Haut PDF Traitement chirurgical des fractures articulaires de l'extrémité inférieure du radius

Traitement chirurgical des fractures articulaires de l'extrémité inférieure du radius

Traitement chirurgical des fractures articulaires de l'extrémité inférieure du radius

Les plaques LCP sont pré moulé et reproduisent l’anatomie du poignet, qu’il s’agisse des plaques antérieures, postérieures ou externes. Si la fracture est bien réduite avec restitution de l’anatomie du poignet, il ne peut y avoir d’effraction articulaire de l’une des vis. Comme le montrent les résultats de l’étude de COGNOT J- M (96), les vis bloquées situées en zone épiphysaire, passant au sommet de la concavité articulaire ont eu un effet d’étau sur la surface radiale, empêchant le déplacement secondaire. L’espace situé entre ces vis et la surface articulaire est une zone susceptible de se tasser, il est donc important de placer la plaque suffisamment en bas sur le radius de façon à ce que les vis épiphysaires bloquées aient réellement un effet d’étau sur la surface articulaire radiale. La stabilité angulaire assurée par les plaques à vis bloquées suffit à elles seules d’empêcher le déplacement secondaire.
En savoir plus

146 En savoir plus

Résultats du traitement chirurgical des cals vicieux de l'extrémité inférieure du radius du CHU de Marrakech

Résultats du traitement chirurgical des cals vicieux de l'extrémité inférieure du radius du CHU de Marrakech

Le cal vicieux représente la complication principale des fractures du radius distal. Notre étude rétrospective comporte 12 patients porteurs de cals vicieux de l’extrémité inférieure du radius colligés au service de Traumatologie –orthopédie (aile B) du Centre Hospitalier Universitaire Mohamed VI de Marrakech de Janvier 2004 à Décembre 2011. Le but de notre travail est d’analyser les résultats du traitement chirurgical des cals vicieux du radius distal dans notre série et ses conséquences sur la biomécanique du poignet. L'âge de nos patients variait entre16 et 60 ans avec un âge moyen de 34 ans et 6 mois. Notre série est constituée de 8 hommes et 4 femmes soit un sex ratio ½ . le côté prédominant était atteint dans 75%. Tous nos patients étaient opérés pour un cal vicieux extra-articulaire. Les plaintes fonctionnelles induites par les cals vicieux devraient être analysées objectivement à l’aide d’examens complémentaires appropriés avant de proposer une prise en charge chirurgicale. Dans les cals vicieux extra-articulaires, nous préconisons les ostéotomies de réorientation avec addition d’un greffon iliaque trapézoïdal.
En savoir plus

124 En savoir plus

Traitement chirurgical des fractures de l'extrémité inférieure du fémur chez l'adulte : à propos de 40 cas

Traitement chirurgical des fractures de l'extrémité inférieure du fémur chez l'adulte : à propos de 40 cas

Avantages : la pose d’un fixateur externe est rapide. Il est possible secondairement de modifier un défaut d’axe ou de mettre le foyer en compression. Inconvénients : la fréquence des fractures ouvertes pourrait conduire à poser des fixateurs externes de manière abusive. Le fixateur externe permet difficilement une bonne prise épiphysaire. Ces fractures sont parfois longues à consolider, avec un bras de levier entre le fémur et le tibia très important, et il est fréquent d’assister à une déstabilisation des fiches ou à une ostéite qui conduit à enlever précocement le fixateur externe, tout en fermant la porte à une ostéosynthèse interne stable. Les fiches épiphysaires posées en percutané traversent le cul-de- sac synovial latéral de Poirier avec un risque important d’arthrite, risque que le fixateur avait initialement pour but d’éviter.
En savoir plus

145 En savoir plus

Traitement orthopédique des fractures de l'extrémité inférieure du radius, description, validité de son application en cabinet de station de sport d'hiver

Traitement orthopédique des fractures de l'extrémité inférieure du radius, description, validité de son application en cabinet de station de sport d'hiver

