Haut PDF Vissage odontodien par abord antrieur : Exprience du service de Neurochirurgie du CHU Mohamed VI de Marrakech

Vissage odontodien par abord antrieur : Exprience du service de Neurochirurgie du CHU Mohamed VI de Marrakech

Vissage odontodien par abord antrieur : Exprience du service de Neurochirurgie du CHU Mohamed VI de Marrakech

Les résultats du vissage antérieur sur la mobilité sont variables d’une série à l’autre du fait de la variabilité individuelle d’une part, et des critères choisis par les auteurs d’autre part. Seule l’étude de JEANNERET[113]analyse rigoureusement la mobilité sur la base des coupes de scanner en position neutre et en maximum de rotation droite et gauche. Avec cette méthode, 38% de conservation des rotations entre C1 et C2 et seulement 15% de raideur importante sont retrouvés. Si plusieurs études font état de chiffres analogues avec un peu plus de deux tiers de mobilité conservée ou légèrement diminuée d’autres sont beaucoup plus optimistes avec 90 à 100% de mobilité normale [104, 1105, 107, 114] quant aux raideurs importantes du rachis cervical sont extrêmement rares, toujours inférieurs à 10%.
En savoir plus

157 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des tumeurs crbrales, exprience de dix ans au service de neurochirurgie du CHU Mohamed VI de Marrakech

Prise en charge chirurgicale des tumeurs crbrales, exprience de dix ans au service de neurochirurgie du CHU Mohamed VI de Marrakech

-156- Abstract Brain tumours represent a frequent pathology in current neurosurgical practice. They are classified according to their histological types and form a heterogeneous group of forecast and variable evolution. Our work is a retrospective study on a period of 10 years, extending from October, 2001 upto December, 2011, of a consecutive series of 838 cases of brain tumours which were recruited and operated in the Neurosurgery service of the CHU Mohammed VI in Marrakesh. The average age of our patients was 41 years, with two extremes starting from 1 year up to 80 years. The majority of patients were between 41 and 50 years old, so according to this study, we realize male ascendancy by sexe ratio 1.17. The clinical picture had been dominated by the intra-cranial syndrome of high pressure (79,59 %), the overdrawn syndrome(50.59 %) and the comitiales crises by (31.02 %) of the cases. The scannographic examination was realized in 95.22 % of the cases .the subject known-tentoriel has been dominant by (64.31 %).The surgical treatment was focused on a diversion of the cerebrospinal fluid in 8.11 % of our series , a macroscopic tumoral exérèse in 82,10 % of the total patients, partial in 14,08 % of the cases, and a simple biopsy in 3,81 % of the patients. The most frequent histological type found was the méningiome in 20.52 % of the sick, followed by the glioblastome in (17.18 %), followed by astrocytomes in (15.39 %) then the tumors of the region sellaire (the pituitary adenoma and the craniopharyngiome) in (10 %), the metastases in (08,83 %). In our series 41,05 % of our patients were sent the oncology service of to get the therapeutic complement with radiotherapy only or associated with a chemotherapy. The post-operative consequences were simple to 669 sick so 79,83 % of the cases, whereas in 169 patients which is 20,16 % of the cases were marked by varied complications. We noted 49 cases of tumoral recurrences that is 5,84 % of the cases.
En savoir plus

203 En savoir plus

Place de l'abord antrieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire Exprience du service de neurochirurgie au CHU MOHAMMED VI- MARRAKECH

Place de l'abord antrieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire Exprience du service de neurochirurgie au CHU MOHAMMED VI- MARRAKECH

