Haut PDF Profil épidémiologique et prise en charge des pyélonéphrites emphysémateuses

Profil épidémiologique et prise en charge des pyélonéphrites emphysémateuses

Profil épidémiologique et prise en charge des pyélonéphrites emphysémateuses

La pyélonéphrite emphysémateuse touche principalement les patients diabétiques mal équilibrés avec une prédominance féminine et se présente par un tableau de pyélonéphrite aigue[r]

200 En savoir plus

Sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn : aspect épidémiologique, profil évolutif et prise en charge

Sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn : aspect épidémiologique, profil évolutif et prise en charge

  Résumé Nous avons effectué une étude rétrospective descriptive de 48 cas de sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn sur l’ensemble de 106 cas de maladie de Crohn suivis de l’année 2002 à l’année 2010 au service de gastro-entérologie du CHU Mohamed VI de Marrakech. Le but était de déterminer le profil épidémiologique, clinique et évolutif des sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn et leur prise en charge dans le service. L’âge moyen des patients ayant présenté une sténose au cours de la maladie de Crohn était 29,8 ans, avec des extrêmes de 17 et 58 ans. Le sexe ratio H/F était de 1,82. Les facteurs de risque étaient avec la même fréquence l’intoxication tabagique (31%), et les antécédents d’appendicectomie (31%), et en deuxième position, l’antécédent familial de MICI (4%). La sténose était surtout de localisation iléale étendue dans 34 cas (70%), de nature inflammatoire dans 26 cas (54%). Le diagnostic positif de sténose a été établi par l’entéro-IRM pour un cas. La coloscopie a contribué au diagnostic positif dans tous les cas où elle a été pratiquée. Le traitement a été chirurgical dans 32 cas (68%), et médical dans 16 cas (32%). La durée moyenne de suivi après prise en charge thérapeutique de la sténose intestinale a été de 19,1 mois. Aucun cas de récidive symptomatique de SI durant cette période n’a été observé.
En savoir plus

171 En savoir plus

Profil épidémiologique et prise en charge des tumeurs de la fosse cérébrale postérieure chez l'enfant de moins de 16 ans (2003-2010) Expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI

Profil épidémiologique et prise en charge des tumeurs de la fosse cérébrale postérieure chez l'enfant de moins de 16 ans (2003-2010) Expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI

PROFIL EPIDEMIOLOGIQUE ET PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DE LA FOSSE CEREBRALE POSTERIEURE CHEZ L’ENFANT DE MOINS DE 16 ANS 20032003-2010 EXPERIENCE DU SERVICE DE NEUROCHIRURGIE CHU MOHAMME[r]

162 En savoir plus

Les carcinomes volus des paupires : profil pidmiologique et prise en charge chirurgicale

Les carcinomes volus des paupires : profil pidmiologique et prise en charge chirurgicale

Les carcinomes évolués des paupières : profil épidémiologique et prise en charge chirurgicale éviter une ptose tégumentaire et un ectropion secondaire. L’étendue de l’incision, du décollement et du triangle d’avancement dépend de la taille de la mutilation palpébrale. Ce lambeau a pour inconvénient majeur d’être épais et lourd. Pour cela, nous l’arrimons comme beaucoup d’auteurs au périoste orbitaire externe et au tendon palpébral interne pour lutter contre l’attraction inférieure liée au poids de la masse mobilisée. Pour armer ce lambeau lourd, il faut réhabiliter le plan tarso-conjonctival par un greffon solide. Nous estimons ainsi que les greffons les plus adaptés sont par ordre de préférence la fibromuqueuse palatine, le cartilage conqual et enfin le cartilage septal.
En savoir plus

223 En savoir plus

Étude épidémiologique, descriptive et rétrospective de la prise en charge des pleurésies purulentes à l’hôpital de Périgueux de janvier 2011 à juin 2014

Étude épidémiologique, descriptive et rétrospective de la prise en charge des pleurésies purulentes à l’hôpital de Périgueux de janvier 2011 à juin 2014

Le cliché de profil est rarement réalisé au SAU, il peut mettre en évidence des pleurésies non visibles sur le cliché de face, notamment en cas de faible abondance ou de position rétro-cardiaque. L’échographie pleurale en routine reste peu fréquente, c’est pourtant un examen qui tend à devenir la référence dans les pathologies pleurales. Son intérêt a pourtant été démontré dans de nombreuses études. La BTS en 2010 recommande son utilisation à visée diagnostique et pour la réalisation des ponctions ou drainages pleuraux (1), (31),(32).

