Haut PDF Utilisation de l'acide tranexamique dans la chirurgie de la hanche

Utilisation de l'acide tranexamique dans la chirurgie de la hanche

Utilisation de l'acide tranexamique dans la chirurgie de la hanche

Utilisation de l’acide tranexamique dans la chirurgie de la hanche 8 La branche postérieure ou externe de l’artère obturatrice, irrigue d’abord la partie antéro-inférieure du sourcil et du bourrelet cotyloïdien. Elle donne surtout l’artère acétabulaire qui pénètre par l’orifice ischio-pubien dans l’arrière fond et donne l’artère du ligament rond, elle va s’anastomoser avec les branches des artères circonflexes. La diminution de l’apport vasculaire qu’elle assure chez les vieillards explique en partie les nécroses de la tête après fracture du col fémoral (Figure2).
En savoir plus

92 En savoir plus

L'acide tranexamique diminue-t-il le risque de transfusion sanguine en chirurgie prothétique de hanche ou genou ? Une méta-analyse

L'acide tranexamique diminue-t-il le risque de transfusion sanguine en chirurgie prothétique de hanche ou genou ? Une méta-analyse

Ceci permet de comprendre l’intérêt de l’acide tranexamique en chirurgie et les variations de son efficacité à réduire non seulement les pertes sanguines mais aussi la transfusion. L’acide tranexamique est une molécule de synthèse dérivée des analogues de la lysine, il agit en bloquant de manière réversible les récepteurs à la lysine du plasminogène permettant, dans les conditions physiologiques normales, la fixation de ce dernier à la fibrine. (Figure 1) Ainsi il inhibe la formation d’un complexe ternaire plasminogène-fibrine-activateur (t-PA), retarde la fibrinolyse naturelle et donc la dégradation du caillot. Ceci est son principal mode d’action sur la diminution du saignement. Il a été également décrit que l’acide tranexamique pourrait avoir un effet plaquettaire et un effet anti-inflammatoire pouvant participer à la réduction du risque
En savoir plus

45 En savoir plus

Évaluation de l'utilisation de l'acide tranexamique  dans l'hémorragie digestive haute et son impact en termes de morbi-mortalité

Évaluation de l'utilisation de l'acide tranexamique dans l'hémorragie digestive haute et son impact en termes de morbi-mortalité

Les patients pour lesquels il a été décidé d’administrer de l’acide tranexamique correspondent à une population plus grave tant sur le score IGS2, les besoins en noradrénaline, les besoins transfusionnels et la mortalité. Ces patients relèvent d’une plus grande difficulté de prise en charge notamment endoscopique avec des situations d’échappement thérapeutique. Il existe dans le groupe acide tranexamique, une plus grande propension à un geste d'hémostase de secours par embolisation radiologique ou par chirurgie. Ce sont donc les patients les plus graves qui bénéficient de l’administration d’acide tranexamique et qui de par la gravité de leur tableau clinique sont plus souvent victimes de multiples défaillances d’organes au décours.
En savoir plus

34 En savoir plus

Pépite | Gestion péri-opératoire des pertes sanguines en chirurgie prothétique programmée de hanche et de genou au CHRU de Lille : étude prospective observationnelle

Pépite | Gestion péri-opératoire des pertes sanguines en chirurgie prothétique programmée de hanche et de genou au CHRU de Lille : étude prospective observationnelle

Evolution Les données descriptives concernant l'évolution post-opératoire sont réunies dans le tableau 4. Les complications médicales étaient dominées par les complications uronéphrologiques composées de dix rétentions aiguës d'urine, une accutisation d'insuffisance rénale chronique et une insuffisance rénale aiguë. Les événements thrombo-emboliques étaient constitués d'une embolie pulmonaire de risque intermédiaire et d'une thrombose veineuse profonde surale, chez des patients ayant reçu de l'acide tranexamique local. Un accident ischémique transitoire de fosse postérieure et une défaillance hémodynamique post- opératoire ayant nécessité 24h de noradrénaline constituaient les complications hémodynamiques. Concernant les complications digestives, un patient a présenté une cholestase anictérique de régression spontanée et un patient a présenté une colite à clostridium non grave. A noter que quatre complications neurologiques n'ont pas été analysées. Il s'agissait d'un épisode confusionnel, d'un delirium tremens, d'un déficit transitoire du nerf sciatique poplité externe et d'un déficit transitoire des releveurs du pieds. Ces patients n'avaient pas été transfusés.
En savoir plus

51 En savoir plus

Bénéfices de l'administration précoce pré-hospitalière d'acide tranexamique dans la prise en charge du traumatisé sévère

Bénéfices de l'administration précoce pré-hospitalière d'acide tranexamique dans la prise en charge du traumatisé sévère

Résumé Introduction : La traumatologie est un véritable problème de santé publique, et reste une des principales causes de décès chez les moins de 40 ans. L’hémorragie est la seconde cause de mortalité précoce dans cette population, et la coagulopathie fait partie avec l’acidose et l’hypothermie de la triade létale. Cette coagulopathie post traumatique est présente chez 10 à 25% des traumatisés sévères, et est un facteur précoce et indépendant de morbimortalité. Elle est complexe et multifactorielle et implique les voies de la fibrinolyse. L’étude CRASH 2 s’est ainsi intéressée au potentiel d’un anti fibrinolytique, l’acide tranexamique, dans la prise en charge du traumatisé sévère avec un résultat positif en terme de mortalité. L’objectif de ce travail est d’évaluer les conséquences circulatoires et thromboemboliques de l’administration précoce de cette molécule.
En savoir plus

47 En savoir plus

Les complications de la prothse totale de la hanche

Les complications de la prothse totale de la hanche

- Le diamètre de la tête : Il est incriminé également : les auteurs rapportent que la stabilité de la prothèse augmente avec l’augmentation du diamètre de la tête. - Orientation des pièces prothétiques : (102) Elément sous la dépendance du chirurgien, l’orientation des pièces prothétiques est considérée comme la clef de la stabilité de la hanche. Les vices d’orientation sont les plus souvent en cause. Ce facteur devra être recherché devant toute luxation en mesurant l’antéversion du cotyle et du col fémoral, ainsi que l’inclinaison du cotyle. La luxation serait la conséquence d’un conflit cervico-cotyloïdien. Le col fémoral vient buter sur le rebord de la cupule. Celle-ci forme le billot d’une éventuelle luxation si l’amplitude du mouvement dépasse les possibilités maximales de mobilité de la prothèse.
En savoir plus

139 En savoir plus

Les prothses de hanche par voie de Hardinge

Les prothses de hanche par voie de Hardinge

transfesiére; tous les ouvrages d’orthopédie s’accordent sur le risque de faiblesse du moyen fessier et que cette approche risque de dénerver une large partie du muscle glutéal. La faiblesse des abducteurs peut être la conséquence de trois mécanismes lors de l’approche de Hardinge. Le nerf glutéal peut être soit lésé directement ou secondairement à une traction ou lors de la réfraction du plan musculaire. Enfin la portion des abducteurs relevée peut endommager le nerf de manière irréversible. Ainsi, l’implantation d’une prothèse de hanche selon la voie d’Hardinge a longtemps été critiquée pour ses lésions sur le muscle glutéus medius mais aussi pour l’atrophie qu’elle engendre sur ses fibres antérieures. Baker et Bitounis ont trouvé des lésions du NGS chez 34% des hanches opérées.
En savoir plus

149 En savoir plus

Pépite | Acide hyaluronique en dentisterie esthétique

Pépite | Acide hyaluronique en dentisterie esthétique

Ce communiqué clarifie, auprès du Ministère de la Santé, du Conseil National de l’Ordre des Médecins, et de la Société française de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, nos compétences de notre art dentaire. (33) Le ministère de la Santé a publié une lettre datant du 16 février 2012 apportant une réponse vis-à vis de l’utilisation des injections d’acide hyaluronique et souligne par ailleurs que ces injections doivent être à but thérapeutique. Il est rappelé également aux professionnels de santé qu’ils doivent s’assurer de la sécurité des produits utilisés et être bien qualifiés pour cet exercice. (34)
En savoir plus

86 En savoir plus

Pour une meilleure utilisation de l'unité de chirurgie d'un jour au Centre hospitalier Hôtel-Dieu d'Amos : une étude de faisabilité

Pour une meilleure utilisation de l'unité de chirurgie d'un jour au Centre hospitalier Hôtel-Dieu d'Amos : une étude de faisabilité

Les principaux éléments identifiés dans le processus de la chirurgie d'un jour.. 158 concernant les implications financières peuvent, à ce moment-ci, être quantifiées approximativ[r]

285 En savoir plus

Cartographie des risques en stérilisation : utilisation d’un nouvel outil avant l’ouverture d’un bâtiment dédié à la chirurgie

Cartographie des risques en stérilisation : utilisation d’un nouvel outil avant l’ouverture d’un bâtiment dédié à la chirurgie

Le premier travail d’homogénéisation a été réalisé avec les boites de coelioscopie, qui variaient entre le bloc uro-digestif, le bloc de gynécologie, le bloc des urgences et la chirurgie ambulatoire. Des chirurgiens représentant chaque spécialité ont été réunis, et la composition a pu être changée afin de n’avoir plus qu’une composition unique pour la coelioscopie. Cette démarche pouvant paraître chronophage et complexe a finalement permis une simplification des boites par la rationalisation de chaque instrument, un remplacement plus facile des instruments lorsqu’ils sont cassés ou manquants, et enfin l’assurance de la maitrise de la composition lorsqu’un chirurgien opère en dehors de son bloc. Cette rationalisation va aussi permettre de diminuer le nombre de boites total, et ainsi permettre un gain de place.
En savoir plus

153 En savoir plus

Biomarqueurs dans l'arthrose et acide hyaluronique

Biomarqueurs dans l'arthrose et acide hyaluronique

EPIKART Patients sélectionnés 84 Patients randomisés 81 Solution saline N=40 ITT/FAS/safety PP N=35 Kartilage®Cross N=41 ITT/FAS/safety PP N=37.. Variables secondaires[r]

28 En savoir plus

7-Réaction acide base

7-Réaction acide base

Sinon au dessus et en dessous de ce point, on observe la teinte acide ou la teinte basique.  On appelle zone de virage la zone de pH autour du pK A où on observe la teinte sensible. (Exemple expérimental : le BBT) d. Intérêt d’un indicateur coloré :

6 En savoir plus

La technique de bute dans la pathologie de la hanche de lenfant

La technique de bute dans la pathologie de la hanche de lenfant

Cette période doit être gérée avec prudence chez l’enfant afin d’éviter toute complication. En pratique, deux attitudes sont possibles en fonction des écoles et des habitudes des chirurgiens : - Un plâtre pédieux en légère abduction, rotation neutre et une flexion de hanche ne dépassant pas 30°, est confectionné avant le réveil de l’enfant et gardé pendant 4 à 6 semaines en fonction de l’âge de l’enfant. L’appui en décharge du membre opéré est possible dès le deuxième jour sous contrôle d’un kinésithérapeute après contrôle radiologique de la bonne tenue du greffon.
En savoir plus

105 En savoir plus

Géochimie du cadmium dans un lac oligotrophe acide.

Géochimie du cadmium dans un lac oligotrophe acide.

[Cd]:[particules] pour le pH de départ. Pour les expériences où une phase avait été enlevée des particules, on s'attendait à observer, à un pH donné, une diminution du pourcentage [r]

189 En savoir plus

Les prothèses de hanche au cobalt sont-elles dangereuses ?

Les prothèses de hanche au cobalt sont-elles dangereuses ?

> Certaines prothèses de hanche contiennent du métal et sont donc susceptibles de libérer, chez les patients qui les portent, des particules métalliques, en particulier du cobalt. Le cobalt peut être responsable d’une toxicité locale (métallose, réaction d’hypersensibilité, tumeur bénigne) ou systémique (cardiomyopathie, polycythémie, hypothyroïdie, troubles neuro- logiques). Afin d’estimer ce risque toxique et d’évaluer la performance des prothèses de hanche métalliques, un dosage régulier du cobalt sanguin est recommandé chez le patient implanté. La valeur seuil recommandée actuellement est de 7 μg par litre de sang. Notre étude, réalisée sur 4 ans chez 251 patients implantés, a permis de montrer que la cobaltémie moyenne était de 2,51 μg/l, nettement inférieure au seuil toxique retenu. <
En savoir plus

