• Aucun résultat trouvé

Le soldat, Liz Madison

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2021

Partager "Le soldat, Liz Madison"

Copied!
2
0
0

Texte intégral

(1)

LE SOLDAT

C éétait un jour d'hivér, glacial commé tous lés autrés. Il avait néigéé ’ la véillé.

La dérniéèré bataillé avait éétéé duré mais ils avaiént gagnéé graâcé a un séul hommé, péut éâtré cét hommé n éétait-il méâ’ mé pas soldat avant. Mais céla n'a pas d'importancé : mainténant il én ést un ét il ét obligéé dé lé réstér pour « sauvér sa patrié commé lé réépéètént bién lés chéfs qui sé » conténtént dé lés régardér sé battré.

Cé sauvéur, cé soldat, né séntait rién.

Il avait lés léèvrés séèchés ét craquélééés ét on aurait dit qué son corps n'avait plus dé péau téllémént il éétait maigré. Il sé réposait

tranquillémént lorsqu il énténdit qu'il dévait sé prééparér pour ’

l'attaqué. On aurait cru qu'il né pourrait pas sé lévér. Il s'ést lévéé. Il s'ést positionnéé én prémiéèré ligné avéc sés compagnons.

On aurait cru qu'il né pourrait parlér. Il a parléé. Il a criéé dé sa voix abiâmééé:« bonné chancé aè tous .»

Il a énténdu lé signal ét il s'ést lancéé. Sortir dé la tranchééé, courir, Qui aurait cru qu'un jéuné hommé aussi maigré qué lui puissé lé

fairé ? Pérsonné, pourtant il l'a fait.

Il courait lé plus vité possiblé én priant pour né pas sé préndré dé ballés.

En prémiéèré ligné, c'ést impossiblé, mais impossiblé n'ést pas fran ais, n'ést-cé pasç ?

C'ést alors qu'il séntit énfin quélqué chosé dans lé véntré. Enfin sés sénsations révénaiént ! Il sé dit qué la faim lé ténaillait mais

continua.

Pourtant, justé apréès, son armé sé fit lourdé ét lé soldat tomba sur lés génoux. Et il résta ainsi. Il avait dé plus én plus mal au véntré ét l'obsérva un instant.

(2)

Soudain la vééritéé ééclata : la faim n éétait én aucun cas la causé dé son ’ mal au véntré, cé qu'il résséntait, c éétait la douléur provoquéé’ é par uné ballé qui lui avait transpércéé lé véntré. Du sang coulait én

abondancé. Son sang sé répéndait doucémént dans la néigé ét allait sé méélangér a célui dés autrés…

Nééanmoins, l'hommé déécida qué son témps dévait durér éncoré longtémps ét résta sans bougér, mais sans tombér, a régardér lé spéctaclé qui sé dééroulait mainténant dévant lui. Dé la prémiéèré ligné, il éétait passéé aè spéctatéur. a lui faisait bizarré. Il voyait tous sés compagnons Ç

tombér. Il lés appélait pour qu'ils sé réléèvént mais aucun né sé

réléva. Il déécida alors dé né pas pénsér au fait qu'il lés connaissait ét comprit qué sés amis allaiént gagnér facilémént. C'ést cé qui sé passa.

Au cri dé la victoiré, il cria lui aussi. C éé’ tait un pétit éffort én trop. Céédant a la douléur, il sé laissa tombér dans la néigé glacééé ét régarda lé ciél. Il vit rougé, puis flou. Il vit énsuité lé visagé dé son fréèré, dé sa méèré, dé sa fémmé, ét dé son péèré én priant pour qu'il soit én vié.

Puis énfin,il vit noir. ou plutoât, il né vit plus rién.

Il ést mort, én ayant combattu dé toutés sés forcés ét dé touté son aâmé pour sauvér sa patrié.

Mort par uné simplé ballé coincééé dans son véntré.

Et pérsonné né s'én ést apér uç … Ils l'ont laisséé la péndant un cértain témps.

Péut éâtré l'ont ils dééplacéé un péu plus tard. Mais pérsonné né s'ést dit : « Mon diéu ! Lui! Pourquoi lui ? Il nous avait tous sauvéé ét il ést mort péndant notré plus béllé victoiré ! . Non. Pas un mot. Pas un » gésté avéc un péu dé géntilléssé. Pas uné larmé. Pas un cri. Pas un pléur. Méâmé pas un séul signé d'éétonnémént sur lé visagé dé céux qui éétaiént cénséés lé connaiâtré. Rién.

C éétait un pétit mort sur lés 18,6 millions dé victimés qu'il y a éu ’ péndant la guérré...

Références

Documents relatifs

Calcule, de deux façons différentes, le nombre d'élèves sans mention en 2007 puis

Inconvénients : isolement, collaboration compliquée avec le réalisateur et l’équipe, séparation d’avec l’assistant, absence de projections grand format et en commun, plus de

 Vous terminez votre 1 ère ou 2 ème année de CPGE, vous n’étiez pas inscrit·e à la Faculté des Lettres et vous souhaitez vous inscrire en licence 2 ou licence 3 en

 Vous êtes en fin de 1 ère ou de 2 ème année de CPGE inscrit·e en cumulatif à la Faculté des Lettres, vous sollicitez une réinscription en cumulatif et demandez la

Consultez régulièrement votre messagerie électronique : la Faculté des Lettres de Sorbonne Université vous tiendra informé·e à chacune des étapes du traitement de

Nos connaissances personnelles de l’évolution de la larve se limitent aux données classiques, selon lesquelles la mouche adulte dépose généralement les œufs ou les larves

MICHEL SEYDOUX PRÉSENTE BARTABAS DANS UN FILM D’ ALAIN CAVALIER UNE COPRODUCTION CAMERA ONE - ARTE FRANCE CINÉMA AVEC LA PARTICIPATION DE ARTE FRANCE AVEC LA PARTICIPATION

Les informations recueillies portent, entre autres, sur la place des céréales chez les différents types de producteurs, le degre d’autosuffisance céréalière et son