• Aucun résultat trouvé

RACHIS CERVICAL RACHIS CERVICAL

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "RACHIS CERVICAL RACHIS CERVICAL"

Copied!
29
0
0

Texte intégral

(1)

RACHIS CERVICAL RACHIS CERVICAL

Dr BEN HMIDA RIADH Dr BEN HMIDA RIADH

Université virtuelle de Tunis 2009 Université virtuelle de Tunis 2009

Service Orthopédie Service Orthopédie

(2)
(3)

STENOSE

STENOSE CONSTITUTIONNELLE CONSTITUTIONNELLE

( (

DIMINUTION DU DIAMETRE SAGITTAL)DIMINUTION DU DIAMETRE SAGITTAL)

3 TYPES 3 TYPES

Hypoplasie avec transversalisation des Hypoplasie avec transversalisation des lames: 80%

lames: 80%

Hypertrophie constitutionnelle des corps Hypertrophie constitutionnelle des corps vertébraux: augmentation du diam.

vertébraux: augmentation du diam.

Sagittal : 15 % Sagittal : 15 %

Transversalisation et raccourcissement Transversalisation et raccourcissement pédiculaire avec avancée des massifs pédiculaire avec avancée des massifs

articulaires: 5%

articulaires: 5%

(4)

STENOSE ACQUISE STENOSE ACQUISE

1) rétrécissement osseux en regard de la 1) rétrécissement osseux en regard de la

zone mobile discale : bombement discal, zone mobile discale : bombement discal,

ostéophytes somatiques postérieurs + ostéophytes somatiques postérieurs +

épaississement du ligament jaune+

épaississement du ligament jaune+

calcification du LLD calcification du LLD

2) Instabilité vértébrale effet coupe 2) Instabilité vértébrale effet coupe

cigare au dessus d’un bloc arthrosique cigare au dessus d’un bloc arthrosique

(5)

Sexe : 2 hommes/femme Sexe : 2 hommes/femme

Age : Age :

* *

deuxième décennie si origine deuxième décennie si origine constitutionnelle

constitutionnelle

* > 40 ans si origine arthrosique * > 40 ans si origine arthrosique

Installation progressive le plus souvent Installation progressive le plus souvent

Episodes d’aggravation entre-coupés de Episodes d’aggravation entre-coupés de périodes d’instabilité relative

périodes d’instabilité relative

Parfois décompensation soudaine lors Parfois décompensation soudaine lors d’un traumatisme +++

d’un traumatisme +++

MODE D’INSTALLATION ET MODE D’INSTALLATION ET

HISTOIRE NATURELLE

HISTOIRE NATURELLE

(6)
(7)

RADIO STANDARD RADIO STANDARD

Profil Profil

 Incidence fondamentale +++Incidence fondamentale +++

 Technique rigoureuse : occiput Technique rigoureuse : occiput C7-T1C7-T1

 Origine constitionnelle ou acquise de la Origine constitionnelle ou acquise de la sténose du canal rachidien

sténose du canal rachidien

 Incidences dynamiques :Incidences dynamiques :

Extension instabilité +++Extension instabilité +++

flexionflexion

(8)

RADIO STANDARD RADIO STANDARD PROFIL : RESULTAT PROFIL : RESULTAT

Statique rachidienne : Statique rachidienne : cyphose +++cyphose +++

Sténose Sténose constitutionnelle constitutionnelle ::

diamètre A-P :C1 : 18 mm, C2 : 16 mm, diamètre A-P :C1 : 18 mm, C2 : 16 mm,

C3C4C5C6 : 13 mm, C7 : 14 mm C3C4C5C6 : 13 mm, C7 : 14 mm

Hypoplasie avec transversalisation des lames +++Hypoplasie avec transversalisation des lames +++

Transversalisation et raccourcissement pédiculaire avec Transversalisation et raccourcissement pédiculaire avec avancée des massifs articulaires

avancée des massifs articulaires

Hypertrophie constitutionnelle des corps vertébrauxHypertrophie constitutionnelle des corps vertébraux