1-2. THORACOTOMIE RETROPLEURALE : [35, 37, 39] Afin d'éviter l'ouverture de la cavité pleurale avec ses risques et ses conséquences, certains opérateurs préfèrent réaliser une thoracotomie purement extrapleurale. Les indications, l'installation et l'essentiel de la voie d’abord sont identiques à la thoracotomie transpleurale. Le point essentiel de cette technique réside dans la difficulté à décoller la plèvre pariétale de la paroi costo-musculaire. Le point de départ se situe en arrière, là où la plèvre est la moins adhérente. Si on a choisi un abord avec résection costale, il est préférable de réséquer l'ensemble de l'arc postérieur, jusqu'à la tête costale. C'est à ce niveau que la réflexion est la plus facile. De là, le doigt refoule progressivement vers l'avant la plèvre pariétale, en dessous du lit de la côte réséquée et des deux côtes sus et sous-jacentes. Si une brèche pleurale intempestive est réalisée, elle doit être rapidement refermée.Les écarteurs ne doivent pas être mis en place avant la fin du décollement pleural sous peine de déchirer la plèvre au sommet de l'écartement. Les corps vertébraux sont alors faciles à atteindre en arrière. L'exposition de la face antérieure du rachis ne présente alors aucune particularité, avec la ligature des pédicules intercostaux puis le décollement sous-périosté.
En savoir plus

137 En savoir plus

Prise en charge endoscopique de la pathologie neurochirurgicale : Exprience du Service de Neurochirurgie du CHU Mohamed VI De Marrakech

Prise en charge endoscopique de la pathologie neurochirurgicale : Exprience du Service de Neurochirurgie du CHU Mohamed VI De Marrakech

Lorsque le kyste est symptomatique, on dispose donc de 3 armes thérapeutiques: l’abord direct par crâniotomie à ciel ouvert, la dérivation et la fenestration endoscopique. WALKER [152] a déclaré que la marsupialisation endoscopique des kystes arachnoïdiens supra- sellaires serait le traitement idéal, ces derniers étant facilement accessibles via le trou de Monro. Le point d’entrée au niveau de la capsule est déterminé sur les images d’IRM ou lors de la neuronavigation assistée par ordinateur. La procédure endoscopique comporte un abord frontal trans-ventriculaire, le plancher du IIIème ventricule sera souvent la première structure observée à travers le foramen de Monro et il faudra le plus souvent le traverser pour atteindre la lésion à traiter. Dans le cas des kystes arachnoïdiens supra-sellaires, l’objectif du traitement est la paroi inférieure du kyste, dans la citerne où siège habituellement un mécanisme de clapet à l’origine de la croissance du kyste. L’orifice réalisé dans la paroi supérieure (qui n’est autre que le plancher distendu du IIIème ventricule), n’est que le passage obligé vers l’objectif défini plus haut, et il doit être le plus large possible [154, 155].
En savoir plus

241 En savoir plus

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Dans notre série, nous avons dénombré 15 cas de méningiomes du jugum soit 35,71% des méningiomes de l’étage antérieur, 14,42% des méningiomes de la base du crâne et 4,74% des m[r]

223 En savoir plus

Intrt de la chirurgie prcoce dans la hernie discale lombaire: exprience du service de Neurochirurgie CHU Mohamed VI Marrakech

Intrt de la chirurgie prcoce dans la hernie discale lombaire: exprience du service de Neurochirurgie CHU Mohamed VI Marrakech

L’étude faite par Hurme et Alaranta a montré que Le meilleur résultat a été obtenu chez le groupe des patients qui ont été opéré avant 6 mois avec un pourcentage de disparition de la [r]

104 En savoir plus

L'intrt de l'abord antrieur dans la prise en charge de la hernie discale cervicale Exprience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

L'intrt de l'abord antrieur dans la prise en charge de la hernie discale cervicale Exprience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Pour la hernie discale cervicale molle unique, les études faites ont montré des bons résultats avec l’abord antérieur ainsi qu’avec celui postérieur et n’ont jamais prouvé statistiquement l’efficacité d’un par rapport à l’autre (109,110, 111, 112, 113). Selon ONIMUS (24), l’indication d’un abord antérieur est formelle en cas d’hernie discale médiane ou en cas de symptomatologie médullaire associée à la radiculopathie. L’abord antérieur semble également être préférable s’il existe une composante ostéophytique associée ou en cas de déformation sagittale en cyphose que l’on peut corriger par l’interposition d’un greffon. Par contre, la voie postérieure peut être considérée comme une alternative à l’abord antérieur en cas d’hernie discale molle postéro-latérale, à symptomatologie aiguë uniquement radiculaire notamment lorsqu’on cherche un geste chirurgical rapide. Selon KEHR (23), le traitement chirurgical moderne des hernies discales cervicales molles et dures est réalisé par les abords antérieurs du rachis cervical.
En savoir plus

