Haut PDF Tumeurs rénales particulières : aspects anatomopathologiques et évolutifs

Tumeurs rénales particulières : aspects anatomopathologiques et évolutifs

Tumeurs rénales particulières : aspects anatomopathologiques et évolutifs

Les tumeurs rénales particulières: aspects anatomopathologiques et évolutifs VII. Le traitement : Parmi les douze cas de tumeurs rénales particulières onze cas avaient subi une néphrectomie totale élargie avec ou sans surrénalectomie ou lymphadénectomie. Le cas restant (cas n°10) a subi une intervention d’aller-retour puisqu’en peropératoire on constatait que la tumeur était adhérente à l’aorte et à la veine cave inférieure. La surrénalectomie a été pratiquée dans quatre cas (les cas n°6, n°8, n°9, et n°11) soit pour des lésions pôlaires supérieures soit pour des lésions de grande taille dépassant 8cm. La lymphadénectomie n’a été pratiquée que dans deux cas (les cas n°7 et n°11) afin d’établir une classification TNM et de prédire le pronostic, mais sans améliorer le taux de survie. Les autres cas de carcinomes rénaux n’ont pas subi un curage ganglionnaire car ce dernier est un sujet de controverse. Aucune néphrectomie partielle ni tumorectomie n’ont été pratiquée chez les malades même pour des tumeurs localisées avec rein controlatéral sain ni pour celles d’allure bénignes. Ceci le témoigne le cas d’adénome oncocytaire (cas n°3) dont le diagnostic radiologique était en faveur du diagnostic mais le traitement était radical. Les limites de la néphrectomie partielle dans ce cas a été surtout la taille de 5cm. Le cas n°7 était de petite taille soit 2,5cm avec un rein controlatéral sain avait subi un traitement radical par crainte de laisser une néoplasie maligne.
En savoir plus

156 En savoir plus

Tumeurs des parties molles : aspects anatomopathologiques, épidémiologiques et évolutifs

Tumeurs des parties molles : aspects anatomopathologiques, épidémiologiques et évolutifs

Figure 50 :::: Liposarcome Pléomorphe : : : Tumeur ayant souvent l’aspect d’un : MFH pléomorphe avec présence de lipoblastes très atypiques Les liposarcomes sont des tumeurs malignes de morphologie variable qui partagent le fait de présenter des signes de différenciation adipocytaire. Le liposarcome est considéré parmi les tumeurs malignes mésenchymateuses les plus fréquentes de l’adulte avec des taux de 14 à 18% des tumeurs des tissus mous des membres selon les séries, dans notre série les liposarcomes représentent 28,6% des sarcomes des parties molles. Ce pourcentage rejoint celui publié par Dridi M Dridi M Dridi M Dridi M [72] qui a rapporté lors de sa série que les liposarcomes représentaient 26% de l’ensemble des sarcomes des parties molles. Le type myxoïde vient largement en tête pour tous les auteurs, suivi par le type bien différencié. Dans notre série on a eu les mêmes résultats, sept sur quatorze des liposarcomes étaient de type myxoïde suivi par le liposarcome bien différencié avec six cas. Le liposarcome survient essentiellement entre la quatrième et la sixième décade [73]. Dans notre série, l’âge moyen était de 46 ans avec des extrêmes d’âge de 23 et 70ans.
En savoir plus

235 En savoir plus

Glioblastomes : aspects pathogéniques, anatomopathologiques et évolutifs

Glioblastomes : aspects pathogéniques, anatomopathologiques et évolutifs

- Prélèvements les plus volumineux possibles. - Etiquetage des prélèvements en fonction de la zone d’exérèse (bordure, centre). - N’utiliser les accessoires chirurgicaux (bistouri à ultrasons, laser), délétères pour l’histologie, qu’après avoir, dans la mesure du possible, fait la « cueillette » nécessaire et suffisante pour l’analyse anatomopathologique. Les biopsies à crâne ouvert sont rarement réalisées de nos jours. Pratiquement un tiers des biopsies réalisées dans notre série étaient par une chirurgie à ciel ouvert. Devant le manque d’un matériel de repérage stéréotaxique, elle a été le seul moyen qui a permis de prélever les tumeurs à localisation profonde.
En savoir plus

