Loading.... (view fulltext now)

Texte intégral

(1)

Le voyage

J'en avais marre de cette vie monotone Je voulais partir, m'enfuir, m'évader

Les oiseaux s'envolent, c'est déjà l'automne Je veux tout laisser pour tout recommencer

"Dis, à quoi ça sert le plus-que-parfait?"

Fini le "Tu comprendras plus tard !"

"Dis, pourquoi tu l'as abandonné?"

Basta le "Tu le comprendras plus tard"

(Refrain)

Plus tard, trop tard!

L'automne est déjà passé, Tourner les pages

Partir au loin m'évader

Puis je me perdrais dans une immense forêt En pleine nature, plonger dans la sève Entre ciel et terre pour tout oublier

Laisser loin derrière ce vieux monde sans rêve Je parcourrai ces vastes champs de blé

L'horizon, la colline, aucune limite Le vent, le torrent, je serais bercé La lune et son reflet pour unique gîte

(Refrain)

Plus tard, trop tard!

L'automne est déjà passé, Tourner les pages

Partir au loin m'évader

Mathilde Peyrie Laura Seigne

Glenn Maidon-Deslandes Anthony Valente

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :