Cour Respiration

Loading.... (view fulltext now)

Texte intégral

(1)

Leçon n°5 : L a respiration chez les animaux : Adaptation aux différents milieux de vie

Introduction : La respiration est une des fonctions de nutrition. Elle se caractérise par une entrée et une sortie d’air. Ainsi en fonction du milieu de vie, le mode de vie, la respiration peut varier d’un animal à l’autre. Il existe plusieurs modes de respiration.

I. Les différents modes de respiration

La respiration est composée de deux mouvements : l’inspiration et l’expiration. L’inspiration est une entrée d’oxygène une sortie de gaz carbonique.

I.1. Respiration par utilisation de l’oxygène atmosphérique

C’est un mode respiratoire utilisé par plusieurs animaux terrestres (criquet, grenouille, les oiseaux, la vache etc.), et certains animaux aquatiques (baleine, dytique, les larves de moustique etc.).

Exemple de la respiration chez le criquet

Le criquet est un insecte qui respire en utilisant qui utilise l’oxygène atmosphérique. L’observation d’un criquet au repos montre des mouvements de l’abdomen correspondant à des mouvements respiratoires

. C’est dans cet abdomen que l’on retrouve des orifices appelés stigmates. Ces

stigmates sont les lieux d’entrée et de sortie de l’air. L’air pénètre le corps par les stigmates et

circule par les trachées jusqu’aux organes, il ressort ensuite par le même trajet

I.2. Respiration par utilisation de l’oxygène dissous

C’est le mode respiratoire utilisé par beaucoup d’animaux aquatiques. Exemple de la respiration chez le poisson :

Quand on observe le poisson dans un aquarium, on peut apercevoir des mouvements réguliers et continuels de la bouche et des opercules. Ce sont des mouvements respiratoires. Sous les opercules, se trouvent des organes rouges appelés branchies. Ces branchies sont composées de filaments branchiaux richement vascularisés et aux parois minces. En effet, l’eau entre par la bouche, passe par les branchies où elle est débarrassée de l’oxygène dissous puis chargée en gaz carbonique et sort par les ouïes. On qualifie cette respiration est une respiration branchiale (par les branchies).

Remarque : La respiration chez la grenouille

La grenouille effectue à la fois une respiration pulmonaire et une respiration cutanée (par la peau). II. Adaptation aux différents milieux

L’adaptation aux différents milieux se traduit dans le comportement des animaux mais aussi la structure de leurs organes respiratoires.

 Le dauphin ressort la tète de l’eau régulièrement pour respirer l’oxygène atmosphérique  La grenouille effectue une respiration pulmonaire en milieu terrestre et une respiration cutanée

et pulmonaire en milieu aquatique.

 Le poisson réalise une respiration branchiale car vivant dans l’eau.

 La minceur des parois des filaments branchiaux et leur richesse en vaisseaux sanguins constitue une adaptation du poisson à la vie aquatique

Conclusion :

La respiration est l’une des grandes fonctions de nutrition importantes pour un animal. En effet, elle varie d’un animal à l’autre selon le milieu de vie. L’organisation structurale et fonctionnelle des organes qui interviennent dans l’activité respiratoire témoigne d’une adaptation à la vie dans divers milieux.

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :