Haut PDF Prise en charge de l'piphysiolyse de la hanche chez l'enfant: Exprience du service d'orthopdie traumatologie pdiatrique au CHU de Marrakech

Prise en charge de l'piphysiolyse de la hanche chez l'enfant: Exprience du service d'orthopdie traumatologie pdiatrique au CHU de Marrakech

Prise en charge de l'piphysiolyse de la hanche chez l'enfant: Exprience du service d'orthopdie traumatologie pdiatrique au CHU de Marrakech

Même idiopathique, l'épiphysiolyse fémorale peut être causée par de nombreux facteurs. En effet, Les contraintes mécaniques augmentent le stress sur la plaque physaire fragilisée par des irrégularités et modifications architecturales d’origine endocrine. Elle survient de façon caractéristique chez un adolescent de sexe masculin, entraînant une boiterie douloureuse en rotation externe. L’examen clinique trouve une obésité associée à une limitation de la rotation interne de la hanche ainsi qu’un signe typique en cas d’évolution prolongée fait de rotation externe automatique lors de la flexion de hanche (signe de dreman positif). Il faut penser également à l’épiphysiolyse devant des gonalgies isolées chez un adolescent obèse. Les radiographies standard du bassin de face et de la hanche de profil permettent de confirmer le diagnostic.
En savoir plus

133 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale chez lenfant portant une diplgie spastique : Exprience du service dorthopdie traumatologie pdiatrique au CHU de Marrakech

Prise en charge chirurgicale chez lenfant portant une diplgie spastique : Exprience du service dorthopdie traumatologie pdiatrique au CHU de Marrakech

Une étude realisée par Ana Presedo [81] dont le but était de comparer le transfert versus la ténotomie basse du droit antérieur (DA) pour le traitement de la marche type « genou raide » chez les enfants atteints d’une diplégie spastique. Entre les années 1995 et 2005, 93 patients ont subi une intervention sur le DA pour correction d’une flexion insuffisante du genou pendant la phase oscillante de la marche : 32 patients ont subi un transfert du DA sur le gracile et 61 patients on subi une ténotomie basse. L’âge moyen au moment de l’intervention était de 12 ans. Tous les patients avaient eu une analyse quantifiée de la marche pré- et postopératoire. Afin d’évaluer les résultats, les patients ont été classés en trois groupes, en fonction des courbes de cinématique du genou en phase oscillante : normale, pic de flexion < à 50° et pic de flexion au- delà du 77 % du cycle. Résultat était le suivant : Le transfert du DA a amélioré d’une façon significative l’amplitude de flexion du genou. Tous les patients qui avaient des rétractions et des douleurs ont expérimenté une diminution de la gêne fonctionnelle et une augmentation du périmètre de marche.
En savoir plus

150 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale du pied dun enfant portant une paralysie crbrale : Exprience du service dorthopdie traumatologie pdiatrique au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge chirurgicale du pied dun enfant portant une paralysie crbrale : Exprience du service dorthopdie traumatologie pdiatrique au CHU Mohammed VI de Marrakech

L’allongement du triceps en cas d’équin associé n’est réalisé qu’en cas d’extrême nécessité et avec prudence. Une étude rétrospective [132] a été réalisée sur 52 pieds traités pour pied varus par transfert tendineux, chez 48 enfants atteints de PC. L'âge moyen des patients était de 12,4 ans (extrêmes 4-11 ans). Le recul moyen était de 7,8 ans (extrêmes 4-14 ans). 18 pieds présentaient un équin associé. Selon la déformation, les pieds ont été divisés en deux groupes (groupe I avec inversion de l’avant-pied et du médio-pied et Groupe II avec varus de l’arrière- pied). Les malformations étaient flexibles dans tous les cas des deux groupes. Le transfert du tendon tibial antérieur a été réalisé dans le groupe I (11 pieds), tandis que le transfert du tendon tibial postérieur était réalisé dans le groupe II (38 pieds). Sur 3 pieds les deux procédures ont été effectuées. L’allongement du tendon d'Achille a été réalisé sur 18 pieds, soit en préopératoire, soit de manière concomitante avec le transfert.
En savoir plus