89 En savoir plus

Le profil épidémiologique des uvéites ( A propos de 201 cas )

Le profil épidémiologique des uvéites ( A propos de 201 cas )

Pour les patients qui présentent un glaucome associée à une uvéite, il faut toujours analyser le mécanisme de l’hypertonie pour pouvoir proposer une prise en charge optimale. En cas de glaucome inflammatoire par fermeture de l’angle, il faut distinguer si l’adossement irido-cornéen périphérique n’est pas permanent ou s’il n’existe pas de synéchies antérieures étendues, dans ce cas, une iridectomie périphérique peut être proposée. Alors que dans le cas où l’obstacle est permanent et étendu au niveau de l’angle irido-cornéen, l’iridectomie sera inefficace, la trabéculectomie avec mise en place d’un drain sera envisagée.
En savoir plus

278 En savoir plus

Profil épidémiologique de la rectocolite hémorragique à propos de soixante cas

Profil épidémiologique de la rectocolite hémorragique à propos de soixante cas

Le diagnostic différentiel avec la maladie de Crohn (MC), est parfois difficile laissant souvent l'évolution trancher entre les deux. Le traitement de la RCH et sa prise en charge requièrent des compétences médicales et chirurgicales. La meilleure connaissance de la physiopathologie des MICI a permis de définir de nouvelles cibles thérapeutiques et d'aboutir au développement de nouveaux traitements. Malgré ces progrès, l'évolution de la RCH reste grevée de risque de complications qui peuvent altérer la qualité de vie et même mettre en jeu le pronostic vital.
En savoir plus

125 En savoir plus

Profil épidémiologique de la traumatologie maxillo-faciale à Marrakech Etude rétrospective sur une année

Profil épidémiologique de la traumatologie maxillo-faciale à Marrakech Etude rétrospective sur une année

76% des patients ont pu être opérés avant le cinquième jour suivant le traumatisme. Les raisons de la rapidité de prise en charge sont la résultante de plusieurs facteurs : l’organisation du service de chirurgie maxillo-faciale qui met à la disposition des urgences 24heures/24 un senior d’astreinte et un résidant de garde sur place, la collaboration entre différentes équipes spécialisées du CHU rendue possible et commode du fait de l’unité de lieu, ainsi que l’unicité du plateau technique. Certaines urgences ont du être différées de quelques jours soit en raison du transfert tardif du lieu d’accident, soit parce que l’état général du patient ne permettait pas une prise en charge immédiate à cause de lésions associées graves (chez les polytraumatisés).
En savoir plus

166 En savoir plus

Hémorragie du postpartum : profil épidémiologique et évaluation des pratiques d'anesthésie-réanimation en France

Hémorragie du postpartum : profil épidémiologique et évaluation des pratiques d'anesthésie-réanimation en France

La prise en charge initiale de l’HPP avérée par administration d’ocytocine est également clairement définie et fait l’objet de recommandations similaires à travers les pays (cf. schéma 1, page 45) (71). A l’inverse, la prise en charge de seconde ligne est moins bien codifiée, très certainement du fait de l’absence de preuves scientifiques formelles pour étayer cette prise en charge de l’HPP qui s’aggrave. Les différents traitements de seconde ligne sont multiples (cf. schéma 2, page 45) : administration de sulprostone lorsque l’hémorragie persiste au-delà de 15 à 30 minutes, tamponnement intra-utérin (type ballon de Bakri), puis embolisation artérielle, ligatures vasculaires, sutures utérines et hystérectomie d’hémostase. Des traitements médicaux peuvent être associés : médicaments anti-fibrinolytiques (acide tranexamique), transfusion en produits sanguins labiles, fibrinogène concentré, facteur VII activé recombinant. L’efficacité de ces thérapeutiques est difficile à évaluer par des essais randomisés contrôlés, car le contexte d’urgence thérapeutique de l’HPP non contrôlée complique la randomisation individuelle dans les études prospectives, et la nature interventionnelle des procédures de seconde ligne (embolisation, traitements chirurgicaux d’hémostase) interdit tout caractère aveugle. Des études observationnelles ont donc toute leur place dans ce domaine, mais sont pour l’instant limitées à des séries de cas (78, 79) et à deux études descriptives en population (80, 81). Par ailleurs, les procédures de seconde ligne dépendent aussi beaucoup des moyens disponibles dans les différentes structures, ainsi que des habitudes locales. C’est pourquoi les
En savoir plus

