• Aucun résultat trouvé

Rapport d enquête. Table des matières : Ville flottante à Eghezée. Rédigé le 15 avril Synthèse de l observation.. 1. Les témoins 1.

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Rapport d enquête. Table des matières : Ville flottante à Eghezée. Rédigé le 15 avril Synthèse de l observation.. 1. Les témoins 1."

Copied!
20
0
0

Texte intégral

(1)

Rapport d’enquête

Ville flottante à Eghezée

Rédigé le 15 avril 2015

Table des matières :

Synthèse de l’observation ……….. 1 Les témoins ……… 1.2

(2)

Le témoin principal ………. 1.3 Les lieux ………... 2 Situation géographique du témoin au moment de l’observation ……….. 2.1 Analyse de l’environnement ……….. 2.2 Historique des lieux ……… 2.3 Le moment ……… 3 Analyse des circonstances de l’observation ……… 3.1 Les conditions de l’observation ……… 4 Météo et visibilité ……….……… 4.1 Situation astronomique ……… 4.2 Analyse des conditions d’observations ……… 4.3 Les faits décrits par le témoin ……… 5 Description détaillée du phénomène principal ……… 5.1 Description de la position et des mouvements du phénomène principal …………. 5.2 Estimation du phénomène au plus près du témoin ……… 5.3 Calculs de position et déplacement du phénomène sur l’environnement ………… 5.4 Effets physiques du phénomène sur l’environnement ……… 6 L’enquête ………. 7 Les enquêteurs ………. 7.1 Enquêteur principal ……….. 7.2 Les recherches ………. 8 Crédibilité ………. 9 Indice d’étrangeté ……….. 9.1 Conclusion de l’enquête ……… 9.2 REMERCIEMENTS ……… 10

(3)

Liste des figures :

• Fig. 1 A et 1 B , 1C . Position géographique

• Fig. 2. Première apparition de l’objet

• Fig. 3 Objet vu au plus prés

• Fig. 4. Croquis détaillé de l’objet

• Fig. 5. Trajectoire de l’objet

• Fig. 6. Prise de mesure sur la nationale 991

• Fig. 7. Prise de mesure pour la vitesse de l’objet

• Synthèse de l’observation

Titre Ville flottante à Eghezée

Lieu Eghezée

Coordonnées 50°38’3.08’’N 5°30’8,27’’ E . début observation

Date Eté 2001

Heure de début 18H -- 20H

Durée 1 à 2 minutes

Témoin principal Monsieur X Nombre de témoins 2 Nombre de phénomènes 1

Forme Circulaire ovale

Distance du témoin (au plus proche) 500 m – 3000 m

Couleur Gris foncé

Luminosité Néant

Bruit Transfo

Classification RR1 Pan (Géipan) Pan D1 Crédibilité 1,76 Etrangeté 1/5 Auteur de l’enquête L’équipe ORIGINE Date de début de l’enquête Juillet 2014 Identification et probabilité Non identifié

(4)

Résumé :

Monsieur x faisait partie d’un groupe de 3 adolescents. A l’époque, il avait 17 ans .Ils se rendaient tous à la vidéothèque le LOUP VERT. Ils ont décidé qu’une personne se rendrait au magasin pour aller chercher un film. En attendant, les 2 témoins principaux discutent de choses et d’autres quand Mr x perçoit au loin un point noir dans le ciel. Il pense à un avion en approche. Il continue à discuter avec son copain puis quelques secondes après, il se retourne dans la même direction et aperçoit un objet ovale énorme. Au même moment plusieurs véhicules s’arrêtent et les conducteurs en sortent. Son copain aperçoit aussi l’objet volant énorme. Quand il passe au dessus d’eux, un bruit se fait entendre ( transfo ) puis l’ovni commence à disparaitre et poursuit sa route tout en restant translucide et les conducteurs des véhicules redémarrent sans se concerter.

Version du 2em témoin :

Monsieur y , je ne me souviens pas des détails avec précision. Cela fait tellement longtemps que c’est un peu occulté dans mon esprit. Je ne pourrai pas le certifier tel que je les ai vu. Tous ne cela sera pas quelque chose de fiable, honnêtement. Comme cela en bref et vite fait, quand nous sommes allés en scout, nous avons été louer un dvd. On a vu un truc passer au-dessus de notre tête,

lumineux, grand et rectangulaire avec une espèce de brouillard autour. Mais en gros voilà, pour plus de détails que cela , je ne saurai pas t’aider. Cela ne peut pas être considéré comme un témoignage fiable parce que je n’ai aucun détail précis . Je ne peux pas te dire la couleur ou quoique ce soit. C’est un vague souvenir, une impression .