135 En savoir plus

Les aspects radiologiques des tumeurs de l'estomac Etude rtrospective  propos de 36 cas

Les aspects radiologiques des tumeurs de l'estomac Etude rtrospective propos de 36 cas

manganèse entraîne un hypersignal T1 et un hyposignal T2. L’injection d’un hypotonique évitera une vidange gastrique trop rapide et les artéfacts de mouvements d’origine digestive [62]. d-2 Résultats : L’aspect IRM des tumeurs gastriques est assez superposable à l’aspect TDM. Par rapport au scanner, l’IRM serait légèrement plus sensible pour l’extension pariétale, mais moins performante pour déterminer l’envahissement ganglionnaire. Récemment, l’étude de Anzidei et al [88] et l’étude de Maccioni et al. [89] ont montrés que l'IRM était comparable ou peut-être supérieure au scanner dans la mise en évidence de la tumeur gastrique en IRM par rapport aux derniers scanners. Néanmoins, le petit nombre de patients étudiés ne fournit pas de preuves solides pour l'utilisation de l'IRM au lieu du scanner et l’écho-endoscopie.
En savoir plus

154 En savoir plus

Tumeurs parotidiennes : aspects épidémiologiques, cliniques, histologiques et thérapeutiques, à propos de 50 cas

Tumeurs parotidiennes : aspects épidémiologiques, cliniques, histologiques et thérapeutiques, à propos de 50 cas

-86- semble contribuer au bon contrôle locorégional de la maladie. 2-2. Indications du curage ganglionnaire : L'indication du curage reste controversée, tout particulièrement chez les patients N0 cliniques et radiologiques, Zbaren et al recommandent un évidement sélectif chez tous les patients atteints de tumeurs classée N0, en le justifiant de 22% de dissémination ganglionnaire occulte retrouvée dans leur série, mais dans cette étude rétrospective ce sont les patients qui ont eu des facteurs de risque de métastases ganglionnaires qui ont subit un évidement cependant la possibilité d'un risque d'atteinte ganglionnaire infra clinique est illustré par une analyse rétrospective de 160 tumeurs des glandes salivaires principales (dont 149 de la parotide)traités dans la même institution sur une période de 14 ans avec un évidement cervical systématique :chez 139 patients classés N0, il avait dans 45% des cas une atteinte ganglionnaire histologique, les taux les plus élevés de dissémination métastatique occulte été décrit pour les carcinomes indifférenciés(75%), les carcinomes épidermoides(64%) ,les tumeurs lymphoépithéliales (60%), et les adénocarcinomes(58%), de façon plus surprenante ce pourcentage était de 33% pour le carcinome adénoïde kystique, et de 38% pour les carcinomes mucoépidermoides. Les adénopathies occultes se situent dans les groupes 1 à 4 homolaréraux, on ne rapporte pas dans ces différentes études d'atteinte ganglionnaire controlatérale [82,71,91].
En savoir plus

154 En savoir plus

Tumeurs superficielles de la vessie : Aspects diagnostiques et prise en charge au CHU Mohammed VI

Tumeurs superficielles de la vessie : Aspects diagnostiques et prise en charge au CHU Mohammed VI

Ces données sont relativement notées dans notre série aussi (face latérale gauche : 35%, face latérale droite : 16,6%, trigone : 11,67%, tumeur unique : 57,1%, multiple : 42,9%). L’incidence des tumeurs intradiverticulaire est faible puisqu’elle varie de 0,8 à 13,5% selon les séries avec une moyenne de 4% [66]. La cystoscopie ne permet de mettre en évidence la tumeur intradiverticulaire que dans 60% des cas. Cette mauvaise sensibilité est expliquée par la difficulté d’explorer la paroi de tous les diverticules en particulier lorsqu’ils sont volumineux et à collet étroit, et surtout par l’oubli d’explorer systématiquement tous les diverticules lorsque l’on a découvert une tumeur vésicale [67].
En savoir plus