141 En savoir plus

Profil épidémiologique clinique et thérapeutique du cancer de la prostate

Profil épidémiologique clinique et thérapeutique du cancer de la prostate

Aucun élément ne permet de penser à ce jour que les formes familiales soient plus agressives que les formes sporadiques (67). L’étude des cancers familiaux permet de préciser dans les familles à risque, les sujets ayant hérité l’anomalie génétique et donc à haut risque de développer CaP de ceux n’ayant pas l’anomalie et présentant un risque de CaP identique à celui de la population générale. Cette démarche diagnostique génétique permettra de rassurer les uns et de faire bénéficier les autres d’un dépistage ciblé de la maladie (65). En effet, les cancers héréditaires peuvent avoir des particularités cliniques ou évolutives qui peuvent modifier la prise en charge diagnostique ou thérapeutique. Ainsi, le plus souvent, ils surviennent de manière plus précoce d’où l’intérêt du dépistage et les tumeurs sont le plus souvent multifocales (59,193).
En savoir plus

185 En savoir plus

Profil épidémiologique, clinique, paraclinique, thérapeutique et évolutif des pneumopathies infiltratives diffuses chroniques

Profil épidémiologique, clinique, paraclinique, thérapeutique et évolutif des pneumopathies infiltratives diffuses chroniques

Résumé Objectif: Ce travail a pour but d’apprécier les caractéristiques cliniques et paracliniques d’un groupe de patients qui présentent une pneumopathie infiltrative diffuse chronique, afin d’étudier les corrélations cliniques et étiologiques, et d’élaborer les recommandations utiles à leur prise en charge diagnostique et thérapeutique. Matériel et méthodes: il s’agit de 63 dossiers de PIDC durant 5 ans, qui été analysé grâce à une fiche d’exploitation. Nous avons adopté les définitions et les classifications publiées par l’ATS/ ERS en 2002. Résultats et discussions: L’âge des patients atteints de PIDC se situe entre 25 ans et 80 ans avec une moyenne de 53,6 ans. La dyspnée a été notée dans 49,2%, avec prédominance du stade III (73%). Les signes physiques sont dominés par les râles crépitants, présents chez 46% des patients. Les images radiologiques sont dominées par les opacités réticulaires (73%) et les micronodules (52,4%), souvent bilatéraux et diffus. Les principaux bilans contributifs aux étiologies retenues confirmées sont: les biopsies bronchiques (9 cas), les biopsies pulmonaires transbronchiques (7 cas), la biopsie des glandes salivaires accessoires (12 cas), biopsie ganglionnaire (2 cas), et le bilan immunologique (2 cas). Le scanner thoracique à haute résolution a permis de retenir le diagnostic dans 6 cas de PID idiopathiques. Le diagnostic étiologique a été retenu confirmé chez 30 patients (47,6%), et a été dominé par la sarcoïdose (6 cas) et la fibrose pulmonaire idiopathique (5 cas). Ailleurs, l’étiologie n’est que probable. Un traitement étiologique a été indiqué chez 19 patients, satisfaisants chez 7 patients, avec stabilisation dans 4 autres cas, et non évalué chez les autres patients qui sont perdus de vue. Pour les autres cas, l’abstention thérapeutique nous semble plus judicieuse, que la corticothérapie responsable d’effets iatrogéniques souvent importants. Conclusion: Le diagnostic étiologique des PIDC constitue l’étape clé dans leur prise en charge, qui exige une corrélation entre clinicien, radiologue et anatomopathologiste.
En savoir plus

160 En savoir plus

Profil épidémiologique et connaissances de la transplantation rénale auprès des hémodialyses chroniques de la ville de Marrakech

Profil épidémiologique et connaissances de la transplantation rénale auprès des hémodialyses chroniques de la ville de Marrakech

Les causes de décès en TR restent dominées par les affections cardiaques, en particulier l’atteinte des coronaires et par les néoplasies (23, 72). En août 2001, la France s’est dotée d’un registre, le REIN (Réseau Epidémiologique et Information en Néphrologie). C’est un système d’information d’intérêt commun aux malades, aux professionnels de santé ainsi qu’aux acteurs, décideurs et institutions concernés par les problèmes que soulève l’IRCT dans les champs de la santé publique. Il a pour finalité de contribuer à l’élaboration et à l’évaluation de stratégies sanitaires visant à améliorer la prise en charge de cette pathologie. Cependant, il existe encore des disparités d'accès à la greffe rénale pour les malades résidants dans les départements et territoires d'Outre-Mer (90).
En savoir plus