1.2 Les témoins

Nombre de témoins : 2 principaux auditionnés

D’autres témoins dans leurs véhicules mais inaccessibles puisque inconnus.

1.3 Le témoin principal

Nom : Monsieur x

Adresse : ………..

• Les lieux

Pays : Belgique

(5)

Province : Namur Commune : Eghezée

Latitude : 50 degrés 35’58,27’’ N Longitude : 4 degrés 54’49,92’’ E

• Superficie 102,81 km2

• Surface agricole 82,62 %

• Bois 4,45 %

• Terrains bâtis 11,82 %

• Divers 1,11 %

• Altitude par rapport au niveau de la mer : 143 M

2.1. Situation géographique du témoin pendant l’observation.

Fg 1 A

(6)

Fig. 1 B

2.2. Analyse de l’environnement

L’observation s’est déroulée en zone urbaine. Dans le prolongement de l’observation, il y a plusieurs terrains agricoles

2.3. Historique des lieux

L'histoire d'Éghezée est mal connue avant le 14e siècle. Sans doute, y trouve-t-on dès le milieu du 12e siècle, une famille d'Éghezée : Guillaume en 1145-1192, son fils Nicolas en 1207-1209, et un autre Guillaume en 1228. Mathilde, veuve de ce dernier, épouse en 1230, le seigneur de Walhain.

Une de leur descendance épousera, au début du 14e siècle, Jean de Looz, sire d'Agimont et de Walhain, qui tient en fief du comte de Namur, les terres d'Éghezée et de Bolinne, avec toute hauteur et toute justice (1350).

Jean de Looz cède de son vivant ses biens à ses deux filles et, en 1363, le comte de Namur Guillaume II rachète le fief à l'une d'elle.

Au 18e siècle, la seigneurie hautaine d'Éghezée est engagée à Nicolas de Woelmont (1755).

En 1759, elle est cédée, avec celle de Mehaigne, aux Argenteau, mais un procès oppose ceux-ci aux Woelmont; le Conseil provincial de Namur, puis le Grand Conseil de Malines, trancheront en faveur des Woelmont qui reçoivent les seigneuries d'Éghezée, de Mehaigne et de Saint-Germain en 1781.

(7)

Les dépendances d'Éghezée, Frocourt et Longchampeau, sont citées dès la fin du 13e siècle. Le comte de Namur y possède la taille et tous les droits seigneuriaux ainsi que la haute justice (1289).

Longchampeau constituait une seigneurie foncière sur laquelle vinrent se greffer plus tard la seigneurie et l'avouerie de Frocourt.

En 1617, Louis de Beaurieu s'intitule seigneur de Frocourt, il a acquis les biens aux Heyenhoven et fait construire un château.

En 1773, Nicolas de Woelmont est titulaire de cette seigneurie. Le fief de Longchampeau, consistant en une dîme sur des terres à Frocourt et Éghezée, était, au milieu du 13e siècle, divisé en trois : un tiers appartenait aux Monceau qui le cédèrent à l'abbaye de Floreffe en 1288; ce premier tiers resta aux mains de l'abbaye jusqu'à la fin de l'Ancien Régime.

Le deuxième tiers appartint successivement aux de Bossière, de Hollenfeltz, d'Oultremont, aux Bonnant, puis aux de Senzeilles, de Berlo, à Louis de Beaurieu au 17e siècle, et finalement aux de Woelmont.

Quant au dernier tiers, on sait qu'il appartenait à la fin du 17e siècle à un jésuite et qu'il fut acquis en 1758 par un maître de forges, Augustin-Xavier Zoude.

Éghezée a toujours été un village exclusivement agricole. On y dénombre en 1846 : 131 exploitations agricoles occupant 209 personnes; en 1895, 189 avec 168 personnes occupées; en 1950, 237 avec 67 personnes; et en 1959, 235 exploitations.

