• Aucun résultat trouvé

Le corps humain: introduction

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Le corps humain: introduction"

Copied!
43
0
0
En savoir plus ( Page)

Texte intégral

(1)

Le corps humain: introduction

UE 2.1 Biologie fondamentale

UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions

S1 Compétence 4: mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique

Pr Marianne Zeller

marianne.zeller@u-bourgogne.fr

(2)

Bibliographie

• Biologie humaine, principes d’anatomie et physiologie, E. Marieb; 8

ème

Ed, Pearson.

• Manuel d’anatomie et physiologie

humaines, Tortora et Derrickson; 2

ème

Ed,

Deboeck

(3)

Plan

1. Définitions

2. Les niveaux d’organisation du corps humain

3. Maintien de la vie et principaux systèmes de l’organisme

4. Notions d’homéostasie et mécanismes

de régulation

(4)

Plan

1. Définitions

2. Les niveaux d’organisation du corps humain

3. Maintien de la vie et principaux systèmes de l’organisme

4. Notions d’homéostasie et mécanismes

de régulation

(5)

Définitions

• Anatomie* = étude de la forme et de la structure du corps

• Elle comprend :

– Anatomie macroscopique

étude à l’œil nu

– Anatomie microscopique

étude au microscope

• Cytologie: étude des cellules

• Histologie: étude des tissus

*Grec: anatome = disséquer

(6)

Définitions

Physiologie = étude du fonctionnement du corps

Exemples : physiologie rénale, cardiovasculaire, neurophysiologie…

– Interactions du corps avec son environnement

– Finalité fonctionnement organes = maintien intégrité corps

Homéostasie

– Fonctions soumis à variations

Rythmes biologiques

– Nature dynamique des fonctions

• Relation structure - fonction

(7)

Schéma des cavités du cœur

La relation structure-fonction: exemples

Représentation d’une hématie (= Globule Rouge = érythrocyte)

(8)

Plan

1. Définitions

2. Les niveaux d’organisation du corps humain

3. Maintien de la vie et principaux systèmes de l’organisme

4. Notions d’homéostasie et mécanismes

de régulation

(9)

Les différents niveaux d’organisation

Système

(10)

Niveau chimique

• Le + simple, le + élémentaire

• Particules de matière = atomes

• Atomes se combinent pour former molécules

• Atomes et molécules = indispensables au

maintien de la vie

(11)

Niveau cellulaire

• Cellule = la + petite structure vivante capable d’assurer certaines fonctions et de se reproduire

• Cellule = unité structurale et fonctionnelle de l’organisme

– Organisme constitué d’1 seule cellule = unicellulaire (Ex: bactéries)

• ≈ 100 000 milliards de cellules

– 200 types de cellules spécialisées

• Capables de se diviser

• Formes, dimensions, fonctions variées

– 10 à 100 µm

(12)

Schéma d’une cellule

(13)

Niveau tissulaire

• Tissu = groupe de cellules semblables qui remplissent une même fonction

• Exemples:

– Tissu épithélial

→ revêtement, sécrétion, protection, échange (ex épith intestinal, peau…)

– Tissu conjonctif

→ soutien, cohésion

(ex: os, cartilage, tendons, T. adipeux…)

(14)

Niveau organique

• Organe = structure spécialisée

responsable d’une activité essentielle à la survie de l’organisme

• Association de plusieurs tissus pour assurer une ou plusieurs fonctions

– Ex: cœur

(15)

Niveau systémique

• Système (appareil) = constitué de plusieurs

organes qui travaillent en relation afin d’assurer les grandes fonctions de l’organisme

• Collaboration des organes entre eux

– Ex: système CV, digestif, nerveux…

• Un organe peut appartenir à plusieurs systèmes

– Ex: Pancréas

(16)

Niveau de l’organisme

• C’est le niveau le plus élevé.