Les anglo-saxons proposent différentes classifications qui s'attachent chacune à un aspect particulier du problème sans jamais être exhaustive ; la classification de Melone [72] par exemple ne s'intéresse qu'aux fractures articulaires. La classification de Frykman est la plus fréquemment utilisée [73]. Elle a l’avantage d’attirer l’attention sur le bord ulnaire du poignet et de différencier les fractures avec atteinte direct radio ulnaires [74]. Elle ne prend pas en compte la direction du déplacement initial, la comminution dorsale et le raccourcissement initial, étant pourtant utile lors qu’il s’agit de définir les critéres pronostiques de stabilité. Fernandez regroupe les fractures en fonction du mécanisme du traumatisme. Mac Mutry et Jupiter en fonction du nombre de fragments osseux.
En savoir plus

69 En savoir plus

Intrt du fixateur externe dans le traitement des fractures de lextrmit infrieure du radius

Intrt du fixateur externe dans le traitement des fractures de lextrmit infrieure du radius

et cliniques sont excellents après les deux techniques, sans différence significative en termes de force de poignet , d’amplitudes articulaires ou de restauration anatomique (77) . Plus récemment, en 2013 , une étude de type méta-analyse ne montrent pas de différence nette entre la fixation externe et la fixation interne, avec un avantage po ur les plaques antérieures (78). Il y avait très peu de différence clinique entre le groupe « fixation par plaque » et le groupe « fixation externe ». L’ostéosynthèse avec plaque fournit des scores DASH bas, une meilleure restauration de la longueur radiale et des taux d’infection réduits par rapport à la fixation externe pour le traitement des fractures de l’extrémité distale du radius.
En savoir plus

112 En savoir plus

Traitement chirurgical des fractures des plateaux tibiaux par la technique dEchafaudage (Etude prospective)

Traitement chirurgical des fractures des plateaux tibiaux par la technique dEchafaudage (Etude prospective)

ostéoblastes et de leurs précurseurs. La source principale de spongieux est au niveau des crêtes iliaques, mais on peut le prélever aussi au niveau du tubercule de Gerdy ou de l'extrémité distale du radius ou du tibia. Les sources de greffes cortico-spongieuses vascularisées ou non sont le péroné, les côtes et les crêtes iliaques (figure 37). Elles peuvent être greffées avec ou sans leur pédicule vascu- laire. Ces greffes sont peu ostéo-inductives mais plutôt ostéo-conductrices et probablement ostéogéniques par la survie de leurs ostéoblastes. Les greffes corticales procurent au site rece- veur des qualités mécaniques, même si les greffes non vascularisées pendant les six premières semaines s'affaiblissent, du fait de leur résorption et de leur revascularisation. Les greffes vascu- larisées, elles, consolident rapidement à l'interface greffon-hôte avec meilleure lutte contre l'in- fection.
En savoir plus

114 En savoir plus

Embrochage isolastique dans les fractures du radius distal  bascule antrieure

Embrochage isolastique dans les fractures du radius distal bascule antrieure

Les fractures marginales antérieures en font partie et constituent une entité rare parmi les fractures du poignet. Leur taux varie selon les auteurs de 0.6% à 6% du total des fractures de l’extrémité inférieure du radius [2], [3], [4], [5]. Plusieurs modalités thérapeutiques ont vu le jour durant les deux dernières décennies. Elles ont été développées progressivement pour répondre aux objectifs suivants à savoir une réduction la plus anatomique possible et une stabilité suffisante pour permettre une mobilisation précoce du poignet atteint. Ceci dit les fractures marginales antérieures ne sont pas sujettes au traitement fonctionnel. Leur prise en charge est ainsi chirurgicale [2], [6], [7], [8].
En savoir plus

