Haut PDF Structuration des processus d'aide à la décision par analyse bipolaire

Structuration des processus d'aide à la décision par analyse bipolaire

Structuration des processus d'aide à la décision par analyse bipolaire

structuration bipolaire permettant la distinction entre les éléments à impact positif et négatif sur l’atteinte des objectifs, considération des interactions entre les éléments de la déc[r]

176 En savoir plus

Aide à la décision pour la servicisation des PME industrielles : une approche par modélisation et simulation

Aide à la décision pour la servicisation des PME industrielles : une approche par modélisation et simulation

5 Conclusion Le modèle de simulation construit est constitué de deux modèles de simulation interconnectés. L’approche processus et l’approche de la simulation à évènements discrets, caractéristique du logiciel ARENA, nous ont permis d’avoir un modèle de simulation qui reproduit le fonctionnement d’ENVIE dans une situation de transition vers une offre PSS. Nous avons appliqué la démarche de modélisation et de simulation sur le cas ENVIE présenté dans le chapitre 7. L’analyse du plan d’expérience complet (160 scénarios) nous a permis, à travers l’ACP et une analyse graphique, de tirer des conclusions et des caractéristiques des interactions entre variables du systèmes d’usage et variables du système productif. Nous avons pu analyser plus finement la manière dont les leviers de gestion influencent la performance de l’entreprise, d’une part, et l’impact des sources d’incertitude sur la performance industrielle, d’autre part. L’analyse nous a permis de déceler des influences qui peuvent se révéler contradictoires (amélioration des activités de production et détérioration des activités de service). De telles observations mettent l’accent sur la nécessité de développer des règles de gestion fines pour trouver un équilibre en jouant à la fois sur la flexibilité d’affectation des ressources backoffice/front office et sur les degrés de polyvalence. Par ailleurs et à travers l’analyse comparative et l’application de différents critères de discrimination entre les configurations, nous avons pu conforter nos conclusions et les résultats de l’ACP.
En savoir plus

258 En savoir plus

Aide à la décision pour la conception et la gestion de systèmes de transport automatisés complexes

Aide à la décision pour la conception et la gestion de systèmes de transport automatisés complexes

Dans l’industrie de fabrication de semi-conducteurs, on proc` ede r´ eguli` erement ` a des main- tenances correctives de machines tomb´ es en panne, ou le d´ eplacement de machines sur un rail du r´ eseau, ou la r´ ealisation d’une maintenance sur une machine ` a la hauteur du rail ou le d´ eblocage d’un v´ ehicule sur un segment du r´ eseau de rails. Ces maintenances indis- pensables ` a la d´ etection et ` a la pr´ evention de certaines pannes des ´ el´ ements du syst` eme de transport et de production cr´ eent des perturbations sur le r´ eseau de transport, en particulier un v´ ehicule qui se bloque sur une partie du r´ eseau. Ceci peut tr` es vite cr´ eer une congestion de plusieurs autres v´ ehicules et ainsi provoquer l’arrˆ et temporaire de la livraison des lots sur les machines. Pour permettre ` a l’op´ erateur de maintenance de faire ces interventions en toute s´ ecurit´ e et sans perturber le reste du r´ eseau, la partie concern´ ee du r´ eseau est tem- porairement ferm´ ee. En pratique, les op´ erateurs de maintenance du syst` eme de transport automatis´ e g` erent la situation en fermant informatiquement certaines routes du r´ eseau de transport afin de s´ ecuriser leur intervention. Ils isolent ´ egalement la zone incidente pour ´ eviter le blocage d’autres v´ ehicules. Ils d´ eterminent aussi les machines et les ´ equipements de stockage impact´ es par cet arrˆ et afin de sp´ ecifier ceux qui ne seront plus livr´ es par le syst` eme de transport pendant la dur´ ee de l’intervention. Tout le processus d´ ecrit ci-dessus ´ etait r´ ealis´ e de fa¸con manuelle et non optimis´ e, entraˆınant des erreurs et beaucoup de stress chez les op´ erateurs de maintenance. Le temps mis pour pr´ eparer un arrˆ et et intervenir ´ etait important et l’analyse sur les machines impact´ ees n’est pas toujours bien d´ etermin´ ee. Il faut imp´ erativement informer le syst` eme des ´ equipements qui ne seront plus desservis par les v´ ehicules via le rail pendant la dur´ ee de l’intervention. Sinon, le syst` eme contin- ue de programmer des missions de transport vers ou au d´ epart de ces ´ equipements. C’est pourquoi, il a ´ et´ e d´ ecid´ e d’automatiser l’obtention de toutes les informations n´ ecessaires au bon d´ eroulement d’un arrˆ et programm´ e ou non sur une partie du r´ eseau. Il faut rapide- ment d´ eterminer les segments ` a couper informatiquement pour s´ ecuriser et isoler la zone d’intervention ainsi que les ´ equipements impact´ es par l’intervention.
En savoir plus

