique est discutée au cas par cas en concertation avec les centres de

Nos résultats sont concordants avec une étude prospective australienne [17] comparant les patients adressés par des médecins généralistes aux urgences par rapport à ceux se

That the Regional Forum of Schools of Agronomy of MERCOSUR, Chile and Bolivia have decided to promote the establishment and development of a Regional Graduate Program in

La taille et le nombre de naevus peuvent être très variables, allant d'une lésion unique de quelques millimètres à plusieurs dizaines centimètres, à des lésions innombrables, avec

Centre de référence maladies vasculaires rares – Filière FAVA-Multi / Novembre 2021 Centres de référence et de compétences de la filière de santé FIMARAD. Consulter pour

- si vous n'êtes pas l'assuré(e) - conjoint, enfant âgé de 16 ans ou plus ou autre personne à charge - écrivez, dans la zone "l'assuré(e)" , les nom, prénom et