112 En savoir plus

Profil épidémiologique des fractures de l’extrémité inférieure du radius

Profil épidémiologique des fractures de l’extrémité inférieure du radius

Fractures de l’extrémité inférieure du radius thèse n°117 /2010 4.7. La prothèse radiale : Les prothèses totales du poignet sont utilisées depuis de nombreuses années mais les indications sont restées rares surtout dans le cadre de l’arthrose. Les séries publiées sont courtes (118,119) mais les résultats de ces prothèses ont montré de manière commune la défaillance des implants essentiellement au niveau carpien. Roux (120) propose récemment le remplacement et le resurfaçage du radius distal par une prothèse s’articulant à la fois avec le condyle carpien et la tête ulnaire autorisent le traitement des fractures complexes. Les résultats cliniques préliminaires sont favorables. Le taux de descellement des prothèses totales de poignet est faible au niveau du radius mais la fiabilité à long terme de cet implant reste à démontrer. Cette prothèse est dotée d’une rotation longitudinale dont l’objectif est triple : diminuer les contraintes engendrées par la pronosupination, offrir une meilleure adaptation de l’implant au condyle carpien et assurer une plus grande stabilité radio-ulno-carpienne.
En savoir plus

160 En savoir plus

Traitement des fractures de l’extrémité inférieure du fémur

Traitement des fractures de l’extrémité inférieure du fémur

VIVES (55) n’a noté aucune pseudarthrose dans les 31 fractures ayant bénéficie d’une greffe corticospongieuse. i- Chirurgie mini-invasive De nouvelles techniques de chirurgie mini-invasive ont été développées préservant au maximum la biologie des tissus incriminés. Elles ont permis une amélioration de la prise en charge des patients en diminuant la morbidité de l’intervention (diminution du temps chirurgical et des pertes sanguines), en diminuant le recours à la greffe osseuse et en permettant une meilleure récupération fonctionnelle et une amélioration des taux de consolidation (100). De bons et excellents résultats fonctionnels et anatomiques peuvent êtres obtenus en utilisant des techniques mini-invasives chez des patients polytraumatisés et ayant une fonction pulmonaire compromise (101).
En savoir plus

143 En savoir plus

Le traitement chirurgical des fractures de lextrmit suprieure de lhumrus

Le traitement chirurgical des fractures de lextrmit suprieure de lhumrus

VI. Traitement: Les nombreuses propositions thérapeutiques témoignent des difficultés rencontrées. Elles vont du traitement orthopédique à la prothèse humérale en passant par différents types d’ostéosynthèse. Quatre-vingt à 85% des fractures de l’extrémité supérieure de l’humérus peuvent être traitées orthopédiquement. Ce traitement s’adresse à toutes les fractures peu ou non « déplacées ». Cette notion d’absence de déplacement reste purement arbitraire : Neer la définie comme une bascule de la tête inférieure à 45° ou/et un déplacement des fragments de moins de 1 cm de plus, dans le cas de fractures peu ou non déplacées, le risque de survenue de nécrose de la tête humérale est faible et son retentissement fonctionnel peu important [40] Pour 20 à 15% des fractures, instables ou à grand déplacement, le traitement est chirurgical, plusieurs techniques et moyens ont été décrits dans ce cadre. Certaines conditions (os de mauvaise qualité, mauvais état général du patient) peuvent amener à traiter orthopédiquement ce type de fractures.
En savoir plus

147 En savoir plus

Embrochage de py dans les fractures du radius distal

Embrochage de py dans les fractures du radius distal

S’adresse à des fractures avec faible comminution postérieure. Après réduction, un abord cutané à minima est réalisé pour récliner la branche sensitive du nerf radial. Le tendon long extenseur du pouce, les radiaux et le tendon du long supinateur. La première broche de 18/10 est introduite par la styloïde radiale dans un plan presque frontal ; la deuxième est introduite par le tubercule de Lister dans un plan sagittal. Les deux broches se fixent à 45° dans la corticale opposée. C’est la deuxième broche qui contrôle la stabilité et qui prévient le déplacement Postérieur.
En savoir plus

109 En savoir plus

Fractures du scaphode associes aux fractures de lextrmit distale du radius chez ladulte

Fractures du scaphode associes aux fractures de lextrmit distale du radius chez ladulte