159 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des tumeurs crbrales, exprience de dix ans au service de neurochirurgie du CHU Mohamed VI de Marrakech

Prise en charge chirurgicale des tumeurs crbrales, exprience de dix ans au service de neurochirurgie du CHU Mohamed VI de Marrakech

VI. Traitement : 1. Traitement médical préopératoire : Il a pour objectif d’assurer une baisse de l’hypertension intracrânienne, de prévenir la recrudescence des crises comitiales et de mettre en condition le patient .L’hypertension intracrânienne et les crises convulsives sont gérées de façon similaire que dans les autres gliomes .L'oedème vasogénique qui entoure les oligodendrogliomes et les oligoastrocytomes anaplasiques (absent ou faible dans les tumeurs de bas grade) contribue de manière significative à la morbidité. Ceci résulte de la perturbation de la barrière hémato-encéphalique, ce qui permet aux protéines de s'accumuler dans l’espace extracellulaire. Ces perturbations sont expliquées par deux mécanismes principaux: la production locale de facteurs qui augmentent la perméabilité des vaisseaux tumoraux (VEGF, glutamate et leucotriènes) et l'absence de jonctions serrées dans les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins des tumeurs [194]. L’œdème peritumoral et l’HTIC qui en résulte peuvent être gérés de façon adéquate avec des corticostéroïdes, mais cela peut prendre plusieurs jours. D’autres traitements peuvent être nécessaires quand une réduction aiguë de la pression intracrânienne est requise (notamment les solutés hyperosmolaires). Le traitement symptomatique consiste à :
En savoir plus

152 En savoir plus

La prise en charge neurochirurgicale des tuberculomes crbraux : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohamed VI

La prise en charge neurochirurgicale des tuberculomes crbraux : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohamed VI

We report a series of 13 cases of cerebral tuberculomas retrospectively collected at the neurosurgery department of Mohamed VI University Hospital of Marrakech over a period of 6 years from January 2012 to December 2017. Cerebral tuberculomas accounted for 1.7% of intracranial expansive processes. The average age of our patients was 28.4 years [6-54 years]. Male predominance was noted with a sex ratio of 1.16. There was a history of tuberculous infection in 1 case (7.6%). The clinical features was dominated by increased intracranial pressure in 9 cases (69.2%), followed by seizures and cerebral motor dysfunction in 6 cases (46.1%). brain magnetic resonance imaging was performed in all our patients. Supratentorial lesion was found in 10 cases (76.9%), infratentorial in a single case (7.6%), whereas tuberculomas were multiple in 2 cases (15.3%). Concomitant extra-cerebral localization was found in 3 cases (pulmonary, vertebral and ganglionic). In all patients, therapeutic approach was based on multidrug chemotherapy for a period of 9 to 12 months. Surgical procedure consisted of excision of the tuberculoma in 69.2%, stereotactic biopsy in 23%, endoscopic aspiration in 7.6% and treatment of hydrocephalus in 7.6%. Tubercular origin was proved by anatomopathological or bacteriological examination in all cases. Outcome was favorable in 12 cases, reflecting a rate of 92.3%, with a mean follow-up of 3 years.
En savoir plus

199 En savoir plus

Les fractures de la cheville chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

Les fractures de la cheville chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

Les fractures de la cheville chez l’enfant - 86 Cutler et al [57], dans leur étude sur l’apport de la TDM dans la prise en charge thérapeutique des fractures de la physe tibiale distale, utilisent une seule coupe scannographique transversale pour chacun des 62 malades candidats au vissage, afin d’étudier la position idéale de la vis épiphysaire, d’où une meilleure ostéosynthèse. Les résultats sont satisfaisants, ce qui a motivé Cutler et al à recommander l’utilisation de la TDM dans la planification du traitement des fractures de la cheville chez l’enfant.
En savoir plus

