• Aucun résultat trouvé

Indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins Dossier d’anesthésie en médecine, chirurgie, obstétrique

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2021

Partager "Indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins Dossier d’anesthésie en médecine, chirurgie, obstétrique"

Copied!
4
0
0

Texte intégral

(1)

Indicateurs pour l’amélioration de la qualité

et de la sécurité des soins

Dossier d’anesthésie en médecine, chirurgie,

obstétrique

Résultats nationaux de la campagne 2016

Données 2015

6

e

campagne nationale

X

X

Presque 100 % des établissements concernés ont participé au recueil national des

indicateurs, soit 969 ES, dont 6 établissements facultatifs au vu de leur activité.

X

X

57 655 dossiers d’anesthésie comportant un acte d’anesthésie générale ou loco

régionale ont été évalués au niveau national.

X

X

2 indicateurs recueillis et diffusés publiquement sur le site Scope Santé : « Tenue du

dossier d’anesthésie » et « Traçabilité de l’évaluation de la douleur post-opératoire

en SSPI ».

(2)

Pour les établissements de médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) totalisant au moins 30 séjours, hors séance, au cours desquels un acte d’anesthésie générale ou locorégionale était identifié par le code activité 4 de la CCAM (entre juin et novembre 2015), le recueil des indicateurs du thème « Dossier d’anesthésie en MCO » était obligatoire. Pour ceux réalisant moins de 30 séjours, le recueil était facultatif.

Caractéristiques des dossiers évalués

La variabilité inter établissement est importante, allant de 47 % à 100 % pour l’indicateur «Tenue du dossier d’anesthésie », et de 0 à 100 % pour les 2 indicateurs concernant l’évaluation et la prise en charge de la douleur post-opératoire.

Variabilité inter établissement

Consultation pré-anesthésique 59 % Visite pré-anesthésique 17 % Fiche per-opératoire 20 % Fiche de suivi en salle de

surveillance post-interventionnelle 36 % Prescriptions post-anesthésiques 81 %

Proportion des éléments du dossier patient partiellement informatisés*

Campagne DAN 2016 – données 2015

* La somme n’est pas égale à 100 % car un dossier peut avoir plusieurs éléments informatisés.

Répartition de l’âge des patients Campagne DAN 2016 – données 2015 (Âge moyen 51 ans – 58 % de femmes - 42 % d’hommes)

Informatisation des dossiers patient analysés (n = 57 655 dossiers) Campagne DAN 2016 – données 2015

Répartition des prises en charge selon le secteur Campagne DAN 2016 – données 2015

(3)

Résultats nationaux des indicateurs

Moyennes nationales pondérées des indicateurs Campagne DAN 2016 – données 2015

* Figure en encadré ci-dessus, des informations complémentaires qui sont explicitées dans le rapport.

Évaluation douleur à l’entrée : 79 % Évaluation douleur à la sortie : 81 % Aucune évaluation en SSPI : 13 % Bonne prise en charge de la

douleur en SSPI : 96 % des patients évalués quittent la SSPI sans douleur ou avec une douleur de faible intensité*

Critères composant le score de l’indicateur « Tenue du dossier d’anesthésie »

60 80 100 %

Rubrique permettant de relever les incidents/accidents péri-anesthésiques renseignée Trace écrite des prescriptions médicamenteuses post-anesthésiques Autorisation de sortie de SSPI validée par un anesthésiste réanimateur Mention de la technique d’abord voies aériennes supérieures en phase per-anesthésique Évaluation des conditions d’abord voies aériennes supérieures en phase pré-anesthésique Mention du type anesthésie proposée au patient Mention de l’évaluation du risque anesthésique Mention du traitement habituel ou de son absence Trace écrite de la visite pré anesthésique

20 40 60 80 100 B

Sortie de SSPI avec un score de douleur « faible » : 80% (progression de 12 points par rapport à la campagne 2014)

Évaluation de la douleur à l’entrée et à la sortie de SSPI avec une échelle :

73 % (progression de 13 points par rapport à la campagne 2014) Tenue du dossier d'anesthésie

80 73

(4)

© H au te A ut or ité d e S an té – D éc em br e 2 01 6

Pour chaque établissement répondant, les résultats individuels et comparatifs ainsi que l’analyse sont accessibles sur la plateforme QUALHAS. Pour y accéder, contacter le Département de l’Information Médicale (DIM) de votre établissement.

QUALHAS : outil de management de la qualité pour les établissements de santé. ● Recueil standardisé et sécurisé des indicateurs nationaux.

● Restitution des résultats détaillés pour chaque établissement de santé.

● Restitution des résultats comparatifs (nationaux, régionaux, par catégorie d’ES).

En vertu de l’article L. 6113-3 du code de la santé publique, tous les établissements de santé doivent faire l’objet d’une procédure de certification. Cette procédure a pour objet d’apprécier la qualité d’un établissement à l’aide d’indicateurs, de critères ou de référentiels.

Depuis 2006, la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) et la Haute Autorité de Santé (HAS) ont engagé des travaux pour mettre en œuvre un recueil généralisé d’indicateurs.

Depuis 2009, chaque établissement de santé concerné doit publier les résultats indicateurs de qualité dont la liste est fixée annuel-lement par arrêté ministériel.

Pour tous les établissements de santé, les résultats sont affichés sur Scope Santé : site d’information sur la qualité de la prise en charge dans les établissements de santé à destination des usagers.

● Résultats des indicateurs diffusés publiquement par établissement. ● Résultats de la certification.

QUALITÉ DES HÔPITAUX & CLINIQUES JE M’INFORME, JE CHOISIS !

www.scopesante.fr

Le rapport complet est en ligne sur www.has-sante.fr Décembre 2016

Références

Documents relatifs

2 À partir du 1 er mars 2012, le renseignement du « nombre de séances » est indispensable au classement du RSS dans un groupe homogène de malades (GHM) de séances..

– Critères de mise en place du cathéter de Swan Ganz. z Le cathéter de Swan Ganz est un

Pour les séjours de médecine les soins réalisés au lit du malade représentent l’essentiel des dépenses (47%), les charges liées aux actes techniques pratiqués et aux

A partir de là, les diagnostics associés renseignés dans les Résumés de Séjours (RSA) sont utilisés pour déterminer la gravité des cas traités. Une affection est considérée

Pour l’activité hors hospitalisation, seuls les forfaits versés directement à l’établissement sont comptabilisés ici comme les ATU pour valoriser les passages aux urgences ou

On observe également une hausse en chirurgie ambulatoire (+2,4 %) sans doute attribuable aux incitations tarifaires et à l’élargissement progressif de ce mode de

ANNEXE 1-5-DIALYSE-SITE : Nombre de séances/semaines de dialyse prises en charge à domicile et/ou en dialyse péritonéale en 2018 et évolution par rapport à 2017, par territoire

De très nombreux travaux, réflexions, conférences, expérimentations sont menées par les différents acteurs : startup, banque, assurance, ministère, … En France,