108 En savoir plus

Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Résumé : La cicatrice faciale est le fruit de plusieurs facteurs dont certains dépendent du patient; d’autres du chirurgien. Le but de notre travail est d’étudier e profil épidémiologique de la cicatrice faciale dans la région de Marrakech; expliquer sa fréquence évaluer le traitement et élaborer un schéma de prise en charge adapté à notre contexte. L’étude a porté sur 100 dossiers de patients vus en consultation de chirurgie maxillo-faciale du CHU Mohamed VI de Marrakech durant une période de 10 mois allant de Mai 2007 à Février 2008. L’age moyen des patients est de 27ans, le sexe ratio est de S. es circonstances de survenue sont dominées par l’agression (65%) qui est due le plus souvent à l’amie blanche. La localisation jugale gauche est prédominante, le défaut d’orientation la dyschromie l’élargissement et la dystrophie sont les défauts tes plus fréquents. La réparation primaire a été réalisée le plus souvent par un infirmier (67,6%) la reprise chirurgicale a concerné 68% des cicatrices. Le profil épidémiologique de la cicatrice faciale a plusieurs particularités dans notre contexte l’âge jeune; l’exclusion sociale conséquente; la survenue sur une peau mate, La localisation jugale gauche secondaire le plus souvent à l’agression qui rosie l’étiologie la plus fréquente. La réparation chirurgicale réservée pour les cicatrices anciennes et disgracieuses signifie la réinsertion sociale de nos patients. Seule l’amélioration de la qualité de fa réparation primaire des traumatismes maxillo-faciaux permettra d’éviter le vécu psychologique de la disgrâce et de la défiguration.
En savoir plus

88 En savoir plus

Prématurité : profil épidémiologique et devenir à court terme : expérience du CHU Mohammed VI

Prématurité : profil épidémiologique et devenir à court terme : expérience du CHU Mohammed VI

La prématurité se définit comme une naissance survenant avant la 37e semaine d’aménorrhée (SA), calculée à partir du 1er jour des dernières règles. Elle demeure de nos jours la préoccupation majeure des équipes obstétricales et néonatologiques. L’objectif de cette étude est de déterminer les aspects épidémiologiques de la prématurité à Marrakech, évaluer le devenir à court terme des prématurés, et proposer des mesures préventives visant à améliorer les conditions de prise en charge de ces patients. Nous rapportons, au service de Néonatologie de l’hôpital Mohammed VI, du 1 er Janvier 2006 au 31 Décembre 2007, 459 cas
En savoir plus

112 En savoir plus

Place des biothérapies dans la prise en charge des MICI : étude rétrospective évaluant le profil et le type de prise en charge des patients traités par infliximab (efficacité et tolérance) au CHU de Grenoble de 2000 à 2008

Place des biothérapies dans la prise en charge des MICI : étude rétrospective évaluant le profil et le type de prise en charge des patients traités par infliximab (efficacité et tolérance) au CHU de Grenoble de 2000 à 2008

L’étude ACCENT I a comparé l’efficacité d’une dose unique d’infliximab par rapport à des doses répétées chez les patients atteints de MC active ayant répondu à une dose initiale. Les résultats ont démontré que les patients recevant un traitement d’infliximab toutes les huit semaines étaient plus susceptibles d’être en rémission aux semaines 30 et 54, de cesser les corticostéroïdes et de maintenir une réponse pour une plus longue période de temps. La prolongation par un traitement d'entretien d'une perfusion d’infliximab toutes les 8 semaines a entraîné une différence de 18 % en termes de patients en rémission clinique à la 30 ème semaine en faveur du traitement d'entretien, et un allongement du délai médian de rechute à 19 semaines. 60 Suite à ces résultats, l’AMM de l’infliximab dans la prise en charge de la MC active, sévère à été modifiée. Le protocole d’administration est le suivant : une perfusion initiale de 5 mg/kg d'une durée de 2 heures, suivie de perfusions supplémentaires de 5 mg/kg aux semaines 2 et 6 après la première perfusion.
En savoir plus

154 En savoir plus

Profil clinique et therapeutique des anemies par carence en fer : prise en charge par le service d'hematologie du chu mohamed VI

Profil clinique et therapeutique des anemies par carence en fer : prise en charge par le service d'hematologie du chu mohamed VI

sur 3 patients atteints d’une anémie résistante au traitement martial par voie orale [104], d’autres mutations pourraient être impliquées au mécanisme de malabsorption du fer par anomalie du couple hepcidine-ferroportine apportant des diagnostics étiologiques proches de l’IRIDA. En effet, la recherche de la mutation du gène TMPRSS6 s’est avérée négative chez 2 patients ; bien que n’étant pas concluant, les résultats de cette étude semblent monter que les recherches sur l’hepcidine et ce type d’anémie peuvent apporter des réponses qui pourront améliorer la prise en charge diagnostique et thérapeutique des IRIDA et par la même occasion limiter les dépenses socioéconomiques. Actuellement, le traitement martial par voie intraveineuse proposée de façon précoce et systématique donne une réponse partielle.
En savoir plus