162 En savoir plus

Traitement chirurgical du cancer du rectum : exprience du CHU Mohamed VI de Marrakech

Traitement chirurgical du cancer du rectum : exprience du CHU Mohamed VI de Marrakech

Notre travail est une étude rétrospective et descriptive d’une série de 81 patients opérés pour cancer du rectum au sein du service de chirurgie générale de l'hôpital AR-RAZI relevant d[r]

180 En savoir plus

Les mtastases hpatiques des Cancers Colorectaux: exprience du CHU Mohamed VI de Marrakech

Les mtastases hpatiques des Cancers Colorectaux: exprience du CHU Mohamed VI de Marrakech

L’objectif de ce travail est de rapporter l’expérience de service de chirurgie viscérale CHU Mohammed VI de Marrakech (hôpital Ibn Tofail) en matière de prise en charge Des MHCCR et de la mettre en perspective par rapport aux données récentes de La littérature. Nous avons étudié rétrospectivement les observations de 42 patients ayant présenté des métastases hépatiques secondaires à un cancer colique et/ou rectal aux Services de chirurgie viscérale au CHU Mohammed VI de Marrakech (hôpital Ibn Tofail) durant une Période de 6 ans, s’étalant du 1 er Janvier 2010 au 31 décembre 2015. Les données démographique, cliniques, para cliniques, thérapeutiques et évolutives ont Été Recueillies puis analysées.
En savoir plus

166 En savoir plus

Prise en charge des traumatismes hpatiques : Exprience du CHU Mohamed VI, Marrakech

Prise en charge des traumatismes hpatiques : Exprience du CHU Mohamed VI, Marrakech

VI. PHYSIOPATHOLOGIE DES GRANDES HEMORRAGIES HEPATIQUES : Des progrès significatifs dans la gestion des traumatismes abdominaux hémorragiques ont été réalisés au cours des vingt dernières années, grâce notamment, à une meilleure connaissance des phénomènes physiopathologiques, d’une part, du choc hémorragique avec le risque de l’association hypothermie-acidose-coagulopathie et, d’autre part, du syndrome de réponse inflammatoire systémique qui peut induire ou accentuer un syndrome de défaillance multi viscérale (SDMV).

153 En savoir plus

La prise en charge neurochirurgicale des craniopharyngiomes intra-crniens. Exprience du service de neurochirurgie CHU Med VI Marrakech

La prise en charge neurochirurgicale des craniopharyngiomes intra-crniens. Exprience du service de neurochirurgie CHU Med VI Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des craniopharyngiomes intracrâniens Prise en charge neurochirurgicale des craniopharyngiomes intracrâniens Prise en charge neurochirurgicale des cran[r]

155 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Résumé Les tumeurs de la région pinéale représentent une entité rare en neurochirurgie. Nous rapportant dans ce travail l’étude rétrospective d’une série de 14 cas de tumeurs de la région pinéale, colligées au service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech, durant 9 ans de 2003 à 2011. Ces tumeurs représentent 1,1% des tumeurs cérébrales. L'âge moyen de nos patients était de 30 ans avec un sex-ratio de 1. Le délai moyen de consultation était de 5 mois. Les manifestations cliniques restent dominées le syndrome d’hypertension intracrânienne (100%). Une tomodensitométrie (TDM) a été effectuée dans 100% et le recours à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) a concerné 85,7% des cas. Le dosage des marqueurs tumoraux réalisés dans 64,2%, ainsi que la cytologie du liquide céphalo-rachidien réalisée dans 42,8%, étaient tous deux négatifs. Le traitement chirurgical de l’hydrocéphalie (85,7%) et de la tumeur par biopsie (85,7%) ou par exérèse (14,2%), suivi d’une thérapie adjuvante adaptée (78,5%) était la conduite thérapeutique adoptée dans notre série. Les suites postopératoires étaient simples dans la plupart des cas. Les principales complications étaient les déficits neurologiques (7,1%) et la mortalité globale était de 7,1%. L’étude histopathologique a permis de trier 4 pinéaloblastomes, 2 pinéalocytomes, 2 germinomes et 3 tumeurs gliales.
En savoir plus