156 En savoir plus

Aide à la décision pour le choix et le paramétrage de protocoles de cohérence des données

Aide à la décision pour le choix et le paramétrage de protocoles de cohérence des données

3 Prise de décision sur les protocoles de cohérence Le processus de définition des protocoles de cohérence fait partie de la chaîne de compilation globale. Une première phase dans la chaîne de compilation permet de définir un graphe d’accès aux données partagées à partir de l’analyse statique du code. La caractérisation du compor- tement de l’application se fait à travers la reconnaissance de patrons d’accès aux données au sein de ce graphe descriptif (ex : producteur/consommateur). Cette analyse fournit également des informations sur la fréquence d’accès à chacune des données partagée, ainsi que les dépen- dances entre ces différents accès. En plus du comportement de l’application, l’utilisateur peut définir le contexte applicatif ainsi que le profil de performance qui en découle (ex : temps réel, basse énergie). Nous définissons une bibliothèque de protocoles de cohérence dans laquelle les différents protocoles sont classés par profil de performances. Par exemple, grâce au principe de préchargement des motifs d’accès, le protocole Cocca [2] permet d’accélérer les accès aux données, il est donc plus adapté pour un profil haute performance. Un protocole coopératif tel que le glissement de données [3] permet de réduire les pics de charge dans les zones les plus stressées, il est ainsi plus adapté à un profil d’équilibrage de consommation énergétique sur la puce. Le raffinement des choix de protocoles se fait lors de la deuxième phase de paramétrage considérant les caractéristiques de la plate-forme d’exécution.
En savoir plus

5 En savoir plus

Aide à la décision pour l’automatisation de la manutention dans une unité de fabrication de semi-conducteurs

Aide à la décision pour l’automatisation de la manutention dans une unité de fabrication de semi-conducteurs

des performances de la production obtenues au fabricant de semi-conducteurs Infineon Com- pany grâce à l’automatisation des opérations de manutention. Dans la littérature, il y a très peu d’articles portant sur le problème de l’automatisation de la manutention dans une wafer fab existante et fonctionnelle. Le travail de Pillai [89] dé- crit, d’une part, les besoins d’automatisation des opérations de manutention dans les unités de fabrication de semi-conducteurs. D’autre part, l’auteur a fourni les prérequis nécessaires pour garantir la réussite d’un projet d’intégration d’un Automated Material Handling System (AMHS) (analyse des flux matériels, demande en transport et stockage...). De plus, l’utili- sation de la simulation dans la phase du design a été fortement recommandée. Plus tard, Subramaniam et Kryder [107] ont présenté l’évolution des générations des systèmes de ma- nutention dans les wafer fabs 200mm de Intel Company. Ils ont décrit les avantages et les défis dans l’intégration et le maintien d’un AMHS. Murray et al. [81] ont utilisé une approche basée sur la simulation pour évaluer l’impact de l’intégration d’un AMHS dans une wafer fab. Les auteurs ont considéré des indicateurs liés au processus de production (temps de cycle, taux de start et capacité). La rentabilité du projet a été aussi étudiée par l’analyse du taux d’intérêt. Les résultats ont clairement montré les avantages de l’AMHS par rapport à la ma- nutention manuelle. Cependant, il est important de souligner que les auteurs n’ont envisagé qu’une configuration de transport inter-bay avec un layout "parfait" des équipements de pro- duction. Cela n’est pas toujours le cas dans des wafer fabs de l’ancienne génération (200mm par exemple). Miller et al. [71] ont montré le défi de la mise en œuvre d’un AMHS dans une usine de fabrication 200mm de IBM Company. L’article décrit les contraintes techniques et les problèmes pratiques pour l’installation d’un tel système. À travers leurs expériences, les auteurs ont confirmé que l’automatisation de la manutention présente une opportunité importante pour améliorer les performances des wafer fabs. Néanmoins, les avantages po- tentiels d’une telle opportunité doivent être préalablement quantifiés. On note qu’il s’agit d’une présentation très technique d’un projet d’intégration d’un AMHS dans une wafer fab. Ainsi, les auteurs ont mis l’accent sur la phase d’installation sans aborder les détails du choix et du design du système. Carriker [13] a abordé le problème de conversion des wafer fabs 200mm pour supporter le processus manufacturier des plaquettes 300mm dans le cas de In- tel Company. Ainsi, l’auteur a souligné les défis techniques à relever pour l’intégration d’un AMHS.
En savoir plus

