Haut PDF Les sarcomes des tissus mous : aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques

Les sarcomes des tissus mous : aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques

Les sarcomes des tissus mous : aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques

Dans notre série on a rapporté 3 cas de chondrosarcome survenant chez 3 femmes dont l’âge est compris entre 26 et 70 ans et siégeant au niveau de la cuisse et de l’épaule. 7. Les Angiosarcomes Il s'agit de l'ensemble des tumeurs dont les cellules reproduisent les propriétés morphologiques et fonctionnelles de l'endothélium vasculaire normal. L'angiosarcome est l'une des tumeurs malignes les plus rares représentant moins de 1% de l'ensemble des sarcomes. Cette tumeur survient typiquement chez la femme en moyenne âge (avec un pic vers 70 ans) ayant subie une mastectomie radicale compliquée de lymphoedème pendant plusieurs années. En effet le lymphoedème chronique est considéré comme facteur prédisposant. On notera que la transformation maligne de lésions vasculaires bénigne est exceptionnelle. L'angiosarcome des tissus mous est de très mauvais pronostic. C'est une tumeur hautement agressive. Ainsi la moitié des patients décède un an après le diagnostic par la survenue de métastases essentiellement au niveau des poumons, les ganglions lymphatique, le foie et les os.
En savoir plus

166 En savoir plus

Les aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques de lhmophilie dans la rgion de Marrakech

Les aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques de lhmophilie dans la rgion de Marrakech

L'hémophilie est une maladie hémorragique héréditaire à transmission liée à l’X. Il s’agit d’une affection relativement rare, caractérisée par un déficit en facteur VIII (hémophilie A) ou en facteur IX (hémophilie B) de la coagulation. Le diagnostic doit être évoqué devant des hémorragies spontanées, notamment articulaires ou des tissus mous, des saignements excessifs post-traumatiques ou lors d'actes chirurgicaux et un allongement de TCA. Le diagnostic positif se base sur le dosage du F VIII ou F IX. La répétition des accidents hémorragiques, responsable de séquelles articulaires et musculaires, risquent de mettre en jeu le pronostic fonctionnel et parfois le pronostic vital du patient, d’où la nécessité d’une prise en charge précoce et adaptée en coordination avec le patient et sa famille. Le traitement repose sur la substitution en facteur déficient.
En savoir plus

110 En savoir plus

Les aspects pidmiologiques et cliniques des tumeurs bnignes de la main

Les aspects pidmiologiques et cliniques des tumeurs bnignes de la main

Macroscopiquement, le KOA est de taille variable, bien circonscrit, avec des limites nettes, sclérosées ou non, le cortex est aminci, déformé, voire détruit. On retrouve une masse hémorragique spongieuse, avec d’épais septas grisâtres ou rougeâtres (parfois blancs), qui délimitent des lacunes remplies de sang parfois coagulé, couverte par une fine coquille d’os réactionnel qui peut refouler les tissus mous. Dans certains cas, le kyste anévrismal peut être rempli d’un tissu charnu, d’aspect plus compact, pouvant correspondre à un kyste anévrismal dit « solide », ou à une composante de la tumeur primaire, dans le cadre du KOA secondaire.
En savoir plus

152 En savoir plus

Teignes: aspects cliniques, pidmiologiques, thrapeutiques et volutifs. Exprience du service de dermatologie au CHU Mohammed VI, Marrakech

Teignes: aspects cliniques, pidmiologiques, thrapeutiques et volutifs. Exprience du service de dermatologie au CHU Mohammed VI, Marrakech

La pharmacocinétique de cette molécule lipophile montre une absorption de 70 % après prise orale, augmentée si la prise a lieu lors d'un repas. Le pic plasmatique est atteint en 2 heures. La liaison aux protéines est forte. La diffusion vers le stratum corneum est rapide à travers le derme et l'épiderme. Une diffusion par le sébum vers les cheveux et les régions riches en glandes sébacées est reconnue. En revanche, il n'existe pas de diffusion dans la sueur. Le métabolisme de la molécule est hépatique avec élimination majeure par voie urinaire sous forme de métabolites inactifs. Dans certains tissus, la décroissance des taux du médicament est lente, en particulier au niveau de la couche cornée, du derme, dans le sébum, les ongles et les cheveux. Cela explique la rémanence du médicament pendant 2 à 3 semaines à des concentrations efficaces notamment sur le dermatophyte, permettant d'envisager des modalités de traitement séquentielles. Chez l'enfant, la pharmacocinétique de la terbinafine est similaire à l'adulte sauf pour la clairance qui est augmentée [2,70].
En savoir plus

