[PDF] Support de cours informatique bureautique debutant PDF | Cours Bureautique

60  77  Download (0)

Texte intégral

(1)

Le mot « informatique » est un néologisme créé par contraction des mots « information » et « automatique ».

On doit l'origine du mot « informatique » à Philippe DREYFUS. En 1962, a utilisé pour la première fois.

l'Académie Française a adopté ce terme en 1967 afin de désigner la « science du traitement de l'information ou

plus exactement la « Science du traitement rationnel, notamment par des machines automatiques » ou Le traitement des informations d’une manière automatique en utilisant la machine (PC)

(2)

Un ordinateur est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des données sous forme binaire, c'est-à-dire sous forme de bits. Le mot « ordinateur » provient de la société IBM France. François Girard, eut l'idée de consulter son ancien professeur de lettres à Paris, afin de lui demander de proposer un mot caractérisant le mieux possible ce que l'on appelait vulgairement un « calculateur » (traduction littérale du mot anglais « computer »).

Ainsi, Jaques Perret, proposa le

16 avril 1955

le mot « Ordinateur » en précisant que le mot « Ordinateur » était un adjectif provenant du Littré signifiant « Dieu mettant de l'ordre dans le monde ». Ainsi, il expliqua que le concept de « mise en ordre » était tout à fait adapté.

(3)

Un ordinateur portable (en anglais laptop ou notebook) est un ordinateur intégrant l'ensemble des éléments dont il a besoin pour fonctionner, dont une alimentation électrique sur batterie, un écran et un clavier, dans un boîtier de faible dimension (en moyenne 360 x 40 x 270).

(4)

1-L'IMPRIMANTE

L'imprimante est un des périphériques les plus intéressants et les plus utilisés. Elle permet tout simplement de sortir sur du papier ou un autre support un fichier présent dans l'ordinateur.

A- Les premières imprimantes(Matricielle)

Les imprimantes à aiguille. Ces imprimantes ressemblaient plus à des machines à écrire qu'aux imprimantes actuelles. Elles utilisent un alignement de 9 poinçons qui viennent appuyer sur un ruban enduit d'encre (exactement comme sur les machines à écrire) situé entre eux et la feuille, ce qui permettait de faire de petits points qui composaient les lettres du texte.

(5)
(6)

B- Les imprimantes actuelles

B-1- Les imprimantes à jet d'encres

C'est le type d'imprimante le plus répandu actuellement.

Il existe en version noir et blanc mais est le plus souvent vendu en version couleur.

Il compose une image ou du texte en projetant des gouttelettes d'encre (dots) sur le papier.

En fait, une imprimante jet d'encre couleur n'a que quatre réservoirs d'encre : un noir, un rouge (magenta), un bleu (cyan), un jaune (sur un certain nombre de modèles d'imprimantes).

(7)
(8)

B-2- Les imprimantes laser

Les imprimantes laser, surtout utilisées dans les milieux professionnels et principalement en noir et blanc, utilisent un système avec un laser et un miroir pour appliquer du toner (poudre) sur le papier. Elles coûtent plus cher, mais elle présente l'avantage d'une qualité d'impression supérieure et il ne faut changer le toner qu'une fois par an en moyenne.

Les anciennes imprimantes se connectaient généralement sur le port parallèle (LPT) mais les modèles actuels utilisent plutôt le port USB.

(9)
(10)

Un onduleur est un dispositif d'électronique de puissance permettant de délivrer des tensions et des courants alternatifs à partir d'une source d'énergie électrique continue.

(11)

Un scanneur, ou numériseur balayage est l’équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le sens de « parcourir une certaine tendue ».

(12)

Une carte réseau permet de relier l'ordinateur directement au réseau ou à un modem câble.

Un particulier accède à Internet via un prestataire de services, appelé fournisseur d'accès, ("provider").

(13)
(14)
(15)

Le Compact Disc Read Only Memory a été inventé par Sony © et Philips © en 1981. En 1984, les spécifications du Compact Disc ont été étendues afin de lui permettre de stocker des données numériques.

Géométrie d'un CD :

Le CD (Compact Disc) est un disque de 12 cm de diamètre et de 1.2 mm d'épaisseur (l'épaisseur varie de 1.1 à 1.5 mm) qui permet de stocker des informations numériques, c'est-à-dire correspondant à 800 Mo de données informatiques en langage binaire (0 ou 1). Un trou circulaire de 15 mm de diamètre au milieu du CD permet de le centrer.