Autrefois : des épiceries; des brasseries; des cafés; une fonderie; des ateliers de menuiserie, de cordonnerie et de confection de vêtements; culture dominante de la betterave sucrière; élevage du bétail et du cheval (ex. : "Le Cheval Blanc" et "Le Fer à Cheval"); un marché le mardi (supprimé en 1940); deux hôtels (un en face de la gare, l'autre : "Le Cheval Blanc"); une imprimerie (l'imprimerie Palate a fonctionné pendant plus d'un siècle et appartient depuis 1981 à M. Pansaerts); un moulin à vent construit en bois (une des meules du moulin a été retrouvée par M. M. Van de Ryse, nettoyée et placée à l'entrée de la Ferme du Moulin); une fontaine publique; des pompes à eau publiques (une seule pompe subsiste encore rue du Four, tout près de chez Thonus); un abattoir (l'abattoir

communal qui se situait autrefois à l'emplacement actuel de l'arsenal, a été fermé pour des raisons d'hygiène et d'insalubrité); une société coopérative (ACBI); une râperie et une gare.

• Le moment

(8)

Date et jour de la semaine : 2001, le week-end.

Heure : En été, fin de journée.

Durée de l’observation : +- 60 secondes.

Circonstances de l’observation

L’observation s’est déroulée en 2 phases.

L’objet venant de Burdine côté Est, est arrivé lentement au-dessus de la nationale 991.

Fg. 1C

(9)

1 er phase :

Le témoin principal aperçut l’objet pour la première fois au loin; une tâche noire venant de l’EST Fig. 2.

2em phase : Fig 3 Objet vu au plus prés

4. Conditions de l’observation

4.1. Météo et visibilité

(10)

La météo n’est plus disponible mais le témoin signale une météo clémente et un ciel dégagé, avant la tombée de la nuit.

4.2. Situation astronomique

L’observation est diurne.

Nous n’avons pas assez de données précises pour afficher la carte du ciel.

4.3. Analyse des conditions de l’observation

Ciel dégagé , absence d’humidité et une vision de +- de 10 km (en théorie).

5. Les faits décrits par le témoin

Dessin fait par le témoin : Fig 4

(11)

5.1. Description détaillée du phénomène principal

Hauteur de l’objet : 500 m a 3000 m (estimation du témoin 3000 m) Durée de l’observation : 1 à 2 minutes

Des détails sont vus en dessous de l’objet, des antennes en formes de râteaux sont aperçues en bout des structures en formes de building.

5.3. Estimation du phénomène du plus près au plus loin du témoin

CALCULS ET RESULTATS DES ESTIMATIONS.

ALTITUDE

Taille de L'objet

/

AVEC THEODOLITE SANS THEODOLITE

100 m

185 m 149 m

500 m

925 m 746 m

1000 m

1849 m 1492 m

1500 m

2774 2238 m

2000 m

3699 m 2984 m

2500 m

4623 m 3731 m

3000 m

5548 m 4477 m

CALCULS ((tan42°*distance) + (tan43,5°*distance))

(distance*0,97/0,65)

(12)

Hauteur estimée de l’objet : 500 m à 3000 m.

Largeur de l’objet bras tendus : 97 cm (au plus près).

5.4. Calculs de position et déplacement du phénomène sur

l’environnement Fig. 5

(13)

Calcul de la largeur de l’objet Fig. 6

Suivant la formule de Tales :

Comment calculer les dimensions réelles d’un objet (un ovni par exemple) éloigné d’un observateur, sachant que, on possède:

1) La distance qui sépare l’observateur de l’objet observé.

2) Le diamètre apparent de l’objet (vu par l’observateur), exprimé en degrés d’arc.

Le calcul des dimensions réelles d’un objet éloigné est utile en ufologie quand

il s’agit d’évaluer la taille approximative d’un ovni situé à une certaine distance de l’observateur. Si l’enquêteur dispose des deux données mentionnées ci-dessus, il est alors en mesure de fournir une estimation très approchée des dimensions du phénomène observé. Une telle estimation peut représenter un point important de l’enquête et aider à l’étude du phénomène ovni.

2 ° d’arc correspond environ à la largeur du pouce, le bras tendu.

La formule de calcul est alors la suivante : Pi x R.2 X T ---

360

(14)

R = ……… mètres. (Distance estimée par le témoin)

T = estimation pour la largeur de l’objet : 2° pour le pouce et 10° pour la main (ou 1cm pour un degré)

π = 3,1415 (le nombre Pi)

360 = les 360° d’un cercle complet.