149 En savoir plus

Les escarres : Aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques dans diffrents services du centre hospitalier Mohamed VI

Les escarres : Aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques dans diffrents services du centre hospitalier Mohamed VI

− L’infection : elle est largement évitée par des mesures simples comme l'excision de tous les tissus nécrosés, le changement de champ opératoire entre le débridement et la plastie, et l'utilisation systématique d'antibiotiques pendant 7 à 10 jours du post-opératoire. Elle se présente cliniquement, surtout chez un patient dénutri, légèrement fébrile, après 8 à 10 jours par une rougeur et une induration qui s'installent, des marqueurs biologiques de l’inflammation qui augmentent et un taux de protides qui diminue. La conduite pratique consiste en une mise à plat, un drainage et un rinçage, sans oublier les prélèvements bactériologiques afin d'adapter l'antibiothérapie.
En savoir plus

184 En savoir plus

Les hernies inguinales trangles : Aspects pidmiologiques cliniques et thrapeutiques. tude rtrospective sur 4 ans au service de chirurgie viscrale de lhpital militaire Avicenne Marrakech

Les hernies inguinales trangles : Aspects pidmiologiques cliniques et thrapeutiques. tude rtrospective sur 4 ans au service de chirurgie viscrale de lhpital militaire Avicenne Marrakech

b. Place des hernioplasties. L’usage de prothèses non résorbables est en principe déconseillé en urgence et même classiquement proscris s’il y a eu résection intestinale, a fortiori nécrose, voire ouverture intestinale spontanée. Le risque d’infection sur prothèse est en effet jugé, dans ces circonstances, prohibitif. D’un autre côté, l’échec possible d’une raphie simple, souvent sous tension, surtout lorsqu’elle porte sur des tissus délabrés et fragiles a incité depuis plusieurs années certaines équipes à mettre en place, même en urgence, un renforcement prothétique. Les résultats obtenus tendaient à montrer que le risque infectieux n’est pas accru même en cas de résection intestinale [70-72].
En savoir plus

141 En savoir plus

La prothèse transitoire supra-implantaire au service des tissus mous en zone esthétique

La prothèse transitoire supra-implantaire au service des tissus mous en zone esthétique

Figure 55 : Dépose des couronnes laissant apercevoir une forme anatomique idéale induite par la prothèse provisoire Figure 56 : Modification des zones critique et subcritique du profil d[r]

109 En savoir plus

Modélisation physique des tissus mous du tronc scoliotique pour la simulation de l'apparence post-chirurgicale

Modélisation physique des tissus mous du tronc scoliotique pour la simulation de l'apparence post-chirurgicale

CHAPITRE 3 M´ ETHODOLOGIE G´ EN´ ERALE L’utilisation d’outils d’assistance par ordinateur pour la planification de traitements m´ edi- caux est un domaine de recherche actif dont les retomb´ ees seront certainement b´ en´ efiques ` a la pratique courante en m´ edecine, en particulier pour la planification de chirurgies en pr´ eop´ era- toire. Il ressort de la revue de la litt´ erature pr´ esent´ ee au chapitre pr´ ec´ edent que pendant ces dix ` a vingt derni` eres ann´ ees, de nombreux travaux ont port´ e sur la mod´ elisation de la colonne vert´ ebrale et la simulation de sa correction dans le cadre de chirurgie pour la scoliose. Cependant, bien que l’apparence esth´ etique du tronc du patient scoliotique soit l’une de ses pr´ eoccupations majeures ` a l’issue d’une chirurgie, toutes les ´ etudes ci-dessus mentionn´ ees n’abordent pas la simulation de l’apparence externe postop´ eratoire du tronc. Dans un pro- cessus typique de planification de chirurgie (prenant en consid´ eration l’apparence externe), le clinicien disposerait id´ ealement d’un outil logiciel lui permettant de simuler le changement de forme de la surface externe du tronc induit par la fixation de l’instrumention sur la colonne vert´ ebrale. La question de la mod´ elisation du tronc humain, en particulier la d´ eformation de ses tissus mous, entrant dans le d´ eveloppement d’un tel outil d’assistance ` a la planification chirurgicale, d´ ecoule de ce contexte.
En savoir plus