• Toutes les parties du corps travaillent en collaboration pour assurer le maintien de la vie

• Tous les niveaux sont interdépendants

(17)

Plan

1. Définitions

2. Les niveaux d’organisation du corps humain

3. Maintien de la vie et principaux systèmes de l’organisme

4. Notions d’homéostasie et mécanismes

de régulation

(18)

• Pour se maintenir en vie, les êtres humains doivent assurer des grandes fonctions, appelées fonctions vitales

1. Relation : locomotion/fonctions sensorielles/protection 2. Nutrition : digestion/métabolisme/excrétion

3. Reproduction

• Assurées par les 11 systèmes de notre organisme

Le maintien de la vie

(19)

Les 11 principaux systèmes

Tégumentaire Nerveux

Squelettique Endocrinien Musculaire

Cardiovasculaire

Lymphatique/immunitaire Urinaire

Respiratoire Génital

Digestif

(20)

• Mouvement = activité réalisée par le système musculaire et le système squelettique

• Locomotion

• Manipulation

• Autres mouvements de muscles

• Circulation sang (système cardiovasculaire)

• Déplacement aliments (système digestif)

• Ecoulement urine (système urinaire)

• Mouvements cellulaires

– Ex: contractilité cellules musculaires

• Contrôle: système nerveux

Locomotion

(21)

Le système squelettique Le système musculaire

Soutient et protège tissus mous Réserve de minéraux

Synthèse cellules du sang

Permet le mouvement Produit de la chaleur

(22)

• Système nerveux

• Excitabilité = Faculté de l’organisme à percevoir des variations de l’environnement ou de l’intérieur du corps

• Cellules nerveuses très excitables

– communiquent entre elles

• Stimulus → réaction adaptée

• Brulure main sur feu → retrait main (réflexe)

• ↑ CO2 sanguin → ↑ ventilation respiratoire Fonction sensorielle

(23)

Le système nerveux

Réagit instantanément aux stimulus internes et externes

Produit réponse adaptée

Coordonne les autres systèmes

(24)

• Digestion = processus de dégradation des aliments en molécules simples capables de passer dans le sang

Nutriments

• Système digestif → Production de nutriments

• Métabolisme = ensemble des réactions chimiques de l’organisme

– Anabolisme/Catabolisme

•Système cardiovasculaire → Transport nutriments

Sang/ lymphe

• Contrôle par le système nerveux et système endocrinien La digestion et le métabolisme

(25)

Le système digestif Le système endocrinien

Prend en charge les aliments Absorbe les nutriments, eau, vitamines

Sécrète des substances (hormones) qui régulent les activités des autres systèmes

(26)

Le système cardio-vasculaire

Transport: cellules, substances, nutriments, déchets et gaz Thermorégulation

(27)

• Elimination des déchets de l’organisme

• Déchets = substances inutiles (résidus digestion) ou toxiques

• Plusieurs systèmes impliqués

• Système digestif

• selles = résidus nourriture non digérée

Système urinaire (urines)

• déchets métaboliques (Ex: urée, créatinine)

Système respiratoire:

• CO2 produit par la respiration cellulaire

• Transporté par le système CV

• Rejeté dans l’air ambiant lors de l’expiration

L’excrétion

(28)

Le système urinaire Le système respiratoire

Elimine les déchets

Contribue à l’équilibre de l’eau, du pH, électrolytes

Transporte l’air jusqu’à la zone d’échange avec le sang

(29)

Reproduction/croissance

•Niveau cellulaire : division pour croissance et réparation

– Mitose (1 cellule → 2 cellules filles identiques)

• Niveau organisme: génération d’un nouvel être humain

– Permet d’assurer la pérennité de l’espèce, pour produire des descendants

– Mitose et méiose Système génital:

• Gamètes

– Ovule + spermatozoïde → œuf → embryon → fœtus bébé

• Finement régulé par système endocrinien

• Hormones sexuelles

– Homme: testostérone

– Femme: œstrogène, progestérone

(30)

Les organes des systèmes génitaux

masculin féminin

Produit les hormones sexuelles et gamètes

Lieu de la fécondation et du développement du fœtus

(31)

• La protection permet à l’organisme de se défendre contre les agressions

• Maintien limites entre son environnement (milieu externe) et l’intérieur de l’organisme