Autre exemple plus simple de calcul en métrique sur le même principe :

(15)

Calcul de la vitesse de l’objet.

Pour déterminer la vitesse, nous avions besoin au minimum de 2 mesures. Ici nous avons le temps et l’angle.

Avec l’angle et le temps, l’on détermine la distance en fonction de la hauteur (voir le tableau).

Fig. 7

(16)

ALTITUDES

VITESSES EN FONCTION DE LA DISTANCE

/ Distance parcouru

100 m

111 m

500 m

555 m

1000 m

1110 m

1500 m

1666 m

2000 m

2221 m

2500 m

2776 m

3000 m

3331 m

CALCULS (tan48°x distance)

Pour la longueur

(17)

6. Effets physiques du phénomène sur l’environnement

Au plus proche de l’observation, un bruit de transfo à très basse fréquence se fit entendre tant que l’objet était au dessus des témoins. Plusieurs véhicules se sont même arrêtés et les conducteurs sont sortis de ceux-ci et ont observé le phénomène sans se concerter par la suite.

6.1. L’enquête

L’enquête a dû se faire en 2 fois, Une prise de mesure a été refaite lors de la seconde enquête et une tentative de rendez vous avec le 2ème témoin n’a pas pu aboutir. Un enregistrement a été fait suite à la demande de rencontre via un interphone.

7.1. Les enquêteurs ORIGINE

8. Les recherches

INTERNET GOOGLE EARTH STELLARIUM

9. Crédibilité

Plusieurs témoins étaient présents mais nous retiendrons 2 témoins entendus lors de l’enquête

.

On peut se proposer d'estimer un "critère de crédibilité" d'un témoignage sur la base des

caractéristiques des personnes qui rapportent une observation et des moyens mis en œuvre pour cette observation. Ce critère de crédibilité ne devrait pas tenir compte du contenu du récit

anecdotique de ce qu’a observé le témoin si l'on veut séparer ce critère de celui d'étrangeté des faits

(18)

observés par le témoin. La crédibilité est dépendante du témoin, l'étrangeté n'est liée qu'aux faits observés.

Formule : c = I1 x P1 + I2 x P2 + I3 x P3 + I4 x P4 65 65 65 65

P1, P2, P3, P4 qui est le poids relatif affectant chaque élément.

I1 concerne le nombre de témoins:

Résultats : 2/5 (Car il y a 2 témoins) P1 = 20

I2 concerne l’âge des témoins :

Résultats : 3/5 (témoin entre 14 et 20 ans) P2 = 5

I3 concerne la profession des témoins : Résultats : 1/5 (Ecoliers)

P3 = 20

I4 concerne la méthode d’observation :

Résultats : 2/5 (car le phénomène a été observé entre 1 et 3 kilomètre) P4 = 20

RESULTAT FINAL : Crédibilité : 1,76 /5

Cet indice de crédibilité ainsi défini est sévère mais permet de quantifier de manière objective n’importe quel témoignage.

9.1. Indice Etrangeté

Il permet de classer les témoignages selon les données étranges qu’ils apportent.

Résultats : 3/5 (Observation d’un objet ponctuel se déplaçant en ligne droite et disparition)

9.2. Conclusion de l’enquête

(19)

J’ai pu auditionner plusieurs fois le témoin, les récits sont précis et ponctuels, la scène et les détails se recoupent à chaque audition. Maintenant que faut-il en conclure? Je dirais rien à part quelques hypothèses, d’abord l’engin qui a été vu me semble non conventionnel, un (transporteur) énorme qui se balade en toute impunité dans l’espace aérien Belge ? Il aurait été intéressant de vérifier les enregistrements radars. Ce cas est exceptionnel vu la dimension de cet appareil. Ceci dit, si les témoins des véhicules présents avaient pu être auditionnés, on aurait peut-être plus de détails avec des formes différentes suivant

l’interprétation des témoins. Pour moi cette observation restera importante surtout pour les dimensions. Une ville flottante ? Doit-on s’inquiéter de cette incursion? Non, simplement de ne pas savoir pourquoi ces visites sporadiques ne sont-elles pas signalées à la population. On ne veut peut-être pas inquiéter les citoyens simplement parce que le phénomène utilise des techniques qui ne sont pas encore expliquées publiquement ou pas encore utilisées

officiellement.

Pascal.