Entre Janvier 2018 et Décembre 2018 inclus, nous avons colligé 17 cas de fractures du scaphoïde associées à une fracture de l’extrémité distale du radius. Ils ont tous bénéficier d’un traitement adapté que ça soit orthopédique ou chirurgicale par fixation interne par embrochage ou vissage ; et dont deux sous assistance arthroscopique. Le suivi des malades est fait sur 3 consultations à J21, J45 et à 3 mois de l’intervention ; Centré sur l’évolution clinique, radiologique les complications dépistées, l’amplitude des mouvements du poignet et enfin le score fonctionnel PRWE.
En savoir plus

142 En savoir plus

Efficacité et innocuité de l'anesthésie intra-focale dans la prise en charge initiale des fractures déplacées de l'extrémité inférieure du radius chez l'adulte : une revue systématique de littérature

Efficacité et innocuité de l'anesthésie intra-focale dans la prise en charge initiale des fractures déplacées de l'extrémité inférieure du radius chez l'adulte : une revue systématique de littérature

D/ Analyse de la revue systématique de littérature incluse Handoll (21) avait inclus 18 essais cliniques randomisés ou quasi-randomisés. L'objectif de son travail était de synthétiser les preuves de l'efficacité relative des principales méthodes d'anesthésie utilisées pour la prise en charge des fractures distales du radius chez les adultes. Neuf essais de sa revue concernaient l'AIF, dont huit avaient déjà été inclus au terme de notre recherche et ont été analysés précédemment. Un essai avait été exclu lors de la deuxième étape de sélection (texte complet en langue allemande).
En savoir plus

93 En savoir plus

Pépite | Fractures articulaires du radius distal et lésions ligamentaires associées : étude prospective comparative arthroscopie versus non arthroscopie à propos de 228 patients

Pépite | Fractures articulaires du radius distal et lésions ligamentaires associées : étude prospective comparative arthroscopie versus non arthroscopie à propos de 228 patients

En effet, la réparation en aigu systématique de ces lésions pourrait prévenir l'apparition d'arthrose post-traumatique type SLAC ainsi que des douleurs post traumatiques chroniques du bord ulnaire du poignet, mais des études avec un suivi à plus long terme sont nécessaires pour le démontrer. Enfin, c'est surtout chez le sujet jeune où il s'agit de fractures à hautes énergie que cet apport pourrait être bénéfique. Par l'amélioration de la réduction fracturaire, le meilleur diagnostic et le traitement des lésions ligamentaires associées, l'arthroscopie permettrait une meilleure prise en charge de ces fractures articulaires et de plus faibles répercussions fonctionnelles à long terme.
En savoir plus

41 En savoir plus

Fractures distales du radius, analyse radiologique

Fractures distales du radius, analyse radiologique

Nous pensons que les lésions du carrefour radio ulnaire inférieur sont au premier plan dans le déterminisme du pronostic des fractures de l’extrémité distale du radius. Les techniques d’évaluation de ces lésions restent incomplètes et très coûteuses. Elles ne peuvent être justifiées du fait de l’absence de techniques de réparation adéquate. L’analyse de nos radiographies standard nous a permis de différencier deux niveaux lésionnel : la MIO et le TFCC, ceci se fait par l’analyse des rapports de fragment proximal radial, de l’épiphyse radiale et de l’ulna sur une radiographie de profil strict.
En savoir plus

73 En savoir plus

Les fractures du pilon tibial : Traitement chirurgical par ostéosynthèse interne ou externe

Les fractures du pilon tibial : Traitement chirurgical par ostéosynthèse interne ou externe

Ce sont généralement des forces de torsion qui sont impliquées. Elles engendrent généralement des traits de fracture spiroïde, avec un faible taux de comminution de tassement et des lésions minimes des tissus mous.  Les traumatismes à haute énergie sont la cause prédominante de ces fractures et surviennent lors d’une chute d’un lieu élevé, d’un accident de travail ou de la voie publique. Dans ce cas-là. Il est admis que la compression exercée par la poulie astragalienne est essentiellement responsable d’importants déplacements et comminution articulaire, associées souvent à de graves lésions des parties molles [27, 51, 56,57].
En savoir plus