236 En savoir plus

Aide à la décision dans l'évaluation des impacts des  politiques de financement de la recherche

Aide à la décision dans l'évaluation des impacts des politiques de financement de la recherche

INTRODUCTION Contrairement aux trois autres approches, l’approche réflexive permet une prise en compte plus élaborée des exigences de légitimité et de validité mais peut en contrepartie impliquer de plus grandes difficultés et des délais d’analyse plus longs. Cette approche permet une remise en question globale de tous les éléments du processus de décision. De ce fait en accord avec la conception com- municative de la rationalité décrite par Habermas [Habermas, 1981], l’analyste ne peut pas prétendre que son approche est rationnelle à moins de fournir des arguments acceptables, non seulement par le client, mais aussi par la commu- nauté scientifique (validité) et par le public (légitimité). Ceci pouvant impliquer de nombreuses difficultés dont la description n’est pas le propos des auteurs de la classification, voir [Cailloux et Meinard, 2018] pour une exploration partielle. Chacune de ces approches est ainsi caractérisée par un modèle de rationalité et une source de légitimité différents. Dans le cadre de ce travail, nous utiliserons majoritairement une approche conformiste qui est fondée sur l’observation de la réalité et dispose d’une rationalité légitimée par la construction d’un modèle empirique. La construction d’un modèle de décision utilisant une approche confor- miste nécessite donc de trouver une certaine logique exogène au décideur dans les décisions de financement. Si tel n’était pas le cas, il faudrait changer d’approche et se tourner par exemple vers une approche adaptative. Ce changement de fond serait en soit un résultat intéressant puisqu’il mettrait en évidence le fait que le financement de la recherche en France ne dispose pas d’un modèle de rationalité compréhensible par un observateur extérieur.
En savoir plus

274 En savoir plus

Analyse multidimensionnelle interactive de résultats de simulation. Aide à la décision dans le domaine de l'agroécologie

Analyse multidimensionnelle interactive de résultats de simulation. Aide à la décision dans le domaine de l'agroécologie

Entrepôts de données : concepts et définitions 25 1.2.4.1 R-OLAP : Relational OLAP L’implémentation R-OLAP ( "Relational OLAP" ou OLAP relationnelle) utilise une base de données relationnelle, pour le stockage des données et des agrégations destinées à l’analyse. La majorité des fonctions nécessaires à l’utilisation d’OLAP sont donc gérées par un système de gestion de bases de données relationnelle (SGBDR). Le langage de requête (i.e. SQL) est expressif, et son interprétation est optimisée pour un temps de réponse minimal. La base de données relationnelle doit être structurée suivant un schéma spécifique afin de faciliter les processus d’analyse par le SGBDR. En effet, seuls certains schémas, décrits par les auteurs de [IBM98], peuvent être adaptés aux concepts OLAP. Le schéma en étoile est le plus connu, il consiste en une table de fait centrale et un ensemble de tables de dimensions représentées visuellement par une étoile (e.g. 1.1). En revanche, le schéma en constellation fusionne plusieurs schémas en étoile en utilisant des dimensions communes, il comprend donc plusieurs tables de faits et des dimensions communes ou spécifiques. Enfin, le schéma en flocon dérive du schéma en étoile : la table de fait est maintenue, tandis que les dimensions sont divisés en plusieurs tables en fonction de leurs hiérarchies. Le modèle en flocon est préconisé lorsque les tables de dimensions contiennent un très grand volume de données. Pour conclure, l’utilisation des SGBDR permet à l’implémentation R-OLAP de traiter un volume considérable de données. Cependant, l’implémentation R-OLAP se retrouve limitée aux fonctionnalités du langage SQL, et peut présenter des temps de calculs assez longs, étant donné qu’elle est plus adaptée à des processus transactionnels.
En savoir plus