148 En savoir plus

Intrt des Lambeaux fasciocutans dans la prise en charge des pertes de substance de la jambe et du pied chez lenfant: -propos de 40 cas Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Intrt des Lambeaux fasciocutans dans la prise en charge des pertes de substance de la jambe et du pied chez lenfant: -propos de 40 cas Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

denécrosecomplète qui intéressait un seullambeau supramalléolaire externe repris par lambeau cross leg avec bonne évolution.Les résultatsglobaux étaient généralement bonsdans 75% des cas, moyens dans 20% des cas, et étaient mauvaisdans 5% cas. Ce pendant le taux de réussite de couverture par lambeaux fascio-cutanés dans notresérie était de 97,5 %. L’évaluation à long terme était baséesur les résultats fonctionnels etesthétiques objectivant une cicatrisation satisfaisante dans 85 %des cas ; les résultats esthétiquesétaient bons pour tous les lambeaux, au niveau du site donneur : ils étaientacceptables dans 5 % descas, Bon pour 5% des cas et très bon pour 90 % des cas ; Sur le plan fonctionnel : larestrictiond’activité sportive était notée chez 5 % des cas, L’hypoesthésie du dos du pied était gênante pour 5 %des enfants traité par lambeau supramalléolaire externe.La raideur decheville étaitdécrite dans 5%des cas,boiterie était décrite dans 20% des cas, les problèmes de chaussage étaient décrites dans 15 %des cas.
En savoir plus

174 En savoir plus

Prise en charge de la luxation congénitale de la hanche chez l'enfant au-delà de l'âge de la marche: Expérience du service d'orthopédie traumatologie pédiatrique au CHU de Marrakech

Prise en charge de la luxation congénitale de la hanche chez l'enfant au-delà de l'âge de la marche: Expérience du service d'orthopédie traumatologie pédiatrique au CHU de Marrakech

1. Circonstances de découverte à l’âge de la marche: Circonstances de découverte à l’âge de la marche: Circonstances de découverte à l’âge de la marche: Circonstances de découverte à l’âge de la marche: Alors que la découverte de LCH dans notre pays demeure fréquente à un âge tardif (au- delà de l’âge de la marche), ce qui a été reflété par notre étude, dans les 30 dernières années, sa découverte à la naissance et sa prise en charge avant l’âge de 3 mois est devenue la règle dans les pays industrialisés. Sa découverte tardive, à 6 mois, ou à l’âge de la marche est devenue exceptionnelle [4, 5], ceci grâce à une politique rigoureuse de dépistage, incluant un examen clinique systématique minutieux dans des conditions optimales, cherchant les signes les plus précoces de la maladie tel le ressaut, le piston et l’hypertonie des adducteurs [4, 5, 6, 7, 8], ainsi que la réalisation systématique de l’échographie de la hanche (figure 20) chez tous les nouveaux nés dit à risque ou dont l’examen clinique est anormal dès la première semaine de vie [9, 10, 11].
En savoir plus

143 En savoir plus

TEvaluation de la technique de Ponseti dans la prise en charge du pied bot varus quin congnital chez l'enfant : exprience du service de chirurgie pdiatrique du CHU de Marrakech

TEvaluation de la technique de Ponseti dans la prise en charge du pied bot varus quin congnital chez l'enfant : exprience du service de chirurgie pdiatrique du CHU de Marrakech

Le PBVE est deux fois plus fréquent chez les garçons et au moins la moitié des cas sont bilatéraux. Quand cela se produit, les pieds peuvent être de gravité différente [7]. II. Etiopathogénie du PBVE : Le PBVE a longtemps été associé à des maladies neuromusculaires et aux syndromes, soit le pied bot dysmorphique, mais le pied bot idiopathique a toujours été soupçonné du faite qu’il était souvent de survenu chez un enfant par ailleurs normal. On conclut que le pied bot idiopathique représente une dysplasie primaire mais locale de tous les tissus de l’extrémité affectée [8].
En savoir plus

155 En savoir plus

La prise en charge des fractures ouvertes de jambe chez l'enfant : exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des fractures ouvertes de jambe chez l'enfant : exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Nous avons compté 1 cas de nécrose partielle, Il s’agit d’un lambeau fascio-cutané de rotation chez un enfant de 9 ans sur fracture stade Cauchoix IIIB, traitée par fixateur externe, après la nécrosectomie la couverture osseuse était intacte et la perte de substance résiduelle a nécessité le recours à la cicatrisation dirigée suivie de greffe cutanée avec bonne évolution.