107 En savoir plus

Aménagements des tissus mous péri-implantaires

Aménagements des tissus mous péri-implantaires

Source : Auteur, 2018 3.2.3.4. Protocole chirurgical La greffe de conjonctif enfoui consiste à prélever au niveau du site donneur une portion de tissu conjonctif et de l’enfouir sous un lambeau préalablement préparé. La préparation du site receveur est réalisée d’abord à l’aide d’incisions intrasulculaires sans aller au contact osseux. Puis, les tissus sont disséqués en épaisseur partielle au-delà de la ligne muco-gingivale. De cette façon, le périoste demeure intact et servira d’ancrage ainsi que de source de vascularisation pour le futur greffon de conjonctif. Il existe plusieurs sites de prélèvements : le palais et la tubérosité ou crête édentée. Le choix du site donneur dépend principalement de la quantité de tissu disponible sur les sites choisis, de l’indication pour laquelle la greffe est réalisée, et de la préférence personnelle du praticien. Là encore, l’artère palatine doit être protégée lors du prélèvement de tissu conjonctif car elle constitue le principal risque anatomique de l’intervention.
En savoir plus

84 En savoir plus

Les syndromes lymphoprolifratifs chroniques: Aspects pidmiologiques, cliniques et cytologiques. A propos de 101 cas

Les syndromes lymphoprolifratifs chroniques: Aspects pidmiologiques, cliniques et cytologiques. A propos de 101 cas

Notre étude s'est basée sur l'analyse des dossiers biologiques des patients qui ont été hospitalisés aux services de médecine interne et d'hématologie clinique à [r]

160 En savoir plus

Dgnrescence maligne des cicatrices de brlures Aspects pidmiologiques, diagnostiques, thrapeutiques et volutifs tude rtrospective  propos de 30 cas

Dgnrescence maligne des cicatrices de brlures Aspects pidmiologiques, diagnostiques, thrapeutiques et volutifs tude rtrospective propos de 30 cas

Il est donc essentiel d’éliminer tous les corps étrangers par différents procédés (brossage, irrigation sous pression, exérèse chirurgicale). a.7. Vascularisation : De même que l’infection, l’hypoxie tissulaire est un facteur déterminant dans la non- cicatrisation. Une bonne vascularisation est essentielle pour une bonne cicatrisation. Elle permet l’apport d’oxygène, qui intervient dans les processus métaboliques et de défense (dégradation oxydative des germes), et de nutriments nécessaires aux synthèses de tissus (notamment de collagène par les fibroblastes). Il faut cependant savoir qu’une hypoxie tissulaire transitoire est physiologique au niveau de la plaie et qu’elle est même bénéfique en favorisant la néovascularisation par stimulation des synthèses cellulaires de facteurs de croissance angiogénique.
En savoir plus

144 En savoir plus

Modélisation Thermoélastique  des Tissus Mous

Modélisation Thermoélastique des Tissus Mous

Ensuite CHATO (1980) [49] a effectué une analyse exhaustive de la relation entre tissus et vaisseaux pour diverses configurations géométriques et a conclu que l'amplitude des échanges thermiques entre vaisseaux et tissus dépendait surtout de la taille des vaisseaux sanguins : les grands vaisseaux échangent peu d'énergie avec le tissu environnant et leur température n'est pas affectée par le champ de température dans le tissu, tandis que les petits vaisseaux (artérioles, veinules et capillaires) sont quasiment en équilibre thermique complet avec le tissu. Ses résultats concernant les vaisseaux de taille intermédiaire n'étaient pourtant pas très concluants. CHEN et HOLMES soulignent que ces vaisseaux intermédiaires sont au centre de la critique du modèle de PENNES. Par ailleurs, WEINBAUM et al. (1984) [50] ont évalué L e , pour plusieurs configurations spécifiques.
En savoir plus

109 En savoir plus

Calcifications des tissus mous des jambes

Calcifications des tissus mous des jambes

t r a i t e m e n t D e l a c a l c i n o s e Le manque d’essais cliniques randomisés, concernant un consensus thérapeutique opti- mal, s’explique par le nombre anecdotique de cas de DMJ avec calcinose (4, 5, 12). Aucun traitement n’est formellement accepté bien que juvénile (DMJ) survient chez l’enfant, typi-

3 En savoir plus

Développement d'un modèle mathématique décrivant la toxicité de la trabectédine dans les sarcomes des tissus mous métastatiques et optimisation du schéma de dose

Développement d'un modèle mathématique décrivant la toxicité de la trabectédine dans les sarcomes des tissus mous métastatiques et optimisation du schéma de dose

La première et unique étude de phase III publiée à ce jour, en 2016 par les mêmes auteurs, confirme ces résultats: dans les léiomyosarcomes et liposarcomes avancés, la trabectédine en comparaison avec la chimiothérapie conventionnelle par dacarbazine, permet un meilleur contrôle de la maladie avec une SSP de 4.2 vs 1.5 mois (hazard ratio 0.55 et p<0.001), soit une réduction de 45% du risque de progression. L’analyse intermédiaire de la SG (64% de sujets censurés) a montré une réduction de 13% du risque de décès dans le bras trabectédine (40). Une étude de phase III randomisée (essai TSAR) du Groupe Français du Sarcome, est actuellement en cours et compare la trabectédine aux meilleurs soins de support chez des patients présentant un sarcome des tissus mous avancé. L’objectif principal de cette étude est l’étude et la comparaison de la SSP. Ses résultats devraient confirmer la supériorité de la trabectédine dans cette indication.
En savoir plus