176 En savoir plus

Résolution des problèmes de décision de groupe par analyse bipolaire

Résolution des problèmes de décision de groupe par analyse bipolaire

IV. C ONCLUSION Ce papier propose de résoudre les problèmes de décision de groupe basés sur des évaluations individuelles par une approche bipolaire interactive permettant de représenter visiblement les choix et convergences des décideurs à travers des ensembles de solutions. L’approche consiste à évaluer les aspects positifs et négatifs des alternatives, pour chaque décideur, à travers deux mesures de sélectabilité et de rejetabilité. Ceci permet d’éviter les compensations entre aspects positifs et négatifs dans la phase d’évaluation individuelle. L’influence et l’interaction entre les décideurs sont modélisées par des mesures de concordance et de discordance qui représentent l’influence positive et négative qu’un voisinage peut avoir sur un décideur. Un indice d’individualisme est défini pour modéliser la réaction d’un décideur par rapport à l’avis de son voisinage. Pour éviter les divergences des résultats finaux individuels donnés par des ensembles d’équilibre satisfaisants, un processus de consensus soft est proposé pour faire tendre les réponses individuelles vers une solution commune. Des mesures de proximité et de consensus bipolaires sont définies pour détecter les écarts entre les alternatives et orienter les décideurs présentant le plus de marge dans un mécanisme de rétroaction. Un exemple d’application est proposé pour illustrer l’approche proposée.
En savoir plus

8 En savoir plus

Aide à la décision dans le processus de recherche de la qualité en formation

Aide à la décision dans le processus de recherche de la qualité en formation

1 - La détermination d’objectifs visibles et définis concrètement. 2 - La coordination des moyens mis en oeuvre pour atteindre ces objectifs. 3 - La mise au point de procédures de contrôle et d’évaluation des actions engagées. C’est dans ce contexte, sommairement esquissé, que notre équipe, le C.O.S.E.F.D. (Centre d’Observation des Systèmes Emploi / Formation et Développement), participe au processus de recherche de la qualité en formation, en mettant en oeuvre une démarche praxéologique : l’Aide à la Décision Politique, (A.D.P.). Au cours de cette séquence, et à travers l’analyse de deux cas, nous essaierons de répondre à deux questions :
En savoir plus

12 En savoir plus

Aide à décision en conception préliminaire par l'estimation du poids de la performance environnementale

Aide à décision en conception préliminaire par l'estimation du poids de la performance environnementale

Classiquement, le processus de conception se décompose en trois grandes étapes, l’analyse du besoin, la conception préliminaire (comprenant la recherche de concept ou conception conceptuelle et la conception architecturale) et la conception détaillée. La connaissance du produit évolue au cours de ce processus. Au fur et à mesure de cette évolution, on décrit le produit par des variables de conception (dimensions, masses, matériaux, …) exprimées de plus en plus précisément. Pour pouvoir prendre des décisions, cette méconnaissance doit être compensée par l’expression d’indicateurs évalués malgré les incertitudes sur les variables. Ainsi, les décisions ne seront plus prises uniquement à partir de l'expérience et un processus d'essai/correction (Scaravetti, 2004). Le problème que nous relevons dans les méthodologies actuelles d'éco-conception est que les indicateurs environnementaux sont évalués à la fin du processus. Les informations nécessaires pour mesurer la performance environnementale des produits ne sont pas disponibles dans les étapes préliminaires de la conception et pour permettre ainsi d'aider à la prise de décisions à ces différents stades.
En savoir plus

239 En savoir plus

Modélisation et structuration des connaissances dans les processus de télémédecine dédiés aéronautique

Modélisation et structuration des connaissances dans les processus de télémédecine dédiés aéronautique

4.1 Introduction Dans le chapitre précédent, nous avons concrétisé l’analyse de la première étape de la décision médicale dans l’avion par une conceptualisation des facteurs déterminants de la décision médicale à bord. Dans ce chapitre nous proposons une formalisation de la décision grâce à la modélisation de l’incertitude de l’intervenant traitée dans l’un nos articles scientifiques ([ SKR18a ]). L’objectif est de concevoir un cadre formel contenant toutes les décisions possibles, sur lequel nous pourrons nous appuyer pour proposer une aide dans la gestion des incidents médicaux dans l’avion. Pour cela nous associons la notion de tolérance à l’incertitude proposée par Lorenzo [ Lor13 ] au cadre de discernement défini dans la théorie de Dempster-Shafer utilisant les fonctions de croyance [ Sha76 ]. Nous avons transformé les facteurs déterminants de la décision médicale (type d’incident, choix de déroutement et type d’intervenant) en domaines de discernement contenant l’ensemble des choix possibles. Ce qui facilite la représentation des choix de l’intervenant par des hypothèses dont on peut évaluer la crédibilité et la plausibilité. Cette évaluation nous permet sans quantifier le niveau d’incertitude de l’intervenant, d’agir sur les facteurs influençant son seuil de tolérance à l’incertitude.
En savoir plus