152 En savoir plus

Le syndrome néphrotique idiopathique de l’enfant à La Réunion. Épidémiologie, description clinique et aspects évolutifs sur une période de 11 ans

Le syndrome néphrotique idiopathique de l’enfant à La Réunion. Épidémiologie, description clinique et aspects évolutifs sur une période de 11 ans

nombreux effets secondaires et l’efficacité à long terme est limitée (89). De plus, les résultats prometteurs du mycophénolate mofétil chez les enfants avec SNI cortico-dépendant ayant le même profil et sa moindre toxicité en font une alternative intéressante et de nombreux cliniciens le prescrivent maintenant plus facilement. Le cyclophosphamide est donc à ce jour réservé à des situations particulières et n’est plus prescrit en pratique courante dans le SNI (48). Le levamisole a été utilisé en première intention chez 23 des patients cortico-sensibles, il a suffi chez 6 patients. Onze ont eu du MMF en 2 ème intention ce qui a suffi chez 8 d’entre eux, les autres ont nécessité des anticalcineurines. Il a été utilisé en 2 ème intention chez 3 patients, 2 après MMF pour lesquels l’association a suffi et un après la ciclosporine ayant nécessité du MMF à la suite. Le levamisole a été utilisé en 3 ème intention chez un patient cortico- résistant mais n’a pas suffi. Il a également été utilisé en traitement de relais du rituximab chez 4 patients. En Gironde, le levamisole a été utilisé chez 8 patients. Ceci va dans le sens du fait qu’aujourd’hui l’utilisation du levamisole est controversée, certaines équipes l’utilisent beaucoup et d’autres pas du tout. Si il a été utilisé en première ligne depuis plus de 20 ans, son mode d’action n’est pas tout à fait connu (86). Son efficacité a cependant été démontrée à plusieurs reprises (90,91) ciblant les enfants avec des seuils de cortico-dépendance bas. Les effets secondaires du levamisole sont modérés incluant les symptômes digestifs, les rashs et vascularites cutanés et les neutropénies. Récemment les conditions d’obtention du levamisole sont contraignantes et nécessitent une demande d’autorisation temporaire d’administration nominative (92) limitant probablement son utilisation.
En savoir plus

118 En savoir plus

Aspects épidémio-cliniques, thérapeutiques et évolutifs des cancers du sein inflammatoires au CHU Mohammed VI de Marrakech

Aspects épidémio-cliniques, thérapeutiques et évolutifs des cancers du sein inflammatoires au CHU Mohammed VI de Marrakech

OUBAHA [24] 0% 38% 55% Notre série O% 48.07% 51.92% 3. Récepteurs hormonaux Les RH sont des protéines régulatrices au niveau cellulaire, essentiellement au niveau nucléaire. Leur présence témoigne de l’hormonodépendance du cancer du sein. Les RH aux oestrogènes sont des marqueurs de différenciation tumorale alors que la positivité des récepteurs aux progestérones témoigne du caractère fonctionnel des récepteurs aux oestrogènes [35]. 70% des tumeurs mammaires présentent des récepteurs aux oestrogènes positifs, leur stimulation induit une augmentation de l’effet prolifératif par l’augmentation des facteurs de croissance (ECF, IGF1,TGFα…), stimulation de l’activité nucléaire et des voix de signalisation de prolifération cellulaire, ainsi que la synthèse des protéases indispensables pour acquérir un pouvoir métastatique cellulaire. Les RH aux progestérones sont positifs dans 40 à 50 % des cas, l’expression de ces récepteurs est un élément de bon pronostic et surtout prédictif de la réponse au traitement hormonal [35].
En savoir plus

162 En savoir plus

Les tumeurs de l'intestin grle : Aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques

Les tumeurs de l'intestin grle : Aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques

