• Aucun résultat trouvé

Mécanisme de formation de couches minces de Fer-Nickel obtenues par PVD

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2021

Partager "Mécanisme de formation de couches minces de Fer-Nickel obtenues par PVD"

Copied!
1
0
0

Texte intégral

(1)

Ouassila BOUDHRIFA, 2010, «Mécanisme de formation de couches minces de Fer-Nickel obtenues par PVD», Mémoire de magister, Université Ferhat Abbas - Sétif 1

Mécanisme de formation de couches minces de Fer-Nickel obtenues par PVD

Ouassila BOUDHRIFA

Soutenue en: 2010

Abstract : L’objet de notre étude ici, est la maîtrise de la fabrication des alliages Fe-Ni par Evaporation par Effet Joule (PVD) sous forme de couches minces sur un substrat en silicium, Pour cela, dans un premier nous avons déposé une couche de fer sur une couche de nickel sur un substrat de Si(111) et nous avons stimulé la réaction Fe-Ni par un traitement thermique (200, 400, 600°C), le résultat final et qu’il se formait des siliciures de Ni avant la réaction Fe-Ni. Dans un deuxième temps, nous avons évaporé du fer et du nickel mélangés (Ni (50%) Fe (50%)) dans un même creuset. La diffraction des rayons X et l’analyse RBS ont montré que la phase FeNi3 se formait à la surface de SiAvant cela, dans le but d’étudier la stabilité de l’interface Ni/Si en fonction de la température, nous avons préparé des couches minces de nickel (Ni) sur silicium monocristallin d’orientation (111) auxquelles nous avons fait subir des recuit aux températures de 200, 350, 400, 600, 750 et 800°C. Nous avons trouvé que les siliciures Ni2Si, NiSi et NiSi2 se formaient séquentiellement à mesure que la température de recuit est augmentée.

Keywords : diffusion, Nickel, Iron, Thin films, Silicon, DRX, RBS

Centre de Recherche en Technologies Industrielles - CRTI - www.crti.dz

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)

Références

Documents relatifs

Dans ce travail, la réaction à l’état solide entre un film mince de nickel d'épaisseur 1250 Å déposés sous vide sur un substrat de silicium Si (111), a été étudiée au moyen

Abstract : Objet de notre étude ici, est la maitrise de la fabrication des alliages Fe-Ni par Evaporation par Effet Joule (PVD) sous forme de couches minces sur un substrat en

Cela suggère qu’il y a interdiffusion entre le Ni et le Si ; Des résultats similaires ont été obtenus pour les recuit de 400 et 600°C, (mais à 400°C il y a des traces de Ni3Si

Pour minimiser cet effet diffusionnel, l’utilisation de barrières de diffusions s’avère nécessaire, sous forme de film mince de siliciures, d’un métal peu soluble dans

[2] F.M.d’Heurle, C.S.Petersson, J.E.E.Baglin et al., Formation of thin films of NiSi: metastable structure, diffusion mechanisms in intermetallic compounds, Journal of

nance dans deux orientations du film : .H1 est le champ de résonance pour la position parallèle au champ magnétique constant, H 2 pour la position perpendiculaire.

Nous pouvons donc dire que, dans le cas des couches minces de fer, l’expérience est en accord. avec les théories

Abstract : Dans notre approche nous avons étudié le comportement électrochimique des films minces nano-structurés élaborés par co-pulvérisation cathodique magnétron (procédé