120 En savoir plus

Modélisation et aide à la décision pour l'introduction des technologies RFID dans les chaînes logistiques

Modélisation et aide à la décision pour l'introduction des technologies RFID dans les chaînes logistiques

Our simulation results show that these different RFID technologies can improve per- formances of the current system at different ratios depending on various factors such as the technolog[r]

197 En savoir plus

Refroidissement en cascade par flash détente, modélisation par contraintes et aide à la décision

Refroidissement en cascade par flash détente, modélisation par contraintes et aide à la décision

Etude du couplage chambre de séparation - condenseur Cette étude met en évidence le problème d’exactitude des modèles théoriques par rapport aux résultats expérimentaux qui représentent le comportement physique réel d’un système, et ce même si ils sont entaché d’incertitudes liées à l’expérimentation. Par ailleurs cette analyse a été réalisée sur tube lisse isolé et n’intègre pas les phénomènes inhérents au passage à l’échelle du faisceau qui rendent l’écoulement beaucoup plus complexe. De ce fait, les modèles théoriques de coefficients d’échange en condensation définis pour des faisceaux de tubes, ne peuvent pas être plus exacts. Ils sont réalisés à partir d’hypothèses supplémentaires, pour prendre en compte de nouvelles configurations d’écoulements de la vapeur et du film de condensat. Dans ce travail, nous avons mené une analyse similaire à l’étude Berman à l’échelle du condenseur et dont les résultats sont discutés dans le paragraphe suivant.
En savoir plus

174 En savoir plus

Aide à la décision en présence de critères non mesurables (deux approches)

Aide à la décision en présence de critères non mesurables (deux approches)

1) Supposons que le problème de décision concerne uniquement le choix de la plus mauvaise solution. Pour ELECTRE-Im et SPARTE, il s'agit de l'objet b. Dans les deux cas la décision est prise à l'unanimité des points de vue. Pour la méthode des sommes pondérées, on vérifie qu'il s'agit de l'objet d (ô(d) = min [<5(i) | i € I] = 30). En toute rigueur, le décideur devrait opter en faveur du résultat des deux premières méthodes sachant que les critères ne sont pas mesurables.

50 En savoir plus

Le pilotage des agro-écosystèmes : complémentarités terrain-modélisation et aide à la décision

Le pilotage des agro-écosystèmes : complémentarités terrain-modélisation et aide à la décision

Celles-ci constituent en effet des outils privilégiés pour la quantification des états du sol et des cultures, avec des résolutions spatiale et temporelle compatibles avec les exigence[r]

1 En savoir plus

Revue consommation / Inflation et processus de décision

Revue consommation / Inflation et processus de décision

L’équation précédente s’écrit encore de la manière suivante : Demande de produits et de titres = Revenu monétaire + Création de monnaie --- Revenu monétaire — Annulation de monnaie Th[r]

22 En savoir plus

Aide à la décision en agriculture et gestion des ressources naturelles : note introductive

Aide à la décision en agriculture et gestion des ressources naturelles : note introductive

– la connaissance des types de représentation, d’accès, d’usage et de répartition des ressources afin de construire des modèles et des systèmes d’aide à la décision pour les acteurs locaux. Dans ce domaine, l’aide à la décision est perçue comme une aide à la négociation, en confrontant les points de vue des différents acteurs impliqués. Ce dernier point rejoint l'interrogation sur la légitimité du modèle: c'est dans son usage que le modèle démontre son utilité par rapport à un objectif initialement assigné. Il s’agit de définir les modes d’utilisation pour assister les décisions en cours. Depuis quelques années les systèmes multi-agents (SMA) sont utilisés pour modéliser la gestion de ressources renouvelables, telles la forêt, la faune sauvage, l’eau. Ils commencent aujourd’hui à être utilisés au Cirad pour des ressources produites (plantations en Indonésie, coton au Zimbabwe) ou des déchets de production agricole (La Réunion). Ces modèles sont efficaces pour représenter des phénomènes d’interactions entre des entités autonomes. En général, ils sont appliqués à problèmes de coordination sociale et de dynamiques de l’espace (Bah et al., 1998; Lardon et al., 1998; Zunga et al., 1998). Comme exemple de SAD de ce type on peut citer : Cormas (Bousquet et al.), système multi-agents appliqué à la gestion des ressources renouvelables. Ce SAD peut être utilisé pour simuler différents scénarios et faire discuter les acteurs. Il peut aussi être utilisé dans une philosophie de recherche de solutions ; la problématique générale est celle de l’intervention des modèles informatiques dans le processus de décision collective (Attonaty et al., 1989 ; Attonaty et al., 1996).
En savoir plus