Dans notre série, juste 8% de nos patients avaient des tumeurs bénignes. 3.1. Les adénomes (ou polypes adénomateux) [44]: Il s’agit des polypes les plus fréquents de l’intestin grêle. Comme dans le colon, ils se développent à partir des glandes muqueuses de Brunner, et se caractérisent par une dysplasie survenant sur une architecture de type tubuleux, tubulovilleux ou villeux. Cette dysplasie fait le lit de la transformation maligne. La composante villeuse dont la proportion doit être spécifiée, est un élément essentiel de cette transformation. Un autre facteur prédictif de transformation maligne est la taille du polype.
En savoir plus

134 En savoir plus

Réseaux dynamiques à retards évolutifs

Réseaux dynamiques à retards évolutifs

to the repository administrator: tech-oatao@listes-diff.inp-toulouse.fr This is an author’s version published in: http://oatao.univ-toulouse.fr/23345 To cite this version: Tahiri, Ayoub and Chiron, Pascale and Ladevèze, David and Archimède, Bernard Réseaux dynamiques à retards évolutifs. (2019) In: ROADEF 2019, 20ème conférence ROADEF de la société française de recherche opérationnelle et aide à la décision, 19 February 2019 - 21 February 2019 (Le Havre, France).

3 En savoir plus

MicroARN et maladies rénales - Un intérêt grandissant

MicroARN et maladies rénales - Un intérêt grandissant

Si les miARN sont maintenant des acteurs incontournables en biologie, de nombreuses questions restent en suspens quant à la régulation de leur expression et de leur biogenèse ou à l’identification de leurs cibles spécifiques. De très nombreux ARNm cibles peuvent être prédits par analyse bio-informatique, mais rares sont ceux qui sont validés expérimentalement. Si les premiers travaux décrits dans cette revue identifient des miARN d’intérêt au cours de pathologies rénales, les avancées dans la compréhension des maladies rénales passeront par cette étape de validation des ARNm cibles, cruciale non seulement pour améliorer notre compréhension du rôle des miARN en physio- pathologie, mais aussi pour envisager leur utilisation comme outil thérapeutique. ‡
En savoir plus

7 En savoir plus

Apprentissage hybride adaptatif pour les systèmes évolutifs

Apprentissage hybride adaptatif pour les systèmes évolutifs

74 Figure 3.1 : Architecture du système proposé 3.3.1 Choix de la méthode d’apprentissage Parmi les méthodes analysées ce sont les réseaux de neurones flous évolutifs EFuNNs qui répondent le mieux aux besoins nécessaires pour atteindre nos objectifs. EFuNN est un modèle du soft computing qui intègre les réseaux de neurones et la logique floue pour effectuer un apprentissage adaptatif incrémental en ligne et apprendre des règles de classification floues. Les EFuNNs fonctionnent dans un espace ouvert c.à.d. le nombre d'éléments et de dimensions peut augmenter. Ils n'ont pas besoin de voir une donnée plusieurs fois pour bien apprendre (ils peuvent fonctionner en temps réel). Ils font de l'apprentissage constructif et ont une structure dynamique. Ils apprennent en mode «life-long». Ils ont une architecture qui permet d’ajouter ou d'extraire rapidement et facilement des règles floues compréhensibles pour un être humain. La méthode utilisée dans ce mémoire pour effectuer l’apprentissage adaptatif incrémental sera le modèle EFuNN.
En savoir plus