(9)
(10)
(11)
(12)
(13)
(14)
(15)

INCIDENCES DYNAMIQUES INCIDENCES DYNAMIQUES

INSTABILITE INSTABILITE

 Extenstion :Extenstion : +++ rétrolesthésis +++ rétrolesthésis

neuroagressive, compression vasculaire neuroagressive, compression vasculaire

 Flexion : ostéophytes somatiques Flexion : ostéophytes somatiques postérieurs

postérieurs

(16)
(17)
(18)

RADIO STANDARD RADIO STANDARD

Face + 3/4 Face + 3/4

 Face : utilité mineure, uncarthrose +++Face : utilité mineure, uncarthrose +++

 ¾ D+G : Foramens, uncarthrose¾ D+G : Foramens, uncarthrose

(19)
(20)

IRM IRM

 Examen cléExamen clé

 Inconvénient: statiqueInconvénient: statique

 Étude contenant et contenuÉtude contenant et contenu

 Contrôle post-opératoireContrôle post-opératoire

 Dynamique : extension ++Dynamique : extension ++

 Anomalies de signal de la moelle !! T1, T2Anomalies de signal de la moelle !! T1, T2 possibilité d’amélioration après chirurgie possibilité d’amélioration après chirurgie

(21)

 Étude des structures ligamentaires Étude des structures ligamentaires postérieures : ligament jaune +++

postérieures : ligament jaune +++

 T1 : Moelle + disque +T1 : Moelle + disque +

 T2 :T2 :

Diam A-P du canal risque de surestimationDiam A-P du canal risque de surestimation Moelle +++Moelle +++

Modic cervical ?Modic cervical ? Ligament Ligament

 Contrôle post-opContrôle post-op

(22)
(23)
(24)

TDM + PC TDM + PC

 Étude précise : morphologie + dimension du Étude précise : morphologie + dimension du canal

canal

 Visualisation précise :Visualisation précise :

Lésions disco- ostéophytiquesLésions disco- ostéophytiques Uncarthrose + arthrose IAPUncarthrose + arthrose IAP

Ossifications ligamentaires postérieuresOssifications ligamentaires postérieures Hernie discale molleHernie discale molle

(25)
(26)
(27)
(28)
(29)

CONCLUSION CONCLUSION

 NCB bien systématisée sans atteinte NCB bien systématisée sans atteinte médullaire:

médullaire:

Clichés standard (F+P + ¾ P + G) Clichés standard (F+P + ¾ P + G)

TDM (+PC), IRM ? TDM (+PC), IRM ?

 Souffrance médullaire (pyramidal) isolé :Souffrance médullaire (pyramidal) isolé : Clichés standard, IRM, TDM ,

Clichés standard, IRM, TDM ,

 NCB + Souffrance médullaire =NCB + Souffrance médullaire = clichés standard, IRM, TDM.

clichés standard, IRM, TDM.

Références

Documents relatifs

By comparing the “Biographies of Wealthy Merchants” in Shiji and Hanshu and encompassing the probable influence of Yang Xiong’s Fayan 法言 (especially its critical approach of

Dans cette étude qui s’est étalée sur une période de 10 années et qui porte sur une série de 165 cas de traumatismes du rachis cervical, nous analysons essentiellement notre

Deux des 4 patients avec histologie à haut risque sont morts par récidive à distance, sans récidive locale, et les 3 patients qui avaient une récidive péritonéale

Esos instrumentos de cooperación técnica y las alianzas establecidas con entidades nacionales e internacionales en sus países miembros le permiten al IICA contribuir a

In accordance with these objectifs, the aim of this PhD-project was to contribute to the development of a subject-specific musculoskeletal model of the cervical spine as a first

• La position de flexion du rachis cervical entraine un excès de tension de l’élévateur de la scapula. • Les techniques de libération musculaire sont primordiales, la

Le but de notre étude était d’évaluer la prise en charge hospitalière des traumatismes du rachis cervical au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Brazzaville.. Nous

Celle-ci retrouve sur l ’ incidence de profil un fragment osseux en avant du plateau vertébral infé- rieur de C3.. Un