9 En savoir plus

Méthodologie d'éco-conception de procédés par optimisation multiobjectif et aide à la décision multicritère

Méthodologie d'éco-conception de procédés par optimisation multiobjectif et aide à la décision multicritère

L’éco-conception de procédés implique la prise en compte des aspects économiques et environnementaux dès le stade de la conception du procédé. Généralement, les critères économiques choisis dans la littérature sont l’investissement du procédé [LAZ 04], la valeur actualisée nette du procédé qui prend en compte le coût d’investissement, les flux financiers (vente de produits - achat de matières premières), le fonds de roulement, le taux d’actualisation et. Le coût de production prend en compte le coût total des utilités (vapeur, eau, électricité, combustible), le coût des matières premières, le coût de traitement des déchets et l’amortissement [TUR 09]. Pour l’aspect environnemental, l’étude bibliographique a montré qu’il existe plusieurs métriques, indices et indicateurs qui sont utilisés pour l’analyse et l’évaluation environnementale du procédé. Une prise en compte globale de l’aspect environnemental impose une analyse complète du cycle de vie [BUR 01] du procédé. Or, lors de la phase de conception du procédé, il est rare que l’on ait une vision des applications finales du produit élaboré, qui peuvent être multiples pour un produit chimique de commodité. A ce stade, il est préférable de parler d’empreinte environnementale du procédé de fabrication : l’étude sera donc limitée à une analyse porte à porte ou « gate to gate » qui concerne les émissions du procédé en prenant en compte la production des utilités ; les métriques et les indices d’impacts environnementaux utilisés seront ceux proposés par IChemE [ICH 02]. La phase d’inventaire réalisée n’est pas celle définie stricto sensu lors de la mise ne œuvre d’une analyse de cycle de vie. L’inventaire des émissions, établi sur la base des bilans de matière et d’énergie pour le système {Procédés+ Centrale de productions d’utilités} a pour but de déterminer les quantités de substances polluantes émises lors de la phase de production du procédé.
En savoir plus

246 En savoir plus

Maintien dans l'emploi des personnes présentant un trouble bipolaire : une analyse qualitative

Maintien dans l'emploi des personnes présentant un trouble bipolaire : une analyse qualitative

3.4 Facteurs extrinsèques à la personne bipolaire 3.4.1 La stigmatisation L’ensemble des sujets regrettent que le TB soit stigmatisé par la société : « Les bipolaires sont très stigmatisés, c'est très dur pour les personnes qui ne connaissent pas cette maladie de nous comprendre. Il faut se soutenir entre bipolaires » (P8) ; et refusent d’informer leur milieu professionnel : « Hors de question qu'ils soient au courant au travail, vu comment les gens parlent des bipolaires... » (P10). Ils considèrent qu’il est nécessaire d’informer les employeurs et les équipes de travail sur cette maladie pour les rassurer : « Il faut une meilleure communication institutionnelle de la maladie ; elle n'est pas bien connue donc inquiétante » (P18) ; et de souligner les compétences de la personne bipolaire : « Il faut déstigmatiser la maladie auprès des employeurs et mettre en avant les compétences des personnes atteintes » (P17).
En savoir plus

47 En savoir plus

Identification et reconnaissance automatique des TMD sur route et aide à la décision - Fiche 3

Identification et reconnaissance automatique des TMD sur route et aide à la décision - Fiche 3

La définition et l’implémentation d’un système d’information dynamique d’évaluation du risque d’accident TMD ; Le développement d’un système d’aide à la décision en cas de crise intégrant les matières dangereuses, les flux de véhicules, la population exposée, etc.

6 En savoir plus

Show all 10000 documents...