102 En savoir plus

Les formes particulières d'emploi en France : un état des lieux

Les formes particulières d'emploi en France : un état des lieux

Par ailleurs, les dites « formes particulières d’emploi » n’impliquent pas toutes l’existence d’une forte précarité, tout comme les emplois dits « permanents » ne sont pas à l’abri de la précarité. Des travaux récents rappellent que les emplois dits permanents n’échappent pas à la précarité. Rouxel (2009) évalue qu’un quart des salariés sont en situation d’emploi précaire ou instable, dès lors que l’on tient compte des travailleurs en contrat à durée indéterminée qui soit souhaiteraient travailler davantage – les temps partiels involontaires sur contrat à durée indéterminée – soit ont peur pour leur emploi dans les 12 mois à venir. D’autres travaux observent qu’une forte précarité pèse sur les travailleurs à temps partiel (cf. par exemple Askenazy et alii, 2009). A l’opposé on l’a rappelé ci dessus, les formes particulières d’emploi ne subissent pas toujours des contraintes de temps de travail systématiquement plus lourdes que celles des emplois permanents (Cottrell et alii, 2002). En d’autres termes, en France, la stabilité ou la précarité ne sont pas strictement associées pour l’une aux emplois « permanents », pour l’autre aux formes particulières d’emploi.
En savoir plus

59 En savoir plus

Évaluation du régulateur sur une courbe modulaire et valeurs particulières

Évaluation du régulateur sur une courbe modulaire et valeurs particulières

Par la suite, nous avons utilisé les propriétés des discriminants modu- laires augmentés et des involutions d’Atkin-Lehner pour ramener le régulateur sous la forme d’une intégrale de Ran[r]

80 En savoir plus

Revue consommation / Consommation de carburants des voitures particulières

Revue consommation / Consommation de carburants des voitures particulières

On en a tiré,pour chaque département, un indice de consommation pour chaque mois d'été, en rapportant la consommation estimée de chacun de ces trois mois à la moyenne men­ suelle de la[r]

22 En savoir plus

La relation de soins en odontologie : quelques situations particulières

La relation de soins en odontologie : quelques situations particulières

La relation de soins en odontologie : Quelques situations particulières. RESUME EN FRANÇAIS : L’art dentaire est une profession extrêmement riche. Sa principale richesse, qui constitue aussi une difficulté est le contact avec le public. La relation de soin que le praticien doit construire avec chaque patient fait appel à ces capacités d’adaptation et de communication afin d’établir une relation thérapeutique basée sur la confiance. Après un rappel historique de l’évolution de la relation de soin, le cadre actuel de la relation de soin et la place de chacun des acteurs sont décrits. Les notions fondamentales de la communication interpersonnelle sont exposées, puis misent en application dans différentes situations cliniques spécifiques : Le patient jeune, le patient âgé, le patient en situation d’handicap, la situation conflictuelle et le patient anxieux.
En savoir plus

83 En savoir plus

en
                                                                    fr

en fr Social communication processing in Prader-Willi syndrome : descriptive, analytical and evolutionary aspects Traitement des signaux de communication dans le syndrome de Prader-Willi : aspects descriptifs, analytiques et évolutifs

Toutes ces études qui ont été présentées dans cette section, semblent converger vers un effet bénéfique de l’OT sur les processus de traitement et de reconnaissance des émotions (à des n[r]

416 En savoir plus

Traitement des signaux de communication dans le syndrome de Prader-Willi : aspects descriptifs, analytiques et évolutifs

Traitement des signaux de communication dans le syndrome de Prader-Willi : aspects descriptifs, analytiques et évolutifs

Cette étude a été conduite sur des volontaires sains n’étant pas en surpoids, ce qui signifie de l’OT agit également sur la régulation de la réponse à la valeur donnée à la nourriture da[r]

415 En savoir plus

Atteintes rénales de la COVID-19

Atteintes rénales de la COVID-19

Cette atteinte tubulaire proximale a également été évoquée dans une étude rétrospective incluant 42 patients montrant, chez 75 % d’entre eux, un syndrome de Fanconi i[r]

6 En savoir plus

Aspects évolutifs et environnementaux de la plasticité phénotypique chez deux Moronidés, le bar européen (Dicentrarchus labrax) et le bar rayé (Morone saxatilis)

Aspects évolutifs et environnementaux de la plasticité phénotypique chez deux Moronidés, le bar européen (Dicentrarchus labrax) et le bar rayé (Morone saxatilis)

L’objectif général de cette thèse était d’étudier les effets d’un appauvrissement en acide gras à longue chaîne polyinsaturée (AGLPI) du type n-3 sur la plasticité [r]

228 En savoir plus

Show all 1802 documents...