140 En savoir plus

Profil de prise en charge clinique d'une clientèle ayant consommé ou consommant des drogues injectables infectée par le virus de l'hépatite C

Profil de prise en charge clinique d'une clientèle ayant consommé ou consommant des drogues injectables infectée par le virus de l'hépatite C

Considérant que le sujet de la prise en charge clinique des clientèles infectées par le virus de 1 'hépatite C demeure peu connu et exploité dans les écrits empiriques, [r]

183 En savoir plus

Profil épidémiologique, clinique et évolutif de la Maladie Coeliaque dans la région de Marrakech

Profil épidémiologique, clinique et évolutif de la Maladie Coeliaque dans la région de Marrakech

RESUME La maladie coeliaque (MC) est la conséquence d’une hypersensibilité digestive au gluten liée à une anomalie de l’immunité cellulaire survenant chez des sujets génétiquement prédisposés. La lésion muqueuse caractéristique est l’atrophie villositaire totale ou subtotale qui guérit après exclusion du gluten de l’alimentation. Longtemps considérée comme pathologie de l’enfant, on sait actuellement qu’elle peut survenir à tout âge. L’objectif de ce travail est d’étudier les profils clinique, épidémiologique et évolutif chez une série d’enfants atteints de MC. Il s’agit d’une étude rétrospective étalée sur deux ans (entre Janvier 2005 et Juin 2007) et intéressant 87 enfants suivis au service de pédiatrie B du CHU Mohamed VI de Marrakech pour MC. Le diagnostic est basé sur la présence de l’atrophie villositaire. La moyenne d’âge est de 6,58 ans avec une prédominance féminine (58,62%). Le constat important est le retard diagnostique estimé à 5 ans en moyenne depuis le début des symptômes. Le tableau clinique est largement dominé par la forme dite « classique » où la diarrhée chronique constitue le maître symptôme (60% des cas). Ailleurs, le retard staturo-pondéral isolé prédomine (37%). Les associations pathologiques auto-immunes réputées fréquentes sont rares dans notre série : 1cas de diabète de type1. Les anomalies biologiques sont dominées par l’anémie microcytaire. Les lésions histologiques muqueuses prédominantes sont l’atrophie villositaire totale. Le dosage des anticorps n’a été nécessaire que chez 3 patients, tous positifs. Le régime sans gluten, instauré chez tous les enfants, a montré son efficacité chez 95% d’entre eux reflétée par la bonne évolution pondérale. Les 5% restants ont rencontré des problèmes d’observance.
En savoir plus

169 En savoir plus

Profil épidémiologique des tumeurs intracrâniennes chez l’enfant au CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil épidémiologique des tumeurs intracrâniennes chez l’enfant au CHU Mohammed VI de Marrakech

New primary neo- plasms of the central nervous system in survivors of childhood cancer: a report from the Childhood Cancer Survivor Study. Duffner PK and al[r]

175 En savoir plus

Prise en charge et imputation, ou la prise en charge à responsabilité limitée

Prise en charge et imputation, ou la prise en charge à responsabilité limitée

- B2a : Dans le cas d’une visée informative, la « neutralité » peut s’analyser d’abord comme prise en compte : celle-ci porte sur la vérité du rapport de l’information, sans qu’il soit nécessaire que L1/E1 ne s’engage sur la vérité du contenu propositionnel rapporté : le PDV ayant été déjà formulé, L1/E1 n’est pas tenu de le reprendre à son compte (sauf volonté délibérée). Ainsi, le policier qui rédige une main courante ou un procès verbal, le journaliste qui rapporte des déclarations, ne font qu’enregistrer les PDV, et leur enregistrement ne signifie pas qu’ils les accréditent sur le fond. S’ils veulent le faire, ils doivent les réasserter pour leur propre compte. Relèvent de cette prise en compte « neutre » les exemples (1), (9) à (11), (16). Mais il n’est pas facile de tracer une frontière nette entre une information et son profilage en vue d’une certaine visée argumentative de L1/E1. Ainsi dans les énoncés de fiction. Lorsque le narrateur d’un récit réaliste écrit que « Jeanne, ayant fini ses malles,
En savoir plus

22 En savoir plus

Show all 6102 documents...

Sujets connexes