113 En savoir plus

Prise en charge de la tuberculose osto-articulaire chez l'enfant: Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique CHU Med VI de Marrakech

Prise en charge de la tuberculose osto-articulaire chez l'enfant: Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique CHU Med VI de Marrakech

- 84 - Dans notre série, 15 patients étaient suivie à moyen terme avec un délai moyen de 17 mois. Le pronostic fonctionnel semble meilleur dans les ostéomyélites que dans les arthrites [120]. Ce qui concorde avec nos résultats, 7 de nos patients atteints d’ostéites avaient une excellente évolution. Cinq patients de notre série ont présenté des séquelles orthopédiques, 4 entre eux ayant des ostéo-arthrites de hanche (tableau XI). Le résultat final a été jugé excellent chez 8 enfants, moyen chez 2 et mauvais chez 5 enfants.

148 En savoir plus

La lsion de Monteggia rcente chez lenfant : Exprience du service de traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

La lsion de Monteggia rcente chez lenfant : Exprience du service de traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

L e but de notre étude est de rapporter notre expérience dans la prise en charge de la lésion de Monteggia récente chez l’enfant, d’analyser nos données cliniques et para cliniques, de [r]

133 En savoir plus

Cubitus varus post traumatique du coude: Exprience du service de traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Cubitus varus post traumatique du coude: Exprience du service de traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le préjudice esthétique est très mal vécu par l’enfant et surtout par sa famille, le cubitus varus peut également engager le pronostic fonctionnel du coude qui représente l’articulation la plus importante de la fonction du membre supérieur chez l’enfant. Le cubitus varus post traumatique du coude peut s’accompagner de certaines complications telles que la paralysie nerveuse ulnaire, l'instabilité rotatoire postéro latérale et la fracture secondaire de l'humérus distal d’où l’intérêt d’une prise en charge précoce et adéquate.

163 En savoir plus

Les fractures de jambe chez l'enfantPrise en charge et exprience du service d'orthopdie et traumatologie pdiatrique du CHU Marrakech

Les fractures de jambe chez l'enfantPrise en charge et exprience du service d'orthopdie et traumatologie pdiatrique du CHU Marrakech

On constate que les fractures de la jambe chez l’enfant sont surtout fréquente entre l’âge de 8 à 10 ans, ceci est expliqué d’une part par la turbulence des enfants à cet âge ainsi que l’acquisition l’enfant d’une certaine indépendance sans avoir la conscience du danger des accidents de la voie public et d’autre part, des caractéristiques anatomiques de l’os de l’enfant à

113 En savoir plus

Prise en charge des fractures du cotyle dans le service de traumatologie orthopdie du CHU MED VI Marrakech Exprience de 5 ans du 2012 au 2016

Prise en charge des fractures du cotyle dans le service de traumatologie orthopdie du CHU MED VI Marrakech Exprience de 5 ans du 2012 au 2016

Le but de ce traitement est d'obtenir une fixation anatomique stable, avec une restauration anatomique de la surface articulaire spécialement au niveau de la zone portante, stabiliser l'articulation de la hanche, et obtenir une congruence aussi parfaite que possible avec une mobilisation précoce. [41]. Après avoir examiné les clichés radiographiques, l’opérateur doit connaître l’anatomie précise de la fracture qu’il a à traiter. L’abord chirurgical choisi doit permettre de faire toutes les manœuvres de réduction et de fixation nécessaire. Pour cela, il faut une bonne connaissance des avantages et inconvénients de chaque voie d’abord.
En savoir plus