(16)

Composition d'un CD :

Le CD se compose de trois couches superposées. La couche principale qui est la plus épaisse est en polycarbonate, un plastique résistant et transparent (1). Ce plastique laisse passer la lumière émise par le laser lors de la lecture d'un CD. On trouve ensuite une couche métallique réfléchissante(2)très souvent en aluminium qui va réfléchir la lumière émise par le laser. Il y a par dessus tout ça une couche de vernis protecteur qui vient protéger le métal de l'agression des Ultra Violets (3). Par dessus le tout, on trouve la surface imprimée qui sert à habiller le disque (4).

(17)
(18)

Le modem est un appareil qui permet à votre PC de communiquer avec d'autres ordinateurs distants, via le réseau téléphonique. Le modem câble est un appareil qui permet à votre PC équipé d'une

(19)
(20)

Une souris est un dispositif de pointage pour ordinateur. Elle est composée d’un petit boîtier fait pour tenir sous la main, sur lequel se trouvent un ou plusieurs boutons. La souris a été inventée en 1963 par Douglas Engelbart. Elle a été améliorée par Jean-Daniel Nicoud dés 1979 grâce à l’adjonction d’une boule et de capteurs ; Aujourd’hui, les souris à boules se font rares ; elles sont progressivement remplacées par les souris optiques.

(21)
(22)

Le clavier (en anglais "keyboard", en arabe “ حيتافملا ةحول“) est un périphérique informatique qui permet de saisir des caractères (lettres, chiffres, symboles,...). C'est un périphérique d'entrée, c'est-à-dire que c'est un moyen pour l'utilisateur d'envoyer des informations ou des

commandes vers l'ordinateur.

Il existe plusieurs types de clavier. Les différences essentielles proviennent de la disposition et du nombre de touches. On a donc des claviers QWERTY, AZERTY, QWERTZ, japonais, Dvorak, etc. On reconnaît un clavier AZERTY car celui-ci possède les lettres "A", "Z", "E", "R", "T" et "Y" alignées en haut à gauche. Ici, nous n'aborderons que ce type car il est utilisé pour le clavier français

(23)
(24)

1 : Tabulation (Tab)

2 : Verrouillage majuscule (Caps Lock) 3 : Majuscule gauche et droit (Shift) 4 : Contrôle gauche et droit (CTRL)

5 : Touches démarrer gauche et droite (ou touches "Windows") 6 : Alt gauche et droit

7 : Barre d'espace (Espace/Space) 8 : Aide (Help) 9 : Entrée (Enter) 10 : Flèches 11 : Pavé numérique 12 : Suppression (Suppr) 13 : Effacement (Backspace)

14 : Touches "Internet" [facultaives

15 : Touches "multimédia" [facultatives] 16 : Touches de fonction

(25)

Chaque touche à son rôle. Suivant les environnements (systèmes d'exploitation, logiciels,...), leur fonction n'est pas la même. Voici donc une liste des fonctions généralement attribuées pour

quelques touches sous Windows.

Entrée (ou Enter) :

Il y a deux fonction principale pour le touche "Entrée" : le retour à la ligne dans une zone de

texte, ou bien, quand l'utilisateur doit fournir une information par le clavier et qu'il a fini d'écrire, il frappe la touche "Entrée" pour valider sa saisie.

Echap (ou ESC) :

C'est la touche en haut à gauche des claviers. On l'utilise généralement pour quitter la tâche en cours, fermer une fenêtre ou annuler une requête.

Caps Lock ("verrouillage majuscule") :

En appuyant une fois sur cette touche, cela permet d'écrire en majuscule. Appuyer une deuxième fois sur Caps Lock permet de revenir à une écriture en minuscule. Quand le verrouillage

majuscule est actif, une led est allumée (cette LED est généralement sur la touche Caps Lock elle-même ou bien en haut à droite du clavier).

(26)

Shift :

C'est une touche de commutation, elle ne s'utilise pas seule : on doit la maintenir

enfoncée puis appuyer sur une autre touche pour réaliser l'action escomptée. C'est une touche donnant accès à d'autres caractères que ceux obtenus directement. Comme certaines touches proposent plusieurs caractères, Shift va permettre d'utiliser les

caractères situés en haut des touches. Par exemple, si vous appuyez sur Shift et sur la touche notée "ù", vous obtiendrez "%". L'utilisation de Shift avec les lettres permet de les mettre en majucule.

