• Aucun résultat trouvé

Moïse en philosophie politique

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Moïse en philosophie politique"

Copied!
1
0
0

Texte intégral

(1)

Moïse en

philosophie politique

28 février 2019

P A L A I S U N I V E R S I T A I R E 9, Place de l’Université – Strasbourg

Salle Fustel de Coulanges

Cette journée d’études s’inscrit dans un pro- gramme de recherche sur le récit biblique de l’Exode considéré comme “paradigme de poli- tique révolutionnaire” (Walzer). Il s'agit no- tamment de s’interroger sur la figure de Moïse et le rôle du “grand homme” dans les mouve- ments d’émancipation. Cette interrogation se doit de faire appel à la philosophie politique et, tout particulièrement, à Spinoza. Dans son Traité théologico-politique, il propose une ana- lyse de la “République des Hébreux” où le rôle de Moïse est présenté de manière ambiguë. Il lui reconnaît en effet le mérite d’avoir fondé une société politique sur un pacte décidé libre- ment, “comme dans une démocratie”. Para- doxalement, dans cet État théocratique où “nul n’avait pour maître son semblable, mais Dieu seul”, le pouvoir temporel n'était pas subor- donné à celui des prêtres et des prophètes. Il affirme toutefois que les Hébreux, en érigeant Moïse en “médiateur” et unique interprète des lois divines, ont aussitôt “aboli le premier pacte” qui les avait institués en peuple. Le dé- faut fondamental de la Constitution mosaïque, c'est-à-dire l’institution de la caste sacerdotale des Lévites, allait entraîner la décadence et la disparition finale de l’État. La République théo-démocratique fondée par Moïse apparaît ainsi comme un exemple historique signifi- catif, riche d’enseignement pour la philosophie politique.

Cette journée d’études permettra à des spécialistes de la pensée de Spinoza de débattre de ces questions et de confronter ses thèses à celles de Maïmonide qui apparaît dans le Traité théologico-politique comme un adver- saire et un interlocuteur privilégié.

9h00 Jacob Rogozinski (Université de Strasbourg)

Présentation de la journée

9h15 David Lemler (Université de Strasbourg)

La moïsologie negative de Maïmonide

10h30 Blanche Gramusset Piquois (ENS, Lyon)

Moïse patriote. Théocratie hébraïque et pensée patriotique chez Spinoza

11h30 Isabelle Ledoux (CPGE, Lycée Saint-Just, Lyon)

La vocation de Moïse et l’élection des Hébreux 
 dans le Traité théologico-politique

14h00 Pierre-François Moreau (ENS, Lyon)

Législation mosaïque et anthropologie des affects

15h00 Hadi Rizk (CPGE, Lycée Henri-IV, Paris)

Théocratie et pouvoir constituant : le geste fondateur de Moïse contrevient-il aux lois de la politique ? 

16h00 Lorenzo Vinciguerra (Université d’Amiens)

Moïse contre Moïse

J o u r n é e d ’ é t u d e s

Initiative soutenue par l’(_(*(USIAS_)*)*)_)_Institut_d’études_avancées_)__)*) de l’(*(Université_)*)_)_de_Strasbourg_)_)*), en collaboration

avec le (*(_CREPHAC_)_)*)__Centre_de_recherche_en_philosophie_allemande_et_contemporaine_)__)*) de la (*(_(*(_Faculté_)*)*)_)_de_philosophie_)_)*)_), dans le cadre du project : Pour une herméneutique de l’émancipation : le paradigme de l’Exode

(_(_Faculté_)__)_)

((_((_(_de_philosophie_)_)_))

(_(_CREPHAC_)__)_(_Centre_de_recherche_)_)_)) (*(_(en_philosophie_allemande_)*)__) (__(*( et_contemporaine)

| Moïse en philosophie politique | Journée d’études | Strasbourg | le 28 février 2019 | Deuxième séance |

2019 © R. Formisano

Responsable scientifique > Jacob Rogozinski | www.usias.fr/fellows/fellows-2018/jacob-rogozinski/

Contacts > jacob.rogozinski@sfr.fr | rformisano@unistra.fr | esanchez@unistra.fr

Références

Documents relatifs

• Suite à l’intervention du canton du Tessin, le chef du DFI et l’ancienne présidente de la CDIP ont chargé la Commission suisse de maturité (CSM) de procéder à une analyse

Dans le fait que l’homme est une partie de la nature, ce qui est l’expression de sa limitation, il n’y a rien du tout à penser, au sens d’une pensée positive, qui

Pourtant Whitman est toujours plus proche de Spinoza comme poète et que Saint-John Perse s’approche de Spinoza au fur et à mesure qu’il suit Whitman… Des Spinozas sans

« J’ai pensé qu’il était à propos de faire ici cette remarque afin de montrer par cet exemple combien la connaissance des choses particulières que j’ai

Ainsi nous avons montré : 1° qu’il est impossible de ravir aux hommes la liberté de dire ce qu’ils pensent ; 2° que, sans porter atteinte au droit et à l’autorité des

Autant de questions qui renvoient à une interrogation plus fondamentale : on peut en effet se demander si la conception que Spinoza se fait de Dieu – un Dieu sourd et aveugle,

Comme Shlomo Pinès l’a montré 48 , il semble que Spinoza, en lecteur particulièrement attentif du Guide, ait caractérisé la spécificité de la prophétie de Moïse

L’inscription rend votre présence obligatoire : assurez-vous d’être disponible le jour de votre passage.. S Date Texte Référence Domaine