85 En savoir plus

Convulsions Nonatales : Aspects pidmio-cliniques, tiologiques, thrapeutiques et volutifs

Convulsions Nonatales : Aspects pidmio-cliniques, tiologiques, thrapeutiques et volutifs

Les perturbations métaboliques transitoires affectant le sodium sont fréquentes chez les nouveau-nés prématurés ou les nouveau-nés de très faible poids de naissance, et peuvent.. causer[r]

247 En savoir plus

Les aspects cliniques, pidmiologiques, et tiologiques des ulcrations chroniques des membres inferieurs

Les aspects cliniques, pidmiologiques, et tiologiques des ulcrations chroniques des membres inferieurs

Dans notre étude nous avons colligé 29 cas d’ulcère vasculaire, soit 45,31% de notre série:  21 cas d’ulcère veineux, soit 72,4% des ulcères vasculaires..  1 cas d’angiodermite nécr[r]

170 En savoir plus

Thrombophlbite crbrale et grossesse : aspects pidmiologiques et modalits de prise en charge

Thrombophlbite crbrale et grossesse : aspects pidmiologiques et modalits de prise en charge

3.... Les formes Les formes Les formes Les formes topographiques topographiques topographiques topographiques :::: Les symptômes cliniques dépendent indubitablement de la localisation du vaisseau obstrué (veines corticale, profonde et/ou sinus); toutefois, la moitié des patients atteints de TPC présentent une occlusion de plusieurs vaisseaux, ce qui augmente en plus la variabilité de la symptomatologie déficitaire. En plus la thrombose peut être complète ou incomplète et entrainer le développement d’une circulation collatérale de suppléance. Ceci explique la difficulté de décrire avec précision des syndromes topographiques, bien corrélés à l’anatomie et à la clinique, comme dans le cas de la thrombose intéressant la vascularisation artérielle.
En savoir plus

139 En savoir plus

Identification des propriétés des tissus mous de la jambe sous compression élastique

Identification des propriétés des tissus mous de la jambe sous compression élastique

F IG . 6: Champ de pression hydrostatique dans la jambe. située dans le mollet et une située plutôt à la cheville (Figure 5). La variation d’aire maximale est de 3,1% dans la coupe située à mi-mollet (là où l’image du modèle 2D a été acquises dans [4]), alors que certaines coupes n’ont pas ou très peu de variation d’aire. Ce qui fait que la variation de volume sur toute la jambe est de 0,5% d’après les scanners 3D. C’est pourquoi, nous pouvons dire que les tissus mous de la jambe sont quasi-incompressibles. Dans l’approche 2D [4], ces compensations de volume ne pouvaient pas être pris en compte, entrainant la sous-estimation du module de compressibilité.
En savoir plus

9 En savoir plus

Boules et autres masses". Prise en charge rationnelle des tumeurs des tissus mous."

Boules et autres masses". Prise en charge rationnelle des tumeurs des tissus mous."

Malheureusement, les images obtenues par le RMN sont relativement peu spécifiques d’une telle tumeur ou d’un tel sarcome. Cinq diagnos- tics peuvent toutefois être portés avec une bonne fiabilité, ils sont repris dans le tableau III. La plupart des sarcomes des tissus mous apparais- sent non homogène à la RMN avec un hyposi- gnal en T1 et un hypersignal en T2, entouré d’un œdème péri-lésionnel, mais ceci n’est pas observé dans tous les sarcomes (5) (Tableau III). Les critères de malignité d’une lésion tumo- rale sur base d’une RMN avec injection de Gadolinium sont repris au tableau IV (6, 7, 8) (Tableau IV).
En savoir plus

8 En savoir plus

Prédictibilité des tissus mous du visage par les tissus osseux crâniens grâce aux méthodes anthropométriques standard appliquées sur le vivant

Prédictibilité des tissus mous du visage par les tissus osseux crâniens grâce aux méthodes anthropométriques standard appliquées sur le vivant

Pour le côté gauche comme pour le côté droit, les mêmes variables osseuses ont été mises en évidence dans l’analyse de régressions quadratiques quant à leur relation avec la variable dép[r]

119 En savoir plus

Show all 2159 documents...

Sujets connexes