Tabulations :

Dans un traitement de texte, la tabulation est un espace de largeur variable qui permet de positionner le texte en colonnes.

Sur d'autres applications, elle est aussi utilisée pour passer d'une zone à une autre, d'un objet à un autre. Si vous appuyez sur "Shift + Tab", vous vous passerez aussi d'un objet à un autre mais dans le sens inverse

Suppr :

C'est une touche de suppression. Dans un traitement de texte par exemple, "Suppr" efface le caractère situé à droite du curseur.

Backspace :

C'est aussi une touche de suppression. Dans un traitement de texte, "Backspace" efface le caractère situé à gauche du curseur.

(27)

Flèches :

Les quatre flèches permettent de se déplacer dans un document ou dans une fenêtre du système.

CTRL :

C'est aussi une touche de commutation, elle ne s'utilise pas seule : on doit la maintenir enfoncée puis appuyer sur une autre touche pour réaliser l'action escomptée. Chaque programme peut définir les actions associées à la touche Ctrl, il n'y a pas de règles en la matière.

Alt Gr :

C'est aussi une touche de commutation, elle ne s'utilise pas seule : on doit la maintenir enfoncée puis appuyer sur une autre touche pour réaliser l'action escomptée. C'est une

touche donnant accès à d'autres caractères que ceux obtenus directement. Comme certaines touches proposent plusieurs caractères, Alt Gr va permettre d'utiliser les caractères situés en bas à droite des touches. Par exemple, sur un clavier français, le caractère "@" s'obtient par l'appui simultané des touches "Alt Gr" et "à".

Verrouillage numérique :

Cette touche fait partie du pavé numérique. Elle se positionne en haut à gauche de celui-ci. Le verrouillage numérique permet, comme son nom l'indique, d'activer le pavé numérique. Notez que dans un grand nombre de systèmes d'exploitation ou de logiciels, le pavé

(28)

Touches de fonction :

Elles servent à lancer des commandes prédéfinies. Le rôle de ces touches est variable en fonction de l'application utilisée : c'est la personne qui a écrit le programme qui

décide du rôle de chacune d'elles

Touches de déplacement :

Les 4 flèches qui se trouvent à gauche du pavé numériques servent à se déplacer dans un document. Mais il existe d'autres touches de déplacement comme les flèches du pavé numérique. En effet, ces touches possèdent tous une fonction de déplacement (le "8" pour aller vers le haut, le "7" pour aller en début de ligne, le "3" pour descendre de plusieurs lignes, etc.). Généralement, il faut presser "Shift" avec l'une de ces touches pour activer leur fonction de déplacement. Enfin, le bloc de touches au dessus des flèches contient lui aussi des touches de déplacement (au nombre de 4) : vers le haut, vers le bas, retour au début de ligne et fin du document

(29)
(30)

Utiliser au mieux le clavier nécessite au préalable une bonne position des doigts sur le

clavier. Avec l'expérience, chacun trouvera sa position optimale, mais voici quand même les quelques règles de base pour le positionnement :

•Les doigts de la main gauche doivent se poser sur les lettres F pour l'index, et D, S et Q pour les autres doigts.

•Les diogts de la main droite doivent se poser sur les lettres J pour l'index, et K, L et M pour les autres doigts.

•Les doigts montent et descendent pour accéder aux rangées supérieures et inférieures.

•Les index se chargent des lettres du milieu. •Les pouces se chargent de la barre espace.

(31)
(32)
(33)
(34)
(35)
(36)
(37)
(38)
(39)
(40)
(41)

Un haut-parleur est un transducteur électromécanique destiné a produire des sons a partir d'un signal électrique. Il est en cela l'inverse du microphone. Par extension, on emploie parfois aussi ce terme pour désigner un appareil

complet destiné a la reproduction sonore

(42)
(43)

On l'appelle moniteur ou écran un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l‘écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et d'images en deux dimensions avec éventuellement un effet à trois dimensions. l‘écran peut aussi servir de périphérique d'entrée : l'utilisateur peut choisir une action en touchant la partie correspondante de l‘écran, si le

système le prévoit ; on parle alors d‘écran tactile .