7 En savoir plus

Séparation et purification d'un acide organique par nanofiltration

Séparation et purification d'un acide organique par nanofiltration

Retention of glucose and lactate as function of the permeate flux – influence of NaCl concentration – feed solutions containing 0.5M NaLac, 0.1M glucose and 0 to 1M NaCl.. Retention of C[r]

273 En savoir plus

Fracture acétabulaire : la luxation de hanche associée majore t'elle le risque d'avoir une arthroplastie totale de hanche à moyen terme

Fracture acétabulaire : la luxation de hanche associée majore t'elle le risque d'avoir une arthroplastie totale de hanche à moyen terme

Dans le groupe présentant une luxation initiale, le taux d’arthroplastie était de 40% (8/20) contre 9,5% (2/21) dans le groupe non luxé (p<0,05). Soit un risque relatif de 4,2 (IC 1,22-14,2) d’arthroplastie de hanche lors de la prise en charge d’une fracture acétabulaire quand elle se trouve associée à une luxation coxofémorale. Le taux de complication infectieuse est de 9,5% (2/21) contre 10% 2/20. Nous retrouvons un taux de complications neurologiques de 4,8% (1/21) contre 5% (1/20). Cette distribution est similaire dans les 2 groupes respectivement, et sans différence significative (p>0,05) comme décrit dans le tableau 4.
En savoir plus

45 En savoir plus

Pépite | Le taux de guérison des infections de resurfaçage de hanche est-il différent de celui des prothèses totales de hanche après irrigation-lavage ?

Pépite | Le taux de guérison des infections de resurfaçage de hanche est-il différent de celui des prothèses totales de hanche après irrigation-lavage ?

Parmi les 139 dossiers d'infections de PTH évalués sur la même période que les RSA, 15 infections sur PTH (groupe témoin) ont été appariées à l’âge du groupe RSA. N’étaient pas inclus les patients ayant été opérés dans une autre institution, ayant un antécédent tumoral sur la hanche opérée, d’infection sur la hanche native ou prothétique, de fracture sur la hanche opérée, d’immunodépression ou d’insuffisance rénale, de chirurgie sur la hanche native et les patients avec un âge supérieur à 75 ans. (Figure 1).
En savoir plus

32 En savoir plus

Démembrement des pathologies aiguës de la hanche du sportif

Démembrement des pathologies aiguës de la hanche du sportif

En postopératoire, le patient doit observer une période de repos avec extension de la hanche, décharge stricte durant 6 semaines et, éventuellement, béné ficier d'une traction pour accentuer la décharge. Ces mesures sont antalgiques et pré- viennent l'ONA [10,14] . Au-delà, la rééducation est à initier par des mobilisations passives progressives et une mise en charge partielle permettant une reprise de la marche [10,14] . Le traitement des fractures fémorales consiste en une réduc- tion anatomique et, d'emblée, la réalisation d'une ostéosyn- thèse stable [8] .

10 En savoir plus

Les complications précoces des prothèses totales de la hanche

Les complications précoces des prothèses totales de la hanche

D- La paralysie sciatique précoce : Les complications neurologiques après prothèse totale de hanche sont estimées entre 1 et 2 % (conférences d’enseignements de la société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) (100)). Dans 80 % des cas, il s'agit d'une paralysie sciatique, dans 15 % des cas d'une paralysie du nerf fémoral et dans 5 % des cas de paralysies mixtes. Cinquante pour cent des paralysies sciatiques sont considérées comme idiopathiques et le plus souvent dues à un étirement lors de la luxation de la hanche. Ces complications apparaissent préférentiellement chez les patients avec une pathologie lombaire ou un diabète. Pour prévenir la survenue d'une complication neurologique, il est important de garder le genou fléchi pendant toute l'opération pour relâcher le nerf. Ces complications neurologiques sont extrêmement dures à supporter. Le pronostic varie avec la sévérité des signes. L'électromyogramme doit être effectué à 1 mois, à 3 mois et tous les 6 mois. La période de récupération pour le nerf sciatique va de 6 mois à 3 ans, de 3 à 6 mois pour le nerf fémoral. La récupération complète n'est retrouvée que dans 40 % des cas.
En savoir plus

90 En savoir plus

Show all 2725 documents...