Dans cette enquête, la dimension de l’objet était immense! C’est la première fois que j’écoute un témoignage avec un tel objet. Son histoire est cohérente et le témoin crédible.

Ce qui me tracasse, c’est que la mémoire de son ami, le deuxième témoin, s’est détérioré et il ne s'est plus souvenu de l’engin, qui est pourtant très impressionnant! Comme si un rejet a été mis dans son cerveau. Pour le témoin principal, impossible d’oublier ce grand moment qui bouleverse une vie. Ce n’est pas un témoignage unique. Beaucoup de personnes qui ont vu des objets impressionnants ont eu un comportement étrange vis à vis de ce moment. Un témoin que j’ai rencontré du côté de Lille m’avait dit aussi qu’en ayant vu une boule

lumineuse avec son mari, ils sont tout deux rentrés chez eux avec un comportement de

“zombie”, sans parler ni se regarder! Ce n’est que le lendemain qu’ils ont parlé de ce qu’ils ont vu!

Peut être éluciderons nous un jour ce type de comportement, qui pour moi, est un signe à prendre en compte dans l’ufologie.

Jonathan Derudder

Ayant participé dans cette enquête il est vrai que l'objet vu par le témoin est immense. Une

telle expérience est normalement inoubliable et ce n'est que +ou- 10 an après que le témoin

nous la racontée. Pour l'avoir écouté et vu a plusieurs reprise, il me semble que son récit est

cohérent et crédible. Pour ce qui est de son ami le 2ème témoin, il m’a donné l'impression

d'avoir oublié ou bien de ne pas vouloir en parler et dans bien des cas, il aurait peur du

ridicule ou quand dira-ton. Les gens en voiture qui se sont arrêtés et sont sortis de leur

véhicule on regardé l'objet et sont remonté dans leurs véhicules comme si de rien n'étais

(20)

.Pour moi ce n’est pas un comportement normal (cela donne à réfléchir et naturellement à chercher le pourquoi et peut-être qu'un jour ---.)

Danesi Louis

Cette observation me semble comporter beaucoup de phénomènes intéressants à approfondir. Tout d'abord, la taille exceptionnelle et l'étrangeté de l'objet, sa présence visible à cet endroit, puis le comportement étrange des autres observateurs devant un objet de cette ampleur et enfin le fait qu'il n'y ai que l'observateur principal qui semble être resté totalement conscient devant un tel phénomène. Pourquoi seulement lui? Est-ce voulu? Est- ce l'incapacité inconsciente d'acceptation de l'intrusion d'un tel phénomène dans leur réalité des autres témoins? On peut observer régulièrement un deni de réalité des personnes devant un phénomène ou un drame trop difficile à accepter pour eux. Est-ce le cas ici?

Pourtant, tous les autres témoins ont bien vu quelque chose, puisqu'il ont regardés. De plus, il semble courant que plusieurs témoins du même ovni, ne semblent pas toujours observer la même chose. Toutes ces questions restent ouvertes pour l'instant.

Jasmine Franke

10. REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier Monsieur x et sa compagne pour leur accueil et leur patience ainsi que de nous avoir donné tous les détails possibles en fonction des questions posées. Une

reconstitution vidéo en image de synthèse a été faite avec un maximum d’informations

données par Mr x

Références

Documents relatifs

Puisque les énergies fossiles ne sont plus une option, que la solution du captage et stockage du carbone (CCS) n’est pas privilégiée pour des raisons de

[r]

 Préciser les droits de scolarité pour les étudiants inscrits à temps plein et à temps partiel dans les programmes financés et non financés par le ministère de

7 du code électoral vise notamment à réprimer plus sévèrement certains faits lorsqu’ils sont commis par des personnes dépositaires de l’autorité publique, chargées

Elle coïncide avec la diffusion d’une nouvelle réflexivité de la pensée occidentale sur l’histoire naturelle, les sciences et la technologie et la constitution de nouveaux objets

Ecrire la relation qui existe entre les tensions v s et v e en courants quelconques (relation différentielle) et donner, en courants sinusoïdaux (notation complexe),

Pour tout cela (pour les vignettes, pour l’insigne, pour les Jolis Contes, pour les Merveilles du Monde, pour Charlot surtout) : merci, merci, merci, messieurs Nestlé, Peter,

Toutefois compte tenu du fait que ces travaux d’entretien ne concernent pas la rénovation de la muséographie et la mise à jour des installations techniques y relatives mais le