198 En savoir plus

Traitement chirurgical des fractures de la diaphyse humrale(Plaque visse versus Clou)

Traitement chirurgical des fractures de la diaphyse humrale(Plaque visse versus Clou)

Résumé Les FDH représentent 2% de l’ensemble des fractures ; Le débat principal autour de ces fractures se centre sur les indications thérapeutiques car tout type de stabilisation chirurgicale trouve des défenseurs parfois inconditionnels et véhéments. Une série de 40 ostéosynthèses a été revue dont 6 polytraumatisés, 2 cas d’ouverture cutanée et quatre paralysies radiales initiales. L'ostéosynthèse par plaque a été réalisée chez 25 patients et par enclouage chez 15 malades. Nous avons adopté la classification AO, l’évaluation des résultats s'est faite avec la cotation de Stewart & Hundley modifiée. Pour les patients traités par plaque : 2cas de paralysies radiales postopératoires notés qui ont bien évoluées, 2 cas de pseudarthroses et 1 cas de sepsis. Les bons et très bons résultats concernent 92 % des patients. Pour les patients traités par enclouage : pas de paralysie radiale ; pas de pseudarthroses, pas de cas de sepsis, 1 cas de raideur de l’épaule. Les bons et très bon résultats concernent 93% des patients.
En savoir plus

148 En savoir plus

Le traitement chirurgical des fractures de lextrmit suprieure de lhumrus entre plaque visse et embrochage

Le traitement chirurgical des fractures de lextrmit suprieure de lhumrus entre plaque visse et embrochage

Dans notre série, nous n'avons pas eu de cas de lésions neurologiques chez nos patients traités par plaque vissée, ou du moins l’examen clinique ne trouve pas de déficit neurologique. b. Complications vasculaires : Au cours des fractures de l’extrémité supérieure de l’humérus peuvent être la conséquence d’un traumatisme violent ou pénétrant, mais peuvent survenir au cours du temps chirurgical. La lésion survient également à la jonction entre l’artère circonflexe antérieure et l’artère axillaire. Le diagnostic clinique peut être difficile. En cas de suspicion de lésion vasculaire, l’exploration par artériographie doit être effectuée et conduire à une réparation.
En savoir plus

141 En savoir plus

Etude rétrospective sur le traitement chirurgical des fractures du col fémoral au service de traumatologie B au CHU MOHAMMED VI

Etude rétrospective sur le traitement chirurgical des fractures du col fémoral au service de traumatologie B au CHU MOHAMMED VI

IV-TRAITEMENT : 1- But du traitement : Non seulement du point de vue individuel, mais également du point de vue socioéconomique, il est impératif que le traitement d’une fracture du col fémoral soit le mieux adapté possible. Ce traitement doit permettre au patient de retrouver une fonction préfracturaire et de rentrer au domicile dans le plus bref délai et ce, avec une dépendance minimale vis-à-vis des tiers. De plus, et afin d’éviter bon nombre de complications, le traitement doit être le moins agressif possible et permettre une mobilisation précoce, de préférence avec prise d’appui immédiate (12,16).
En savoir plus

151 En savoir plus

Le traitement chirurgical du cancer de lestomac

Le traitement chirurgical du cancer de lestomac

A noter que les traitements néo-adjuvants induisent des modifications de la tumeur appelées ≪ réponse tumorale ≫. Les modifications anatomopathologiques les plus fréquemment observées sont : la présence d’histiocytes spumeux, les modifications vasculaires, notamment l’end artérite oblitérante et les thrombis organises, une fibrose marquée, ainsi que les flaques de mucus acellulaires. La régression tumorale peut également être observée au niveau des ganglions et se traduira par la présence d’amas d’histiocytes spumeux, une fibrose nodulaire et des secteurs d'hyalinose. Ainsi, l’introduction d’un traitement néo-adjuvant va modifier la prise en charge anatomopathologique des pièces opératoires, comme cela a été le cas quelques années auparavant pour d’autres tumeurs, notamment le cancer du rectum.
En savoir plus

232 En savoir plus

Show all 3815 documents...