205 En savoir plus

Les Gangrnes de Fournier d'origine anale Une exprience du CHU Mohamed VI de Marrakech

Les Gangrnes de Fournier d'origine anale Une exprience du CHU Mohamed VI de Marrakech

Notre travail est une étude rétrospective descriptive d’une série de 33 patients atteints de gangrène de Fournier d’origine anale colligée au service de chirurgie viscérale du CHU Moham[r]

133 En savoir plus

Le kratocne : Exprience du service dOphtalmologie, CHU Mohammed VI, Marrakech

Le kratocne : Exprience du service dOphtalmologie, CHU Mohammed VI, Marrakech

C’est une étude rétro et prospective portant sur 200 yeux suivis pour kératocône, au CHU Med VI de MARRAKECH entre 2009 et 2015. Cent dix patients sont colligés au cours de cette période, avec une légère prédominance féminine (Sexe ratio : 1,27) ; l’âge moyen des patients était de 26 ans [12-47] ; le 1/4 des patients présentaient une conjonctivite allergique dans les antécédents. Le kératocône était bilatéral chez 90 patients, portant le nombre d’yeux atteints à 200. L’acuité visuelle initiale était inférieure à 1/10 chez 55% des yeux. La réfraction réalisée chez tous les patients a montré que 40% des yeux avaient une mesure impossible et 120 yeux (60%) avaient un astigmatisme myopique irrégulier avec une valeur moyenne de -5,67 dioptrie. La valeur de la kératométrie moyenne était de 54,87 dioptries. L’examen à la lampe à fente a mis en évidence une ectasie cornéenne dans 85% des yeux atteintes, l’anneau de Fleischer dans 66%, les stries de Vogt dans 57% et les opacités cornéennes observées dans 35 %. La topographie spéculaire était réalisée chez 60% alors que la topographie d’élévation n’a pu être réalisée que chez 40% des yeux.
En savoir plus

145 En savoir plus

Les Rsultats fonctionnels de larthrolyse du genou Exprience du service traumatologie orthopdie B CHU Mohamed VI Marrakech

Les Rsultats fonctionnels de larthrolyse du genou Exprience du service traumatologie orthopdie B CHU Mohamed VI Marrakech

Nous avons inclus dans cette étude, tous les patients ayant été hospitalisés ; opérés et suivis en consultation au sein du service traumatologie- orthopédie B de l’hôpital Ibn Tofail d[r]

119 En savoir plus

La coxite laminaire chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

La coxite laminaire chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

Ce travail est une étude rétrospective portant sur 22 cas, colligés au sein du service d’Orthopédie Traumatologie Pédiatrique du Centre Hospitalier Universitaire Mohamed VI de Marrakech sur une période de 6 ans allant de Janvier 2011 à Décembre 2016. Il s’agissait de 12 filles (55 %) et 10 garçons, dont l’âge moyen était de 11 ans et 10mois. Dans notre étude 8 patients (36%) ont eu comme antécédent une épiphysiolyse fémorale supérieure, 7 patients (32%) une arthrite infectieuse de la hanche (dont 6 d’origine tuberculeuse et 1 d’origine staphylococcique), 3 patients (14%) une arthrite rhumatismale et 04 patients (18%) n’avaient pas d’antécédents particuliers. Les circonstances de découverte étaient dominées par une boiterie douloureuse dans tous les cas, une limitation d’un ou de plusieurs secteur de mobilité, et une attitude vicieuse, avec un pincement de l’articulation coxofémoral à la radiographie standard.
En savoir plus

149 En savoir plus

Prise en charge de l'hydatidose vertébrale au service de neurochirurgie du chu Mohamed VI

Prise en charge de l'hydatidose vertébrale au service de neurochirurgie du chu Mohamed VI

- Baykaner et al [63] ont rapporté le succès avec l'Albendazole à la dose de 400 mg/kg/jour (en deux prises) en traitement continu de 1 an chez une fille de 13ans chez qui le traitement[r]

155 En savoir plus

Show all 4755 documents...

Sujets connexes