(44)

Suite Écran

Les écrans d'ordinateurs portables sont des

écrans plats

. (généralement avec la technologie TFT,

Thin Film transistor), L'écran est caractérisé en

premier lieu par sa taille, exprimée en

pouces

(un

pouce valant

2,54 cm

), correspondant à la

diagonale

de l'écran. Contrairement aux écrans à

tube cathodique

(45)
(46)
(47)

On appelle «

unité centrale

»,

l'ensemble composé du boîtier et des éléments

qu'il contient. Les éléments externes à l'unité

centrale sont appelés

périphériques

.

L'unité centrale doit être

connectée

à un

ensemble de

périphériques externes

Clavier, souris, Écran, imprimante, scanner,

périphérique de stockage externe, appareil photo ou

caméra numérique

,…..

(48)

La forme de UC:

Grand tour : il s'agit de boîtiers de grande taille (60 à 70 cm de hauteur), possédant 4 à 6 emplacements.

Moyen tour : il s'agit de boîtiers de taille moyenne (40 à 50 cm de hauteur), possédant 3 à 4 emplacements.

Mini tour : il s'agit de boîtiers de petite dimension (35 à 40 cm de hauteur), possédant généralement 3 emplacements.

(49)
(50)

L'alimentation a pour rôle d'assurer la fourniture en électricité à tous les composants de votre ordinateur. C'est un élément important puisque les tensions délivrées doivent rester stables même lorsque l'alimentation est très sollicitée.

(51)

La carte mère

la carte mère joue un rôle fondamental dans la structure des ordinateurs. C'est elle qui accueille l'ensemble des composants internes de votre ordinateur (processeur, mémoire, …) et gère les différentes interfaces avec vos périphériques : prise pour les éléments internes et ports USB pour les périphériques externes

La carte mère est logée dans un boîtier (ou châssis), comportant des emplacements pour les périphériques de stockage sur la face avant, ainsi que des boutons permettant de contrôler la mise sous tension de l'ordinateur et un certain nombre de voyants permettant de vérifier l'état de marche de l'appareil et l'activité des disques durs. Sur la face arrière, le boîtier présente des ouvertures en vis-à-vis des cartes d'extension et des interfaces d'entrée-sortie connectées sur la carte mère.

(52)
(53)

Souvent qualifié de cerveau de l'ordinateur, le processeur permet de manipuler et de traiter les données qui lui sont fournies. Sa puissance a une influence sur la vitesse d'exécution de vos logiciels et des opérations que vous effectuez.

(54)

Carte graphique

La carte graphique (en anglais graphic adapter), parfois appelée

carte vidéo ou accélérateur graphique, est l'élément de l'ordinateur chargé

de convertir les données numériques à afficher en données graphiques exploitables par un périphérique d'affichage.

Les cartes graphiques récentes disposent de processeurs spécialisés dans la manipulation de données en 3D. La carte graphique peut être une puce

intégrée à la carte mère (généralement, ce genre de puce permet des

traitements simples), ou bien une carte distincte (permet des traitements plus évolués).

(55)
(56)

La carte son permet de gérer les entrées (microphone, ligne) et les sorties (vers les hauts parleurs) de votre ordinateur. Elle comporte un processeur chargé de tous les traitements numériques du son. La carte son peut être une puce intégrée à la carte mère, ou bien une carte distincte.

(57)

Partenaire de travail du processeur, la mémoire vive (appelée aussi RAM) stocke temporairement les données à traiter par le processeur. Ainsi, plus il y a de mémoire disponible, plus il est possible d'y conserver des données temporairement (ce qui évite d'accéder au disque dur qui est plus lent). La mémoire vive est vidée à chaque arrêt ou redémarrage de votre ordinateur.

(58)

Disque dur

Contrairement à la mémoire vive, les données stockées sur un disque dur sont permanentes et ne sont pas effacées à l'arrêt de votre ordinateur. C'est donc sur un disque dur que votre système d'exploitation (Windows), vos logiciels et vos documents sont conservés. C'est donc un espace de stockage permanent, où vous pouvez copier et supprimer des données à volonté.

sa capacité (exprimée en gigaoctets), car elle détermine la quantité de données que l'on peut stocker.

(59)
(60)

Figure

Updating...