– Membrane plasmique

• Perméabilité sélective

Système tégumentaire (peau)

• Prévient dessèchement

– Equilibre hydrique

• Fonction sensorielle, endocrine

• Thermorégulation

• Protection contre agressions

– Microbes

• Prévient effets nocifs environnement

– UV, substances toxiques…

• Rôle du système lymphatique/immunitaire:

– Protection / défense contre agents pathogènes – Transport lipides (lymphe)

Protection et maintien des limites

(32)

Système tégumentaire

Peau = enveloppe externe de l’organisme Protège tissus profonds contre lésions Synthèse vitamine D

Récepteurs cutanés (douleur, pression…) Glandes sudoripares et sébacées

(33)

Système lymphatique/immunitaire

Lymphe recueille liquides qui s’échappent des vaisseaux sg et les réacheminent vers le sg

Nœuds (ganglions) lymphatiques

GB (lymphocytes) = cellules immunitaires → défense contre agents pathogènes

(microbes)

(34)

Plan

1. Définitions

2. Les niveaux d’organisation du corps humain

3. Maintien de la vie et principaux systèmes de l’organisme

4. Notions d’homéostasie et mécanismes

de régulation

(35)

Homéostasie

= état d’équilibre dynamique du milieu intérieur, résultant de mécanismes

régulateurs de l’organisme

Grec : stasis (état) + homoios (égal)

(36)

Le milieu intérieur

Cellules

Variable

Milieu intérieur

Echanges Milieu extérieur

Variable

Milieu intérieur = à l’extérieur des cellules

- Aqueux (H2O)

- Plasma sanguin + liquide interstitiel

→ Doit être maintenu ≈ constant

(37)

• Stabilité relative du milieu intérieur malgré les changements permanents de son environnement

Equilibre dynamique

• Sources de variations – Internes

– Métabolisme cellulaire

» Consommation nutriments et O2

» Production déchets – Vieillissement

– Autres (vomissement, diarrhée…) – Externes (environnementaux)

• Température extérieure (froid/chaud)

• Facteurs de stress

L’homéostasie

(38)

Les échanges entre le milieu intérieur

et l’environnement

(39)

• Vise au maintien d’une concentration adéquate, notamment en nutriments, ions et O2 dans le sang

– Répondre aux besoins énergétiques des cellules

• L’organisme met en permanence en jeu des mécanismes régulateurs, en particulier pour

• Ajustement de l’activité cardiaque et respiratoire, de la pression artérielle (PA)

• Elimination des déchets

• Régulation de la température corporelle

• Mécanismes de maintien: boucles de rétro-action

– Circuit avec 3 composantes (récepteur/centre régulateur/effecteur)

•Types de rétroaction

Rétroactivation (accouchement, coagulation) Rétroinhibition (le plus souvent)

L’homéostasie

(40)

Boucle de rétro-action

Détecte le changement et le traduit en signal (électrique ou hormonal)

Reçoit et Analyse le signal Fixe valeur de référence Détermine la réponse correctrice

Reçoit et exécute ordres Ex: glandes, muscles…

Récepteur

Centre régulateur

Effecteur

Le plus souvent rétro- inhibition (diminue le stimulus) Ex: température

PA, pH, glycémie…

(41)

• 2 systèmes particulièrement impliqués:

• Système nerveux :

• Contrôle et coordonne les réponses rapides

• En réponse à variations environnement

• Signaux électriques (nerfs)

Système endocrinien

• Glandes endocrines

• Contrôle les fonctions inscrites dans la durée (Ex:

croissance)

• Régulation milieu intérieur (nutriments, ions…)

• Signaux chimiques (hormones)

• Vieillissement/déséquilibres → perte efficacité régulations → perturbation de l’homéostasie → anomalie/

maladie/mort

L’homéostasie

(42)

Régulation de la pression artérielle (PA)

Centre régulateur Barorécepteurs

Voies afférentes

Voies efférentes

Rétroinhibition Nerfs

Réponse correctrice

Chute PA

Organe effecteur

Augmentation PA

Nerfs Hormones

(43)