180 En savoir plus

La coxite laminaire chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

La coxite laminaire chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

-91- moyenne, les résultats se dégradent 20 ans après l’intervention, sous forme de lombalgies et de gonalgies homolatérales nécessitants une arthroplastie de la hanche. Pour Laubscher [80], aucun patient n’a pas répondu à une prise en charge non chirurgical. Et 4/5 des patients ont déclarés la disparition de la douleur après la chirurgie la même chose pour les déformations de la hanche (4/5). Pour l’évolution radiologique ils avaient une amélioration sauf pour un cas une détérioration avec des érosions sous chondrales visibles, mais après avoir réalisé l’IRM elle montrait des lésions plus graves du cartilage articulaire. De ces résultats, ils ont conclues que malgré un certain soulagement de la douleur offert par la capsulectomie subtotale et de la difformité, ce choix thérapeutique ne modifie pas la progression de la maladie.
En savoir plus

149 En savoir plus

Les fractures de la cheville chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

Les fractures de la cheville chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

Les fractures de la cheville chez l’enfant - 86 Cutler et al [57], dans leur étude sur l’apport de la TDM dans la prise en charge thérapeutique des fractures de la physe tibiale distale, utilisent une seule coupe scannographique transversale pour chacun des 62 malades candidats au vissage, afin d’étudier la position idéale de la vis épiphysaire, d’où une meilleure ostéosynthèse. Les résultats sont satisfaisants, ce qui a motivé Cutler et al à recommander l’utilisation de la TDM dans la planification du traitement des fractures de la cheville chez l’enfant.
En savoir plus

162 En savoir plus

La morbidit du prlvement du greffon iliaque autologue au service de Traumatologie Orthopdie A au CHU de Marrakech (tude rtrospective)

La morbidit du prlvement du greffon iliaque autologue au service de Traumatologie Orthopdie A au CHU de Marrakech (tude rtrospective)

La prévalence des instabilités sacro-iliaques, dans le prélèvement des greffons de l’EIPS, est presque nulle, vue les progrès énormes des techniques chirurgicales. La kinésithérapie motrice du site donneur a été faite chez 3 de nos patients, dont la particularité était que les sites receveurs du greffon se trouvaient à proximité de l’os iliaque, site du prélèvement. Dans l’étude Kalk en maxillo-faciale : 52% des patients ont eu recours à la rééducation physique du site donneur pendant < 1 mois, 31% pendant 3 à 6 mois, 1% durant une année et dans 7% sa durée a dépassé un an ; mais dans la plupart des études aucune kinésithérapie n’a été jugée nécessaire par les opérateurs.
En savoir plus

178 En savoir plus

Stnose hypertrophique du pylore Prise en charge Exprience du CHU de Marrakech

Stnose hypertrophique du pylore Prise en charge Exprience du CHU de Marrakech

Il est intéressant de noter que les triplés d’une série décrite étaient tous du groupe O (33) et que ce groupe est reconnu comme facteur favorisant de la maladie ulcéreuse chez l’adulte. 4.5. Facteurs de croissance : Certains auteurs ont attribué l'hypertrophie musculaire à une augmentation locale de la production de facteur de croissance, notamment IGF-1 (insuline -like growth factor-I), et le PDGF-BB (platelet derived growth factor), avec une perte de l'autorégulation normale (34), ainsi qu’une augmentation de la synthèse des protéines de la matrice extracellulaire (collagène en particulier) pourrait expliquer la fermeté de l'olive pylorique (35,36).
En savoir plus

118 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale du kyste hydatique pulmonaire bilatral chez l'enfant dans le service de chirurgie pdiatrique gnrale du CHU de Marrakech

Prise en charge chirurgicale du kyste hydatique pulmonaire bilatral chez l'enfant dans le service de chirurgie pdiatrique gnrale du CHU de Marrakech

Dans notre série, elle n’a pas été demandée chez les malades, elle a été pratiquée chez 1 patient avant d’être hospitalisé au service et dont les résultats était positive. Ceci ne permet pas d’évaluer le pourcentage de positivité chez les patients. Une sérologie négative ne permet pas d’exclure le diagnostic d’hydatidose pulmonaire, porté le plus souvent par la radiographie standard. Cependant, la confrontation entre la clinique, l’imagerie et la biologie reste indispensable.