L’essentiel

• Anatomie et physiologie reliées par relation structure / fonction

• Plusieurs niveaux d’organisation du corps humain, du + simple (chimique) au + complexe (organisme)

• Plusieurs systèmes interagissent pour assurer les

fonctions vitales, indispensables au maintien de la vie

• Homéostasie = équilibre dynamique du milieu intérieur, régulé par systèmes (nerveux et endocriniens)

• Mécanismes de régulation reposent sur au moins 3 éléments (récepteur, centre régulateur, effecteur), et

comportent le plus souvent une boucle de rétro-inhibition

Références

Documents relatifs

– Question 2 : Est-ce que les patients avec un résultat du test sont plus suscep- tibles d’avoir la maladie comparés à ceux qui ont un autre résultat.. – Question 3 : Est-ce

- Les TISSUS CONJONCTIFS : les cellules sont incluses dans une substance fondamentale (ex. le cartilage). - Un ensemble de tissus différents concourant à la même fonction forme

deux règnes. Plusieurs naturalistes distingués ont senti toute la force des preuves que je viens d’énoncerj et de nos jours l’on n’a fait que deux classes de tous les corps de

L’excrétion se fait surtout dans les selles (système digestif) et les urines (système urinaire), mais aussi, pour le gaz carbonique, dans l’air expiré par les poumons (système

• Nommer les différents niveaux d’organisation structurale du corps, expliquer les principales fonctions de chacun. • Classer chacun des organes décrits dans le système auquel

• Rôle du système lymphatique: protection contre substances étrangères. La fonction de protection et maintien

• Plusieurs systèmes interagissent pour assurer les. fonctions vitales, indispensables au maintien de

Les alvéoles sont de petits sacs dans les poumons qui permettent à l'oxygène Les alvéoles sont de petits sacs dans les poumons qui permettent à l'oxygène d'entrer dans le sang et au

Pour vérifier tes réponses, utilise la grille de correction A Articulation de.

Les fibres font partie des glucides mais comme elles ne sont pas assimilées donc font partie des

La fonction cosinus est paire c'est-à-dire que cos(-x) = cos(x) et la conséquence graphique est que la courbe est symétrique par rapport à l’axe des ordonnées. La fonction sinus

Lors de ce colloque, nous nous intéresserons au lexique relatif au corps humain, appelé vocabulaire somatique, dans les langues du monde.. Il s’agit du corps humain dans tous

taux sont les plus touchés car c’est là que se concentrent les médicaments anticancéreux.. Aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), ce ne sont pas moins d’une cinquantaine

Ce droit existe du reste déjà, dans une large mesure, de manière dispersée : l’animal, pour l’envisager à nouveau, est l’objet de règles juridiques

 Différents régimes alimentaires permettent de satisfaire nos besoins nutritionnels en respectant les qualités recommandées des aliments des différents groupes... Trajet

Systèmes nerveux et cardio-respiratoire en lien avec l’effort musculaire La réalisation d’un effort met en jeu les organes du mouvement : les muscles, qui agissent de manière

 C’est  même  prouvé

[r]

Les éléments analytiques sur A étant limites uniformes de fractions rationnelles sans singularités dans A, une étape essentielle pour démontrer que nos ensembles quasi-connexes

BILAN FT2 : Les testicules ont une double fonction : - Ils produisent des spermatozoïdes dans les tubes séminifères (cf FT2).. - Ils produisent de

De l'été 1792 à l'été 1794, la République pratique l'exposition des coips des victimes et l'exhibition des grands blessés : victimes du 10 août, représentants du peuple

On peut aussi visualiser ce r´esultat: si vous dessinez le graphe de f et le graphe d’une fonction affine quelconque, qui est une droite, vous voyez facilement que tout d’abord,

Histoire magique : corps de métal, corps métalliques / Président : Andrea Carlino 11H00 : L'Armure médiévale: motricité, corps de métal et imaginaire social.. Guillemette