110 En savoir plus

Prise en charge des tumeurs osseuses bnignes chez l'enfant Au service d'Orthopdie Traumatologie Pdiatrique Au Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des tumeurs osseuses bnignes chez l'enfant Au service d'Orthopdie Traumatologie Pdiatrique Au Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech

Résumé Les tumeurs osseuses bénignes de l’enfant regroupent plusieurs entités anatomo-cliniques. Leur prise en charge nécessite la connaissance de leur profil épidémiologique et radiologique. L’indication chirurgicale doit être bien pesée chez l’enfant. L’objectif de notre travail est de revoir les aspects épidémiologiques, radio-cliniques, thérapeutiques et évolutifs de ces tumeurs. Il s’agit d’une étude rétrospective s’étendant d’octobre 2008 à octobre 2013 au service d’Orthopédie et Traumatologie Pédiatrique du Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech. Cette étude est basée sur l’exploitation de 34 dossiers d’enfants âgés entre 15 jours et 15 ans, on a noté une prédominance masculine avec un sexe ratio de 2,4.Nos patients présentaient 9 types de tumeurs osseuses. Sur 49 localisations aux niveaux des os longs, Le fémur et le tibia étaient les plus atteints avec respectivement 32,65% et 28,57% des cas. Nous rapportons des complications neurologiques et orthopédiques révélatrices dans notre série. La radiographie standard a permis un diagnostic dans 82,3% des cas. La tomodensitométrie était non concluante chez 3 patients parmi 7. La scintigraphie osseuse couplée au scanner a permis un diagnostic étiologique et de localisation dans 2 cas. Le traitement a consisté en une exérèse chez 22 patients, une éventration curetage chez 7 patients, une injection de corticoïdes dans un kyste essentiel chez 2 patients. Les résultats étaient marqués par 2 cas de récidive : un ostéome ostéoïde et une exostose sur maladie exostosante. Les complications orthopédiques étaient notées chez 3 patients. Les tumeurs osseuses bénignes sont très fréquentes chez l’enfant. Le couple radiographie- tomodensitométrie permet souvent d’évoquer la bénignité de la tumeur. L’imagerie par résonnance magnétique n’a pas démontré sa supériorité à la tomodensitométrie. La scintigraphie osseuse permet un diagnostic de localisation. La chirurgie est indiquée dans les formes symptomatiques, les localisations à risque pour la croissance, les compressions vasculo-nerveuses, les risques de complications orthopédiques ou parfois dans un souci purement esthétique.
En savoir plus

3 En savoir plus

La prise en charge des compressions mdullaires tumorales : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des compressions mdullaires tumorales : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Dans notre série, Elle était administrée chez 25 patients, faisant toujours suite à la chirurgie et en association avec la radiothérapie dans 12 cas. 5. Hormonothérapie : Elle a une efficacité non douteuse dans certaines cancers glandulaires, en particulier l’oestrogénothérapie des cancers prostatiques amène presque toujours une sédation rapide des douleurs, la régression des troubles neurologiques, quelque fois une guérison apparente complète du sujet pour une longue durée, pendant des années, à condition de continuer indéfiniment la thérapeutique hormonale. Dans les métastases mammaires, l’androgénothérapie n’est pas toujours aussi efficace, mais dans quelques cas, elle permet, en association avec la radiothérapie vertébrale, d’obtenir des survies assez prolongées. [15]
En savoir plus

159 En savoir plus

La prise en charge des oligodendrogliomes intracrniens Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des oligodendrogliomes intracrniens Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI de Marrakech

Les tumeurs localisées en zone éloquente bénéficieront des techniques d’exérèse sous SED (stimulation électrique directe), plus précises et moins dangereuses (4% de risque de séquelles définitives contre 19% avec les techniques usuelles) [130]. En effet, Duffau et al ont évalué les résultats de deux groupes de patients traités chirurgicalement pour des gliomes en zones fonctionnelles: le taux de déficit définitif était de 6% dans le groupe de patients traités avec l’aide de la cartographie per-opératoire, contre 17% dans le groupe de patients opérés sans SED. De plus, à l’analyse des résultats de l’IRM postopératoire, 76% de taux d’exérèse totale ou subtotale a été obtenu chez les patients opérés sous SED contre seulement 43% chez les autres [131].
En savoir plus

143 En savoir plus

Show all 10000 documents...

Sujets connexes